Ma famille ne croit pas en ma maladie mentale, que faire ?

Réalisée par AnonymeGirl · 22 mai 2021 Aide psychologique

Bonjour,
Je vous écris car je ne sais plus quoi faire : en effet, je suis dépressive depuis déjà trois ans. J’ai été diagnostiquée par mon médecin traitant, qui m’a poussé dès lors à consulter un psychologue, mais j’ai refusé, ayant trop peur de la réaction de ma famille. Il faut savoir que ma famille croit au cliché du « celui qui consulte un psychologue / psychiatre est un fou ». Je me suis dont tue sur ma maladie, dès le début, et ai choisit de tout garder pour moi.

Très mauvaise décision de ma part. Avec le temps, ma dépression s’est aggravée, et j’ai eu l’apparition de nouveaux symptômes : hallucinations visuelles, auditives et déréalisation. Plus que jamais, mon médecin m’a poussé à consulter : nouveau refus de ma part. J’avais trop peur qu’on décrédibilise mes symptômes, qu’on me traite de menteuse ou de folle.

Pendant un an et demi, j’ai —encore une fois— tout gardé pour moi. Et puis, au mois de novembre, j’ai craqué. J’ai tout avoué à ma famille. Je n’en pouvais plus, c’était trop dur de vivre avec ces voix dans ma tête, et ces ombres qui m’entouraient perpétuellement. Mon père a accepté que je vois un psychiatre, que je voyais en CMP.

J’en ai aussi parlé à ma grand mère, qui est un peu comme une me deuxième mère, étant donné que la mienne a refait sa vie sans se retourner. Et là, surprise : tout ce que je craignais est arrivée : « menteuse » (ma grand mère) « dingue, on fermera la porte le soir, on sait jamais, tu nous tueras peut être à cause des voix dans ta tête » (ma belle mère), « oh, c’est bon, ´faut pas abuser non plus » (encore ma grand mère), « on peut faire croire ce que l’on veut à une psy, de toute façon » (encore ma grand mère) , « c’est qu’une petite déprime, pas une dépression ».

À cause de ces piques, j’ai arrêté de consulter. Je suis totalement perdue, totalement blessée. J’ai l’impression que personne ne me soutient. Je me sens abandonnée, presque trahie. Je peux comprendre que ce soit difficile pour des proches d’entendre ce genre de choses, mais pourquoi refuser d’y croire catégoriquement, jusqu’à traiter la personne en question de menteuse ???

La situation avec presque toute ma famille est tendue. J’ai essayé de leur parler de ma situation en douceur et avec tact, mais personne ne semble vouloir croire quoi que ce soit (à part mon père). D’après vous, que suis-je censée faire ? Abandonner ?? Continuer à essayer de convaincre des proches qui trouvent que je suis trop joyeuse pour être réellement dépressive, ou quoi que ce soit d’autre ??

Merci d’avance pour votre réponse.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 23 MAI 2021

Bonjour,

Je ressens votre détresse et votre souffrance.
Vous avez la responsabilité de votre bien être. Dans ce monde, il est de votre devoir d’agir pour vous préserver, vous développer, vous épanouir. Vous venez de faire l’amer constat que personne ne pourra prendre soin de vous mieux que vous.

Vous n’avez pas à attendre l’approbation de votre famille pour vous soigner. S’ils n’ont pas l’ouverture d’esprit pour accéder à votre réalité, c’est leur problème et cela doit le rester. Leurs propres croyances ne doivent pas être un frein à votre bien être.

Si vous aviez un cancer et qu’ils vous disaient que ce n’est qu’un peu de fatigue, vous refuseriez de vous soigner ? C’est de votre vie dont il s’agit et aussi forts puissent être ces liens familiaux, ils n’ont pas de légitimité pour vous empêcher de la vivre comme vous le souhaitez.

Ne cherchez à convaincre personne. Vous êtes libre de faire vos propres choix et rien ne vous oblige à vous justifier. Je vous invite à poursuivre les séances, au vu de ce que vous décrivez, c’est capital.

Je reste à votre écoute. Sentez-vous libre de m’écrire ou de m’appeler pour échanger davantage.

Quoi qu’il en soit, vous avez tout mon soutient.

