Je répète le même fonctionnement depuis plus de 20 ans

Réalisée par Den · 18 juin 2020 Aide psychologique

Je ne compte plus le nombre de fois que j'ai été consulter des psy pour résoudre mes difficultés. Je répète le même fonctionnement depuis plus de 20 ans, pour toujours me retrouver, périodiquement, au chômage, isolé, indécis, voire même à la rue, incapable de savoir quoi faire de ma vie, et toujours seul, dans un monde où je ne trouve pas ma place.

Au collège, au lycée, toujours à chercher à me faire accepter dans un groupe, puis dans le monde, à chercher à être recruté par une entreprise, et entre les deux, parfois, chercher à être entendu des dieux… qui ne répondaient pas mieux. A force d'être bon à rien et bien nulle part, je finis par l'avoir mauvaise.

Je ne me sens à ma place nulle part, je tâche de me ranger dans une case que je finis toujours par déranger, je m'irrite de ces étiquettes qu'on veut toujours vous coller, j'ai toujours fui les rivalités mimétiques et les concours de quéquettes, avec les "je t'ai battu c'est moi le meilleur", on est bien avancé avec ça! Mais, le résultat c'est que je fuis tout, je ne me confronte à rien, je ne réalise rien, et je gaspille ma vie en activités futiles, en addiction alimentaire et branlettes psychillogiques.

Je vivais dans la croyance que j'étais bête, mais un jour au travail j'ai observé que lors de réunions, je formulais rapidement une analyse et plusieurs propositions, tandis que mes collègues se fixaient sur une seule vision réduite des choses. J'ai alors douté, que ce n'était pas forcément moi qui disait des bêtises, mais peut-être eux qui ne saisissaient pas les points de vue variés que j'exprimais. J'ai alors fait un test de QI avec un cabinet psy (encore un), où l'on m'a décerné le titre de haut potentiel.
J'ai été pris de contorsions mentales supplémentaires pour savoir quoi faire d'une étiquette aussi encombrante que flatteuse pour mon égo en mal de reconnaissance, pour finalement n'en retenir qu'une seule conclusion: que ce potentiel soit haut ou pas importe moins que le fait qu'il n'est que potentiel, c'est-à-dire, encore une fois, inaccompli. Et retour à la case départ, je suis rassuré sur mon potentiel, mais je ne sais pas plus qu'en faire.

Je dis quoi, mais la question du comment importe beaucoup aussi. Si je voulais réaliser le projet de devenir, soyons fou, psychothérapeute, cela reviendrait à m'investir pour 5 à 10 ans de formation, tout en continuant de travailler… et cette perspective me décourage aussitôt, ça me paraît au-dessus de mes forces de m'investir aussi longtemps, sans certitude de pouvoir maintenir de tels efforts sur une période aussi longue. Me projeter à aussi long terme m'effraye autant qu'aborder une séduisante inconnue. Trouillard, hein…

Les conséquences de tout cela, c'est qu'à 47 ans, je suis actuellement sans domicile fixe, je loue une chambre chez l'habitant, tandis que, au chômage depuis un an, je cumule les réponses négatives, et parfois les prises de bec avec des recruteurs dont les questions d'allure inquisitrices pour moi m'horripilent. Les propriétaires nourrissent des suspicions à mon encontre, ils sous-entendent l'idée que je ne cherche pas vraiment à travailler… que je ne suis pas fiable, ou pas tout à fait digne de confiance… les colocs observent que je ne suis pas très sociable, pas très partageur… et je constate que de leur point de vue, ce n'est pas faux.
Je suis célibataire, je n'ai pas eu de relation amoureuse ni sexuelle depuis… je préfère ne pas compter les années, je n'ai d'ailleurs jamais vécu de vraie relation de couple, j'entends par là, avec un investissement profond et durable.
Je n'ai jamais rien fait d'autre qu'essayer de m'améliorer, d'améliorer ma vie, pour la gâcher toujours plus, le rapport de cause à effet semble évident dit comme ça, mais arrivé à cette constatation, je reviens encore à mon point de départ: que faire? Je comprends qu'il n'y a rien que je puisse faire, et alors je sombre dans la dépression. Je dois vraiment être stupide, finalement. L'enfer, c'est pas les autres, c'est moi.

