Masturbation fille de 9 ans

Réalisée par Esmeralda · 23 juin 2022 Aide psychologique

Bonjour il y'a quelques temps ma tante avait surpris ma fille dans son lit le short et la culotte baissé aux genoux. Quand elle lui a posé la question elle lui a répondu bizarrement qu'elle avait trop chaud. Aujourd'hui en rentrant ranger son linge, elle était dans son lit et se tortillait dans tout les sens comme si elle voulait me cacher quelque chose. Quand j'ai soulevé sa couverture, elle avait baissé sa culotte et était allongée sur son doudou. Ne sachant comment réagir je l'ai disputé. Je ne sais pas ou elle a pu voir ou entendre parler de ça étant donné que nous faisons attention à ce que nous regardons quand nous sommes avec elle, et que je surveille aussi ce qu'elle regarde quand elle a le téléphone. Merci de vos conseils

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 24 JUIN 2022

Bonjour Madame,

Il n’est pas nécessaire de disputer ni de culpabiliser votre fille à ce sujet. 9 ans aujourd’hui, on peut les nommer pré ados.

Elle s’éveille à sa propre sexualité et à ses sensations corporelles, elle tente d’être discrète et d’ailleurs elle se cache pour le faire. Peut être devriez vous envisager d’aborder avec elle ce qui lui arrive sans lui dire qu’elle est sale ou que ce n’est pas bien, mais en lui expliquant le changement hormonal, les menstruations qui vont peut-être bientôt s’installer et le rapport avec son sexe.

Restant à votre écoute
Cordialement
Marjorie Lugari Sexothérapeute

Marjorie Lugari Psy sur Saint-Maximin-la-Sainte-Baume

4636 réponses

8017 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 JUIL. 2022

Bonjour Esméralda,

Vous suggérez que la découverte sexuelle de votre fille n'émane que de l'extérieur (tv, image internet, camaraderie, adultes...). Or, c'est oublier que votre fille a un corps qui vit et qui a des sensations sans forcément qu'il y ait des stimulations venant de l'environnement. Les stimulations viennent aussi du corps lui-même et de la vie intérieure de la personne.

La masturbation chez l'enfance n'est pas un mal en soi. Au contraire. De plus, votre fille se cache pour le faire. Elle a conscience que la sexualité est une histoire d'intimité qu'il faut protéger.

Il est donc possible pour vous de retourner vers elle afin de revenir sur votre réaction et de vous en excuser. Vous pourrez ainsi lui expliquer que vous avez été maladroite et surtout de la rassurer en lui disant qu'elle n'a rien fait de mal.

De votre côté, des questions quant au rapport à la sexualité que vous avez se posent, peut-être en lien avec l'éducation que vous avez reçue.

Qu'en pensez-vous ?

Fouziya KISSI Psy sur Champigny-sur-Marne

45 réponses

14 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 JUIN 2022

Bonjour ,
Votre fille s’éveille à la sexualité rien de grave c'est tout à fait normal .
Vous devez lui parler et vous excuser de l'avoir grondé car vous vous inquiétiez .
Vous êtes une maman attentive vue votre message .
Parler lui de sexualité sans tabou en répondant à toutes ses questions . Elle grandit aura ses règles dans deux ou trois ans...
Et sans doute en parle t elle avec ses copines à l’école . Vous pouvez aussi utiliser un livre adapté à son age en demandant à une bibliothécaire ce qu'ils ont .
Restez disponible en l'invitant à parler de sexualité chaque fois qu'elle en aura besoin . Cela lui évitera de chercher des réponses sur un téléphone plus tard en visionnant du porno ...
Merci de votre message .
Mme Odette ROUX PSYCHOLOGUE

Odette Roux Psy sur Valence

88 réponses

98 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 JUIN 2022

Bonjour ! Il n'y a rien de mal à la prise en compte de la masturbation chez un enfant. Il n'y a pas de norme ni un âge spécifique. Elle apprend son corps. Si, par contre, vous la culpabilisez, elle va avoir des difficultés à accepter ce qu'elle est. Demandez-lui plutôt ce qu'elle en pense ? Qu'est-ce qui se produit en elle ? L'enfant apprend à prendre conscience de tous ses aspects physiques et émotionnelles.
Je vous invite à être à l'écoute et non dans le jugement. Elle a besoin d'accompagnement bienveillant. Expliquez-lui à quoi sert la sexualité avec vos mots dans la bienveillance et sans jugement, de manière à ce qu'elle accepte en douceur ce qu'elle est, ainsi que ses pulsions. Ensuite, invitez là à vous poser des questions si besoin au fur et à mesure de son avancé. Tout va bien, le contraire serait plus inquiétant. C'est important de les accompagner dans leur émancipation. Je vous invite à faire attention à la rigidité. Cordialement, Jonathan Desjours - coach et thérapeute de l'inconscient.

