Mon conjoint a une addiction.

Réalisée par Ibthund · 5 nov. 2021 Aide psychologique

Bonjour,

J'écris ici aujourd'hui pour essayer de trouver des solutions. J'habite avec mon conjoint depuis 2 ans et il a une addiction envers les jeux vidéo et l'argent. Aujourd'hui c'est un appel à l'aide afin de pouvoir le sortir de là.

Mon conjoint dépense depuis des mois des sommes dans les jeux vidéos en ligne pour de la monnaie virtuelle. Je l'ai appris suite à un courrier de relevé bancaire sur lequel je suis tombé par hasard et les sommes sont astronomiques. Suite à plusieurs discussions, il "nous" (moi et sa famille) à promis de faire attention. N'ayant pas d'addiction, je ne me rendais pas compte à quel point c'est difficile pour lui de mettre ses efforts en place.
Il ment à longueur de temps, pour tout, absolument tout. Même pour des sujets importants. Nous soupçonnons chez lui une dépression mais je ne veux pas me permettre d'émettre un diagnostique, je ne suis pas médecin. Il a un comportement qui reflète à ça en tout cas. Quand ça clash entre nous, il menace de se suicider, mais il tourne ça plutôt comme de simples menaces, je ne sais pas si je me fais bien comprendre.
Aujourd'hui, nous attendons un enfant et je veux qu'il s'en sorte pour son bien être à lui. Pour résumer : à cause de ses addictions, il dépense toutes nos économies, nous pouvons à peine tenir le mois. Il ment pour tout ce qu'il entreprends, on le sent fragile, on a peur de le brusquer.
Attention, il n'est pas du tout violent, au contraire, il est adorable et a toujours voulu bien faire. Ça me fait de la peine de me disputer avec lui quand je tombe sur ce genre de choses, nous avons très peur qu'il saute le pas, malgré son caractère, il ne se laisse pas faire pour autant.

Vers qui nous diriger ? Nous avons essayé la discussion entre nous, les visites chez le psychologue, la manière forte de conversation (foncer un peu dans le tas pour qu'il se rende compte) mais rien y fait.
Comment le rendre heureux sans qu'il se sente seul ou honteux ?
Nous voulons qu'il soit "suivi ?" par quelqu'un de compétent tout en le rassurant que nous ne sommes pas des ennemis à qui il doit mentir.

Merci de m'avoir lu.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 6 NOV. 2021

Bonjour Ibthund,

Confrontée à cette situation très difficile je lis que vous avez tenté beaucoup de solutions pour trouver une solution ce qui peut montrer que le problème est aigu.
Il semblerait que les dépenses de votre conjoint atteignent la limite de mettre votre foyer en danger financier.
Votre couple semble traverser une tempête à un moment où vous attendez un enfant ( peut être cela est il en rapport ?). Cette situation peut être à la fois merveilleuse, intense et engendrer de profondes perturbations chez un parent où dans le couple.

Je pense que les solutions peuvent être à plusieurs niveaux ( éventuellement a effectuer en même temps)
-le premier est la reconnaissance de l'addiction aux jeux de votre conjoint et une démarche pour se faire soigner par une démarche thérapeutique personnelle et investie.
-le deuxième, celui qui, à vous lire, me semblerait plus juste et peut être d'efficacité plus immédiate est de considérer les difficultés non pas comme étant la seule difficulté de votre conjoint mais la difficulté du couple ( et bientôt de la famille). En effet le comportement de votre conjoint mais également le système de communication mis en place entre vous est impactant sur votre couple et pourrait le mettre en danger à terme du fait de : mise en danger financière, conflits, peur de blesser, sincérité dans le couple mise à mal, menace de suicide. Il faudrait donc, dans ce cas, consulter un thérapeute de couple.

Ce que j'écris peut être difficile à entendre pour vous. Mais le bonheur de votre conjoint que vous recherchez,, et cela est fort louable peut il se faire sans que vous soyez vous même suffisamment apaisée et en sécurité avec lui, sans que la relation entre vous soit mise au travail pour traverser la tempête en vue d'atteindre des "eaux plus calmes".

J'espère que ces quelques mots vous auront aidés . Je reste à votre écoute.