Boris Amiot

Boris Amiot Psy sur Serris

1000 réponses

1191 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 MAI 2021

Bonjour AnonymeGirl,
la question pourrait être pourquoi refuser les soins proposés puisque justement c'est pour vous aider à aller mieux? Pourquoi ce choix de rester du coté "de la maladie mentale "comme vous le dites, plutôt que de mettre la même énergie à en sortir? Que vient remplir la dépression, quelle importance a-t-elle dans votre vie au point que vous vous qualifiez et vous définissez de malade mentale? Quel rôle vient remplir la dépression dans l'histoire de votre famille, entre les différentes générations?
Dans tous les cas, la seule à pouvoir vous sortir de là, c'est vous. Dés lors que vous accepterez de repasser dans une phase active, celle de mettre en place les actes qui vous aideront à aller mieux, et vous avez déjà des pistes : par exemple prendre un rdv avec un professionnel, et vous y rendre en chair et en os, même en vous faisant violence pour en trouver l'énergie. C'est à ce moment là, lorsque vous serez redevenue sujet de votre vie et plus objet que le professionnel pourra vous aider, vous guider, vous accompagner dans votre traitement. Vous voyez bien par expérience que cette démarche ne peut fonctionner que si cela vient de vous, mais il faut pour cela que vous même et votre inconscient acceptez d'être percés à jour. Cela ne peut se faire malgré vous, sans votre pleine adhésion et votre implication à la hauteur de l'intensité de cette dépression qui vous dévore.
Je vous conseille de choisir un professionnel près de chez vous pour vous y rendre facilement au rythme qui vous sera proposé pour mener à bien la thérapie nécessaire.
Votre expérience vous montre bien aussi que seul prendre un traitement ne suffit pas, cela ne résout pas la cause et ne permet pas de travailler sur le ressenti. La prise d'un traitement complété d'un travail psychologique est une combinaison optimale pour sortir de là.
Vous pourriez aussi envisager un suivi de votre traitement par un psychiatre, qui parmi ses spécialités, connait bien mieux la dépression que les médecins généralistes.
Vous le voyez, il y a des possibilités, mais c'est à vous d'ne être actrice. A vous de voir ce que vous voulez pour vous. E t bien ,sur , vous n'êtes absolument pas tenue de rendre des comptes à votre famille, vous pouvez mener à bien cela en toute liberté!
Patricia ELDIN

Patricia Eldin Psy sur Remoulins

683 réponses

377 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 MAI 2021

Anonymegirl bonjour,

Je comprends que c'est dur pour vous, cette situation, que vous aimeriez que votre famille prenne pleinement conscience de votre mal être et soi dans l'acceptation de votre situation, dans le soutien, l'amour. Je pense que c'est une problématique qui vous a mené vers cette dépression, qui vous bloque à trouver du soutien extérieur. C'est comme si une part de vous voulait vraiment que la compréhension et le soutien vienne de vos proches et particulièrement les femmes, si je comprends bien. Or elles sont dans l'incapacité d'accueillir votre mal être, nier est une protection. Vous allez vous épuiser à essayer de les convaincre tournez vous vers des personnes qui sont en capacité e vous entendre et de vous soutenir, même si c'est extrêmement douloureux pour vous de ne pas recevoir du soutien de votre grand-mère et de votre belle-mère.
Si besoin je suis à votre écoute, bien cordialement.

Anne Auffret
Thérapeute IFS, Sophrologue, Communication NonViolente
Gestion du stress, des émotions, anxiété, dépression, deuil, conflits intérieurs...
https://www.psychologue.net/articles/du-conflit-interieur-vers-le-dialogue-interieur

Anne Auffret Psy sur Plougonver

1068 réponses

880 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 MAI 2021

Bonjour
Merci de votre message, continuez à vous faire aider psychologiquement, et n'écoutez pas votre famille. Ce n'est pas rare que la famille refuse de croire, ce n'est pas possible pour eux. Votre père vous croit, c'est déjà important.
Laissez-les avec leurs pensées, et continuez à aller mieux. Après tout, votre vie vous appartient, et prenez en soin.
Bien cordialement
Inès AVOT

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6332 réponses

3438 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 MAI 2021

Bonjour,
Une chose est certaine : ce n'est pas auprès de votre famille que vous trouverez soutien et je vous conseille de plus rien leur dire de votre souffrance.
Il faut absolument que vous vous fassiez aider : reprenez contact avec le CMP.
Vous pourriez aussi prendre rendez vous avec l'une ou l'un d'entre nous : y-a--il une personne de confiance dans votre entourage qui accepterait de vous avancer le coût de quelques séances ?
En attendant, vous pouvez me demander un premier échange gratuit et sans engagement.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l'enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4507 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 MAI 2021

Bonjour,

Vous avez communiqué et les personnes de votre entourage en ont tiré les conclusions qui les arrangeaient ou en tous cas, ils restent dans le déni par peur du jugement d'autrui ou bien d'autres choses qui sont sous-jacentes. Peu importe, ce qui reste essentiel, c'est le soutien indéfectible de votre père qui est devenu votre personne ressource.
Votre priorité est alors de prendre soin de vous et de poursuivre votre thérapie avec le plus d'apaisement possible.

Excellente continuation

Marjorie LUGARI - Psychanalyste

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10865 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 MAI 2021

Bonjour AnonymeGirl,

C'est extrêmement pénible de ne pas être crue et de se sentir rejetée. Mais vous ne pouvez pas obliger quiconque de penser autrement qu'il pense et c'est difficile de savoir pourquoi vos proches réagissent ainsi. Je ne peux pas savoir à votre place ce que vous avez à faire (et personne ne le peut). Mais pourquoi voulez-vous convaincre votre famille ? En quoi c'est important pour vous ? En quoi cela vous empêche de vous occuper de vous et de consulter ? Y-a-t-il une part de vous qui pense que vous ne méritez pas d'aide ? Ou que vous devez avoir l'approbation de votre famille pour vous occuper de vous ? Comment se fait-il que vous n'arrivez pas à prendre des décisions concernant votre santé sans leur aval ? Finalement, votre dépression n'est-elle pas liée à ces relations très intriquées avec votre famille ?
Bien des question à explorer.

Bien cordialement,

Marion Favry

Marion Favry Psy sur Paris

802 réponses

1395 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13100 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16250

psychologues

questions 13100

questions

réponses 136300

réponses