Enfant de 5 ans et demi qui a peur de devenir adulte et de mourir

Réalisée par MarieClem · 27 nov. 2022 Aide psychologique

Ma fille m’a confié qu’elle avait peur de devenir adulte car cela voulait dire qu’on allait vieillir et mourir. Elle est de nature anxieuse depuis toujours (d’ailleurs elle fait du bruxisme dans son sommeil) et j’ai senti que cela l’a travaillait beaucoup (d’ailleurs elle posait ces derniers temps des questions sur les cimetières, (elle voulait même en visiter), sur ce qu’on fait après quand on est mort etc). Elle ne m’avait jusque là pas parlé de cette peur de mourir mais j’ai vraiment senti ce soir qu’elle était très stressé par la question. Je l’ai rassuré en lui disant qu’elle avait le droit d’avoir peur et de ne pas avoir envie de grandir, que pour le moment elle n’avait que 5 ans et que donc elle avait beaucoup de temps devant elle avant de devenir adulte, et que peut être qu’un jour elle serait contente de devenir adulte pour se marier, avoir des enfants, trouver un travail etc. Je me demande ce que je pourrais lui dire d’autre pour la rassurer… c’est une petite fille qui se met tellement de pression au quotidien, elle est heureusement de nature joyeuse malgré son anxiété mais elle se laisse facilement submerger par les émotions négatives et cela m’attriste de la voir comme ça. Je suis toujours très positive devant elle pour lui montrer le bon côté des choses qu’elle a tendance à complètement oublier mais si avez des conseils à me donner je suis preneuse ! Merci !

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 28 NOV. 2022

Bonjour,

La question de la mort vient très tôt chez un enfant. Ce n'est pas étonnant que votre fille se la pose. Il ne faut surtout pas botter en touche. Toutefois il faut comprendre que la mort est avant tout un symbole de séparation. Pour votre enfant elle est le symbole de la séparation d'avec ses parents et les gens qu'elle aime. Il ne s'agit pas d'une peur de mourir mais d'une peur d'être séparée.
Il faut répondre à cette question de la séparation qui angoisse votre fille et non à la peur de la mort en tant que telle.
Vous pouvez pour cela puisez dans vos valeurs et vos croyances pour lui montrer que la séparation ne sera jamais totale et que la vie se poursuit après la mort sous d'autres formes.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement.

Bon courage à vous

Michel le BAUT

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4190 réponses

21545 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 NOV. 2022

Bonjour Madame

Pour vous rassurer à cet âge les enfants ressentent cette peur,et se posent pleins de questions.
Votre enfant à peur de perdre ses parents, et à cet âge ils ont besoin de sécurité.

Continuez à la rassurer lorsqu elle en as besoin.

Si son état évolue négativement il faudra consulter un thérapeute

Bien à vous

Mr keddi

Alessandro Keddi Psy sur Rouen

905 réponses

657 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 NOV. 2022

Bonjour Marie,
Il est difficile de vous aider sans connaitre le contexte de votre vie et sans vous poser des questions essentielles.
Vu que vous précisez que vous fille est anxieuse depuis toujours et qu'elle fait du bruxisme, ce qui est quand même rare chez les enfants et qui doit être une alerte...
Si vous sentez que vous n'êtes pas en mesure d'aider plus votre fille, n'hésitez pas à consulter une thérapeute qui s'occupe des enfants (voir mon profil).

Cordialement
Hypnothérapeute clinique - Thérapie intégrative & holistique

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

5356 réponses

31170 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 NOV. 2022

Bonjour,
On observe que plus en plus d'enfants sont angoissés en ce moment, ce qui n'a rien d'étonnant compte tenu du climat entretenu depuis la crise sanitaire. Ce que vous lui dites pour la rassurer est déjà très positif.
Elle vous a cependant demandé ce qu'on fait après la mort. Même si vous n'avez pas de croyances sur la question, peut-être que vous pourriez, sans rien affirmer lui parler de ce que d'autres personnes croient ? qu'il y aurait une vie après la mort, que certains ont vu un tunnel et sont revenus etc...et lui dire qu'elle pourra se faire sa propre opinion. Il existe des livres adaptés aux enfants sur la mort, la spiritualité ("la mort expliquée aux enfants" du Dr Charbonnier, par exemple ou encore le film "Soul").
Par ailleurs, vous dites qu'elle se met une pression au quotidien; cette réaction ne vient pas de nulle part. Elle est généralement liée à la peur du rejet à partir de paroles, comportements des adultes, souvent mal interprétés.
Cela peut être en lien avec la réussite scolaire (il faut que je réussisse pour être aimée) ou en lien avec un autre enfant de la fratrie, généralement plus jeune (ma maman s'occupe plus de mon petit frère parce qu'elle l'aime plus que moi).
La solution est dans tous les cas de rassurer.
Je consulte en présentiel ou par visioconférence. Merci de me contacter avant de vous inscrire sur l’agenda de la plateforme.
Bien à vous
Véronique Blanche, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4482 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 NOV. 2022