Daniel Brunet
Psychothérapeute








Brunet Daniel Psy sur Marseille

77 réponses

565 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 NOV. 2021

Bonjour, Votre histoire est, en effet, ce qui est très compliqué. Avec cette différence de maturité. Et de comportements ou de conscience.
Hélas, contre le mensonge, je crois qu'on ne peut rien. Soit, il faut en faire son deuil, dans l'acceptation et vivre avec, et c'est sans doute, tout ce que vous pouvez, soit, et ce n'est pas possible pour vous, s'éloigner des personnes qui empruntent le mensonge, dans toute situation.
Comme vous êtes grande et très consciente, vous pouvez toutefois, au moins jouer le jeu de la vérité, en montrant votre état de conscience, lors d'un mensonge, sans vous fatiguer, c'est inutile.
Éventuellement, poser la question à votre conjoint, si vous faisiez de même, mentir, qu'est-ce qu'il en penserait ?
Ça, c'est pour le mensonge. Ancré chez lui, ou suite à des peurs vécues dans sa vie, ce qui ferait toute la différence.
Éventuellement lui demander s'il pense mentir, par réflexe, pour se protéger, s'il a vécu des peurs, dans sa vie.
Concernant son addiction aux jeux, c'est un refuge, pour lui.
Mais des mensonges et de l'addiction, il en ressort qu'il ne se prépare pas à vivre sa vie de conjoint et de futur papa, à moins que la naissance lui soit d'un grand réveil.
Peut-être pouvez-vous essayer de lui donner goût à sa vie de futur papa. Mais je sens qu'il y a un refus inconscient, pas dans la haine, mais une peur incroyable.
Je ne connais pas l'environnement d'origine de votre ami, mais peut-être que c'est là dessus, que vous pouvez converser avec lui.
Je pense que dans sa vie, il y a une transition qui ne s'est pas faite.
Peut-être a-t-il fui un certain passé, sans tout d'abord vivre sa vie de jeune homme, et passer directement au stade conjoint père, est pour lui, hors de ses moyens, conscients ou consciemment, je veux dire.
Ça n'enlève pas qu'il ait d'autres qualités, mais cette vie lui en demande beaucoup, sans qu'il y ait été préparé, consciemment toujours, ou profondément.
Alors que peut-être, que vous, de manière innée, répondez tout à fait à votre rôle qui toutefois vous demande beaucoup, également. Avec beaucoup de courage, de conscience, et d'amour.
Pour ce qui est de l'argent, il serait bon, en effet d'être ferme, même gentillement. Car vous ne pouvez mettre en péril votre vie. Dites-lui que vous l'aimez pour qui, il est et que vous voulez le voir vivre, en autonomie, reprendre sa vie en main.
Expliquez lui, que pour l'instant, lui a peut-être besoin de temps pour lui, de se retrouver, en dehors des jeux vidéos, j'entends, et que vous, pour l'instant, vous allez gérer les finances mais pour sauver votre vie.
Proposez lui qu'il se souvienne de qui, il est, même quand il était enfant.
Aidez le à retracer sa vie, un soir où vous lui aurez fait un bon petit repas, vous lui demandez de vous intéresser à sa vie, qu'il décrive sa vie, auparavant, s'il le peut ou même des souvenirs. Ainsi, il pourra se reconnecter à lui-même, et son esprit véritable. Car je pense qu'il y a un déni de personnalité, une perte d'identité.
Dites-lui que vous l'aimez, vous êtes amoureuse, et que vous êtes prête à accepter ses rêves, mais vous êtes là aussi pour lui dire tout l'équilibre qu'il faut connaître dans la vie, sinon on ne va pas loin. Et vous ne voulez pas que votre vie décline. Et la sienne non plus.
Suicidaire, même de le dire, est extrême. Nous vivons dans un monde où ça a été presque banalisé.
Puis, les jeux vidéos, malheureusement seulement virtuels, hors monde mais qui symbolisent toujours la fuite ou l'enfermement, le refus, des choses comme ça.
Encore une fois, je ne sais pas dans quel environnement, il a vécu, quel environnement il a connu, mais parfois, une extrême agressivité pousse à cette réaction ou manipulation, sadisme, ou autres comportements qu'il aurait subi.
Il y a une normalité dans la vie, dont vous avez conscience, et des raisons, raisonnables, disons.
Rappelez lui qu'il y a plein de belles valeurs dans la vie, mais pas l'idée de mort. La mort n'est pas la vie.
Peut-être a-t-il subi perversité qui le détruise inconsciemment.
Aimez-le, et je suis de tout cœur avec vous, pour cette étape.

