Difficultés en famille recomposée

Réalisée par Sophie · 15 avril 2024 Aide psychologique

Bonjour,

je me suis divorcee , apres 20 ans de relation. Meme si tout n est pas parfait on s entend plutot bien avec le pere de mes enfants (9 et 14 ans aujourd’hui). On est en garde alternée.

J ai rencontré un homme il y a 4 ans qui vit avec mes enfants et moi depuis 2 ans.
J ai des bons liens avec sa famille, ses enfants (plus grands) et meme son ex femme. Ses enfants viennent nous voir le we de temps en temps et ca se passe bien. Quand j ai rencontré mon chéri je l ai beaucoup aidé a “réparer” sa relation avec ses enfants qui avait été vraiment mal menée par une ex relation. Du coup j ai été super bien accueilli et j ai donné beaucoup de temps et d énergie pour les aider a se retrouver.

Aujourd’hui la situation entre eux est sereine mais je ne dirais pas que c est une relation qui me fait rever. Elle manque de complicité. C est un peu superficiel et “en surface”. Ils se voient pour les repas de famille, d anniversaire, s envoient des Messages pour prendre des nouvelles et s entre aide pour des choses pratiques. Moi je les aime beaucoup ses enfants et j ai franchement du plaisir quand je les vois. J ai l impression de leur avoir vraiment fait une place dans ma vie et dans mon coeur, et ils me le rendent bien. A une époque ils me contactaient systématiquement moi plutot que leur papa et petit a petit (en douceur) j ai redirigé l attention un peu plus sur lui pour que chacun garde un peu sa place.

Bref, pour moi le relationnel c est primordial. Mon conjoint a plus de difficultés a etre en relation. Et les difficultés en famille sont principalement avec mes enfants. Mon conjoint les supporte mal. Il a un style éducatif autoritaire alors que moi je suis plus démocratique et j aime mettre du sens aux choses que je demande. J aimerais que mon conjoint essaie d abord de creer un minimum de liens avec mes enfants avant d imposer des regles et un cadre. Selon mon conjoint d abord le cadre après les liens.

Mon cadet est haut potentiel, hypersensible. Il se remet d un divorce il a besoins de soutien et surtout d être rassuré. Il a des peurs (dans le noir, et parfois des angoisses de séparation). Au debut mes enfants ont bien accepte mon compagnon mais petit a petit le plus jeune s est braqué en disant qu il avait “toujours une remarque ou un commentaire négatif a faire”. Et le plus grand lui s enferme dans sa chambre et joue a la play station ou demande a sortir avec ses copains.

Il y a un climat de tension qui flotte dans l air quand on est 4. Pour eviter le conflit des fois c est le silence. Mon petit s exprime plus facilement (je le reprends quand il est irrespectueux dans sa manière de dire les choses mais il peut au moins exprimer son sentiment de rejet par rapport a mon conjoint et son envie qu il parte). Le grand est plus introverti. Il garde beaucoup pour lui.

Ce n est pas la vie que j avais imaginé. Pour moi la vie “de famille” est importante et la c est très insatisfaisant et triste a mon goût.

Je trouve mon conjoint froid, rigide et trop dans le controle par rapport a mes enfants. Depuis que l on vit ensemble on a déjà adapté pas mal de choses (horaire, aide quotidiennement a la maison, je limite les temps d écrans, etc.). Ils en font plus que la majorité des enfants que je connais. Mais pour mon conjoint ce n est jamais assez il y a toujours quelque chose a critiquer, à redire et pour moi c est carrément déprimant.

Quand on va chez les autres je lui fais remarquer que les autres parents aussi se répètent des fois et que les enfants des autres ne sont pas parfaits. Laisse des choses traîner, etc. Se sont des enfants en somme. Mais a l extérieur je le trouve de mauvaise fois parce que chez les autres il ne voit rien a redire et rien ne l agace. Les enfants des autres et memes les parents ça va, sauf les miens en gros.

Mon ex mari met tres peu de cadre (les divergences éducatives ont toujours fait parti des difficultés de notre couple a l
Epoque ) donc je suis la première à accepter qu un cadre est important et en cela mon conjoint m a aidé et je pense que ca a fait du bien aux enfants dans le savoir vivre ensemble. Mais apres il faut aussi “savoir vivre”. Cette maison manque de rire, de légèreté et surtout d envie de partager ensemble.

