Dépression chronique, anxiété sociale, peur du jugement et de l'échec

Réalisée par Akarr · 5 juin 2023 Aide psychologique

Bonjour,

J'ai 25 ans et depuis 5 ans je vis des épisodes dépressifs chroniques de plusieurs mois.
Jusqu'à mes 20 ans j'étais toujours très enthousiaste, bien que très sensible et très préoccupée par le regard des autres qui a toujours guidé mes choix. Ainsi je ne sais pas vraiment ce que j'aime réellement.. Etant très douée à l'école (j'ai sauté 2 classes) sans grand effort (je me questionne sur une éventuellement précocité/haut potentialité/zèbre...), j'étais un peu dans ma zone de confort durant mes études et je ne prenais pas de temps pour me questionner sur ce que j'aimais, le travail que je voulais faire...

Depuis 2018 lors de ma première dépression j'ai pris régulièrement des antidépresseurs et depuis deux ans ma psychiatre a établi un diagnostic de trouble bipolaire de type II. Ce diagnostic a cependant du mal a être établi car mes phases "hypomaniaques" sont relativement modérées, j'ai du mal à savoir s'il ne s'agit pas plutôt de ma personnalité "normale" telle que je suis depuis l'adolescence : très enthousiaste, optimiste, bavarde, sociale, curieuse, entreprenante etc...

Malgré ça je suis depuis quelques années toujours très anxieuse, j'ai très peur de faire des choses qui sortent de ma zone de confort (notamment en lien avec le corps comme le sport, sortir pour danser...) et je suis surtout presque incapable de travailler et de garder un emploi : inattentions, maladresses, "hyperactivité", plusieurs pensées qui se mélangent, je bâcle donc les choses... et je fais des crises d'angoisse/burn out et je mets un terme à mon contrat quand je sens que je ne serai pas en capacité de dépasser une difficulté.

Socialement, je me rends compte que depuis l'enfance j'ai constamment besoin de plaire, d'impressionner ou d'être "utile" aux personnes autour de moi. Ma pire peur serait de contrarier les autres, de créer un conflit, de ne pas être "parfaite", de n'avoir rien fait de bien et donc de n'avoir rien à raconter. Du coup, je m'isole beaucoup des autres quand je ne suis pas en capacité d'être "au top".

Après 6 mois de psychothérapie j'ai pu déceler dans mon histoire familiale les éléments déclencheurs de cette pression mais ces explications ne suffisent pas à apaiser mes angoisses et mes épisodes de dépression sévères qui m'empêche d'évoluer, de prendre confiance en moi, de travailler, de me détendre...

Merci de m'avoir lu et de me conseiller .
Devrais-je suivre une autre psychothérapie ? Les diagnostics que l'on m'a fait sont-ils les bons ?
J'ai peut-être besoin de suivre un.e nouvelle praticien.ne pour le savoir

Merci

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 6 JUIN 2023

Bonjour,

Même si votre problème est complexe et nécessite une intervention multidisciplinaire, il est parfaitement possible de le surmonter. Vous avez toutes les ressources pour cela, et avec l'aide d'un thérapeute, vous pouvez effectuer la transformation que vous souhaitez.

La dépression, l'anxiété, la peur des autres, vous n'êtes pas né avec ces émotions, mais vous les avez acquises à partir de votre environnement ou des expériences auxquelles vous avez dû faire face. Parfois, pendant le processus de croissance, nous captons des schémas tels que la colère, l'impuissance, la culpabilité, une faible estime de soi, le manque de confiance et le doute de soi, de la part des membres de notre famille et de nos amis, ou en raison d'événements spécifiques que nous traversons.