Force à vous. Je vous souhaite d'être championne, et lui, de vivre nouvelle reconnaissance. Que la vie lui apporte gratification. Un des compliments peut être de lui dire, tout ce qu'il vous apporte aussi, de positif.

Imaginez que tout ce qui l'habille actuellement, tout à coup, se métamorphose, qu'il change de vie, devenir mécanicien ou je ne sais pas, vendeur dans une boutique chic, peu importe.
Peut-être qu'il n'a pas connu d'autre vie, et qu'il en a besoin, vivre autre chose, mais dans la sécurité.

Force à vous deux. Je vous souhaite que cela marche.
Lumière à vous.

Sheyen Evolving Psy sur Lyon

231 réponses

143 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 NOV. 2021

Bonjour.

J ai lu avec attention votre récit. Et je reconnais votre souffrance cela ne doit pas être facile de vivre avec quelqu'un qui a ce genre de comportement...

Il y a des solutions pour ce type de comportement. C est comme si il se punissait en dépensant tout l argent. Ou alors qu il.avait une.forte frustration qu il.comblait ainsi.

L idéal pour lui serait de suivre une thérapie Spécialisé en addiction. Vous devriez en trouver sur ce site. Cependant il doit être volontaire... je ne comprend pas trop vous avez vu un psy ? Qu a t il fait en ce sens ?

Je vais tout de même vous donner quelques clés. Le premier pas serait de remplir un tableau avec la situation (son addiction au jeu d argent), puis 5 collones avec les conséquences en temps, argent, relation, image de soi et santé... cela devrait déjà un peu calmer son addiction de prendre pleinement conscience des conséquences néfastes pour lui et sa famille...

Ensuite il est important de lui demander ce qui est comblé par ce comportement. Car il y a forcément un.besoin satisfait sinon il ne le ferait pas... qu est ce qu il vient combler ainsi... et surtout comment il peut combler cela.autrement de manière plus adapté ? Quel autre activité lui permet de satisfaire ce besoin ?

Ça c est les thérapies cognitive et comportementale qui fonctionnent bien.

La Pnl à aussi de bon résultat. Car pour lui ses comportements sont associés à un état particulier qui le fait sombrer dans son addiction. Or il est possible de transformer cet état. Et même de créer un rejet de ce genre de comportement.

A votre écoute si besoin.

Mathieu PERE-ESCAMPS (psychopraticien et coach)
Spécialisé en Analyse,thérapie cognitive et comportementale, thérapie stratégique brève et PNL (programmation neuro linguistique).

Mathieu PÉRÉ-ESCAMPS Psy sur Eysines

523 réponses

566 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 NOV. 2021

Bonjour Ibthund.

L’addiction est une pathologie qui repose sur la consommation répétée d'un produit ou la pratique anormalement excessive d'un comportement qui conduit à une perte de contrôle du niveau de consommation/pratique, comme c'est visiblement le cas pour votre conjoint avec les jeux vidéo. L’addiction est une maladie.

En effet, la dépendance n’est pas toujours pathologique, dans le sens où certaines dépendances sont tolérables pour un individu et n’occasionnent pas d’effets particulièrement néfastes pour sa vie.
En revanche, la dépendance devient pathologique à partir du moment où elle envahit l’existence du sujet au point de devenir le principal centre de préoccupation au détriment d’autres investissements affectifs, relationnels, sociaux, professionnels, familiaux, … L’appellation « addiction » résulte d’un diagnostic bien précis.

Il me semble important que vous l'aidiez à prendre la décision de se soigner.
Il est possible de demander conseil à votre médecin ou de consulter un réseau en addictologie tel que le Réseau National pour la Prévention et le Soin du Jeu Pathologique (RNPSJP).

En complément, votre conjoint pourrait se faire accompagner d'un thérapeute pour l'accompagner vers ce changement psychique et corporel.

Ingrid Ballone Psy sur Salon-de-Provence

538 réponses

241 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 NOV. 2021

Bonjour,

Je comprends votre inquiétude et ce que je ressens comme un sentiment d’impuissance.
Malheureusement, vous ne pouvez pas faire « à la place de » votre conjoint. Il lui appartient de se rendre compte (ou non) des conséquences de ses actes (ici, ses addictions), et d’en assumer les responsabilités (commencer un suivi avec un professionnel par exemple).
C’est très difficile, frustrant et douloureux de voir un proche en difficulté sans savoir quoi faire pour l’aider. C’est cependant son chemin personnel dont il est question, pas le votre.

