J'ai bientot 30 ans et ma mère me considère comme une ado

Réalisée par Vivi97490 · 30 déc. 2021 Parentalité

Bonjour j’aurais 30 ans en février et je ne supporte plus le comportement de ma mère qui me considère comme une ado.

Aussi loin que je me souvienne ma mère a toujours controlé ma vie en faisant en sorte que je sois toujours d’accord avec elle. Elle a toujours fait en sorte que je lui rende des comptes même majeure ne vivant plus chez elle, elle a toujours fait en sorte que je reste dépendante et que j’ai besoin d’elle. Elle ne m’a jamais appris à me débrouiller toute seule.

Approchant la trentaine, je ne supporte plus son comportement. Ce sont des commentaires incessants sur tous sujets confondus pour que je fasse comme elle le décide. Et souvent ce sont des commentaires rabaissants : exemple : à 24 ans j’ai repris les études elle m’a demandé si moi j’étais capable de faire ça. Lorsqu’elle vient chez moi, elle n’est même pas encore sortie de sa voiture que j’ai déjà un commentaire sur ce que je suis entrain de faire au moment où elle arrive. Et bien souvent c’est un ordre comme quand j’avais 15 ans du style « fais pas ci fais pas ça » «  laisse ça comme ça ».

En 2020, j’avais 28 ans ma mémé (sa mère) est décédée, ce jour là j’ai eu droit par message à «  n’en fais pas trop » «  mets pas trop de parfum ». Sachant que je ne suis pas quelqu’un d’extravagant dans ma façon de m’habiller. Pendant le confinement j’ai créé une petite entreprise de vente de produits cosmétiques sur internet avec mon conjoint sans rien dire à ma mère. Quand elle l’a su elle a commencé à me donner des conseils que je n’avais jamais demandé, à commencer par le nom de l’entreprise qu’il fallait changer parce que c’était mieux tel autre nom.

Pire encore depuis le décès de ma mémé, j’ai l’impression, et d’autres gens à qui j’en ai parlé me l’ont également fait remarqué, que ma mère s’est fait une obsession de moi. Elle m’envoie des messages tous les jours pour ne rien dire, sans sujet précis, souvent c’est simplement des liens qu’elle reçoit ou qu’elle voit passer. Elle m’espionne via les réseaux sociaux et quand je ne lui répond pas elle se fait ses films en pensant qu’il m’est arrivé quelque chose. Une fois elle m’a envoyé un message pour me dire qu’elle allait passer dans 15 minutes chez moi, en me précisant que si je ne peux pas c’est pas grave. J’arrivais à peine du travail et mon conjoint devait repartir travailler ensuite, la journée du lendemain à préparer, quand je vois son message je n’ai même pas encore posé mon sac, je lui dit que non je peux pas dépasser une autre fois. Elle est venue quand même et en sortant de la douche je me suis retrouvée avec une dizaine de messages m’accusant de ne pas vouloir la voir alors qu’elle m’avait pourtant précisé si je ne eux pas c’est pas grave. J’avoue que je n’ai pas du tout compris son histoire ce jour la et depuis elle me reproche de l’avoir maltraitée que même la mère de mon conjoint n’est pas traitée comme ça. La mère de mon conjoint ne se comporte absolument pas de la sorte et vit sa vie sans nous harceler et sans considérer son fils comme un gamin.

J’ai pris mes distances, je lui ai expliqué que j’étais adulte et que je n’avais pas besoin de tous ses commentaires, que ça me faisait du mal que je ne supportais plus un tel comportement. Elle m’a répondu que c’est son rôle de parent et que la copine de mon frère qui je précise a 17 ans et est une lycéenne vivant chez ses parents a aussi des commentaires de ses parents qu’elle n’apprécie pas mais qu’elle fait avec. Récemment ma mère m’a sorti sa psy lui a dit que j’inversais les rôles et que «  mes parents ne sont pas mes enfants », je suis toujours tranquille chez moi et ne demande aucun compte sur quoi que ce soit ni à elle ni à mon père (mes parents sont divorcés depuis mes 15 ans), elle m’a sorti aussi que maintenant je voulais vivre une vie d’adulte et qu’en gros bientôt elle mourra à cause de moi.

Je souhaite simplement vivre ma vie comme je l’entends tranquillement. Je n’ai pas envie de la voir car après je mets des semaines à me remettre de son comportement, depuis que je ne la vois plus je suis beaucoup moins déprimée qu’avant. Je souhaite simplement qu’elle accepte que je suis une adulte mais je crois que c’est peine perdue.

Merci de m’avoir lue.

Ps : j'habite à la Réunion, le site ne reconnait pas ma ville

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 31 DÉC. 2021

Bonjour Vivi de la belle île de la Réunion,

Merci pour votre message.

En effet, votre mère est très contrôlante et étouffante et utilise la culpabilité avec une main de maître pour obtenir tout ce qu’elle souhaite de vous.

Deux livres très parlants sur le sujet sont géniaux : ma mère, ce fléau et sauvagerie maternelle.

Il va falloir vous libérer et vivre pleinement votre vie de femme quitte à la mettre de côté. Ces mères sont des harpies et absorbent toute votre énergie vous empêchent de vous expanser, et oui, il ne faudrait pas que vous soyez heureuse sans elle ou sans sa permission.

Je vous laisse prendre le soin de lire ces bouquins et de revenir vers moi pour enfin être épanouie tel que vous êtes.