En référence aux catégories que les scientifiques aiment établir pour se donner des grilles de lecture d'apparence rationnelle dans un monde qui ne l'est pas, les diagnostics sont:

- trouble de l'évitement
- phobie sociale
- névrose obsessionnelle
- dépression chronique
- trouble du comportement alimentaire (boulimie atypique)

Sur le plan de ma santé, cholécystectomie, troubles de la digestion, troubles du transit.

Quand je vais voir les psy, je suis gêné par le fait qu'ils cherchent à identifier mon problème de la même façon qu'un médecin cherche à identifier une maladie, à poser un diagnostic, pour lui prescrire le remède qui leur semble approprié pour éliminer les symptômes. Plus de symptômes, plus de maladie, rentrez chez vous, vous êtes guéri!
Pour moi il va de soi que du point de vue purement médical, cette vision est souvent fausse. Eliminer les symptômes concourt évidemment au rétablissement du bien-être du patient, mais fait totalement l'impasse sur les causes initiales, et ne conduit pas forcément à une guérison, je dirais même que ça ne conduit qu'à différer la maladie, ou même à préparer des complications futures!

Et du point de vue psychique, il n'y a tout simplement pas de maladie au sens où on l'entend dans le monde médical. Il y a des traumas, des faiblesses de personnalité, qui peuvent devenir des vices, des lacunes intellectuelles et affectives. Il y a des incidents qui ont perturbé le développement harmonieux de la personnalité, qui empêchent son épanouissement, et qui empêchent ensuite durablement d'être en bonne relation avec le monde. Il n'y a pas de remède, pas de "technique" qui guérissent un trouble psychique.

Je suis également gêné quand on me demande ce que je veux, quand on me demande quel est mon objectif… après ce que je viens d'expliquer, on peut déjà comprendre en quoi cette question me pose problème. Mais de plus, quand on me demande ce que je veux, j'ai l'impression qu'on me demande de donner la réponse à toutes ces questions auxquelles je ne trouve pas de réponse, et auxquelles je ne devrais pas essayer de répondre, parce que je me prends déjà trop la tête, et que c'est une partie de mon problème!
Des fois, je voudrais vraiment être stupide, comme ça je ne me poserais pas de questions, je n'aurais pas de doutes, et j'irais sûrement plus loin que dix intellectuels assis. Vous les avez vraiment vu, ces intellos qui passent à la télé? Quand vous observez BHL, ou Finkielkraut, franchement… pendant 10 secondes, je suis un peu rassuré sur mon compte… et puis je reconnais qu'eux au moins, ils passent à la télé…
Mais je suis compliqué, je n'arrive pas devant un psy avec une maladie à guérir, mais avec un embrouillamini invraisemblable, qu'on peut soit démêler, soit déjouer. Un nœud gordien. Vous savez trancher? Jusqu'à présent, je n'ai trouvé personne qui sache.
Je ne sais pas comment conclure ce... ça ressemble un peu à un testament, et je ne sais pas comment demander quoi.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 19 JUIN 2020

Bonjour D'en,
Merci de ce témoignage ! Il s'agit de ça. Vous n'avez pas réellement besoin d'un psy d'après moi. Vous vivez simplement dans un moment qui n'est pas adapté à vous. Et c'est bien dans ce sens qu'il faut envisager les choses pour que vous trouviez une issue. Vous essayez depuis trop longtemps de vous adapter à ce monde, car vous percevez le décalage. Or, les changements qu'engendre l'adaptation vous font plus de mal que de bien. Une société bienveillante et émancipatrice devrait permettre à tout un chacun de trouver sa place, sans avoir à se contorsionner, et de s'épanouir. On en est loin.
Plutôt que de vous poser des questions sur vous, il faut se centrer sur l'environnement. Qu'est ce qui dans le monde qui vous entoure vous convient, vous rebute, vous motive à vous lever le matin, vous donne envie de partir en courant ? Sur quoi vous pouvez agir ? Qu'est ce qui est inamovible et qu'il faut alors accepter ou fuir ?
Vous avez raison vous n'êtes pas malade. Vous méritez de trouver une place dans ce monde et pour cela il faut l'analyser finement.
Si vous voulez que l'on échange à ce sujet, n'hésitez pas à me contacter
Bien cordialement
Édith Galy

