Comment aider ma fille de 3 ans qui se retiens de faire caca ?

Réalisée par Mahlia · 13 sept. 2021 Aide psychologique

Bonjour j’ai ma fille de 3 ans qui se retiens d’aller faire caca depuis qu’elle a commencer la propreté le pipi ce passe super bien mais le caca c’est non elle s’oppose . Elle a un traitement pour l’aideé mais ça ne marche pas . Nous avons dû aller aux urgences lui faire un lavement . Elle ne fait pas caca sans aide c’est à dire que à plus de 7 jours on est obligé de donner un laxatif pour l’aider . Je verbalise beaucoup avec ma fille je la rassure je l’accompagne mais rien ne marche . J’ai tenté les produits bio pour l’aider , l’ostéopathe….. je suis à bout je souffre de voir ma fille se retenir d’avoir peur de son caca . Je me demande de ou cette peur viens . J’ai peur que un jour j’ai eu une réaction qui a dû lui faire peur sans le vouloir je ne comprends pas . Je ne sais plus quoi faire . Merci à vous

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 14 SEPT. 2021

Bonjour Madame,

Vous êtes manifestement très anxieuse au sujet de votre fille.

Bien sûr aujourd’hui, il y a un cercle vicieux qui s’est installé, et il faut en sortir. Pour le moment, toutes les démarches qui sont mises en œuvre vont dans le sens de "résoudre une urgence". C’est tout à fait légitime, mais il n’est pas possible de laisser s’installer cette seule "méthode". Il faut aller à la question de fond, à l’origine de ce problème.

Quand et comment cela a-t-il commencé à être difficile ? Comment l'apprentissage de la propreté s'est-il passé pour vous dans votre enfance ?
Bien sûr, vous avez le souci de la santé et du bien-être de votre fille. Mais ne vous êtes-vous pas laissée gagner par l’anxiété ou même l’angoisse ? Avez-vous sollicité l’aide de son père pour vous aider et pour apaiser votre fille ?

Une petite fille a toujours envie de satisfaire sa maman, sauf, si sa maman demande quelque chose qui n’est pas prêt en elle, qui, pour elle, est encore trop difficile, ou lorsqu’elle sent que sa maman est très anxieuse, c’est insupportable pour un petit enfant. Alors tout se bloque en elle, elle est mal de voir sa maman mal, et la maman est mal de ne pas arriver à aider sa fille.

La priorité me semble être de vous faire aider par un(e) psychologue qui écoutera votre désir de bien faire, votre peur de ne pas en faire assez. Elle/il écoutera ce que vous avez vécu dans votre enfance, et ce qui vous a faite souffrir. Peu à peu vous découvrirez que chercher à tout maîtriser, ça bloque. Alors que faire confiance cela libère ! Votre fille a le goût de grandir, et si vous croyez en elle et en sa capacité à demander ce qui est devenu possible pour elle, alors la propreté, mais aussi bien d’autres choses se feront simplement, au bon moment, sans stress. Vouloir à tout prix qu’un enfant soit propre : c’est la meilleure façon de tout bloquer.
En parlant et en cheminant avec un(e) thérapeute, vous sortirez du stress qui vous habite, et votre fille sera, elle aussi, en confiance et en bonne santé, non seulement maintenant, mais aussi au fur et à mesure de sa croissance.

Bon courage ! Le rôle de parent n’est pas simple, mais c’est souvent nous qui le compliquons.
Cordialement
B. Fierens

Béatrice Fierens Psy sur Montpellier

171 réponses

979 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 SEPT. 2021

Bonjour Madame,

Effectivement certains enfants rencontrent des difficultés pour "lâcher" leur caca, puisque aujourd'hui l'apprentissage de la propreté commence un peu plus tard et ça coïncide souvent avec l'âge de l'affirmation de soi, du "non", de l'opposition (comme vous l'avez constaté...).

Il peut aussi il y avoir des peurs de se séparer de quelque chose qui est perçu comme une partie de soi.

Ostéopathe n'a pas grande chose à avoir avec ce problème : allez discuter avec un bon pédiatre, il y a des traitements adéquats à prendre en continuu. Il faut être vigilante sur un aspect important : la "constipation" mène à des difficultés mécaniques qui peuvent créer des fissures anales douloureuses, donc ne pas laisser s'installer ce problème.

Par ailleurs, il sera bon de veiller à l'alimentation (fruits, légumes, fibres) et à une bonne hydratation (elle doit boire suffisament de liquides).

Créez un rituel pour l'habituer, dans un contexte agréable et à l'abri des regards.
Incitez là à le faire en lui expliquant la signification et le rôle de l'élimination de son caca, le transit, etc (avec des mots simples).

