Ma fille ne se sent pas bien chez son père, elle veut changer de mode de garde

Réalisée par titi69 · 25 nov. 2022 Thérapie familiale

Bonjour,
Cela fait plusieurs mois que ma fille de 13ans me dit qu'elle ne se sent pas bien chez son père.
Nous sommes séparé depuis presque 4ans et nous avons nos 2 enfants 10ans et 13ans en garde alterné. Environ 6 mois après notre séparation leur père est parti vivre chez sa copine qui a 2 enfants un peu prêt du même âge.
Au début ca semblait se passer bien. Mais depuis plusieurs moi elle se plaint de ne pas se sentir bien là bas, de ne plus supporter les autres enfants et elle en a marre de tout ces trajets (la maison est à environ 25min de route). Son frère s'en plaint de temps en temps mais j'évite de demander plus de détail. J'ai peur de l'influencer.

A chaque fois que ma fille m'en parle, s'est pour me dire qu'elle ne veut plus la garde alterné. Elle veut continuer à voir son père mais moins souvent et ne plus faire les navettes les vendredis soir avec toutes ses affaires d'école et de sport de la semaine.

J'ai essayé de lui faire comprendre qu'elle n'a pas vraiment le choix, qu'elle doit aussi faire des efforts. Mais elle est maintenant fermement décidée à en parler à son père avec mon aide pour lui demander de changer le mode de garde.

Le problème s'est que je sais d'avance que son père va mal le prendre et qu'il va me reprocher. Après je peux le comprendre et je ferais avec en espérant que sa colère ne dure pas longtemps et que nos relations ne se détériore pas plus encore. Mais j'ai peur que ça se dégrade avec sa fille, qu'il n'essai pas de comprendre et qu'il dise juste non.
Comment faire pour que ma fille se sente mieux en que je n'ai pas un ex qui empire la situation.
Comment aborder les choses...
Je ne sais pas si on doit en parler tous les 3, ou s'il vaut mieux passer par une tierce personne qui écouterai ma fille et si jamais par la suite en parlerai avec nous les adultes.
Je pense avoir aussi peur que ma fille d'aborder le sujet, et je crains que mon fils veuille faire la même chose et que tout ça crée des tensions supplémentaire

Merci de votre aide,

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 27 NOV. 2022

Bonjour,

Il n'y a pas du tout de raison de penser que votre fils suivrait la même voie que sa soeur.
A 13 ans votre fille a tout à fait le droit d'exprimer ses désirs et ses choix, d'autant que ce qu'elle vous explique est objectif et raisonnable.
Vous avez raison de la laisser faire sa demande elle-même à son père. C'est avant tout une affaire entre eux. Vous n'avez pas de raison de craindre ce que pourrait penser votre ex par rapport à vous. Ce qui compte est le bien de votre fille.
Si ça ne se passe pas bien vous pouvez effectivement proposer l'intervention d'un tiers tel un psy.
En dernier recours vous pouvez saisir le juge des affaires familiales qui entendra votre fille.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement.

Bon courage à vous

Michel le BAUT

Michel Le Baut Psy sur Marseille

2510 réponses

13054 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 NOV. 2022

Bonjour

Votre crainte est légitime, si malgré les 4 années de séparation les relations restent tendues avec votre ex-mari. Pourtant, éviter le sujet est contre-productif.
Votre fille exprime un mal être qui doit être entendu. Il est 'normal' au cours de l'adolescence d'avoir moins envie de passer du temps dans le cadre familial, qui plus est quand cela signifie être éloigné de ses amis, etc... et avec la contrainte du 'déménagement' chaque 15aine...
Car au-delà de la relation à son père, cela questionne l'affectation de son temps du WE. Quand elle est chez vous, est elle exclusivement à la maison ? ou sort elle voir ses ami(e)s ? Peut-être est-ce cet empéchement qui est en question. Auquel cas, en parler à son père lui permettrait peut être de trouver des aménagements sur le temps de ses WE...

En résumé, je vous suggère de checher auprès de votre fille les raisons profondes qui font qu'elle a moins envie d'aller chez son père. Cela peut etre fait avec l'aide d'un thérapeute si vous préferez ne pas 'interférer' dans sa parole. Cela aidera très probablement à communiquer plus efficacement avec le papa, après cela.

Bon courage.

Virginie Dhion

Virginie Dhion Psy sur Bouchemaine

230 réponses

457 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 NOV. 2022

Bonjour à vous

Votre témoignange est passionnant et je vous remercie de le partager car, pour moi, il contient beaucoup d'éléments importants pour tous.
Imaginez que la famille est une mini société. Dans une société, il y a des gens qui s'entendent plus ou moins bien, on ne s'est pas forcément choisi et pourtant on essaie de faire en sorte que "chacun ait sa place".
Dans une famille c'est la même chose.
Ce que votre fille apprend aujourd'hui (et à 13 ans c'est tellement important!) c'est à "prendre sa place" et cela passe par "communiquer ce que je ressens" et "faire en sorte d'être comprise et respectée". C'est un besoin humain FONDAMENTAL.
Ce qu'elle vous demande est précieux et doit être entendu, peu importe les conséquences. Elle saura certainement exprimer de façon "juste" à son père ce qu'elle ressent et ce qu'elle veut. Pour l'accompagner dans cette démarche, vous n'avez pas besoin d'être présente, mais ce que vous pouvez faire de mieux c'est lui dire que vous êtes là pour elle, vous l'aimez, vous la soutenez et vous la comprenez dans sa demande et que vous avez confiance que c'est ce qu'il y a de mieux à faire pour elle.
Voyez maintenant la différence entre ce que je vous décris ci dessus où on privilégie une "attitude" et celle que je vous décris maintenant où on focalise sur le résultat. Si vous avez peur des conséquences, vous ne pensez qu'aux conséquences et donc vous l'empêcher d'agir. Sur tous nos actes il y a forcément des conséquences et c'est les accepter que de devenir adulte. Mais en aucun cas ces conséquences doivent freiner nos actions, surtout quand elles sont justifiées et sincères pour vous.
Si vous apprenez aujourd'hui à votre fille à "trouver sa place" dans cette situation et à se positionner, elle saura faire de même face à son futur mari, là où elle ira travailler, etc....et c'est le plus beau cadeau éducatif que vous pouvez lui apporter.
Tenez vous à ses côtés et faites confiance. Les conséquences appartiennent à votre ex mari, pas à vous.
Je me tiens à votre disposition biensur pour vous accompagner durant cette période et vous souhaite sincèrement de trouver réponses à ce que vous cherchez.
Bien à vous
Hélène CHAMBRIS
Gestalt Thérapie Humaniste Intégrative
Rdv en ligne ou en présentiel à Marseille 8ème