Mes enfants font du sport a l extérieur, sont de très bons élèves (bonnes
notes et jamais de soucis de comportement), et que je n ai jamais de soucis avec eux en dehors de la maison. Moi je les trouve même plutôt faciles et ils essaient de faire plaisir ! Quand je suis seule avec mes enfants ou avec ma Famille ca se passe bien mieux. Deja moi je suis plus détendue .

Mais quand les exigences sont si élevées et qu on a jamais l impression de ne jamais pouvoir les satisfaire c est épuisant et on finit par baisser les bras.

Avec mon conjoint quand on est sans les enfants ca se super passe bien aussi. On est encore très amoureux. Mais quand les enfants sont la ca ne va pas, on dirait qu ils dérangent. J en viens a angoisser par anticipation leur retour. Je demande a mon conjoint de mettre des activités, sorties sans moi sur mes temps enfants pour nous laisser seuls et la je pense a partir cet été seule avec eux en vacances. Mais ce n était pas la vie dont je voulais…

Je précise que mon conjoint n a que très rarement l initiative de leur proposer une activité ludique ou des discussions (il parle peu). Et puis au stade ou on en est, mes enfants lui diraient non merci j en suis persuadée. On vit dans la meme maison mais on ne partage pas grand chose d autre ( les moments repas).

Bref, il n y a pas de conflit ouvert, pas de “crises”, mais une mauvaise ambiance… et moi je suis profondément malheureuse. Je ne suis pas encore prete a renoncer a mon idéal. J ai proposé la semaine passée que l on aille en médiation familiale. Au début personne n etait d accord mais finalement tout le monde a accepté d admettre que je n etais pas la seule a en souffrir et ils ont dit oui. Je me sens épuisée et déprimée mais j essaie encore.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 19 AVRIL 2024

Bonjour Sophie,

Votre couple souffre d’une mauvaise compréhension et de gestion des temps de la vie. En effet, votre partenaire semble souhaiter plus de temps de couple (lorsque vous êtes deux, tout va bien, mais en famille, il est agacé par ce manque de temps de complicité de couple) et le temps social (pour vous, qui est important puisque vous aimeriez qu’il y ait plus de participation ensemble dans des activités communes et plus de respect en règle générale).
Cela s’apprend, mais surtout il faut admettre ses propres besoins et reconnaitre les besoins de l’autre pour tâcher de faire le maximum pour apporter le nécessaire pour que l’inconfort ne s’installe pas.
Je vous invite vraiment à réaliser une thérapie de couple, je suis persuadé que cela vous serait salutaire pour réussir l’un comme l’autre à vivre des moments bien plus harmonieux. Je vous invite à me contacter pour cela, c’est en effet une de mes spécialités.

Je reste à votre disposition et à votre écoute.

Pour plus de détails, contactez-moi.
N’hésitez pas à vous faire une idée du sérieux de ma méthode en consultant les avis sur ma fiche.

Christophe
-------------------------------------------------
Thérapeute de couple - Sexothérapeute
* Rendez-vous en ligne uniquement

Christophe Nieaux Psy sur Melun

3346 réponses

3292 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 AVRIL 2024

Il est évident que vous avez à cœur de cultiver une vie de famille idéale et que vous avez fait des efforts considérables pour rétablir les relations de votre partenaire avec ses enfants. Cependant, malgré vos intentions (votre désir), il semble que votre partenaire n'ait pas pleinement adhéré à cette vision, ce qui pourrait être une continuation de la rigidité qui lui a peut-être coûté ses liens familiaux antérieurs. Il est important de reconnaître que votre dévouement est admirable, mais qu'il peut aussi vous conduire à l'épuisement et à la dépression en essayant de faire correspondre votre dynamique familiale actuelle à votre notion idéalisée .

Votre approche de la parentalité, en particulier avec un enfant sensible, exige de la patience et de la compréhension, qualités que votre partenaire peut avoir du mal à posséder compte tenu de ses antécédents. Le fait de le pousser à adopter un style relationnel qu'il n'a pas appliqué même avec ses propres enfants crée un décalage important entre les attentes et les pratiques au sein de votre foyer.