Edith Galy Psy sur Pertuis

24 réponses

30 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 JUIN 2020

Bonjour,
Bon, vous savez déjà pas mal de choses sur vous-même, c'est déjà ça.
Si on écoute ce qu'a dit papa Freud, la compulsion de répétition est chose normale ... bien que frustrante, évidemment.
A vous lire, mais là je prends un risque, il me semble que vous avez fait ce qu'il fallait pour faire échouer vos essais de travail avec des psys. D'ailleurs ce pluriel que vous employez à plusieurs reprises me semble révélateur. Qu'on tombe mal une fois, deux fois, ça arrive, mais quand une personne est réellement déterminée à changer, elle trouve à coup sûr un psy avec le/laquelle ça va fonctionner, quelqu'un qui ne met pas d'étiquette, quelqu'un qui ne vous demande pas de choisir le plat que vous allez manger, quelqu'un qui avance juste derrière vous et vous permets d'avancer, quelqu'un qui fait que vous attendez avec impatience votre prochaine séance pour comprendre la suite de l'histoire, quelqu'un enfin avec qui vous finirez par rire de vous-même et des chausses-trappes dans lesquels vous vous mettez.
Dans ces circonstances, et pour le bien d'autrui, je vous déconseille fortement de devenir psychothérapeute, vous n'avez pas fait le nécessaire travail sur vous-même. Je vous imagine, mais là aussi, je prends un risque, voulant prouver à toute force à vos patients que vous êtes le plus malin... Un jour peut-être, la vie est longue et pleine de surprises. Bon courage !
Bien à vous
Sylvie Protassieff
Psychologue clinicienne - Psychothérapeute – Psychanalyste (Paris)
Séances en face à face ou en téléconsultation sur Doctolib

Sylvie Protassieff Psy sur Paris

809 réponses

616 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 JUIN 2020

Bonjour,
Quel témoignage, merci pour cette franchise et ce courage.
En effet vous avez un esprit d’analyse développé, un haut potentiel pour ce faire mais votre mal être persiste.
Vous avez déjà recherché des solutions en consultant des psychologues mais cela n’a pas été concluant.
Ce que je lis et comprends me renvoie surtout au fait que vous avez une estime de soi au fond des chaussettes...
Comment construire sur cette base fragile ? Une des caractéristiques des personnes à haut potentiel est d’avoir un mode de fonctionnement différent et qui engendre logiquement des difficultés d’adaptation pour ceux qui vous côtoient car ne vous comprennent pas, ne vous suivent pas,
Le saviez vous et/ou bien en étiez vous conscient?
Cette incompréhension peut être depuis tout petit a dû générer des tensions, des dévalorisations...?
Aujourd’hui, à mon sens il est question de faire un travail basé sur la restauration de votre estime de soi, autrement dit d’arriver à vous regarder de façon positive pour voir et attirer le positif dans votre vie.

J’espère que cela vous aura aidé.
N’hésitez pas à me contacter pour aborder cela en visoconsultation, si vous le souhaitez.
Il y a forcément des possibles

Elisabeth Meiller Psy sur Didenheim

191 réponses

63 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 JUIN 2020

Bonjour Den,
Et si la solution était ailleurs ?
Vous êtes-vous intéressé à la thérapie holistique ? Elle a le mérite d'appréhender l'être humain dans toutes ses dimensions : corporelle, psychologique, émotionnelle et spirituelle...notre corps, notre psyché, notre cœur et notre âme seraient indivisibles, formant ce que nous sommes dans le monde dans lequel nous sommes amenés à cheminer. Bien entendu, cette approche nécessite une ouverture sur ce qui n'est pas visible, sur ce qui n'est pas "scientifiquement" validé, étant précisé que la spiritualité n'a rien à voir, ou si peu, avec la religion. Mais on ne vous demande pas d'y croire, juste d'expérimenter...d'être curieux. On a décelé en vous un haut potentiel intellectuel, je décèle quant à moi chez vous également un haut potentiel spirituel qui ne demande qu'à s'exprimer. Si vous acceptiez de "prendre le risque" d'explorer, vous comprendriez pourquoi ce monde vous semble si étrange et étranger à vous-même, vous découvririez ce que, pourtant, vous êtes venu y faire.
Tout en votre "tout" vous le crie : votre corps, votre mental, votre cœur. Cet embrouillamini que vous évoquez se démêlerait et la lumière se ferait en votre intérieur. Il faut bien comprendre que c'est ce que vous êtes, ce que vous "vibrez" à l'intérieur qui crée votre environnement : pas l'inverse (intéressez vous à la mécanique quantique).
Il y a énormément à dire sur cette approche et ce n'est pas en quelques lignes que l'on peut la cerner.
Pour m'être moi-même, comme bien d'autres, aventurée sur ce chemin et y avoir trouvé mes propres réponses jusqu'à devenir guide, je vous invite à vous coiffer de votre casque d'explorateur et à faire de même.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, thérapeute holistique