L'hypnose est un processus sûr et simple qui permet au thérapeute d'accéder aux parties les plus profondes de l'esprit subconscient où tous vos souvenirs et émotions sont stockés. Un hypnothérapeute peut facilement, à l'aide de plusieurs techniques, vous aider à libérer ces douleurs non traitées, ces traumatismes, ces blockages qui affectent inconsciemment votre corps, votre expérience de la vie et vos schémas limitants. Je suis entièrement disponible pour vous accompagner, en présentiel ou par visio. En vous souhaitant le meilleur,

Nilton Mascarenhas,
Praticien en Hypnose Ericksonienne.

Nilton Mascarenhas Psy sur Paris

501 réponses

4435 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 JUIN 2023

Bonjour Akarr,

J'ai lu avec attention votre message et je pense que vous avez déjà fait un beau travail vers votre guérison, cependant il vous reste quelques symptômes et je pense qu'il ne faut pas arrêter à cette étape. Je peux vous aider à approfondir vos questionnements par la psychanalyse, en vous libérant d'avantage, tout au moins en essayant de venir compléter le travail déjà entrepris.
N'hésitez pas à me joindre, prenez soin de vous.

Afonso Stéphanie
Psychanalyse

Stéphanie Afonso Psy sur Evry

163 réponses

11 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 JUIN 2023

Bonjour Akarr,

Le diagnostic qui a été fait, sans en savoir plus que ce que vous décrivez, n'est pas "déconnant".
La question est de savoir si vous avez été mise sous un traitement autre qu'antidépresseur et si cela vous aide à vous stabiliser.
Vous avez tout à fait le droit de changer de thérapeute, surtout si cela peut vous rassurer, mais vous avez besoin absolument d'être suivie. L'exploration qui a été faite jusqu'à présent dans votre histoire est à poursuivre et il faut voir maintenant comment vous pouvez intégrer dans votre vie ces éléments.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4098 réponses

21057 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 JUIN 2023

Bonjour

Vous avez une vision claire et lucide ce votre situation.

En premier lieux, il n'y a à priori pas à remettre en question le diagnostic posé par votre psychiatre. La question qui est importante est celle du traitement. (Bénéficiez-vous d'un traitement? Est-il bien adapté pour vous? etc....)

Votre situation me fait penser aux travaux d'Alice Miller sur les enfants surdouées. Je ne pose pas le diagnostic que vous êtes surdoué, je vous invite juste à consulter ces travaux, peut-être y trouverez vous quelques éclairages.

Vous avez débuté un travail thérapeutique, qui commençait à porter quelques fruits, je ne sais pas si vous persistez dans cette démarche.
Toujours est-il que la démarche reste pertinente, vous devez continuer dans cette voie.
Peut-être vous faut-il tester un autre thérapeute et/ou une autre approche.
Une thérapie reste avant tout la rencontre d'un thérapeute et d'un patient.

Si vous souhaitiez essayer le Thérapie Narrative (je vous engage à vous renseigner à son sujet) je peux vous accompagner dans ce travail.

Je reste à votre disposition si vous souhaitez approfondir cet échange, n'hésitez pas à me contacter
Je consulte en cabinet et téléconsultation

Bonne journée

Bruno BRICE
Thérapeute Narratif Psychopraticien

Bruno Brice Psy sur Aix-en-Provence

389 réponses

186 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 JUIN 2023

Bonjour,

Votre récit est très argumenté. Merci pou toutes ces explications et la structuration de votre message peu commun. Merci également pour la confiance accordée à la communauté de ce site.

Personne ne viendra remettre en question un diagnostic différentiel, celui élaboré par la psychiatre que vous avez vue, seul un médecin spécialisé en santé mentale a ce droit. Mais c'est noté: structure bipolaire de type 2, avec phases hypomaniques.
Par conséquent, un trouble de l'humeur passant de l'excitation à l'irritabilité.
De votre côté, vous soulignez avoir connu ces épisodes "d'hyperactivité" bien jeune.
Vous notez aussi l'hypothèse de la surdouance avec toutes les déclinaisons des dénominations possibles, mais avez-vous passé les tests de Wechsler?
Sauter des classes ne signifie pas systématiquement un état de surdouance.