Dans ce contexte, une thérapie de couple pourrait s'avérer extrêmement bénéfique. Elle offrirait un espace pour explorer ces idéaux divergents et trouver un terrain d'entente qui respecte les deux points de vue. Les couples réussis reposent sur la négociation, et non sur le fait que l'un des partenaires doit assumer tous les ajustements ou imposer un idéal à l'autre. En outre, une thérapie individuelle pourrait vous aider à comprendre pourquoi vous vous sentez obligé de réparer et de perfectionner votre dynamique familiale jusqu'à l'épuisement. . Comprendre ces motivations peut atténuer la pression exercée pour atteindre un idéal irréaliste, qui est souvent très éloigné de la réalité et constitue une source fréquente de frustration. Je propose une première séance gratuite, qui pourrait être un pas vers la compréhension et l'équilibre de ces dynamiques familiales complexes.

Lorena Salthu
Conseils téléphoniques personnalisés. Urgences pendant le weekend
Psychopraticien -Coach de vie-Psyconeuroimmunologist -Psychanalyste
Séances en ligne ou en présentiel.
Français, English et Español

Lorena Salthu Psy sur Paris

779 réponses

2622 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 AVRIL 2024

Bonjour Sophie,
la vie de famille recomposée est toujours extrêmement complexe. Vous êtes une personne ouverte, sensible et vous semblez porter beaucoup de soin et d'attention à votre entourage.
Votre conjoint semble plus introverti. Vraisemblablement vos enfants l'agacent et il a certainement envie d'une vie de couple sans enfants (les siens étant grands) mais cela n'est pas possible, pour l'instant.
La médiation familiale va sans doute vous aider. Je vous invite à trouver des moments où vous êtes seule avec vos enfants et pleinement présente pour eux. Ayez aussi des moments de couple où vous êtes en tête à tête avec votre ami.
Mettez votre ami face à ses responsabilités. Faites lui comprendre que la relation entre lui et vos enfants vous fait souffrir et qu'il est acteur de cette relation. Il est important qu'il comprenne ce qu'il se joue pour lui dans la relation qu'il a avec eux. C'est lui l'adulte et il porte la responsabilité de la qualité de la relation. Il a un travail sur lui à faire.
Bien à vous
Philippe MATHIAS

Philippe Mathias Psy sur Toulouse

188 réponses

99 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 AVRIL 2024

Bonjour Sophie,

Merci de partager votre situation qui semble émotionnellement compliquée à vivre pour vous et à des incidences sur chaque membre de la famille.

Expliquer le pourquoi d’une situation est une aide utile mais ne permet pas automatiquement de la résoudre dedans le présent.
Les interactions entre chacun évoluant au fil du temps, il est effectivement judicieux d’envisager de les mettre à plat collectivement pour pouvoir commencer à construire un nouvel avenir.
Dans votre situation, il est intéressant de constater que votre conjoint est favorable à la démarche. C’est un pas de sa part à souligner.


L’accompagnement par la thérapie familiale systémique à cela d’intéressant, c’est qu’elle se situe dans une approche globale prenant en compte la position de chaque membre de la famille et propose des actions concrètes rapidement mesurables et évaluables.
Si cette approche peut convenir à la situation présente, vous pouvez prendre attache.
Nous pourrons ensemble réfléchir aux modalités.

Vous souhaitant sincèrement de trouver le chemin adapté aux besoins de chacun des membres de votre famille,
Cordialement,
Christophe Bertin
Clinicien de la relation par visioconférence
Thérapie systémique brève
ABC-Thérapie

Christophe Bertin Psy sur Mantes-la-Ville

48 réponses

50 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 AVRIL 2024

Bonjour,

Comme dans toutes les familles recomposées chaque parent a son propre modèle éducatif, ses références, son niveau d’exigence et il est difficile de comprendre celui de l’autre et de conjuguer avec (d’autant plus aussi que les enfants jonglent avec plusieurs cadres lorsqu’ils vont chez leur autre parent, ce qui nécessite en général quelques heures d’adaptation à leur retour pour « se réajuster »).
Mais avez-vous déjà parlé ensemble de votre cadre commun ? Il est essentiel que vous vous mettiez d’accord et que vous « officialisiez » (par exemple en les écrivant), les règles de vie de votre foyer, les limites à ne pas dépasser, la place de chaque co-parent, etc. Ne pas le faire franchement c’est prendre le risque que l’un d’entre vous impose son cadre à l’autre (ce qui est en train de se passer avec votre compagnon qui fait primer son exigence sans cesse). Votre responsabilité envers vos enfants c’est donc aussi de faire entendre votre voix et de défendre vos valeurs (joie, partage en famille, complicité…).

