Mutisme sélectif

Réalisée par Anonyme · 12 nov. 2022 Aide psychologique

Je souffre d'un mutisme sélectif depuis petite sans le savoir. Je l'ai découvert en échangeant avec une personne qui a justement réussit à s'en débarrasser. J'ai 21 ans.

J'ai fait beaucoup de recherches sur internet et je trouve principalement des sujets qui concernent les enfants ou les adolescents, étant rare chez les adultes.

Petite, j'ai toujours été qualifiée de timide, réservée et au retrait. J'ai toujours été de nature à m'étouffer en silence mais ne jamais appeler l'aide de personne. Je peux mourir à petit feu mais éclater de rire devant les autres pour ne rien laisser apercevoir. Dans les réunions de famille, j'étais celle qui parlait le moins et tout le monde demandait toujours à mes parents si j'étais muette et si je ne discutais jamais (j'ai eu droit à cette remarque encore cet été à 20 ans). À l'école, de la primaire jusqu'au lycée, on m'a toujours reprocher d'avoir une participation faible.

Ça ne m'a jamais plus interpellé jusqu'à ce que je rentre en fac de droit ou la participation est l'une des premières choses sur lesquelles nous sommes évalués. Au début, c'était comme avant, je participais à chaque séance mais occasionnellement. Avec le temps, c'est devenue plus complexe. Je pouvais laisser 5 ou 6 séances passer sans broncher.

Lorsque je rentrais en cours, c'est comme si ma langue se bloquait ainsi que mon corps entier. Je voulais participer mais je n'y arrivais pas. J'essayais de parler et d'ouvrir la bouche mais aucun son ne sortait. Parfois, avant de rentrer en cours je m'efforçais de papoter et rire avec mes camarades de classe pour avoir plus de faciliter à parler en rentrant dans la salle. Lorsque le moment venait de lever la main, bien que j'avais les bonnes idées, mes mains commençaient à trembler, je me sentais devenir pâle, manquer d'air et encore une fois aucun son ne sortait de ma bouche. Ce qui est étrange, c'est lorsque je sortais de cette même salle, comme par magie, ma langue se déliait.

Au fur et à mesure des années, parler était devenue une épreuve même dans mon entourage quoi que je dise n'était jamais assez bien.

Parler ou répondre au téléphone ? C'est littéralement ma phobie depuis toujours. Je n'ai pratiquement jamais répondu au téléphone de ma vie. J'étais du genre à me déplacer loin et avoir plus de faciliter pour parler en face ou pour prendre rendez-vous que d'échanger au téléphone. Ma famille m'en a toujours reprocher. Parfois, je pouvais m'entraîner à écrire et lire la conversation que je devais avoir mais une fois au téléphone je raccrochais aussitôt, le coeur battant fort et la langue sèche.

Aujourd'hui ça va un peu mieux dans le sens ou pour la première fois à 21 ans, j'ai commencé à prendre mes rendez-vous seules, demander des renseignements ou discuter avec ma famille de temps en temps au téléphone.

Est-ce que je suis timide ou que j'ai peur du contact humain ? Non. Je suis très sociable en vrai. Au lycée j'étais l'une des plus populaires et jusqu'à aujourd'hui, je suis celle qui a le plus d'amie et le bras le plus long dans mon entourage. J'ai une facilité à m'adapter aux autres et sympathisé avec toute sorte de personne.

Quand je me suis rendue compte que ça m'handicapais réellement, j'ai commencé à me forcer à me retrouver dans des situations qui pouvaient me mettre au bord d'une crise.

Alors ma question est la suivante : est-il possible de souffrir d'un mutisme sélectif même étant adulte ? Comment le faire comprendre à son entourage sans susciter leur pitié ? Que pensez-vous de mon état ?

Je vous remercie d'avance pour votre réponse.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 13 NOV. 2022

Bonjour,

Dans les approches orientées solution, on dit que chaque comportement a, même s'il est a priori nocif ou inapproprié, une intention positive. C'est à dire que ce comportement a été adopté pour nous apporter quelque chose de bon, pour satisfaire des besoins inconscients. D'autres approches parlent de bénéfice secondaire.

Il est étonnant de voir que vos questions ne sont pas tournées vers les solutions mais vers une façon de continuer à fonctionner avec ce que vous voulez voir comme une maladie en informant votre entourage d'une possible pathologie.

Mutisme sélectif ou pas, peu importe. Ce qui me semble important, ce serait de comprendre ce que ce comportement vous amène de bon. J'y vois une forme de protection, une peur du regard des autres et du jugement. A un niveau plus profond, il y a peut-être une peur de la solitude, une peur de perdre l'Autre. Autrement dit le comportement (involontaire) qui vous amène à ne pas "pouvoir" parler a vraisemblablement une fonction de protection. Je mets "pouvoir" entre guillemets car physiologiquement, rien ne vous l'empêche.