J'ai aussi retenu que votre rapport au corps est un souci, pourquoi? Cela vous renvoie à l'image de vous-même, au regard de l'autre porté sur vous et au jugement potentiellement critique?

Vous avez dû en six mois de prise en charge thérapeutique aborder ces axiomatiques de base avec votre psy, pour autant vous semblez demeurer dans une sorte de flou, de chao, vous passez d'une dénomination en santé mentale à une nouvelle étiquette mais vous ne pouvez dès lors que décupler votre état anxieux, vous vous flagellez au quotidien.
Certes, vous avez eu des prises de conscience au sujet d'éléments inhérents à votre famille, et après, il faut savoir comment les exploiter? Non?

Que s'est-il passé en 2018?
Une dépression est le paroxysme de la structure névrotique et dès lors, l'angoisse devient étouffante, elle ne se contrôle plus, elle est une chappe de plomb H 24.
Les diagnostics médicaux, c'est bien et personne n'a le droit de revenir dessus mais vous, en en êtes-vous depuis 2018?
Ce n'est pas faute de vous impliquer, vous avez entamé une thérapie mais la causalité de votre angoisse n'y suffit pas, ou alors cette cause est-elleêut-être seulement définie partiellement?
Parlez en avec votre thérapeute, sans détour, expliquez lui vos doutes, vos avancées à vous, intrinsèquement, ce que vous en retirez.

Il existe plusieurs formes de psychothérapie et tout dépend comment le thérapeute diligente le protocole.
Vous pouvez tenter si ces six derniers mois ne sont pas vecteurs d'un apaisement a minima une autre démarche avec un autre praticien.

Je reste à votre écoute en téléconsultation en toute bienveillance et avec empathie si vous le souhaitez.
Vous pouvez consulter mon site web sous mon prénom et nom où justement j'ai comme champ d'action entre autre la surdouance et l'hypersensibilité ( donc votre si grande importance accordée au regard de l'autre, la peur de mal agir, etc....).

Tenez bon, ne lâchez rien, il existe toujours une lumière au bout du chemin introspectif et celle-ci découle de vous, de toutes vos ressources conscientes et inconscientes.

Bien chaleureusement.

Bénédicte ESCARON
Psychanalyste
Praticienne en Psychothérapie intégrative
Thérapeute TCC grande anxiété, stress post traumatique

Benedicte Escaron Psy sur La Haye-d'Ectot

892 réponses

8737 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 JUIN 2023

Bonjour,

Je vous remercie pour votre message et je comprends bien vos questionnements.

Je pense qu'il faudrait plutôt investiguer du côté de votre haut potentiel intellectuel, mais aussi émotionnel (ce qui expliquerait vos moments de grande joie comme vos moments difficiles). Je vous propose de lire des ouvrages écrits en ce sens, de lire des témoignages, voir même contacter une asso de zèbres pour creuser davantage. Excellente continuation à vous!

Je reste à votre écoute
Marjorie Lugari * Psychanalyste * Praticien en psychothérapie * Sexothérapeute * Visio uniquement

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10834 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 JUIN 2023

Bonjour,
Vous réalisez qu'après 6 mois de psychothérapie vous avez pu déceler des éléments déclencheurs dans votre histoire familiale, mais voilà comme vous le dites, les explications ou la compréhension intellectuelle ne suffit pas ...
Je vous invite donc à vous diriger vers une approche plus ciblée (voir mon profil) où j'utilise des techniques de désensibilisation sur tout ce qui vous a impacté dans le passé.

Restant à votre écoute,
Hypnothérapeute clinique - Thérapie intégrative & holistique

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

5332 réponses

30782 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 JUIN 2023

Bonjour,

Il est impossible de faire ici des commentaires sur le diagnostic posé par un médecin psychiatre : il y a effectivement tout un tas de formes de bipolarité, avec plus ou moins d’épisodes maniaques et/ou dépressifs.

