Conjoint violent ?

Réalisée par Loulou34 · 12 mai 2020 Violence faite aux femmes

Bonjour ,
Je suis avec mon conjoint depuis 3 ans et nous avons eu un fils ensemble en juin dernier.

Voilà, pour ma part, j’ai toujours été femme forte de caractère, qui n’a pas peur de dire son opinion, perfectionniste et très sportive.

Mon conjoint , est selon moi ; très ou même trop Alpha... il s’est battu dans les cages en MMA et a eu un père très stricte selon ses dires...

C’est vraiment un portrait général pour vous amener vers notre situation.

Donc, depuis le début , je savais qu’il était facilement en colère. Pour moi, c’était la première fois que je voyais une personne devenir autant en colère en si peu de temps, on aurait dit une bombe!
Il pouvait ramasser un balai et le casser en deux ou encore frapper dans un mur.

Je me suis dit que ce n’était pas normal dès le départ et un rien pouvait le mettre dans cet état. Par exemple , s’il pense que je ne le respecte pas assez , car j’ai la fâcheuse habitude de vérifier s’il fait bien une tâche ( placer un chandail assez chaud au Petit de 11 mois ) puis après une journée où il voit que je ferais trop de remarque, il peut commencer à me crier dessus en m’insultant...

Ici je raconte une histoire très bénigne , il m’a déjà craché au visage, pousser par terre etc.

Ma question en gros , est-ce que ça peut se guérir un tel comportement? Est-ce que ca peut vraiment venir de MOI ce pétage de câble? Car, selon lui, c’est souvent à cause de moi et donc je viens à me poser des questions.

Puis aussi, si je veux qu’il parte et qu’il ne veut pas , comment dois-je faire ?
C’est ma maison et je suis certaine qu’il ne partirait pas sans casser tous ce qui est ici...

Désolé, mon message est très long et j’aurais pu en écrire encore trop longtemps malheureusement...

Merci à l’avance ,

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 12 MAI 2020

Bonjour Mme,

Ce que vous vivez s appelle de la violence conjugale et ne doit être ni banalisée ni justifiée.
Votre compagnon ne peut ni gérer ses émotions ni les réguler et semble constamment en colère.
Toutefois cela ne l'autorise pas à casser les objets, à vous insulter ou à vous frapper.

Je ne peux que vous encourager à vous faire accompagner par un psychologue, une assistante sociale ou une association d aide aux femmes victimes de violences.
Vous pourrez exposer ce que vous vivez au quotidien , envisager de rendre effective cette séparation que vous évoquez à demi mots et surtout protéger votre fils de la violence de son papa.
Ne restez pas seule!!

Je reste disponible si vous souhaitez en échanger plus longuement.
Cdlt
Sylvie Fleurat psychologue clinicienne

Sylvie Fleurat Psy sur Tours

742 réponses

1518 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 MAI 2020

Bonjour,
votre situation est réoccupante et il faut en parler et s'entourer.
Le caractère violent de votre conjoint est manifeste et en aucun cas vous ne devez vous en rendre responsable ou coupable.
Mais c'est ce que genre d'actions amène et victimise la victime, si je peux parler ainsi.

Il faut immédiatement penser à vous préserver et a prévoir de quoi fuir si la situation demeure préoccupante.
Cordialement,
Christian RICHOMME

Christian Richomme Psy sur Paris

1711 réponses

822 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 MAI 2020

Bonjour,

Ne vous excusez surtout pas pour vos mots.

Et ne vous excusez surtout pas pour le reste non plus!

Vous faites bien de venir poser toutes ces questions.

Ma première interrogation concerne ce que vous avez perçu dès le départ, à savoir sa propension à se mettre très en colère.

Avez-vous eu peur dès le début?

Si oui, qu'est-ce qui vous a fait rester avec votre compagnon?

Concernant votre question sur une possibilité de changement de sa part, d'après vos mots, il ne semble pas se remettre en question.

Vous dites qu'il vous rend responsable de ses accès de colère.

Il y a donc peu de chance pour qu'il fasse une démarche en ce sens.

En revanche, puisque vous vous demandez ce qui pourrait, dans votre comportement ou vos mots, induire de tels mouvements, qu'en pensez-vous?

Pensez-vous qu'il soit justifié de pousser quelqu'un à terre? Lui cracher au visage?

Le tapez-vous? L'insultez-vous? Lui crachez-vous au visage?

Le poussez-vous à bout en l'humiliant ou l'accusant de multiples choses en permanence?

Ce qu'il est en revanche possible, c'est que votre positionnement à vous en tant que personne, dans votre façon d'être et de le manifester, exacerbe une fragilité et des passages à l'acte déjà fortement présents chez lui.

Cette façon de crier bruyamment qu'il existe, qu'il est fort, qu'il a sa place, traduit une grande fragilité et une impossibilité de pouvoir accueillir la présence de l'autre sans se sentir en permanence en danger.

Mais quoi qu'il arrive, vous ne pouvez pas rester inscrite dans une relation dans laquelle il y a autant de violence.

Violence à laquelle participe impuissant votre enfant.

Je vous conseille donc de poursuivre votre démarche en consultant un thérapeute qui vous permettra de vous soutenir psychiquement pour sortir de cette relation qui vous détruit et détruit votre enfant.