Bonjour Marie Clem
Votre fille cogite énormément et se crée des peurs qu'elle ne peut maitriser.
Je vois des enfants avec ce genre de propos et il est bien compliquer de les rassurer. Cependant, force de constater que bien souvent l'intégration de certains réflexes primitifs font des miracles.
Si votre enfant a un reflexe de Moro très actif il est pour elle impossible de gérer ses peurs et c'est très compliqué et polluant.
Je vous invite à regarder si dans votre région il y a un consultant en reflexes
Vous pouvez me contacter pour que je vous aide à trouver.
Je ne fais pas ce suivi en visio.
Bien à vous
Estelle CAMUGLI
Consultante reflexes
RMTI

Estelle Camugli Psy sur Dinan

394 réponses

3279 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 NOV. 2022

Bonjour Marie

J'entends que vous êtes inquiète pour votre fille qui se pose des questions sur la vieillesse et la mort. J'ai envie de vous renvoyer la question : vous qu'en pensez vous? comment vous sentez vous face à ce phénomène de vieillesse et de mort physique?
Un enfant peut comprendre au delà de ce que l'on imagine et ce que vous demande votre fille c'est de lui donner votre point de vue sur ce phénomène avec vos mots à vous. Il existe également des livres pour expliquer ces étapes aux enfants : il y a différentes façons d'aborder la mort et c'est bien qu'elle est à sa portée différentes visions pour qu'elle choisisse ce qui lui parle. Aller visiter un cimetière peut également être une occasion d'expliquer des choses, et si c'est elle qui le propose c'est très bien. Ce qui est intéressant c'est, qu'en entamant cette démarche avec elle, vous allez toutes les deux progresser sur la compréhension de ce phénomène et faire tomber "un tabou" qui finalement créé la peur. Je vous invite à revenir aussi sur les deuils éventuels que vous avez vécu dans votre vie et peut être lui partager comment ca s'est passé pour vous de perdre un être cher et ce que vous avez mis en place pour "dépasser" cette blessure.
Je me tiens à votre disposition pour vous aider à y voir clair dans ce processus et vous souhaite sincèrement de trouver réponses à vos questions.
Bien à vous
Hélène CHAMBRIS
Gestalt Thérapie Humaniste Intégrative
Rdv en ligne ou en présentiel à Marseille 8ème

Hélène Chambris Psy sur Marseille

1251 réponses

2367 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 NOV. 2022

Bonjour madame
C'est assez étonnant que votre petite fille ait autant d'anxiété. Comment se passe la vie à la maison, à l'école, y a t-il des changements qui puissent l'avoir insécurisée? Je vous invite à prendre une séance pour vous, afin de comprendre éventuellement ce qui aurait pu la rendre si alerte sur ces sujets.
Avec bienveillance, en présentiel ou visio comme vous le préférez
Bien cordialement
Inès AVOT

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6331 réponses

3425 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 NOV. 2022

Bonjour à vous,
La curiosité chez un enfant fait partie de son développement.
Avez-vous peur de la mort ? Y a t’il eu un décès lors de ses premières années ?
Je sollicite votre curiosité afin d aller chercher dans votre histoire personnelle et familiale les réponses qui vous ouvriront les portes de la compréhension. Je vous propose de prendre un rendez-vous en ligne afin de développer votre demande et trouver des réponses et conseils et soutien adaptés à celle-ci . ( Douceur et bienveillance).
" La connaissance de soi " " L’expansion de conscience " sont des outils formidables et efficaces qui répondent à votre recherche. Je vous invite à vous renseigner. A participer à un stage qui changera votre vie. Je suis disponible pour tout renseignement complémentaire. Je vous remercie de votre confiance
Cordialement. Christine Lorijon

Christine Lorijon Psy sur Haute-Goulaine

1935 réponses

992 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 NOV. 2022

Bonjour,

Je comprends votre inquiétude et voici quelques pistes à explorer :
Il faut donc expliquer et répéter : « On meurt parce que c’est prévu comme ça. Tout ce qui est vivant mourra un jour. Contre cela, on ne peut rien. » D’autres attitudes peuvent contribuer à l’acceptation progressive de ce principe de réalité. Ainsi lorsque l’enfant fait l’expérience qu’il ne peut pas être à deux endroits différents au même moment, qu’il ne peut pas tout avoir, il intègre la notion de limite.

Ensuite comme vous l’évoquez, la première réaction d’un enfant face à la mort d’un proche, c’est la peur de l’abandon. Avant même le chagrin. Il est donc normal qu’il se questionne sur la mort de ses parents, ou fasse le souhait “qu’on meure tous ensemble”. Je vous conseille de laisser entendre, dans votre réponse, que les générations cèdent la place aux plus jeunes, tout en prenant garde à ne pas gâcher “l’aujourd’hui de la vie” à la perspective de ce qui arrivera un jour. On peut donc dire : « Il y a des chances pour que je meure avant toi, et c’est ce que je souhaite. C’est toi alors qui pourra aider le monde et la société, par ton travail, par ce que tu feras. Mais pour l’instant, je suis bien en vie, et j’ai envie de faire encore beaucoup de choses avec toi. » Cette question montre aussi que l’enfant a compris l’ordre des choses : normalement, les plus âgés meurent avant les plus jeunes.

En espérant vous avoir apporté quelques pistes,
Bien à vous
Marjorie Lugari Psychanalyste et Aide à la Parentalité


Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10849 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 12950

questions

réponses 135900

réponses