HELP Peur obsessionnelle de la maladie mentale

Réalisée par Mdn3 · 14 juil. 2022 Aide psychologique

Bonjour,
Si je vous contacte aujourd'hui par le biais de ce forum c'est que je rencontre une détresse psychologique intense et ingérable.
En l'espace de trois mois mon état s'est nettement dégradé.
Cela a débuté par une anxiété de fond qui me faisait souffrir physiquement (boule au niveau du plexus/ contraction des bras et avant-bras). Ayant déjà eu un trouble panique de mes 16ans à 17ans, je connaissais la lourdeur des crises d'angoisses mais cette fois-ci c'était différent.
J'ai eu une multitudes de pensées intrusives toutes aussi horribles les unes que les autres.
N'étant plus centrée que sur mon mal-être, je n'arrivais plus à quoi que ce soit, j'avais l'impression de ne plus me reconnaître, d'être complètement perdue et décentrée de la personne que j'étais.
Une personne joyeuse, dynamique, sociale, aimante, avec beaucoup de compassion...
Je n'étais plus qu'anxiété et souffrance, mal-être...
Étant toujours dans l'hyper-analyse de moi-même, je n'étais plus concentrée sur rien et j'oubliais tout ce que j'entreprenais, j'ai donc eu une peur phobique d'Alzheimer. (j'ai 24ans)
J'étais sans cesse entrain d'essayer de me rappeler de tous les moindres souvenirs petits comme grands de ma jeune vie pour me rassurer encore et encore sur le fait que je ne pouvais pas en être atteinte à mon âge et qu'aucuns facteurs génétiques ou physiques prédisposaient à cela.
J'essayais de me remémorer toute ma journée dans les moindres détails, mais j'essayais aussi de retracer les jours de la semaine dans l'ordre des événements que j'avais vécu.
Ce trop pleins d'angoisse, et d'anxiété m'a mené vers une déconnexion totale de mon corps et mon esprit, ainsi que de mes émotions et pensées.
J'avais l'impression de ne plus rien reconnaître, que ce soit mon entourage, ou l'environnement dans lequel je me trouvais. Pourtant, tout m'étais familier, mais je ne ressentais plus ce lien affectif chaleureux.
J'ai entrepris une démarche auprès d'un thérapeute en TCC qui m'a diagnostiqué un TAG avec trouble panique et trouble DP/DR.
Cette peur de la perte de contrôle était déjà en si peu de temps tellement ancrée que j'ai fait des multitudes de recherches sur internet pour vouloir remédier à ce mal-être rapidement.
Mais je n'ai rajouté qu'encore plus d'angoisses.
Mes nuits se résumaient à un réveil précoce vers 4-5h et une incapacité à me rendormir avec une fois de plus des ruminations qui me torturaient l'esprit.
Malgré cette souffrance intérieure difficile, j'ai toujours mis le "masque" dans ma vie quotidienne, et jusqu'à présent, personne ne se rend compte de ce que je vis réellement. En même temps, je ne le comprend pas moi-même...
J'ai oublié comment vivre normalement. Plus rien n'a de sens pour l'instant, j'ai perdu sans trop m'en rendre compte beaucoup de poids en un laps de temps.
J'ai pensé à une dépression, mais mon thérapeute m'a dit que ce n'était que de l'anxiété en grosse dose.
Pourtant le mal est bien là, tous les jours où je me lève, où je survis parce qu'honnêtement, je survis depuis maintenant 3mois.
J'essaie tant bien que mal de redonner du sens dans ce que je fais, mais tout me paraît vide, je pleure beaucoup d'incompréhension vis à vis de ce mal.
Je ne pense pas à la mort car j'ai espoir que j'arrive à redevenir la personne que j'étais cette personne qui me manque beaucoup.
Je me sens tellement différente et tout le temps angoissée, je n'arrive plus à rien, j'ai du mal à discuter avec mes amis, mon chéri, mes collègues de boulot, mes parents...
Mon cerveau est vide, je n'arrive plus à réfléchir normalement ou à avoir des projets futurs comme une personne "normale".
Tout est brouillé, plus rien n'est lucide dans ma tête.
J'essaie d'avoir la vie la plus normale possible en faisant "comme ci" tout était ok mais je me sens comme un robot, sans émotions, avançant mécaniquement un jours après l'autre.
J'ai développé une peur phobique de la schizophrénie. Je me suis dit "ce n'est pas possible d'avoir autant changé en si peu de temps sans avoir un problème grave, ça ne peut pas être QUE de l'anxiété".
Pourtant mon thérapeute m'a dit que c'était normal et que je n'avais rien de tout ça, que je n'étais pas folle ou schizophrène.
J'ai développé une obsession à me rassurer sur la maladie en regardant une fois de plus un paquet de forums, MAUVAISE IDÉE.
Je suis terrifiée par ça, j'ai l'impression que ma vie va s'arrêter, que je ne pourrais jamais redevenir la personne que j'étais avant, que mon cas est désespéré, ma joie de vivre ma quittée. Je me sens morte intérieurement, et pourtant je fais bonne figure devant mes proches pour ne pas qu'ils s'inquiètent de mon état. Je me sens cruellement seule dans cet état et j'ai l'impression de ne pas être comprise car moi-même je ne comprend pas ce qu'il m'arrive.
Je vois mes amis avancer pendant que moi je stagne dans cet état affreux, voir même je régresse en pensant tous les jours que je vais sombrer dans la folie.
Je ne souhaite qu'une seule et unique chose, c'est retrouver mon insouciance, ma liberté, ma joie de vivre et d'aimer, et ma sérénité.
J'ai foi en ma thérapie et ai confiance en mon thérapeute mais j'ai tellement l'impression d'avoir quelque chose de grave....
Je ne sais plus quoi faire....