Jonathan Desjours Psy sur Bordeaux

519 réponses

291 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 JUIN 2022

Bonjour
Votre fille recherche le plaisir avec son corps, et désormais aussi avec son clitoris. Mais cela n'est pas nouveau ni univoque puisque, vous le dites, elle a encore son doudou: objet transitionnel des caresses que vous lui prodiguiez quand elle était bébé.
Elle explore le plaisir sexuel autonome.
Il s'agit de nommer les choses comme elles sont.
Et de les mettre en perspectives : oui, la vie est faite de difficultés et de plaisirs que l'on vit seuls ou en relation.
Je vous suggère de découvrir avec votre fille que le clitoris n'est qu'une extrémité très sensible du système polyvagal et qu'il existe 1000 façons de stimuler des plaisirs tellement variés avec des caresses, en se soumettant au chaud au froid ... mmm un après midi au soleil!, mmm un bain dans une cascade froide... mmm courir sous la pluie, ou en écoutant de la musique et des chants d'oiseaux, ou en chantant en chorale, ou en faisant de la gymnastique coordonnée... Les stimulations du nerf vagues sont nombreuses et s'activent dans la coordination à soi à l'autre et au milieu de vie. En l'invitant à en user de façon variée, seule et surtout, parce que c'est encore mieux , à plusieurs, vous pourrez l'aider à éviter de se focaliser sur le plaisir de la masturbation. Non parce que c'est "mal" mais parce que quand il n'y a plus que ça c'est bien triste.
je vous souhaite une joyeuse journée pleine de plaisir avec votre jeune fille, à l'aider à avancer sans honte sur son chemin vers sa vie de femme.

Sandrine de Monsabert Psy sur Ollioules

102 réponses

171 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 JUIN 2022

Bonjour

La masturbation est un acte naturel qui peut commencer à 4 ans.
C’est comme caresser sa joue pour un enfant .
Souvent il n’y pas de connotation autre que de toucher son corps et de découvrir des moments agréables.
Ce sont les adultes qui souvent mettent des idées dessus
Vous pouvez lire « Tout se joue avant 6 ans » et pour les jeunes adolescents « Sex Perience »

La sexualité est naturelle et n’a rien de mauvais .
Il semble seulement nécessaire de l’éduquer à l’intimité .

Par exemple vous pouvez lui dire qu’elle peut faire ses caresses seulement dans sa chambre et la porte fermée et en profiter pour lui dire que son corps lui appartient et que personne d’autre qu’elle n’a le droit de toucher son corps et encore moins son sexe sans sa permission.

Bref une éducation sexuelle saine , pas après pas , dans le respect de son intimité et des règles sociales.

Il y a beaucoup à dire à ce sujet pour protéger nos enfants .

N’hésitez pas à me contacter pour faire une ou deux séances sur le sujet pour aborder tous vos questionnements qui sont tellement naturels et sains .

Votre fille a de la chance d’avoir un parent qui se questionne !

Bien cordialement
Laurence Boudin

Laurence Boudin Psy sur Nîmes

25 réponses

11 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 JUIN 2022

Bonjour,

Je comprends que cela puisse vous interpeller mais la sexualité n'est pas perçue de la même manière de la place d'un enfant et de celle d'un adulte. Il pourrait s'agir de la découverte de son corps et des sensations de plaisir qui l'accompagnent.
Il n'y a pas de mal à cela. Difficile de trouver des réponses adaptées lorsque vous êtes prise au dépourvue mais je vous invite à envisager une discussion avec elle pour accueillir ses envies et ses expérimentations en toute bienveillance.
Il s'agira peut être aussi d'aborder les changements qui vont se produire au niveau de son corps, de ses émotions, de sa relation avec l'autre, y compris les premiers amours.

Je reste à votre écoute si besoin pour vous accompagner dans votre parentalité. N'hésitez pas à consulter mon profil pour en découvrir davantage sur mon approche bienveillante. La 1ère séance découverte est offerte (15-20mns) en visio ou par téléphone.