Recomposer une famille c’est souvent faire le deuil d’un idéal familial sur lequel on avait longtemps fantasmé (un idéal hérité du modèle parental que nous avons eu et que l’on veut soit copier soit, au contraire, éviter à tout prix). Vous avez encore du mal à vous défaire du vôtre.

La médiation familiale est un outil merveilleux qui va vous permettre d’avancer si chacun y met la même volonté à retrouver une vie de famille harmonieuse. Vous pouvez également vous tourner vers la thérapie familiale ou la thérapie personnelle.

Je vous souhaite sincèrement de trouver rapidement la légèreté et la spontanéité qui manquent à votre foyer et que vous espérez. Je reste évidemment à votre disposition si besoin.

Anaïs | Psychopraticienne | Consultations en visioconférence et tarif libre (à partir de 20€/ séance, le patient décide)

Anaïs Goguenheim Psy sur Aix-en-Provence

170 réponses

236 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 AVRIL 2024

Bonjour Sophie,

Votre récit très structuré et explicite transcrit l'importance des ces liens nous faisant réellement vivre, ceux de la Famille, recomposée ou pas, avec comme point d'achoppement l'envie d'avancer ensemble pour être plus heureux en harmonie partagée. Je parlerai en ce sens d'un "interdépendance positive" contribunat à donner du sens à l'existence !

Tel est là, à mon sens, le fer de lance de votre cheminement en rassemblant les êtres autour de vous, en générant une ambiance légère sans pour autant en négliger les limites éducatives et les cadres nécessaires à la construction identitaire des enfants, adultes en devenir.

Vos divergences de points de vue éducatifs avec votre conjoint montrent vos ancrages respectifs et vos schémas de pensée en ce domaine certes différents mais pouvant se compléter, encore faut-il susciter le dialogue et sortir de la force d'inertei a priori assez présente de par votre conjoint.

Par effet rebond, vos deux garçons demeurent aussi campés dans leurs postures de manière différente mais cela traduit bien une souffrance, il y a un repli, une fuite de cette réalité qui ne leur correspond pas pleinement mais qu'ils n'ont d'autre choix que d'accepter bon gré, mal gré.

Certes, il n'existe pas de conflits, mais l'ambiance est lourde et assez délétère pour les jeunes et pour le couple.

Cela impacte sur votre humeur, vous soulignez très bien votre tristesse en dépit de tous vos efforts depuis el début de la relation où vous avez été fédératrice et rassembleuse des enfants de votre conjoint, vosu avez renoué le lien entre eux et le papa.

Votre intention est extrêmement légitime et pertinente car une nouvelle fois, vous êtes leader dans ce scénario et cela devient épuisant psychiquement pour vous.

La conscience d'être interdépendants les uns des autres dans une systémie familiale est centrale, elle est la source d'équilibre pour chacun et je ne peux que vous conforter dans votre voeu en passant certes par une thérapie de groupe mais peut-être déjà en faisnat en un premier temps un point sur vous-même dans ce rapport à la parentalité et aussi pour ne plus porter cette chappe de plomb seule; livrez vous en quelques séances de psychanalyse pour comprendre la dissonance entre vos perceptions éducatives et leurs causalités et celles de votre conjoint, vous en serez éclairez et aspirerez dès lors à un prmier temps de soulagement en étant au clair avec ce sujet majeur.

Je reste à votre écoute, en toute bienveillance et avec empathie.

Bien chaleureusement.