Concernant vos craintes, lors d'une séparation éventuelle, vous avez la possibilité de vous protéger.

Déjà en déposant plainte contre lui pour les actes de violence qu'il a perpétré sur vous.

Mais vous ne pouvez pas rester avec cet homme par peur.

Sinon vous vivrez avec cette peur toute votre vie et vous la ferez vivre à votre enfant.

Je reste à votre écoute si vous le souhaitez.

Sachez par ailleurs, que je publie chaque jour sur mon compte instagram, des conseils pour les adultes, les parents, les adolescents, les couples, pour Soi et le rapport à son corps, à la sexualité, aux autres, au monde etc... et sur la violence.

Je vous souhaite beaucoup de courage.

Je consulte à distance également si vous le souhaitez.

Perrine Déprez
Psychologue - Psychanalyste à Paris
Thérapie pour Adultes - Adolescents - Couples
Coach pour les parents et les adultes
Consultations possibles à distance

Perrine Déprez Psy sur Paris

110 réponses

213 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 MAI 2020

Bonsoir,

De ce que vous décrivez votre compagnon a des difficultés à contrôler ses émotions et est en proie à des impulsions.
Les comportements qu'il a envers vous semblent effectivement violents tant psychologiquement que physiquement. J'imagine votre insécurité.

Votre compagnon ne sait probablement pas gérer autrement ses frustrations, émotions etc... cela peut s'apprendre afin de stabiliser le comportement. Le terme "guérir" est à mon sens délicat. Cela impliquerait que votre conjoint soit diagnostiqué et que les difficultés de personnalité puissent être guéries...

Un travail avec un psychologue peut l'amener à réfléchir sur le "pourquoi" il ne se sent pas respecté lorsque vous vérifier après lui, sur ce que cela provoque en lui par rapport à son histoire personnelle et l'aider à mettre en place des solutions alternatives (on arrête la dispute si elle a commencé, on s'isole, il va courir,...) et de travailler sur les émotions en question.
Il est toutefois très difficile d'amener ces personnalités à comprendre la nécessité d'un tel travail. Il ne me semble pas opportun que ce soit vous qui l'ameniez à entreprendre ce travail... il risquerait de mal réagir.

Je souhaite aussi vous rassurer sur le fait que, quand bien même vos actes sont le déclencheur de sa colère, ils ne sont en aucun cas les responsables ! Rien ne justifie de telles violences envers vous.
J'attire votre attention sur son comportement avec votre enfant, qu'en est-il ?

Je lis dans votre récit une incertitude entre "guérir un tel comportement" et lui demander de partir.
Lui demander de partir paraît frontale comme approche, il risquerait de se mettre en colère et de tout casser effectivement. Et, juridiquement, votre maison est le domicile familial, donc la situation peut-être bloquée. Essayez de prendre contact avec une association qui pourrait vous aider à entreprendre une démarche pour vous éloigner progressivement de lui, de façon plus sécuritaire. Ils sauront vous aider et vous accompagner tant sur le plan psychologique que juridique.

Enfin, je voulais terminer sur une réelle ressource que vous avez, votre personnalité. Vous vous décrivez comme forte et perfectionniste. Ces traits vous amèneront très sûrement à prendre la décision qui vous semble la plus juste et à la mener à bien.

Je reste à votre disposition si vous en ressentez le besoin,

Prenez soin de vous et de votre enfant.

Mme Alexandra POTET
Psychologue Clinicienne
Thérapie cognitivo-comportementale et émotionnelle

Alexandra Potet Psy sur Châtenay-Malabry

2 réponses

1 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 MAI 2020

Bonjour Louou,

Rien ne justifie JAMAIS la violence conjugale, et vous n'avez pas à prendre la responsabilité des émotions non gérées de votre compagnon.
Quand à savoir si cela peut se "guérir", je ne le pense pas. Tout au plus cela peut-il se stabiliser avec un suivi psychothérapeutique. Pur cela il faudrait être en mesure d'établir un diagnostique plus précis du trouble du comportement de votre compagnon, et notamment de vérifier s'il s'agit d'un trouble de la personnalité.
Lui seul peut prendre la décision de s'en sortir, à condition d'accepter une remise en question qu'il ne semble pas prêt à faire pour le moment. Vous ne pouvez ni le changer, ni le sauver contre son gré.

En revanche, de votre côté, pour vous protéger et protéger votre enfant, vous pourriez vous faire aider SANS ATTENDRE par les structures sociales de votre région qui s'occupent des violences conjugales, et qui sauront vous conseiller et vous soutenir pour les démarches à entreprendre.
Enfin, je vous rappelle que vous avez le Droit et la Loi pour vous, et que vous pouvez en user lorsque les mots n'ont plus d'effet.

Je vous souhaite de trouver les conseils et les appuis qui vous aiderons à vous sortir de ces difficultés.

Bien à vous,

Caroline GORMAND
Psychothérapie intégrative, Hypnose, Sophrologie

Caroline Gormand Psy sur Clermont-l'Hérault

1852 réponses

2641 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Violence faite aux femmes

Voir plus de psy spécialisés en Violence faite aux femmes

Autres questions sur Violence faite aux femmes

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12700 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16100

psychologues

questions 12700

questions

réponses 134450

réponses