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4428 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 JUIN 2020

Bonjour Den,
Quelle brillante analyse ! Je suis impressionnée par votre clairvoyance, par la conscience de la situation que vous vivez, ou plutôt dans laquelle vous tentez de survivre. Il est facile de percevoir votre grande intelligence à travers vos paroles. Mais ce que je perçois aussi, et c'est bien là que se situe votre problème, c'est un grand vide affectif. Pour lequel je ressens beaucoup de compassion. Pour autant, vous proposez vous-même une piste qui me semble très intéressante : pourquoi ne pas devenir psy, pour venir en aide aux personnes ayant un haut potentiel comme le votre, et qui ne savent pas comment le gérer et en faire quelque chose de constructif et épanouissant ? Et je suis bien certaine que cela ne vous prendrait pas 10 ans ! D'autant que cela vous permettrait de réaliser un véritable travail sur vous même, qui vous rapproche des autres et vous donne la confiance qui vous fait cruellement défaut. Je suis personnellement attachée à la Gestalt-thérapie, qui travaille sur les émotions, la relation aux autres et à son environnement au sens large.
Chaleureusement
Catherine Couvert

Catherine Couvert Psy sur Lyon

542 réponses

391 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 JUIN 2020

Bonjour,
Vous analysez très bien ce que vous vivez. J'oserai dire trop d'analyse d'ailleurs. Si vous souhaitez sortir des schémas de répétition, je pense qu'il faut apprendre à lâcher la tête, revenir dans les sensations, sentiments, émotions. Pour cela, il faut être accompagné avec un thérapeute dont ce sont les axes de travail.
Une grande lucidité c'est super mais une sensibilité et sensorialité, éclairée et tranquille, vous aiderai à faire des choix et sortir de votre insatisfaction permanente. Plutôt que de vouloir rentrer dans les cases, il serait bon de sentir vos besoins profond, les seuls vrais guides de votre vie.
Danielle richard

Danielle Richard Psy sur Mondeville

101 réponses

61 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 JUIN 2020

Bonjour Den,
Votre récit est captivant.
Comme vous le dites très justement, s'intéresser aux symptômes est brièvement intéressant. Un symptôme est une expression, il est intéressant d'aller chercher de qui/de quoi.
En hypnose, nous nous intéressons plus au comment qu'au pourquoi. Comment dépasser ce qui doit l'être? Comment s'adapter, évoluer ? Comment se trouver, se réaligner à l'intérieur ? Comment avancer ?
Toutes les aides thérapeutiques utilisent des outils différents, aucune discipline n'est meilleure que l'autre il s'agit d'en trouver un qui convienne aux besoins et à la personne.
Quelle possibilité avez vous de trouver dans votre secteur géographique un ou une praticienne ? De par votre situation, ils pourront certainement s'adapter.
A votre disposition si vous le souhaitez par téléphone.