Ce n’est pas sur un site de psychologues qu’il faut demander un diagnostic.
Vous pouvez avoir un avis en plus en consultant un-e autre médecin psychiatre, de préférence dans un grand hôpital.

Par ailleurs, vous semblez hypersensible et anxieuse, et vous avez du mal à être concentrée et à travailler.
Dans votre cas une bonne thérapie efficace peut durer bien plus que 6 mois, et ceci à une séance par semaine.
Il y a pas mal de techniques pour soigner l’anxiété, mais si l’anxiété est généralisée les médicaments sont indispensables pour garder celle ci en dessous d’un seuil acceptable.

Demandez à votre psychiatre des noms de psychothérapeutes qui connaissent votre pathologie et en qui ce psy a confiance.

Vous êtes jeune, vous avez encore le temps de réfléchir sérieusement à ce que vous voulez bien faire et à vous donner tous les moyens pour y arriver.

Je vous souhaite d’arriver à être sûre du bon diagnostic, à obtenir un traitement médicamenteux adapté et à suivre la bonne thérapie qui vous aidera à vous sentir bien, à aimer et à travailler.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4258 réponses

11698 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 JUIN 2023

Bonjour Ankarr
Vous avez toujours été très sensible, très préoccupée par le regard des autres qui guide vos choix, besoin de plaire, d'impressionner....
La petite fille à l'intérieur de vous est blessée et tant que ces blessures ne seront pas soignées, elles agiront dans le présent, orientant vos choix et vos pensées en fonction d'elles. La mauvaise estime de soi est générée par la peur de n'être pas aimé. Cette émotion a une origine et un message à vous faire passer.... Vous avez vécu des événements que vous n'avez pas digérés.
Alors peu importe l'étiquette et le diagnostic, vous retrouverez la joie de vivre et le bienêtre initial qu'en soignant toutes ces blessures dont vous n'êtes en rien responsables !
Ces événements que vous avez vécus ont mis des tristesses en vous que vous avez canalisées en donnant le change : gaie, souriante, entreprenante... mais la petite fille au fond de son coeur sait ce qu'elle a vécu et pleure aujourd'hui... Ces tristesses accumulées et enfouies au fond d'un vase ressurgissent sans la moindre raison et un jour c'est la dépression !!! Trop de tristesses et d'émotions accumulées au fil des faits douloureux...
Les émotions sont issues des blessures produites par des événements traumatisants qui tant qu'elles ne sont pas soignées, saignent au présent encore et encore, s' amplifiant et guident nos choix, orientent nos comportements du présent en tant qu'adulte.
Une émotion a un message à transmettre qui s'il n'est pas entendu va taper à la porte, grossir, envahir l'esprit et le corps (par des maladies) jusqu'à ce que la porte s'ouvre enfin c'est-à-dire jusqu'à ce que la personne soit prête à entendre le message en faisant un travail sur ses émotions qui la submergent.
Se libérer des émotions c'est d'abord accepter les faits douloureux et suivre tout un protocole qui permet de les enlever définitivement puisque la blessure initiale est aseptisée, nettoyée alors la cicatrisation reprend son cours normal comme pour les autres événements non douloureux et la blessure ne fera plus jamais mal !
Bien à vous
Mme D.A. GRAF-LAPEYRE
Psychologue clinicienne
Thérapeute en libération des émotions (tristesse, peur, dépression, angoisse, phobie, addictions, colère, honte, dégoût...)
(consultation présentiel et visio)