Bien à vous

Virginie AUGIAS
Thérapeute et coach en développement personnel et professionnel
Consultations en ligne ou à mon cabinet

Virginie Augias Psy sur Cadaujac

1047 réponses

2442 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 JUIN 2022

Bonjour,
La maturation est normale. Je comprends votre surprise. Un livre à lire avec votre fille pourrait peut être vous aider toutes les 2 : "Le petit guide de la foufoune sexuelle" de Julie Pietri. Il s'adresse aux enfants de 4 à 12 ans. Y sont abordées, entre autres, les questions du corps, de la maturation, du consentement, de l'intimité, etc. Un bon support pour parler de ces sujets.
Bien cordialement,
Amelie Joncour

Amélie Joncour Psy sur Quimper

2 réponses

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 JUIN 2022

Bonjour,

Vous êtes vraiment inquiets de cette situation.

Pas de panique. Votre enfant n'est pas seul à se toucher les parties intimes.

Les enfants commencent à se masturber très tôt. Et il n'y a rien de sexuel ou de pervers dans leur représentation et dans leur compréhension du monde. Il y a plusieurs facteurs:
Ce geste souvent les calme en leur permettant de s'endormir.
C'est leur façon de découvrir leur corps

Demandez votre fille quelles sont ses peurs et ses inquiétudes. Proposez lui des méthodes pour s'endormir sereinement.

Cela met les parents mal à l'aise et les parents interprètent souvent ce geste comme malsain.

Son lit est son espace intime et où l'enfant se sent normalement en sécurité. Lever sa couette afin "d'espionner" met votre fille en insécurité, et peut provoquer des peurs d'intrusion (dans sa vie privée). Cela peut créer encore plus de stress. Et dans la vie d'adulte votre enfant pourra avoir des problèmes de sexualité.

Il ne faut pas créer de ça un problème et cela passera tout seul.

Si l'enfant se masturbe en dehors de son lit il est bien de lui dire que c'est intime et que cela vous gêne et qu'il vaut mieux trouver un endroit où il est tt seul, sa chambre par exemple.

Prenez de la lecture sur ce thème pour vous aider à comprendre ce qu'elle vie.
Il est bien de consulter pour vous afin de lever les croyances et les blocages.

Je reste à votre écoute si besoin

Avec toute ma confiance et gratitude

Bien à vous

Tonia

Tonia Chaligne Psy sur Annecy

65 réponses

27 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 JUIN 2022

Bonjour
Il faut bien que les enfants découvrent leur corps, et ils ont besoin de leur intimité. Votre fille a 9 ans, elle a grandi sans doute plus vite que vous ne l'auriez imaginé. L'éveil est tout-à-fait normal.
Vous l'"avez disputée, sans doute parce que vous avez été surprise et apeurée, il n'y a rien de grave encore une fois.
Par contre, j'imagine que vous en avez reparlé entre vous, et que vous vous êtes excusée de l'avoir grondée.
Vous pouvez lui dire que ce qu'elle fait est positif pour connaître son corps, et qu'elle fonctionne "normalement", et que si elle a besoin d'en parler, elle peut compter sur votre aide (si vous êtes à l'aise avec ce sujet) ou qu'elle peut demander un rdv chez un psy qui reçoit des jeunes.
Ce qui est important maintenant c'est que votre fille puisse se sentir "libre" dans son domaine, c'est-à-dire sa chambre, et que vous lui disiez que dorénavant vous taperez à sa porte avant d'entrer et attendrez qu'elle vous dise oui ou non, et que vous respecterez son intimité. Si elle exprime le besoin de pouvoir fermer à clé sa chambre, envisagez cette demande comme un besoin personnel de sa vie privée, et pas contre vous.
C'est un métier que d'être parents, et ne vous en faites pas, ce ne sera pas la dernière fois que vous aurez une difficulté avec vos enfants (ou votre enfant)! Vous apprenez au fur et à mesure, et modifiez votre relation à chaque nouveauté. Mais l'amour reste.
Bien cordialement
Inès AVOT

Inès Avot Psy sur Lille

4826 réponses

2006 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 JUIN 2022

Bonjour Esmeralda,
Votre fille découvre son corps et le plaisir qu'il lui procure ! Il n'y a aucun mal à cela, et elle n'est pas du tout anormale.
Mais cela vous renvoie à votre propre relation au plaisir et à votre corps de femme. Comment vivez vous tout cela ?
Culpabiliser votre fille ou lui faire croire qu'elle fait quelque chose de mal va la mettre en porte à faux : ressentir du plaisir, c'est mal !
Apprenez- lui que son intimité la regarde, qu'il y a des lieux et des moments pour tout, et proposez lui d'autres sources de plaisir !
Avec vous.
Pascale