Bénédicte ESCARON
Psychanalayste

Benedicte Escaron Psy sur La Haye-d'Ectot

892 réponses

8654 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 AVRIL 2024

Bonjour Sophie,
Merci beaucoup pour votre message qui m'a touchée et dans lequel je ressens votre désespoir et vos problématiques.
Je tiens à vous féliciter pour votre choix de proposer la médiation familiale à votre famille. Cela va vous aider à libérer la parole chez chacun et à trouver des solutions ensemble. C'est certainement la meilleure voie pour vous aider chacun.
La famille recomposée demande encore plus d'écoute d'ajustement et de bienveillance que la construction d'une famille classique.
Chacun doit trouver sa place les adultes et les enfants avec des repères différents.
La communication non violente est très importante dans cette situation.
Je pense aussi que vous devez partager votre ressenti avec votre conjoint car je ressens beaucoup de solitude dans votre message.
Je vous souhaite une bonne thérapie familiale qui je ne doute pas vous apportera de l'aide.
Bien à vous.
Anne Sophie

Anne-Sophie Lohio Psy sur Saint-Maur-des-Fossés

76 réponses

27 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 AVRIL 2024

Bonjour Sophie,

Je comprends très bien votre découragement et votre mal-être.
Vous avez assez bien analysé la situation : en restant dans l'exigence votre compagnon met en péril le couple et le système familial recomposé. Ce qui est plus étonnant, c'est qu'il semble mettre vos enfants à une place de rivaux qui n'est pas la leur.

Il faut comprendre que dans une famille recomposée, chacun des parents à l'autorité complète sur SES propres enfants, et jamais sur ceux de l'autre ; ce qui signifie que votre compagnon n'a pas à s'occuper de la manière dont vous élevez vos enfants, tout simplement parce qu'il n'a aucune autorité légitime à leurs yeux, et qu'ils ont déjà un père !
Ceci dit, vous avez raison de poser du cadre, car c'est ce qui est structurant pour l'enfant si c'est fait manière bientraitante, c'est à dire en évitant l'exigence et l'autoritarisme qui donne l'impression à l'enfant que quoi qu'il fasse, il fait mal ! Cela rend fou et génère colère et rejet, voir trouble oppositionnel.
En même temps, vos enfants ne sont pas obligés d'aimer votre compagnon, et ce dernier n'est pas tenu d'aimer vos enfants, même si cela vous peine... En revanche chacun, adulte comme enfant, est tenu de respecter les membres de sa famille recomposée, et de se comporter de manière bienveillante et bientraitante.
Enfin, il semble que vous ayez un ado à la maison, qui ne peut être traité de la même manière que le plus petit. Il faut que votre ado puisse s'opposer en paix (mais dans le respect) aux règles que vous lui posez (râler un peu, mettre du temps à obéir, laisser sa chambre en désordre...), car en s'opposant à la maison il ne le fait pas de manière plus grave à l'extérieur...

Vous évoquez une médiation familiale, je pense qu'il s'agirait d'aller plus loin et d'envisager une thérapie systémique familiale dans laquelle ces principes pourront être posés et chacun remis à sa juste place, car c'est cela qui est en jeu.

Bien à vous,
Caroline GORMAND
Psychothérapie intégrative, thérapie systémique du couple et de la famille, coaching relationnel et parental.

Caroline Gormand Psy sur Clermont-l'Hérault

1849 réponses

2638 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 AVRIL 2024

Bonjour Sophie,
Vous avez bien fait de proposer une médiation familiale. Vous pouvez aussi vous tourner vers une thérapie de couple ou une thérapie familiale. C'est toujours compliqué de gérer une famille recomposée où chaque parent a son cadre de référence concernant l'éducation des enfants. Grace à la médiation ou la thérapie, chacun aura l'occasion de décrire son monde et d'aller visiter le monde des autres pour s'ouvrir à de nouvelles options. Ne lâchez pas, vous êtes sur la bonne voie.
Bon courage à vous!
Frédéric Duquerois
Psychopraticien en Analyse Transactionnelle
Adultes et Couples, en Individuel et en Groupe
Nantes

