Ma fille veut appeler son beau père PAPA (conflit avec les enfants)

Réalisée par hibiscus le 26 mai 2016 Parentalité

Bonjour,

Nous sommes une famille recomposée depuis bientôt 1 an.

Mes filles n'ont pas de Papa il est parti à la naissance de la deuxieme et plus jamais de nouvelles.

La plus grande à beaucoup souffert avec son père biologique : harcèlement, mechanceté, désintérêt, et violence à la fin ... je ne vais pas m'étaler ...

Mon nouveau conjoint à deux enfants dont le plus grand à un caractère extrêmement fort et ne s'entend pas de trop avec mon plus grand enfant et parle beaucoup à voix basse et fait ses petits coups en douce. Mon enfant a un trés grand carcatere aussi, pas trop de patience et du coup s'énerve trés vite et trés fort et les paroles sont assez virulentes ...du genre tu n'es pas chez toi ici, tant mieux si vous ne revenez plus ce qui bien entendu les blessent énormement.

Le soucis est que mon enfant garde toutes les mauvais coups et parole qu'il a reçu et est agressif sans que l'enfant de mon conjoint fasse quelque chose ...

L'enfant de mon conjoint se plaint beaucoup à son père de mon enfant et reproche aussi que mon enfant le considère comme aussi son papa (je comprend bien que cela n'est pas facile).

Le soucis est que mon enfant n'a pas eu de père et rêve d'en avoir un, qu'elle a trouvé mais ressent bien que les enfants de mon conjoint n'apprécient pas cela.

Mon enfant du coup n'arrivant pas a avoir"sa place" et surtout lorsque les enfants de mon conjoint sont la, elle est renfermée et agressif et repond aussi mal mon conjoint.

Malgrés cela ils peuvent se retrouver tous à jouer ensemble mais nous avons la boule au ventre que tout ce termine mal.

Mon conjoint à été fort bléssé il y a deux semaines des paroles de mon enfant envers les siens et envers lui et commence à s'en vouloir de beaucoup de choses vis vis de ses enfants, du coup j'ai l'impression qu'il se puni et se sens coupable d'avoir "quitté" ses enfants et sent mal par rapport à toutes ces histoires et ne fait plus trop la part des choses et pense qu'il n'a pas assez prit la defense de son plus grand enfant et j'ai peur que ses enfants sentent ce la et s'en servent car lorsque les histoires vont trop loin les enfants menacent mon conjoint de ne plus revenir a cause de mon enfant et des ses paroles blessantes.


Mon conjoint en veut à mon enfant et ne lui parle plus (bonjour, bonne nuit mais c'est mon enfant qui vient à lui) mon enfant souffre de cela malgré que je ne soit pas daccord non plus sur les mauvaises choses qu'il a fait et dit mais je voudrais q'il comprenne mon enfant aussi car faudrait écouter l'enfant de mon conjoint plus que le mien (son enfant enregistre mon enfant quand il parle mal malgré cela il n'y a pas le debut de la dispute donc pour moi ce n'est pas bien même si je dois reprendre mon enfant pour ses mauvais agissements il faut avoir les tenants et les aboutissants).

L'enfant de mon conjoint est plus grand que le mien et plus rusé que le mien. Il detourne les choses comme il le faut pour que jamais cela soit de sa faute.

Mon conjoint a peur que ses enfants ne reviennent pas, ce qui le detruierait et j'ai trés peur que l'on doive se séparer à cause de cela..

Car nous ne nous voyons pas faire nos vacances et la moitié de nos vacances séparés.

Nous aimons inconditionnellement, et ne voulons pour rien au monde nous séparer.

Je voudrais que tout le monde soit heureux que mon enfant soit enfin heureux et a sa place car avec mon deuxième enfant tout ce passe bien (il est en maternelle). Et que les enfants de mon conjoint soient epanouis aussi ...

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse

Bonjour,

La situation que vous décrivez est complexe pour chacun et douloureuse.
Les conflits augmentent, l’agressivité et le mal-être de chacun aussi.
Votre souhait d’une famille heureuse, avec des enfants épanouis est parfaitement compréhensible. Le titre de votre message est d’ailleurs assez signifiant. Si votre désir à vous est clair, et que vous êtes prête pour cela, les enfants ont chacun leur ressenti et leur histoire.

Comme vous le dites fort bien, chacun doit « trouver sa place ». C’est une question récurrente pour les familles recomposées.

Il me semble qu’une thérapie familiale pourrait vous permettre de tout mettre à plat, de rassurer chacun des enfants. Pour cela il faut que tout le monde, c’est à dire tous les enfants, votre conjoint et vous soyez prêts à parler librement et à écouter les autres.

Cordialement.

Nathalie DELMOTTE

Nathalie Delmotte Psy sur Châteauneuf-Grasse

152 réponses

633 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Comme mes collègues, je vous encourage à entreprendre une thérapie familiale car de nombreuses dynamiques se jouent et les peurs de chacun de ne pas trouver sa place sont immenses. Vous pourriez aussi essayer de parler avec votre conjoint de votre parentage afin d’offrir un ensemble de règles communes à chacun des enfants afin que ceux-ci ne puissent pas jouer de vos différences. Si la thérapie familiale n’est pas possible, pensez aussi que vous pouvez consulter seul l’un et/ou l’autre afin d’exprimer vos angoisses et vos peurs. Cordialement.

Marie-Laure Crisp Psy sur Saint-Didier-la-Forêt

6 réponses

55 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Madame,

Votre message (qui décrit une situation familiale difficile) est touchant, comme votre désir d'apaisement et de bonheur pour vous tous.

Etant donné ces difficultés nées de vos histoires de vie qui ont précédé à votre rencontre (avec votre conjoint), il me semble que seule une thérapie familiale (avec tous vos enfants) pourrait vous aider à mieux vous connaitre et comprendre réciproquement.
Les enfants pourront ainsi exprimer leurs craintes et besoins affectifs plus facilement (en présence du thérapeute et dans un cadre sécurisant), et vous, parents, vous ferez pareil.
Chacun serait aidé à accepter vos différences et à prendre la bonne place dans votre famille recomposée, avec des temps communs de partage, comme des moments d'activités père-enfants/mère-enfants/enfants ensemble/couple..., etc.

Bon courage pour vous impliquer tous dans ce type de démarche qui peut vous être très bénéfique !
sp

Silvia PODANI Psy sur Issy-les-Moulineaux

1662 réponses

5124 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psychologues spécialisés en Parentalité

Voir plus de psychologues spécialisés en Parentalité

Autres questions sur Parentalité

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 5550 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 10350

psychologues

questions 5550

questions

réponses 29750

réponses