Pascale Haddad Psy sur Rougon

209 réponses

129 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 JUIN 2022

Bonjour Esmeralda,

Je vous invite à écouter ce qui se passe pour votre fille.
Vous évoquez votre vigilance par rapport aux écrans, qui pourraient peut-être donner une explication. Pour autant, les écrans n'ont pas toujours existés. D'autres options sont possibles. Votre fille aurait-elle été en contact avec des personnes étrangères ou des personnes au contraire proches ? Aurait-elle assisté à des ébats amoureux chez vous ou chez quelqu'un chez qui elle aurait séjourné ? Aurait-elle elle-même subit des attouchements ou davantage...
Je vous invite à étudier toutes les options possibles, c'est peut-être simplement une découverte de son corps mais si elle se cache c'est qu'elle sent qu'il ne faut pas dire, alors certes votre réaction peut l'encourager à se cacher mais au départ y aurait-il eu une autre personne qui lui aurait demandé de se taire ?...

Je reste à votre écoute.
Claire Thomas, Psychosomatothérapeute

Claire Thomas Psy sur La Chapelle-Caro

1208 réponses

1007 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 JUIN 2022

Bonjour Madame,

Sachez qu’il existe une sexualité infantile, qui n’est pas la sexualité génitale adulte mais qui est bien présente et active comme vous avez pu le constater.
C’est complètement naturel.
Sûrement est ce une question qui vous gêne car elle n’a pas été abordée lors de votre propre éducation et c’est dommage.

Le plus important est de concilier les besoins pulsionnels irrépressibles naturels de l’enfant avec une pratique discrète au sein de sa chambre en toute intimité. C’est déjà le cas donc rien de préoccupant dans le cadre social.
Vous ne pouvez plus vous permettre de faire irruption sans frapper chez elle et encore moins de lui faire honte et de la gronder comme si elle commettait quelque chose de sale et de mal…
Cela aura pour conséquence de la culpabiliser et de créer des blocages dans sa future vie amoureuse. Les conséquences pourraient être plus lourdes et profondes que vous ne pensez…
Le mieux serait de revenir sur ce qui a été vécu en lui expliquant que ce n’est pas grave ou honteux et que dorénavant vous ne ferai plus irruption dans son intimité.

Bon courage à vous, ce sont des moments délicats à vivre, qui heurtent votre notion des choses et votre morale mais il n’est trop tard pour rééquilibrer les choses dans la douceur.
Bien à vous.

Anne Claire Plantey
Psychanalyste

Anne-Claire Plantey Psy sur Saint-Martin-de-Hinx

69 réponses

20 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 JUIN 2022

Bonjour,
Votre fille n'a pas eu besoin de voir quelque chose ou d'entendre parler de "cela" pour éprouver ces sensations naturelles : elle découvre, comme tous les enfants, cette partie de son corps et qu'elle peut en tirer des sensations agréables, sans qu'aucune pensée malsaine y soit associée. Posez vous vous-même cette question : comment votre propre sexualité s'était-t-elle éveillée ? Votre réaction a porté atteinte à son intimité et a fait peut-être naître chez elle un sentiment de culpabilité.
Il faut corriger cela maintenant car elle pourrait ne plus avoir confiance en vous en grandissant et connaître des blocages plus tard dans ses relations sentimentales. Ne lui rappelez pas ces épisodes (sauf si elle vous en parle elle même, mais il y a peu de chances) mais trouvez un moyen d'aborder la question de la découverte du corps avec elle, au travers de lectures adaptées à l'enfant et accompagnez la au fur et à mesure qu'elle grandira.
Derrière cet épisode qui vous perturbe, il y a aussi quelque chose qui vous concerne. Vous portez probablement le poids de vos conditionnements (éducatifs, sociétaux, religieux...) et ce serait la raison pour laquelle vous êtes choquée par ce que vous avez surpris. J'espère que nos différentes réponses vont vous aider à dédramatiser.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Saint-Brieuc

4805 réponses

2638 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 JUIN 2022

Bonjour, je comprends bien que tout cela vous semble étrange comme c'est votre fille. Mais, aujourd'hui nous sommes dans un monde où l'information va extrêmement vite, et en tant que parents nous pouvons pas garder le contrôle total sur ce que ns enfants voient et entende. Mon conseil pour tout les parents c'est de choisir de parler de tout avec les enfants quelque soit leur âge afin que nous puissions leur transmettre des bonnes valeurs. Souvent la sexualité est tabou et perçu comme mauvaise, alors qu'en réalité c'est une énergie puissante et la plus puissante qui existe puisqu'elle donne la vie. Pour résumé, il me semble important que vous communiquiez avec votre fille sur le sujet sans la disputé pour qu'elle est un rapport fluide avec la sexualité. Je comprends bien entendu que 9 ans vous paraît jeune, mais je crois qu'il faut qu'on se mette dans la tête que les règles d'âge ne sont plu du tout les même que lorsque nous étions enfants.
Bon courage à vous !