Frédéric Duquerois Psy sur Nantes

269 réponses

69 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 AVRIL 2024

Bonjour,

Comme vous l'indiquez en conclusion vous n'êtes pas prête à renoncer à votre idéal.
Votre idéal était de reconstruire une vie de famille. Or manifestement votre conjoint actuel n'a jamais réussi cela avec ses enfants et encore moins avec les vôtres.
Il n'est manifestement pas le partenaire qui convient à votre projet de vie. Vous en souffrez et vos enfants aussi.
Il n'est pas sûr que la médiation familiale aide durablement, en tout cas il faut anticiper qu'elle puisse ne pas apporter de solution pérenne.
Aujourd'hui vous êtes tiraillé entre les constats que vous faites et votre idéal.
Il serait bon de creuser ce tiraillement qui vous épuise.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure en visio est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4062 réponses

20960 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 AVRIL 2024

Bonjour Sophie,

Bravo pour tout ce que vous avez entrepris pour harmoniser la relation entre votre conjoint et ses enfants. Bravo pour toute cette énergie que vous mettez à prendre soin de la famille au sens large. Et vous faites un très bon choix à proposer une médiation familiale, peut-être que votre conjoint a besoin d'entendre une tierce personne pour mieux percevoir l'impact de son comportement sur la vie familiale.

En parallèle je vous propose de découvrir la Communication Non Violente (CNV), qui pourrait vous apporter de la joie dans l'apprentissage d'une nouvelle communication avec vous-même et avec les autres. Idéalement si votre conjoint accepte de découvrir avec vous alors tout pourra être possible pour une évolution ensemble.

Je vous invite aussi à organiser davantage de moment seule avec vos enfants, vous le faites déjà et c'est important de poursuivre cela même si votre idéal de vie serait d'être en même temps avec votre compagnon. Vous ne pouvez pas exiger de lui qu'il change, l'évolution sera peut-être possible avec la médiation et/ou la CNV, dans cette attente prenez soin de vos enfants et ça peut être joyeux d'organiser un temps de vacances juste à trois, réjouissez-vous de ce moment de liberté que vous vous offrez.

Je reste à votre disposition si vous souhaitez approfondir ces questions.
Claire Thomas,
Psychosomatothérapeute

Claire Thomas Psy sur La Chapelle-Caro

1871 réponses

2081 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 AVRIL 2024

Chère Sophie,

En vous lisant je vous imagine en train de lutter pour maintenir / établir un lien entre vos enfants et votre conjoint. Vous semblez être au milieu d'un système qui ne fait pas sens pour vous, vous fait souffrir et dont vous souhaiteriez sortir et faire sortir vos enfants et votre conjoint.

La communication est très souvent (pour ne pas dire toujours) compliquée dans les familles et la recomposition ajoute de la complexité supplémentaire : deuil de la forme initiale, construction de la nouvelle forme de la famille. Et vous souhaiteriez avoir un groupe de personnes proches, joyeuses, dans le partage. Un conjoint taiseux, des enfants qui entrent dans l'adolescence cela ne doit pas vous faciliter la tache.

La médiation peut comme une thérapie familiale, vous aider ainsi que les autres membres de la famille à dire ce qui a besoin d'être dit des attentes, des souhaits ; cela permet aussi d'identifier les limites à la réalisation des attentes individuelles parce qu'aucun d'entre vous n'est seul ; clarifier ses intensions, élargir sa prise de conscience, faire des choix ensemble, voilà ce qu'un espace de thérapie ou de médiation peut vous permettre à chacun et, cerise sur le gâteau, j'imagine que cela pourrait faire soutien pour vous qui semblez avoir pris la charge de pacifier/rassembler votre famille.