Dominique GRAF - LAPEYRE Psy sur Castries

281 réponses

539 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 JUIN 2023

Bonjour Akarr
Vous écrivez que depuis l'enfance vous êtes très sensible, préoccupée par le regard des autres qui a guidé vos choix, besoin de plaire, d'impressionner les autres.... Votre pire peur est de contrarier les autres, de créer un conflit, de ne pas être parfaite, de ne rien avoir de bien... Ce sont autant de ressentis et de croyances limitantes qui comme les émotions sont issues de blessures engendrées par des événements vécus qui ont blessé la petite fille en vous. Cette petite fille donne le change pendant 20 ans en étant joyeuse, entreprenante, sociable... mais elle sait et connait toutes les tristesses accumulées dans le coeur à cause de tous ces événements douloureux qui lui ont fait croire que c'était elle le problème et la coupable ! Or ces tristesses en s'accumulant font un jour déborder le vase dans lequel on les a enfouies et elles ressortent puissance 10 souvent sans aucune raison raisonnable: c'est la dépression !
En quoi l'étiquette et le diagnostic permettront de libérer les émotions qui sont à l'intérieur de vous et qui ont besoin d'être entendues ???
Les émotions sont issues des blessures produites par des événements traumatisants qui tant qu'elles ne sont pas soignées, saignent au présent encore et encore, s' amplifiant et guident nos choix, orientent nos comportements du présent en tant qu'adulte.
Une émotion a un message à transmettre qui s'il n'est pas entendu va taper à la porte, grossir, envahir l'esprit et le corps (par des maladies diagnostiquées et étiquetées) jusqu'à ce que la porte s'ouvre enfin c'est-à-dire jusqu'à ce que la personne soit prête à entendre le message en faisant un travail sur ses émotions qui la submergent.
Se libérer des émotions c'est d'abord accepter les faits douloureux et suivre tout un protocole qui permet de les enlever définitivement puisque la blessure initiale est aseptisée, nettoyée, les faits acceptés avec lucidité alors la cicatrisation reprend son cours normal comme pour les autres événements non douloureux et la blessure ne fera plus jamais mal !
Bien à vous
Mme D.A. GRAF-LAPEYRE
Psychologue clinicienne
Thérapeute en libération des émotions (tristesse, peur, phobie, addictions, colère, honte, dégpût...)
(consultation présentiel et visio)

Dominique GRAF - LAPEYRE Psy sur Castries

281 réponses

539 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 JUIN 2023

Je vous remercie d'avoir pris contact avec nous et de nous avoir fait part de vos difficultés. Il faut du courage pour parler de ses expériences, et je vous félicite d'avoir fait ce pas vers la recherche d'un soutien.

D'après les informations que vous avez fournies, il semble que vous ayez été aux prises avec des épisodes dépressifs chroniques et des difficultés à trouver vos véritables intérêts et passions. Vous avez également mentionné un diagnostic de trouble bipolaire de type II, mais vous vous demandez si ce diagnostic rend bien compte de vos expériences. En outre, vous avez fait part de vos sentiments d'anxiété, de votre peur de sortir de votre zone de confort et de vos difficultés à conserver votre emploi en raison de votre inattention et de vos crises d'angoisse.

Bien que je ne puisse pas fournir un diagnostic définitif ou une recommandation de traitement dans le cadre d'une consultation en ligne, je peux vous donner quelques conseils. Il semble que vous ayez déjà suivi une psychothérapie pendant six mois et que vous ayez compris les sources familiales de pression et d'anxiété. Cependant, il semble que ces connaissances n'aient pas permis de soulager complètement vos angoisses ou votre dépression sévère.

Compte tenu de vos préoccupations quant à l'exactitude de votre diagnostic et de la nécessité d'un soutien thérapeutique supplémentaire, il peut être bénéfique de demander un second avis à un autre praticien. Vous pourrez ainsi bénéficier d'un regard neuf et d'une approche thérapeutique différente, adaptée à vos besoins spécifiques. La collaboration avec un nouveau thérapeute peut vous aider à mieux comprendre vos expériences et à explorer d'autres interventions thérapeutiques susceptibles d'être plus efficaces pour vous.