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 17 JUIL. 2022

Bonjour

Votre thérapeute semble avoir fait le bon diagnostic. Reste qu'un tel état peut à la longue fatiguer et faire entrer dans la déprime.
Il est possible que vous ayez besoin temporairement d'un apport médicamenteux pour stabiliser tout cela et favoriser la thérapie. Certains antidépresseurs ont des vertus anti-phobiques.
Votre thérapeute a raison, vous n'êtes pas psychotique. le simple fait de le craindre en est un bon indicateur. On ne peut pas de toute façon passer d'une structure psychique névrotique vers une psychotique.
La technique TCC est la technique qui convient aux TOC. Si à la longue vous ne voyez pas assez de résultat vous pouvez passer à une technique analytique qui pourrait vous convenir, notamment si cela tourne à la dépression.

Le but d'un travail thérapeutique est d'améliorer son équilibre psychique, à l'instant présent et pour l'avenir. La plupart des techniques utilisées passent par une relecture de son histoire personnelle. Celle-ci permet de mieux vous connaître, de faire éventuellement l'inventaire des blessures passées, mais surtout de comprendre vos attitudes et votre comportement d'aujourd'hui. On analyse aussi votre environnement et votre situation actuelle.

Cette phase analytique du travail thérapeutique doit à un moment ou à un autre, successivement ou simultanément, laisser la place à la phase thérapeutique elle-même, c'est à dire à la phase qui permet de se donner les moyens d'améliorer son équilibre personnel.
Celle-ci varie selon la méthode thérapeutique choisie, telle ou telle méthode étant parfois plus adaptée à telle ou telle problématique.
Je pratique personnellement une thérapie basée essentiellement sur les rêves car on considère que les rêves sont nos meilleurs alliés dans la mesure où, correctement interprétés, ils nous révèlent à nous mêmes et nous connaissent mieux que nous mêmes. Si la phase analytique nous révèle une partie de notre inconscient refoulé (de type freudien), l'interprétation des rêves permet de nous révéler un inconscient plus profond qui est en gros cet autre en nous qui nous connaît plus que nous même et qui nous permet de nous unifier afin d'obtenir un équilibre de plus en plus fort.

Si vous êtes intéressée par mon approche (thérapie jungienne encore appelée des profondeurs ou thérapie spirituelle) n'hésitez pas à me contacter.

Tout cela peut se faire aussi bien en distanciel qu'en présentiel. La première séance est gratuite et sans engagement.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4098 réponses

21056 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 JUIL. 2022

Bonjour,
Une TCC n'est pas adapté par rapport à ce que vous développez sur vos symptômes,...
Une approche intégrative serait plus pertinente pour traiter ce que vous énoncez à un niveau plus profond et plus inconscient. Et une approche comme la mienne me parait la plus adaptée pour travailler sur un plan émotionnel et sensoriel. (voir mon profil).
Vos pensées envahissantes vous enferment et développe des formes de phobies.

Je vous invite vraiment à trouver une autre approche thérapeutique plus axée sur la régulation émotionnelle d'une part et un travail en profondeur d'autre part.