Si besoin, faites appel à un pédopsychiatre qui vous aidera plus.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4356 réponses

11953 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 SEPT. 2021

Bonjour Mahlia,

Difficile de vous répondre sans connaitre votre enfant, son environnement et son entourage., car l'encoprésie est souvent en lien avec une cause systémique.
Néanmoins, vous pouvez vérifier ces points :
- A 3 ans, votre fille traverse le stade du "non", pour bien s'individuer et se structurer. Vérifier que votre fille puisse s'opposer (à vous, à son père) en paix, sans être dans l'exigence qu'elle dise oui, tout de suite, à tout ce que vous lui dites. Faites-lui savoir qu'elle a le droit de dire non et qu'en même temps elle doit vous obéir. Puis laissez lui le temps de le faire.
- expliquez-lui qu'aller à la selle n'est pas une question "d'envie" mais un "besoin" : c'est une loi de fonctionnement du corps pour aller bien (qu'elle le veuille ou non). Voter fille ne doit pas aller à la selle pour vous faire plaisir mais parce que c'est son corps qui le lui demande.
- Repérer à quel moment votre fille se retient (quand le corps exprime qu'il a besoin d'évacuer) et ritualiser le passage sur le pot de manière agréable (toujours au même moment, au même endroit, et à l'abris des regards intrusifs)
- Au moment où votre fille évacue, n'émettez pas de dégout, au contraire, considérer que c'est beau mais qu'il faut s'en débarrasser (rejoindre la mer).

Si cela persiste, l'accompagnement d'un pédopsychiatre est vivement conseillé.

Bien à vous,

Caroline GORMAND
Psychothérapie intégrative, thérapie systémique du couple et de la famille

Caroline Gormand Psy sur Clermont-l'Hérault

1859 réponses

2654 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 SEPT. 2021

Bonjour Madame,

Ma réponse ne va peut être pas être tout à fait thérapeutique, mais mon témoignage est celui d'une mère qui a connu le même problème avec mon dernier fils de 4,5 ans à 9 ans.
Je ne suis pas médecin, mais cette manière de retenir le caca s'appelle l'encoprésie. Elle est dû à un problème de digestion bien trop lente et de selles déshydratés. Sur le plan médical, je vous laisse vérifier avec votre médecin s'il s'agit bien d'encoprésie et ce qu 'il y a à faire d'un point de vue médical. D'un point de vue plus holistique, il s'agit "de ne pas digérer" quelque chose alimentaire ou sur le plan émotionnel, pour elle, par rapport à son contexte de vie, un événement survenu...Vous me direz à 3 ans, il est difficile de travailler sur ces sujets avec l'enfant, mais il est possible de les travailler par procuration sur un parent par exemple pour aider l'enfant.

Je reste à votre écoute pour échanger sur ce sujet si vous le souhaitez.
Sandrine Roy, praticienne en hypnose et thérapies brèves à Méré
Retrouvez moi sur Psychologue.net en séance en ligne

Sandrine Roy Psy sur Mandelieu-la-Napoule

6 réponses

4 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 SEPT. 2021

Bonjour Mahlia,
La question de la propreté est une question que se pose beaucoup de parent.
L'action de faire caca ou non est liée à la capacité de l'enfant à contrôler ses sphincters.
Ce qu'il apparait souvent c'est que se contrôle se dévie sur la relation. En d'autre terme c'est lui qui décide quand il le fait et toute tentative du parent pour y remédier pourra renforcer le contrôle de l'enfant et sa résistance.
Le laxatif est une bouée de sauvetage et vous avez eu raison de la choisir après 7 jours.
Maintenant qu'elle est passée à la selle c'est peut être l'occasion d'essayé de nouvelle chose et éviter d'entretenir le problème.
Un entretien avec un professionnel peut vous aider à trouver de nouvelles "stratégies" et faire un point sur ce que vous avez essayé ou pas.
Et si vous ne vous les avez pas déjà essayé voici 2 conseils :
- mettre votre fille en position de compétence, la valoriser "c'est toi qui décide pour le caca et pas maman", "je sais que tu sais le retenir et que tu sais le pousser", "c'est qui la renne du caca? c'est toi etc,
- adopter une attitude paradoxale : vous pouvez lui dire "retient ton caca jusqu'à ce que tu en ais vraiment envie" même si elle vous dit vouloir faire caca. Vous prendrez ainsi à contre pied la situation relationnelle habituelle qui est chercher une solution , l'encourager à pousser mais qui créé probablement de la résistance chez votre fille.
Je reste disponible si vous souhaitez prendre rendez vous.
Bien Cordialement,
ARNAL FLorian
Thérapeute de l'individu, du couple et de la famille



plus le parent va chercher des solutions moins ça marchera.

correspond à une

Arnal Florian Psy sur Mende

23 réponses

35 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 SEPT. 2021

Bonjour Malhia,

Votre problématique avec votre fille a été décrite par Freud lorsqu’il traite du stade anal chez l’enfant.
Je vous propose une réponse très théorique pour vous aider.
Je ne souhaite pas générer de culpabilité chez vous mais vraiment vous apporter un éclairage. Vous faites de votre mieux c’est évident mais l’apprentissage de la propreté est très lié à la relation à la mère et une des clés pour vous sera de vous faire accompagner sur la relation mère-enfant, vous et votre fille mais également vous et votre mère losque vous étiez enfant.