Je reste à votre écoute avec bienveillance et empathie

Je vous souhaite un excellent réveillon de fin d’année

Bien à vous

Marjorie Lugari Psychanalyste Visio via Doctolib ou Whatsapp

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10849 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 DÉC. 2021

Bonjour Vivi,
Votre mère vous considère encore comme une enfant parce que, inconsciemment, c'est ce que vous lui renvoyez : vous êtes restée au fond de vous cette petite fille obéissante qui a du mal à s'affirmer. Vous essayez, par vos paroles, de poser des limites mais elle sent que "ça sonne faux" parce que ça ne correspond pas à votre vibration. Comprenez bien qu'elle s'engouffre dans cette faille.On voit très clairement le pouvoir que vous lui donnez sans vous en rendre compte : si vous êtes autant affectée par ses remarques, c'est que vous vous sentez coupable de vous opposer, comme lorsque vous étiez une toute petite fille.
La solution est donc d'opérer en vous la transformation intérieure nécessaire pour "vibrer" autonomie, respect de vous même et ce que vous dégagerez pourra seul vous faire poser des limites perceptibles.
Cela passe par la prise de conscience de votre peur du rejet, contractée pendant votre enfance, en lien précisément avec une mère contrôlante, limite manipulatrice, que vous aviez pourtant si peur de décevoir, de perdre si vous n'alliez pas dans son sens. Ce chemin, je peux vous aider à l'accomplir, dans le cadre de mon programme de soins.
En attendant, je vous conseille vivement la lecture de cet ouvrage de Lise Bourbeau "les 5 blessures qui empêchent d'être soi-même", vous devriez être éclairée sur votre personnalité et celle de votre mère.
Si vous souhaitiez en savoir plus sur mon approche et mes techniques, n’hésitez pas à me demander un premier échange, gratuit et sans engagement.
Je consulte en présentiel ou par visioconférence.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4482 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 DÉC. 2021

Bonjour Vivi,

Effectivement votre maman en tient une bonne couche et aurait grandement besoin d'une thérapie.
Je vous conseille de regarder un vidéo sur le profil deux de l'ennéagramme je pense que vous reconnaitrez sans problème votre mère.
Le profil 2 fait énormément de jeux psychologiques de sauveur, victime et persécuteur et pour lui faire comprendre que son comportement n'est pas correct c'est un peu compliqué, mais avec les outils nécessaires je pense que vous y parviendrez.

Je vous laisse consulter mon profil,


Prenez soin de vous

Damien Launay
Psychopraticien

Damien Launay Psy sur Villeurbanne

335 réponses

995 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 DÉC. 2021

Bonjour
Bravo, vous avez envie de couper le cordon, mais votre mère ne le veut pas.
Vous lui avez dit, expliqué, parlé. Ce mode de communication ne prend pas avec elle
Le seul moyen que vous puissiez obtenir ce que vous voulez, est d'agir.
Dire ne marche pas, alors "faites". Plus de discours, c'est peine perdue, elle ne comprendra pas.
Poser des actes, ne pas répondre à ses coups de fil, ne pas lui ouvrir si elle vient à l'improviste, ne pas lui parler de votre vie, ni de vos fiertés.
Ce qu'il vous faut aussi prendre en compte, c'est que malgré tous les soucis que son comportement et son côté envahissant, engendrent, n'oubliez pas qu'en vous comportant différemment, vous allez créer de la distance, donc devenir adulte et perdre qqc: le statut de petite fille.
Ce que vous vivez est très désagréable, mais vous savez intuitivement qu'en devenant une adulte face à une autre adulte (votre mère) il va y avoir un passage désagréable: vous n'aurez plus à vous plaindre de son hyper présence, mais vous devrez en contre partie être aux commandes de votre vie (du coup vous ne pourrez plus accuser votre mère de faire à votre place).
Mais par ailleurs vous gagnerez votre indépendance, et vous aurez coupé le cordon. Et vous serez une adulte.
Si vous avez besoin de notre aide, nous sommes là
Bien cordialement
Inès AVOT

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6331 réponses

3424 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 DÉC. 2021

Bonjour,

Vous êtes précisément, au bon endroit de la pensée.

Un manque d'écoute, une obsession, envahir, surprotéger n'est, évidemment, pas sain, pour vous, votre vie et votre liberté.

Il existe différents types de langage, pour transmettre aux autres, ce que l'on a besoin de leurs dire ou qu'ils comprennent. Mais, parfois, ils restent totalement intègres à leurs comportements qui sont toxiques, pour nous.

Ainsi, de toutes les façons, rien n'y changerait, excepté de couper les ponts.

Il y a même des personnes qui ne se remettent jamais en cause.

C'est dur, mais vous écouter, et opter pour vous protéger, est bien évidemment, le réflexe que vous avez eu, et qui soit le meilleur.

Parfois, même communiquer, et de toutes les façons, ne portent pas ses fruits.

Votre mère porte sans doute, ses troubles, aussi, pouvez-vous lui indiquer qu'il faut qu'elle travaille sur elle-même, qu'elle a peut-être connu terrain psychologique, avec sa propre mère, difficile, mais que, pour l'instant, vous avez besoin d'être en paix.

Entre silences, coupure, et communication, peut-être pouvez-vous trouver encore, cette force. Ce n'est pas facile. Surtout, si d'un autre côté, votre mère connaît psy qui aille dans l'autre sens, c'est sûr.

Mais, soyez forte, alignée comme vous êtes, encore.

C'est très bien.

Peut-être pouvez-vous lui écrire une lettre. C'est une idée.

De tout cœur.

Sarah Sheyen.

Sheyen Evolving Psycho-philo-practice.

Sheyen Evolving Psy sur Lyon

231 réponses

143 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Parentalité

Voir plus de psy spécialisés en Parentalité

Autres questions sur Parentalité

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 12950

questions

réponses 135900

réponses