Anonyme-373004 Psy sur Éguilles

19 réponses

6 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 JUIN 2020

bonjour,
vous dites tourner en rond et adopter le même type de comportement depuis 20 ans, et si votre texte est long et détaillé par certains côtés, il ne dit rien de la façon dont ce comportement récurent se manifeste ni ce qui a été fait avec les nombreux "psy" qui vous ont suivit.
Vous exprimez de la colère envers le monde qui ne vous accepte pas mais ne semblez pas avoir de réelle motivation pour changer cet état de fait et vous adapter. Vous vous irritez des "étiquettes qu'on veut toujours vous coller" mais vous semblez satisfait de celle de personne à haut potentiel et attachez quand même une certaine importance aux divers diagnostics qui pourtant vous catégorisent.
Je vous demanderais bien ce qui a changé depuis le jour où vous êtes passé à vos yeux de "stupide" à "personne à haut potentiel"? Votre mode de fonctionnement à t-il évolué ou est-ce une information supplémentaire dont vous ne savez pas quoi faire?
Vous avez apparemment été suivit par de nombreux professionnels et pourtant personne n'a trouvé grâce à vos yeux, y compris dans les domaines des relations sociales ou intimes. Cela indique un niveau d'exigence très élevé envers les autres. De plus vous indiquez que bien que vous ayez consulté beaucoup de "psy", vous ne croyez pas qu'il existe un remède ou des techniques pour guérir. Je m'interroge donc sur votre démarche: pourquoi insister et entamer des démarches quand on est certain que ça ne va pas fonctionner? Il y a là peut-être quelques croyances ancrées qui mériteraient d'être mises à jour...
Pour ce qui est des remèdes, le fait d'un diagnostic et de prendre des médicaments n'est pas là pour vous "endormir" et vous faire croire que vous êtes guéri. le but est de vous mettre dans une disposition (un mieux être immédiat)telle qu'ensuite un travail thérapeutique en profondeur est possible.
Vous pourriez apprendre (au lieu de les rejeter) à vous servir de vos compétences et à mettre vos ressources à votre propre service plutôt que de les "gâcher en activités futiles"...
Voilà qui pourrait être une première piste à votre "comment"?
Un travail sur vos valeurs et vos besoins pourrait éventuellement vous aider à y voir un peu plus clair sur votre situation actuelle et surtout sur un hypothétique développement qui ne transgresserait pas celui que vous voulez être.
Je vous laisse méditer cela.
Bien à vous,
Azaloux Nora
Thérapeute spécialisée dans les troubles relationnels et comportementaux.

Anonyme-374682 Psy sur Saint-Sever

135 réponses

65 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 JUIN 2020

Bonjour,
Vous dites '' Je répète le même fonctionnement depuis plus de 20 ans'' - Qu'est ce qui vous empêche de changer ce schéma ?
Vous semblez avoir analyser en détail votre problématique mais si c’était encore autre chose que cette brillante analyse?
Que gagner vous a rester dans ce schéma? Que perdez vous ? Que gagnez vous a en changer? et Que perdrez vous a en changer?
Tout comportement a un bénéfice caché. Pas forcement évident à déterminer . Et c'est souvent ce bénéfice qui empêche la personne de sortir de son schéma.
Pour ''démêler un embrouillamini'' c'est comme démêler une pelote de laine , il faut doucement tiré chaque fil pour retrouver une harmonie.
La PNL serait peut être pour vous par ses actions sur les croyances, les valeurs et par ses questionnements décadrants une piste pour démêler votre ''nœud gordien''.
N’hésitez pas à me contacter. Je consulte en cabinet et en téléconsultation.
Prenez soin de vous
Sabine DUMAS
Thérapeute PNL- EFT- Hypnose

SABINE DUMAS Psy sur La Ciotat

241 réponses

127 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 JUIN 2020

Bonjour Den

Et bien comme vous je ne sais pas trop par où commencer :)

Nous allons commencer par le fait qu un psy essaye de trouver votre " maladie" pour la guérir. Un psychiatre oui, c est un médecin il a donc été formé pour cela. Mais il peut avoir fait d autres formations et avoir une autre approche. Sachez qu il existe plus de 450 thérapies, donc quand vous dites qu il n existe pas de solution à votre problématique, c est vous qui vous enfermez dans une case.
Il y a 20 ans peut-être que l ouvertire vers d autres thérapies était peu répandue mais avec les dernières découvertes en neurosciences, on sait comment mieux gérer la mémoire et faire des ponts avec les pratiques ancestrales.
On sait par exemple aujourd'hui que travailler uniquement par des thérapies par la parole n est pas suffisant. Car la mémoire corporelle par exemple ne comprend pas les mots, c est pour cela qu il est bon de faire de la relaxation. La mémoire gérée par le système limbique elle comprend la visualisation. Bref aujourd'hui les thérapies ont évolué et ça c est plutôt une bonne nouvelle non?
Le travail se fait de plus en plus sur l enszmble de la personne. Nous savons par exemple qu il est bon d aller travailler en psychogénéalogie pour dénicher des cryptes ou des fantômes transgénérationnels. Certains thérapeutes travaillent avec l inconscient collectif et la mémoire des vies antérieures.
Évidemment que vous êtes bien plus que ce que vous décrivez ! Mais avez-vous envi réellement de sortir de cet engrenage? Et si demain tout changer? Si demain tout vous réussissez ? Que se passerait-il?
Et si c était vous qui faisiez en sorte de ne pas vous sortir de cette situation ?