A partir de l’âge de 2-3 ans, tout d’un coup, l’enfant a une maitrise sur son corps propre. Il apprend à retenir, relâcher, à moduler son plaisir. Il est question de la notion de maitrise des sphincters.
L’enfant a une absence de conscience morale à cet âge-là. Le caca peut être fascinant, il n’a pas de pudeur et pas encore toute la palette de dégoût. Il a besoin de cartographier, il n’est pas dérangé par l’odeur, au départ cela l’attire il est curieux de découvrir.

Comme l’enfant a la maîtrise de son corps propre et que ce caca est à l’intérieur de lui et lui appartient, c’est la première chose qu’il peut offrir qui lui appartient. C’est un cadeau potentiel à offrir à la mère.

Comme c'est la mère qui demande à l’enfant de faire sur le pot. L’enfant à le pouvoir d’obtempérer ou de ne pas obtempérer. Il y a un jeu de pouvoir qui peut s’installer entre la mère et l’enfant, comme un bras de fer relationnel. L’enfant lâche ou ne lâche pas le morceau.
Il est important de travailler sur la relation mère-enfant, comment la mère souhaite contrôler l'enfant et de rechercher comment la mère de la mère a elle-même été contrôlante avec sa fille.

Freud conseillait de ne pas demander trop tôt à l’enfant d’être propre mais il y a une pression sociale avec l’école alors cela peut mettre la pression au sein du foyer. Il y a aussi un enjeu de fierté chez la mère quand un enfant est propre tôt, c’est une façon inconsciente de montrer qu’on est une bonne mère devant la famille par exemple.

Comme le caca est un cadeau, si la réaction du parent est le dégoût et veut vite s’en débarrasser, l’enfant se retrouve dans une situation de « je donne quelque chose de moi et cela sent mauvais et c’est mal reçu et ça à l’air d’être sale, tout ce qui est à l’intérieur de moi est sale ». Il peut ressentir de la honte et de l’humiliation.
Il peut arriver aussi qu’il y ait du monde autour du pot et que les adultes aient des réactions de dégoût et l’enfant voit que tout le monde le regarde et cela amplifie la honte.

Si le parent réagit en disant « oh comme il est beau, félicitation, applaudissements ». C’est très valorisant pour l’enfant.

Il ne faut pas faire disparaitre le caca trop vite car sinon, c’est comme un morceau de l’enfant qui disparait. La disparition du caca peut être angoissante pour l’enfant. Et d’autant plus si le parent projette que c’est quelque chose de sale.

Voici mon conseil : la prochaine fois, montrez que vous n'êtes pas dégoûtée, valorisez, prenez le pot et allez avec votre fille jusqu’aux toilettes et expliquez-lui « regarde, ça va aller dans l’eau et ensuite aller dans la terre et donner de l’humus, etc … et on lui dit aurevoir ! »
Maintenant, il y a aussi à considérer que votre fille a probablement peur d'avoir mal en allant sur le pot vu qu'elle est constipée. Il vous faudra être rassurante et patiente.

Il existe deux situations en résumé :
Si le kiff de l’enfant c’est la relâche, c’est anal expulsif car maman est contente.
Si le kiff c’est de dire non, c’est un anal rétensif, « je ferai quand je veux ». L’accès à la propreté est concomitant avec l’accès à la maîtrise de son corps et l’enfant veut avoir de plus en plus de maîtrise sur le réel. Il veut faire tout seul, il dit « non », « c’est moi qui fais quand je veux, comme je veux ». L’enfant peut avoir du plaisir à dire non, à contrôler. Il se dit : « Ça vaut le coup car pendant tout ce temps-là, maman s’occupe de moi, cela la stresse, et pendant ce temps là elle est à moi », il y a une relation d’exclusivité.

Freud parle de monnaie d’échange symbolique dans la relation : cela se négocie. Il y a un rapport symbolique à ce stade avec l'argent.
Donc, si je vous recevais en cabinet je vous poserais également les questions suivantes qui peuvent surprendre :
Quel est votre rapport à l'argent, économe ou dépensière ? Quelles sont vos croyances vis à vis de l'argent ?
Quel est votre rapport à la propreté ? Concernant votre maison et votre corps ?

Il est possible que vous projetiez sans vous rendre compte et pour remédier à cela, il vous faudra revisiter le lien à votre propre mère à cet âge là.