Cordialement
Hypnothérapeute clinique - Thérapie intégrative & holistique

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

5332 réponses

30781 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 JUIL. 2022

Bonjour
Ce qui pourrait vous rassurer par rapport à cette peur d'avoir qqc de grave, c'est de prendre rdv avec un psychiatre qui pourra vous diagnostiquer.
Et, il serait bénéfique que vous alliez vers une psychothérapie qui valorise ce qui va bien aussi dans votre vie, afin que vous vous sentiez mieux, et que la spirale négative s'inverse vers une spirale positive
Bien à vous
Inès AVOT

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6327 réponses

3394 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 JUIL. 2022

Bonjour,
Mon cœur se serre à la lecture de votre message. Ces obsessions que vous vivez et qui vous font souffrir viennent raconter quelque chose d'important de votre histoire et parlent d une grande solitude émotionnelle. Nous avons besoin d un entourage disponible emotionnellement pour nous développer en sécurité et confiance. Avez-vous un tel entourage étayant ? A mon sens, un travail sur votre style d attachement serait pertinent pour vous aider à comprendre ce qui vous arrive et de quels manques cela parle.
Je vous souhaite de trouver un.apaisement.
Anne-Laure

Anne Laure Lesportes Psy sur Marseille

24 réponses

28 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 JUIL. 2022

Bonjour,

Le TAG une fois révélé nécessite fréquemment une aide médicamenteuse, considérez cela comme une béquille le temps que la thérapie agisse.

Je vous conseille d’en parler avec votre médecin traitant qui vous orientera si nécessaire

Excellente continuation à vous et bon courage
Cordialement
Marjorie Lugari

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10834 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 JUIL. 2022

Bonjour à vous,
Vos angoisses ne sont apparemment pas récentes. Actuellement elles se sont accentuée au vue du climat existant ( covid, guerre, récession...) .
Votre mental accentue vos peurs car il se retrouve inconsciemment dans une une situation de peur similaire à la première. ( l originale) Il ne fait pas la différence lorsqu'il ressent de la peur il met en place automatiquement le schéma. Cela s amplifié car il est en mode protection même si il n y a pas de dangers réel. Votre mental est en mode automatique.
Comment faire ?
Je sollicite votre curiosité afin d aller chercher dans votre histoire personnelle et familiale les réponses qui vous ouvriront les portes de la compréhension et de la libération.
" La connaissance de soi " " l expansion de conscience sont des outils formidables et efficaces qui répondent à votre demande. Je vous invite à vous renseigner. A participer à un stage qui changera votre vie. Je suis à vos côtés pour tout renseignement complémentaire à votre éveil. Cordialement Christine Lorijon.

Christine Lorijon Psy sur Haute-Goulaine

1869 réponses

975 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 JUIL. 2022

Bonjour,
Je pense que vous avez dans un premier temps besoin d'être rassurée : en faisant vos recherches sur internet, vous vous reconnaissez dans les symptômes de différentes pathologies et cela ne fait qu’aggraver votre état d'anxiété. Le mieux, pour balayer votre peur d'être atteinte de schizophrénie ou d'autre chose est de consulter un psychiatre : seul un professionnel dont le métier est de détecter et traiter les maladies mentales pourra vous donner un avis éclairé.
Parallèlement à cela, il faut bien sûr poursuivre la thérapie que vous avez engagée mais si vous ne voyez pas d'amélioration au bout d'un certain temps, il sera peut-être sage de changer d'approche et de techniques.
Pour moi, vous traversez une crise existentielle et ce brouillard dans lequel vous êtes fait que vous ne voyez pas les chemins qui s'offrent à vous. Il se peut que vous ne soyez plus à votre place dans l'un ou l'autre domaine de votre vie.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4438 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 JUIL. 2022

Bonjour

Je comprends votre inquietude.

Vous avez hate de retrouver votre sérénité.
Continuez votre thérapie celle ci va vous aider.

En complément il est nécessaire de consulter un sophrologue qui va vous aider sur vos angoisses et vos peurs.

J'accompagne souvent des personnes souffrant d'angoisses extrêmes.
Je vous rassure vous réussirez à retrouver étape par étape votre sérénité au quotidien

N'hésitez pas à me contacter pour en savoir plus.