Hélène Chambris Psy sur Marseille

485 réponses

1124 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 NOV. 2022

Bonjour
A la lecture votre texte on voit que les conflits sont toujours larvés et je peux tout à fait entendre que vous craigniez que la décision de votre fille ravive des conflits.
Mais le plus important c’est que votre fille se sente bien. Et si elle exprime ce besoin il faut la soutenir.
Puisqu’elle a 13 ans elle peut faire la démarche auprès du JAF et exposer ses raisons.
L’intervention d’un tiers tel que le JAF devrait calmer les tensions liées à sa demande ou du moins les contenir.

Bien à vous,
Frédérique Pouzol
Psychopraticienne
Psychothérapie - Psychogénéalogie

Frédérique Pouzol Psy sur Le Bar-sur-Loup

173 réponses

1062 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 NOV. 2022

Bonjour,

Votre fille a le choix.
A partir du moment où les enfants sont en capacité de discernement, ils ont le choix. C'est à l'appréciation du juge.
À 13 ans bien sûr que oui, à 10 ans très probablement oui, à 6 ans très probablement non.
Vous pouvez saisir le JAF pour demander une modification de garde et que votre fille soit entendue.

J'entends votre crainte que la relation se dégrade avec le père de vos enfants. Pour autant le bien être de votre fille est une priorité.

Je reste à votre disposition si vous souhaitez.
Claire Thomas,
Psychosomatothérapeute

Claire Thomas Psy sur La Chapelle-Caro

1490 réponses

1489 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 NOV. 2022

Bonjour,
Il faut que vous dépassiez vos peurs pour provoquer une entrevue à 3 : votre fille est maintenant assez grande pour s'exprimer et c'est d'ailleurs l'âge auquel les juges prennent en considération les souhaits des enfants à condition que leur intérêt ne soit pas menacé.
Si le papa et dans la même optique que vous, il devrait accepter d'écouter sa fille (il n'y a pas que le problème de la distance...) et la modification de l'organisation. Il faudrait alors que vous y réfléchissiez avec elle pour présenter quelque chose d'acceptable, de réfléchi, de faisable.
Et s'il ne veut rien entendre, vous pourrez saisir le JAF afin qu'il tranche.
Je consulte en présentiel ou par visioconférence. Merci de me contacter avant de vous inscrire sur l’agenda de la plateforme.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Saint-Brieuc

5847 réponses

3393 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 NOV. 2022

Bonjour madame
Votre fille souhaite arrêter la garde alternée, je pense qu'elle a de bonnes raisons. Et il est possible que votre fils ressente le même désir
Comme dit ma consœur, le juge aux affaires familiales écoutera ce qui motive votre fille à vouloir arrêter la garde alternée
Prenez rdv au plus vite
Bien cordialement Inès Avot

Inès Avot Psy sur Lille

5843 réponses

2799 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 NOV. 2022

Bonjour,

C'est également la réponse que je fais. Votre fille est en âge de solliciter le Juge aux affaires familiales pour demander le changement de mode de garde.
Étant donné les implications d'une telle démarche, votre fille peut demander à rencontrer quelqu'un à qui parler de ses inquiétudes et questions, ce qui l'accompagnera et la soutiendrait dans sa démarche.

Bien à vous,

Karin Walter Psy sur Tours

87 réponses

253 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 NOV. 2022

Bonjour,

Votre fille peut écrire au JAF en motivant sa demande, si le juge le décide, elle sera alors auditionnée pour éventuellement changer son mode de garde. C’est tout à fait possible étant donné son âge.

Excellente continuation
Bien à vous
Marjorie Lugari Psychanalyste

Marjorie Lugari Psy sur Aix-en-Provence

5041 réponses

8948 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 NOV. 2022

Bonjour Madame

En effet, afin d'éviter de rentrer dans des conflits. Il serait préférable de rencontrer un thérapeute familial afin qu'il vous aide à retrouver une sérénité, et des ajustements possibles.

Vos enfants ont exprimés l'envi de changer le mode de garde.

Soyez bienveillant avec vos enfants et écouter leurs besoins afin de comprendre les raisons sous-jacentes.

Si vous le souhaitez nous pouvons continuer d'échanger sur ce sujet par téléphone

Je reste à votre disposition avec bienveillance

Bien à vous

Mr keddi

Alessandro Keddi Psy sur Rouen

747 réponses

518 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Thérapie familiale

Voir plus de psy spécialisés en Thérapie familiale

Autres questions sur Thérapie familiale

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 17750 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 13900

psychologues

questions 17750

questions

réponses 110300

réponses