Je reste à votre écoute,
Chaleureusement,
Brigitte

Brigitte Ploix-Gaydon Psy sur Thonon-les-Bains

5 réponses

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 AVRIL 2024

Bonjour Sophie,

Comme vous l'avez bien écrit : c'est difficile pour vous de renoncer à l'image de la famille recomposée idéale et vous en souffrez énormément.
La médiation familiale que vous avez proposée est une excellente démarche pour aborder ces défis en créant un espace sécurisé où chacun peut exprimer ses besoins et ressentis. Votre situation familiale révèle des tensions liées à un manque de communication face à des divergences éducatives et relationnelles au sein de votre famille recomposée. Il est crucial que votre conjoint comprenne l'importance de tisser des liens avec vos enfants avant d'imposer des règles, conformément à vos valeurs d'interaction démocratique et en même temps, vous n'allez pas pouvoir le changer ni le forcer à le faire. Parler du sujet des enfants lorsque vous êtes seulement tout les deux sera bénéfique puisque vous n'aurez pas l'enjeu d'être dans l'ambiance à 4.
Prendre soin de vous-même est également vital, car votre bien-être affecte directement la dynamique familiale. Les vacances en solo avec vos enfants peuvent être bénéfiques pour renforcer vos liens et vous ressourcer si, et seulement si, ce n'est pas une manière de "mettre à l'écart" votre conjoint pour tenter de vous déculpabiliser d'entendre les insatisfactions de vos enfants. Je vous encourage à faire en parallèle un travail individuel de thérapie pour continuer à oser accepter la réalité d'une famille recomposée où la négociation et le dialogue pourront vous rapprocher.

Avec bienveillance,
Samnang SENG - Spécialiste des Relations Affectives - Thérapies en ligne

Samnang Seng Psy sur Toulouse

320 réponses

779 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 AVRIL 2024

Bonjour Madame,

Ce que vous vivez est très naturellement fréquent dans les familles dites « recomposées » : des difficultés dues aux différences de personnalité, de culture familiale et de principes d’éducation.

Votre nouveau couple s’est constitué à partir de votre attirance et entente mutuelle entre vous deux.
Les enfants sont des « éléments » extérieurs à votre relation de couple, et à priori votre compagnon a du mal à accepter la place que vos enfants occupent dans votre vie, comme il a du mal à communiquer et donc à créer des liens fluides et profonds même avec ses propres enfants. C’est certainement lié à sa personnalité, dont le « sérieux » vous a certainement rassuré aux débuts.

Vous souffrez de la situation, et vos enfants n’aiment pas le côté « rabat joie » de votre conjoint.

Est ce que cet homme comprend ce que vous aimeriez qu’il se passe pour que l’ambiance chez vous s’améliore et que vos enfants aient plaisir à vivre avec vous deux ?
Est ce qu’il veut faire des efforts de comportement pour que cela évolue vers une ambiance générale plus agréable ? Est ce que vous voulez bien l’aider… sans devenir critique (comme lui) mais en encourageant chaque petit effort de sa part ?

Aussi…, il vous faudra accepter que votre idéal familial est probablement trop haut : votre déprime vient justement de la perte de cette idéal illusoire.

Ceci étant… il me semble qu’une thérapie de couple ouverte à la famille (avec quelques séances familiales) pourrait vous aider à mieux vous connaître et comprendre vos différences tout en vous ouvrant à des changements qui vous seront bénéfiques à tous.

Je vous souhaite d’arriver à rendre meilleures les relations entre votre conjoint et vos enfants et de vivre dans une ambiance plus détendue et plus joyeuse.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4236 réponses

11655 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 AVRIL 2024

Bonjour,

Votre témoignage image très bien les problématiques rencontrées dans les familles recomposées.
Vous et votre compagnon faites de votre mieux mais selon votre propre éducation.

Dès la toute petite enfance, nous engrangeons des schémas éducatifs, amoureux et autres qui seront, en règle générale, nos références au cours de la vie. Evidemment, rien n'est impossible et nous avons tous un potentiel pour modifier ses modèles mais les capacités de chacun sont multiples et surtout limitées.
On voit bien ici combien votre compagnon n'est juste pas "formaté" pour la communication avec les gosses et il est compliqué de lui demander de faire avec vos enfants ce qu'il a eu du mal à faire avec les siens.

Je pense que vous êtes la seule à avoir la clef de cette situation. Vous avez des décisions à prendre pour alléger votre foyer de cette ambiance trop lourde. La séparation n'est pas la seule solution à envisager puisque vous semblez tenir à cet homme et lui aussi.
Il existe d'autres alternatives pour créer un couple plus harmonieux.

Un accompagnement thérapeutique vous aiderait à y voir plus clair et d'un point de vue inconscient à déculpabiliser.
Je vous invite à aller visiter mon site internet et si la psychanalyse vous intéresse, n'hésitez pas à m'appeler.

Cordialement.
Catherine Cadou - Psychanalyste

Catherine Cadou Psy sur Les Angles

216 réponses

911 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12650 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16100

psychologues

questions 12650

questions

réponses 134350

réponses