Le mental peut être tordu et vicieux enfin votre inconscient. C est lui qu il faut connaitre pour pouvoir l utiliser à notre avantage. Un peu comme le fait d être à haut potentiel, savoir que vous l êtes c est bien, l utiliser c est mieux, connaître son fonctionnement c est l idéal.

Vous n aimez pas qu on vous mette dans une case par contre vous vous y mettez volontier, je ne sais pas si vous vous en rendez compte mais relisez votre message en prenant du recul. Vous êtes catégorique avec vous.

Parlons de Dieu maintenant, vous l avez contacté mais pas de réponse. C est étonnant non?.... Pourtant vous savez bien que Dieu n a pas de corps physique, que c est une énergie, une entité non visible alors comment pensez-vous qu il puisse vous répondre ? Et si il vous avez répondu mais que vous n aviez pas décroché le bon combinet? J ai envi de vous dire "on ne voit bien qu avec le coeur"

Quant aux études pour devenir psy, c est vrai qu il faut 5 ans pour devenir psychologue et pas moins de 10 pour devenir psychiatre.. Pour autant être psychopraticien vous demandera 2 à 3 ans et psychanalyste 3 à 4 ans et ceci à distance. Les formations sont sérieuses et vous préparent très bien à vous de compléter ensuite votre boite à outil de thérapeute. Vous voyez qu il existe des solutions.

Arrêtez de vous mettre dans une case et les gens arrêteront de me faire. Vous avez donné le pouvoir à ces gens alors reprenez-le.
Utilisez votre capacité pour changer votre point de vue sur votre situation. Ouvrez le champ des possibles dans votre vie.
Des solutions existent mais il faut le vouloir pour s en sortir. Il faut redevenir humble face à la vie et accepter de tout reprendre à zéro.

La balle est dans votre camps depuis très longtemps, alors qu allez-vous en faire?

Bien à Vous
Céline Naud

Céline Naud Psy sur Cabasse

85 réponses

261 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 JUIN 2020

Bonjour Den, vous êtes en pleine "zébritude", et depuis longtemps déjà ! Pour faire court, je doute de pouvoir "trancher" pour vous mais démêler une pelote de nœuds avec vous, pourquoi pas ! Il existe des formations en deux ans pour être "praticien de la relation d'aide" qui favorisent justement une approche holistique de la personne et non une approche uniquement diagnostique. Je vous invite à visiter mon site internet (l'onglet "Pour aller plus loin") et à me contacter si vous vous sentez en résonance avec mon approche de la psychothérapie. Je me centre sur QUI et pas sur QUOI :) Dans quelle région habitez-vous ? Bien à vous, Anne F.

Anne Fauchois Psy sur Rouen

71 réponses

114 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 JUIN 2020

Bonjour
Je vous suggère de vous engager dans une thérapie des schémas : TTC 3 Eme vague dont l’objectif est de modifier ou d’assouplir des schémas inadaptés parfois construits depuis l’enfance

Anne LEFEBVRE Psy sur Paris

70 réponses

33 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 JUIN 2020

Bonjour Den,

Vous manquez terriblement de confiance en vous, vous donnez l'impression que tout ce qui sort de votre être est piteux, misérable, inutile...
L'instabilité de votre vie est à l'image de votre instabilité émotionnelle. Je sens beaucoup de vide en vous, il est certainement lié à votre manque de confiance en vous.
Sachez, que l'objectif d'une thérapie n'est pas de faire disparaître les symptômes mais de vous apprendre à vivre avec et de comprendre pourquoi ils sont apparus!
Je suis à votre disposition si vous le souhaitez, en distanciel ou en présentiel à Toulon,
Cordialement,
Morgane SARNETTE SAVINEL

Anonyme-371590 Psy sur Enghien-les-Bains

50 réponses

44 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12700 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16100

psychologues

questions 12700

questions

réponses 134450

réponses