N'oubliez pas que chaque personne est unique et qu'il est essentiel de trouver un thérapeute qui comprenne vos préoccupations et fasse preuve d'empathie à votre égard. En cherchant un nouveau praticien, vous augmentez vos chances de trouver celui qui vous conviendra le mieux dans votre parcours thérapeutique.

J'espère que cette réponse vous guidera et vous rassurera. Prendre des mesures pour prendre soin de soi et trouver le bon système de soutien est une partie importante de votre processus de guérison. Je vous encourage à prendre contact avec un professionnel de la santé mentale pour discuter plus en détail de vos préoccupations et explorer la meilleure voie à suivre pour votre bien-être.

Je vous souhaite le meilleur pour votre voyage de découverte de soi et de rétablissement.

Lorena Salthu
Conseils téléphoniques personnalisés
Psychothérapeute -Coach de vie-Psyconeuroimmunologist -Psychanalyste
Séances en ligne ou en présentiel.
Français, English et Espanol

Lorena Salthu Psy sur Paris

795 réponses

2663 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 JUIN 2023

Bonjour,


Je soulève pour aller à l’essentiel que dans ce que vous écrivez, il y a un travail phénoménologique votre corps sans négliger le travail psychique à effectuer bien entendu.


Tout en admettant qu’il est très difficile d’établir un diagnostic à première lecture, vous me donnez le sentiment profond de souffrir d’une blessure d’âme de rejet associée à une blessure d’âme de trahison. Il existe des techniques simples et très efficaces pour sans prétendre traiter le problème directement en profondeur, permettent de retrouver rapidement un confort de vie et de pouvoir aller nettement mieux dans son quotidien. C’est un peu comme une carie qui une fois traité demande un soin quotidien.


Dans votre situation il vous faut certes un travail psychanalytique psychothérapeutique de la situation mais ce travail doit être associé, si il se veut efficace, à des conseils et des exercices phénoménologiques de l’esprit (prise de conscience du corps et des phénomènes en fonction du positionnement dans le corps).


HONORE Frédéric psychanalyste psychopraticien phénoménologue

En visioconférence et présentiel

Frederic Honore Psy sur Les Halles

4 réponses

2 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 JUIN 2023

Bonjour,
Je vous félicite d'avoir pris la décision de suivre une psychothérapie pour explorer les causes de vos difficultés et trouver des moyens de les surmonter.

Il est important de souligner que vous êtes la meilleure personne pour savoir si votre psychothérapie actuelle répond à vos besoins. Si vous avez le sentiment que cela ne fonctionne pas, il est tout à fait approprié d'envisager de travailler avec un autre praticien. Vous pouvez toujours en parler à votre psychiatre actuel pour obtenir des références.

En ce qui concerne les diagnostics, il est courant que les diagnostics psychiatriques soient difficiles à établir avec précision. Les symptômes du trouble bipolaire de type II peuvent être similaires à ceux de la personnalité, mais il est important de travailler avec un psychiatre compétent pour s'assurer que le diagnostic est précis. Si vous avez des doutes, il peut être utile de demander l'avis d'un autre professionnel de la santé mentale.

Il est également important de continuer à travailler sur votre anxiété sociale et votre besoin de plaire aux autres. Cela peut être difficile, mais la thérapie peut vous aider à mieux comprendre d'où viennent ces schémas de pensée et à apprendre de nouvelles compétences pour les surmonter.

Enfin, je vous encourage à continuer à prendre soin de vous, à vous entourer de personnes positives et à vous engager dans des activités qui vous plaisent. Cela peut vous aider à renforcer votre estime de vous et à mieux gérer vos symptômes de dépression et d'anxiété.
Excellente journée !

Thalia Inna
Praticienne en psychologie et hypnose
PNL,EMDR
En visio et presentiel

Thalia Inna Psy sur Bordeaux

926 réponses

1098 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12700 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16100

psychologues

questions 12700

questions

réponses 134700

réponses