Voilà, c'est une peu long mais en conclusion, faites vous accompagner vous-même en tant que mère pour prendre conscience des enjeux que vous projetez sur la propreté et de la façon dont vous pouvez être contrôlante.

Vous agissez au mieux et pour le bien de votre fille c'est certain, l'idée n'est absolument pas de vous juger ou de vous culpabiliser. Vous êtes sur le bon chemin en demandant de l'aide, vous considérez très sérieusement ce soucis pour votre fille.
Je vous souhaite de pouvoir rapidement retrouver plus de légèreté.

Bien cordialement,
Claudia Rousset

Claudia Rousset Psy sur Les Sables-d'Olonne

11 réponses

8 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 SEPT. 2021

Bonjour Malhia,
Je ne suis pas médecin mais si vous naviguez sur internet, vous trouverez les solutions qui sont proposées. L'alimentation joue son rôle aussi, certains aliments facilitent le transit.
Par ailleurs, il existe en effet des causes psychologiques : cependant, un enfant de trois ans n'est pas capable de les exprimer et il n'en n'a même pas conscience.
Une consultation vous permettrait peut-être d'identifier les causes possibles du blocage de votre fille. Cela peut être lié à une situation, une parole, un geste incompris ou encore l'arrivée d'un autre enfant au foyer.
Vous l'aiderez surtout en ne lui transmettant pas vos angoisses : elle voit en effet le pouvoir qu'elle a sur vous lorsqu'elle ne réussit pas à aller à la selle, parce qu'elle sent votre inquiétude, c'est un moyen très fiable pour elle d'attirer l'attention. Il faut donc absolument chasser cette culpabilité même si vous avez pu être à l'origine d'une peur : ce qui est fait est fait et si vous retrouvez votre calme, que vous dédramatisez la situation et mettez en place tout ce qui pourra l'aider (mettre la poupée sur le pot, lire des histoires adaptées etc...) les choses rentreront bientôt dans l'ordre.
Si vous souhaitiez en savoir plus sur mon approche et mes techniques, n’hésitez pas à me demander un premier échange, gratuit et sans engagement.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4488 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 SEPT. 2021

Bonjour Mahlia,
Merci de votre message.
Dans "caca" il y a deux fois "ca": le début du mot "CADEAU".
Quand l'enfant fait caca, elle voit bien que sa maman est contente. Votre petite fille n'a pas envie de vous faire ce cadeau.
C'est sa façon de s'opposer à vous. Le moyen qu'elle a trouvé pour attirer votre attention ou votre inquiétude.
Comment se passe votre relation au niveau affectif, émotionnel. Est-ce qu'il y a un papa, est-il présent, trop présent, pas assez présent? J'émets l'hypothèse qu'il manque qqc d'essentiel dans votre système familial (et qu'elle le manifeste comme ça).
"Remerciez" votre petite fille car elle cherche, par cette manifestation très parlante, à vous questionner sur qqc qui ne va pas. C'est formidable comme un enfant "sent" les choses.
Si vous souhaitez, je prends avec plaisir le "relai" en vous recevant en séance. De parler de vous, votre vie, vos propres peurs, ressentis, va vous aider à prendre conscience de ce qui se passe. Et votre fillette n'aura plus besoin de se "retenir".
Avec bienveillance et non jugement, je vous reçois dès que possible pour vous, en présentiel ou distanciel
Bien cordialement
Inès AVOT

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6331 réponses

3428 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 SEPT. 2021

Bonjour Mahlia,

Je comprends votre détresse et votre désarroi, c’est extrêmement complexe de vouloir aider son enfant sans pour autant le bloquer davantage.

Il y a plusieurs façons d’aborder ce sujet avec votre fille et peut être qu’une autre personne que vous peut également y participer ( comme sa grand mère par exemple) cela sera un peu plus léger de partager ce moment avec une autre personne, je vous le conseille.

- Vous pouvez prendre un nounours et l’amener faire ses besoins dans le pot en racontant une histoire.
- Il y a aussi un petit livre qui se nomme Léon l’étron qui vous permettra de raconter une histoire sur Monsieur caca et son avenir après le pot.
- Il y a aussi un système de récompenses à mettre en place si vous le souhaitez, cela peut être sous forme d’un tableau dans les toilettes où après chaque réussite elle y colle une gommette très jolie pour cette occasion et ceux qui viennent le voir peuvent la féliciter.

Ne restez pas seule dans cette épreuve. Je vous souhaite une excellente continuation.

Je reste à votre écoute avec bienveillance et empathie

Marjorie Lugari Psychanalyste Praticien en Psychothérapie et Sexothérapeute
Retrouvez moi directement de chez vous en télé consultation via Doctolib pour votre plus grand confort

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10852 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 12950

questions

réponses 135950

réponses