Je consulte soit en cabinet soit à distance

Bien à vous

Mr Keddi

Alessandro Keddi Psy sur Rouen

905 réponses

654 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 JUIL. 2022

Bonjour, merci pour votre témoignage, ne prenez que ce qui vous parle et jetez le reste.
Pour avoir déjà traversé ce que vous vivez, je vais tenté de vous donnez quelques éléments qui vont sûrement pouvoir vous aidez. Parfois, lorsque nous sommes confrontés à certains déclencheurs, notre système nerveux autonome s’active comme si étions en danger de mort, alors que ce n’est pas le cas présentement. Si nous n’identifions pas directement la source du déclencheur, une angoisse peut apparaître et évoluer (ou non), jusqu’à la terreur, trouble panique, voir un sentiment d’impuissance. Nous avons tous des mécanismes de défenses face au danger, mais malheureusement, parfois ils ne sont pas adaptés au moment présent, nous allons alors nous sentir en danger dans une situation où nous ne le sommes pas réellement. Pour nous protéger d’un danger que nous ne voyons pas et qui nous angoisse de plus en plus alors des peurs peuvent apparaître pour nous en protéger. Celle ci peuvent ne pas être réelles, mais nous protège de certaines que nous ne pouvons encore voir. La description de ce que vous vivez peut tout à fait correspondre à la résurgence d’un traumatisme. Si cela vous parle je vous suggère de travaillé avec ( ou en plus) une personne qui intègre aussi le corps dans la thérapie, car le traumatisme n’est pas dans l’événement mais dans le système nerveux. Je reste à votre disposition pour de plus ample informations. Avec soutien, GEBEL Sébastien.

Sebastien Gebel Psy sur Thann

74 réponses

41 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 JUIL. 2022

Cher Mdn3,
"La peur n'évite pas le danger ",certes ,mais vous avez l'art de créer par l'angoisse de grands symptômes ! On a voulu que le patient connaisse ,mais hélas , nous avons ainsi créer de grandes angoisses chez beaucoup de gens . Savez -vous seulement que le schizophrène n'est pas angoissé par ses troubles ? Il y a ce que l'on appelait un diagnostic différentiel ,celui ci ne s'apprend plus ,on a préféré le DSM5 qui vient des Etats-Unis .. Des symptômes communs peuvent se retrouver dans beaucoup de maladies ,mais il y a toujours des différences que l'on ne retrouve que dans telle maladie mentale et non dans telle autre ou petit problème !
Un schizo ferait il bonne figure devant ses proches ? Non!
La perte de contrôle n'a aucun rapport avec cette maladie ,par contre , le manque de maîtrise vous fait souffrir ! Aussi continuez votre thérapie et parlez comme vous le voulez ,vous avez le droit de vous mettre en colère ,votre psy ne juge pas et ne répète pas .
Bien cordialement à vous

Catherine Pourtein Psy sur Buxerolles

653 réponses

389 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 JUIL. 2022

Bonjour

Cela est rassurant au regard de votre prise en charge thérapeutique. Toutefois, avez vous évoqué vos difficultés avec votre médecin traitant?
Quel est le titre de votre thérapeute? Les diagnostics sont établis par des médecins (psychiatres).
Par ailleurs, je vous invite à consulter votre médecin qui pourrait vous prescrire une médication pour mettre un peu votre cerveau au repos afin de pouvoir profiter pleinement des bénéfices de votre thérapie.

Bonne continuation
Bien à vous

Virginie AUGIAS
Thérapeute et coach en développement personnel et professionnel
Consultations en ligne ou à mon cabinet

Virginie Augias Psy sur Cadaujac

1235 réponses

2715 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 JUIL. 2022

Bonjour, à travers vos mots je ressens l'intensité de votre souffrance et je la comprends parfaitement. Cependant, si vous acceptez de me croire et de croire le thérapeute qui vous accompagne à priori : vous ne souffrez pas d'une maladie grave vous souffrez effectivement d'une névrose d'angoisse qui une expression de l'anxiété à son paroxysme.
C'est une pathologie qui nécessite un accompagnement thérapeutique et qui se soigne très bien si vous acceptez de prendre le temps.
Je ne saurais que trop vous conseiller de consulter un conseiller en Fleurs de Bach qui pourra vous prescrire une solution adaptée à vos émotions en parfait complément de votre thérapie.
Ce qui vous arrive c'est : la peur d'avoir peur. Et comme vous avez peur d'avoir une crise et bien vous la provoquez inconsciemment. Votre cas n'est pas désespéré, je suis moi même passée par là il y a très longtemps, j'étais au fond du gouffre et grâce à un thérapeute qui m'a fait découvrir la sophrologie j'en suis sortie et je suis aujourd'hui moi même thérapeute.
La Sophrologie Caycedienne est un outil extrêmement efficace dans votre cas en complément de la thérapie et des Fleurs de Bach.
N'hésitez pas à me solliciter si besoin.
Cordialement,

Patricia Dassé
Sophrologue et Coach en développement personnel

Anonyme-402469 Psy sur Boé

114 réponses

130 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12700 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16100

psychologues

questions 12700

questions

réponses 134700

réponses