Ce qui est en votre pouvoir en revanche, c’est prendre soin de vous et de votre enfant à venir.
Premièrement, vous pouvez sécuriser votre avenir financier, en dissociant vos comptes ou en ouvrant un à votre nom. C’est en ayant des comportements tournés vers vous et votre bien être que votre conjoint prendra peut être conscience de la réalité.
Aussi, dans ces moments difficiles, vous pouvez trouver un professionnel qui vous accompagne pour vous guider et vous soutenir dans cette période trouble.

Pensez à vous,
Prenez soin de vous.

Je reste à votre écoute,
Lorraine Haussaire
Psychologue clinicienne

Lorraine Haussaire Psy sur Lille

5 réponses

4 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 NOV. 2021

Bonjour,

Tout d'abord protégez vos comptes. Ayez des comptes séparés, qu'il ne puisse pas toucher à votre argent personnel.

Vous employez beaucoup le "nous" dans votre écrit, quelle relation avez-vous avec sa famille ? Parlez vous de ses parents ? Frères et soeurs ?...
Que s'est-il passé pour lui dans son enfance ? Une addiction prend ses racines très jeune, elle est là pour combler un manque. De quoi aurait-il manqué dans son enfance ? D'attention, de cadre, d'affection ?
Toutes ces questions pourraient être regardées de plus près avec un thérapeute. Il est indispensable que votre conjoint soit suivi, accompagné afin de prendre conscience de sa difficulté et d'avancer dans sa vie. Pour que cela fonctionne il faut que ce soit lui qui fasse la démarche, personne ne peut le faire à sa place.

Et vous que faites-vous avec ce type d'homme ? Que s'est-il passé dans notre enfance, petite enfance, pour que vous soyez attirée par une personne non responsable ? Est-ce que ce type de comportement vous rappelle un de vos parents, un frère ou une sœur, quelqu'un que vous avez bien connu ?
Qu'est-ce qui vous pousse à rester avec lui ? Comment est votre relation amoureuse, avez-vous du temps pour votre relation ? Qu'est-ce qui vous attire chez lui ?

Maintenant que vous êtes enceinte, vous avez un lien évident avec lui, pour autant vous restez libre aussi de rester ou pas avec une personne immature qui risque de le rester s'il ne se prend pas en main.
Occupez-vous de vous, de votre enfant à venir et ne vous laissez pas envahir par la peur de son suicide éventuel, c'est son histoire c'est à lui de s'en occuper.

Je reste à votre écoute.
Claire Thomas,
Psychosomatothérapeute

Claire Thomas Psy sur La Chapelle-Caro

1906 réponses

2127 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 NOV. 2021

Bonjour,
Si votre compagnon a accepté de rencontrer un psychologue, c'est déjà un premier pas.
Par contre, il sera essentiel qu'il adhère totalement à la démarche et que ce ne soit pas simplement pour éviter des discussions familiales trop pénibles.
S'il sait avoir un problème et veut le résoudre,
Il sera impératif qu'il trouve quelqu'un à qui il accorde sa confiance pour travailler sur les ressorts de son addiction et l'origine de celle-ci.
Selon votre région, il y a peut-être des spécialistes en addictologie, sujet avec lequel tous les professionnels ne sont pas forcément à l'aise.

Anonyme-394302 Psy sur Ranspach

226 réponses

169 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 NOV. 2021

Bonjour,

Tout d’abord permettez moi de vous féliciter pour cet heureux événement que vous attendez.

Vous avez compris quelque chose d’essentiel, c’est si votre conjoint n’est pas volontaire et engagé pour un véritable changement et bien rien ne fonctionnera. Vous ne pouvez ni le changer ni le rendre heureux ni lui ouvrir les yeux sur sa dépendance tout cela dépend uniquement de lui.

S’il le souhaite réellement pourquoi pas le laisser contacter un médecin addictologue et le laisser y aller seul. Il l’orientera si besoin vers des associations ou autres.

Bien à vous

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10851 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 12950

questions

réponses 135900

réponses