Fadila Ouzlifi Psy sur Le Blanc-Mesnil

143 réponses

47 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 JUIN 2022

Bonjour Esmeralda,

Vous n’auriez pas dû la disputer ainsi, d’autant plus que votre fille a bien compris que c’est une activité solitaire qui se pratique à l’abri des regards.
C’est un comportement tout à fait normal, lié à l’apprentissage de son corps et la découverte du plaisir sexuel. Il n’y a rien de déviant, bien au contraire.
Je vous invite plutôt à lui en parler ouvertement, en répondant à ses questions. Ne la jugez pas, simplement, veuillez à ce que cela reste une activité qu’elle pratique isolée et en solitaire.
Il est possible que vous ayez par votre éducation, une vision négative de la masturbation, cependant, je vous invite à ne pas transmettre cela à votre fille qui pourrait alors développer plus tard des troubles dans sa sexualité et sa vie sentimentale.

Je reste à votre disposition et à votre écoute,

Christophe
Thérapeute de couple - Sexothérapeute
Rendez-vous en ligne uniquement

Christophe Nieaux Psy sur Melun

1725 réponses

1302 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 JUIN 2022

Bonjour Madame,tout d'abord ne culpabilisez pas,c'est un acte totalement normal et naturel.
Sachez que le fœtus se masturbe également dans le ventre de sa mère. C'est un acte dénué de sexualité pour elle en tant qu intention mais cela fait partie de son développement.
Ne vous inquiétez pas. Il est toutefois important d en reparler avec elle, en lui expliquant que cela est normal. Il ne faudrait pas qu elle associe son intimité à de la honte ou de la culpabilité.
Mais lui apprendre que cela lui appartient aussi.

Astrid Gélot Psy sur Cahors

7 réponses

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 JUIN 2022

Bonjour,

L'important est ni de la ridiculiser ni de lui donner honte. La découverte de ses sensations fait partie de l'apprentissage de la vie. Par contre ce qui est nécessaire dans toute famille, c'est de poser les limites de ce qu'est l'intimité pour chacun, adulte comme enfant.
La masturbation infantile signe souvent de l'anxiété et est souvent un geste de réassurance.
Vie-elle- des changements ? De l'anxiété ?
Et où en est-elle hormonalement ? Une fillette de 9 ans peut être déjà avancé.
Il semble que ce soit le moment pour échanger avec elle sur les questions qu'elle pourrait se poser, rassurer sur la normalité, et comprendre les limites, et voir avec elle si quelque chose lui pèse ou la tracasse. Il est bon qu'elle sache pour elle même comprendre et poser ses limites vis à vis des autres et de son corps et intimité.

Parent à chaque étape ;)

Bien a vous,

Mme AS Germain

Anne Sophie Germain Psy sur Caen

59 réponses

28 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 JUIN 2022

Bonjour Madame, votre fille découvre simplement des sensations corporelles qui sont inhérentes à l’être humain. C’est tout à fait normal et son attitude reste adaptée puisqu’elle s’isole dans son espace et ne se caresse pas les parties intimes en public ou de manière compulsive sans tenir compte du contexte. L’important est qu’elle respecte ses règles de pudeur et n’y passe pas tout son temps. Si vous la surprenez, je vous conseille de rester discrète et pudique vous aussi, et lui disant par exemple que vous repasserez dans 5 minutes ranger son linge. Soyez rassurée, nous sommes dans des découvertes physiques normales selon moi. On parle peu de ce que Freud a pu nommer de la sexualité infantile qui revient à cette exploration du corps qui peu arriver très tôt chez certains enfants, même avant 9 ans.

PATRY Camille Psy sur Brest

17 réponses

14 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 JUIN 2022

Bonjour à vous,

Au lieu de la disputer posez lui des questions ouvertes, afin de pouvoir comprendre, et l'aider si besoin. Peut-être serait-il souhaitable de frapper avant de rentrer dans sa chambre ! (douceur et bienveillance) afin de lui laisser son intimité, et de vous préserver de se que vous ne devez pas voire. Votre enfant de 9 ans devient sensible au commentaires, aux réflexions des autres. Oui la sexualité devient présente La masturbation est une évolution normale et fait partie des découvertes du plaisir de son corps. TOUT VA BIEN ! votre fille grandit.
Je reste à votre écoute. Cordialement. Christine LORIJON

Christine Lorijon Psy sur Haute-Goulaine

1120 réponses

335 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 15850 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 13550

psychologues

questions 15850

questions

réponses 98200

réponses