Vous pourriez sans doute dépasser cette problématique en changeant un petit peu l'histoire que vous vous racontez et en désactivant les émotions liées aux expériences désagréables que vous avez vécues puis en apprenant à vous connaitre et à vous affirmer sans peur.

Si on répète sans arrêt à un enfant qu'il est timide - c'est ce qu'on appelle un étiquetage -, il va évaluer un comportement de retrait, d'observation peut-être, comme quelque chose de négatif mais va surtout l'associer à un niveau identitaire et va se comporter de manière à être conforme à l'étiquette qu'on lui a donnée. Quand un comportement est associé à un niveau identitaire, il est plus difficile de l'abandonner. Mais ça n'est pas impossible pour autant.

Si vous voulez dépasser ce problème, vous aurez besoin de revenir un peu sur votre histoire personnelle pour faire la paix avec votre passé et de relever votre estime de vous même et votre confiance en vous pour pouvoir vous positionner dans toutes vos relation sans peur d'être jugée, de décevoir, de blesser voire de perdre l'affection ou la reconnaissance des autres.

Vous n'avez pas besoin d'être atteinte d'une quelconque maladie pour oser être vous-même. Plus vous apprendrez à vous aimer et à vous accepter et moins vous aurez besoin d'avoir l'approbation des autres. La fonction positive de la maladie pourrait être de vous "disculper" auprès des autres d'être ce que vous êtes, comme si vous aviez besoin d'excuses.

Vous n'avez à vous excuser de rien. Vous avez le droit d'être timide, d'avoir du mal à prendre la parole en public, d'avoir peur de la nouveauté, etc. Ca ne fait pas de vous quelqu'un qui a moins de valeur, juste quelqu'un qui à qui on n'a pas appris à faire cela dans de bonnes conditions.

J'ai l'habitude d'offrir une séance bilan d'environ une heure. Elle vous permettra de voir les choses avec un regard nouveau, de mieux cerner l'enjeu de vos difficultés et d'envisager des solutions concrètes. Si ça vous intéresse, vous pouvez m'envoyer un message et je vous répondrai très vite.

Belle journée à vous et au plaisir de vous lire.

Boris Amiot

Boris Amiot Psy sur Serris

999 réponses

1172 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 NOV. 2022

Bonjour mademoiselle
Je pense que vous avez une sorte de phobie dûe à des traumatismes de situations du passé, qui ne sont pas guéris.
Je vous encourage à vous faire aider pour en sortir
Avec plaisir en présentiel ou visio
Bien cordialement Inès Avot

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6327 réponses

3394 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 NOV. 2022

Bonjour,
Je pense que vous êtes porteuse de la blessure de rejet : contractée pendant votre enfance , elle vous a fait grandir avec la peur 'être jugée, critiquée et c'est pour cela que vous vous murez dans votre mutisme parce que vous croyez que vous n'êtes pas intéressante et que vous portez un masque pour ne pas vous révéler, surtout face aux personnes que vous ne connaissez pas ou peu.. Vous cherchez à plaire à tout le monde et vous finissez par ne pas savoir qui vous êtes.
Le programme que je propose vous permettait de sortir de ce schéma.Si vous souhaitiez en savoir plus, contactez moi.
Je consulte en présentiel ou par visioconférence. Merci de me contacter avant de vous inscrire sur l’agenda de la plateforme.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4438 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 NOV. 2022

Bonjour,
Je pense en effet que l'on peut souffrir d'un mutisme sélectif en étant adulte, et je vous conseille de consulter un thérapeute qui pourra vous aider à en comprendre les ressorts, et à vous aider à vivre avec avec l'espoir que celui-ci s'amenuise jusqu'à disparaitre peu à peu.
Bien cordialement
Carole Jubert-Canet

Carole Jubert-Canet Psy sur Paris

31 réponses

9 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 NOV. 2022

Bonjour

Ce qui me semble important c'est d'aller comprendre comment et pourquoi ce trouble est venu en vous . Comprendre la cause vous permettra de petit à petit mieux le gérer et vous en libérer.
Prendre la parole en public n'est pas chose facile et ce pour beaucoup de monde mais dans votre cas vous semblez noter que c'est une situation qui est là depuis longtemps et qui vous embête de plus en plus. En allant comprendre l'origine, on peut vraiment se libérer du problème. Si vous sentez que vous le vivez de plus en plus mal et que cela vous coupe de votre entourage, il est important de vous faire accompagner d'un professionnel qui vous guidera et vous soutiendra dans cette épreuve.
Je suis à votre disposition pour cela et vous souhaite de trouver réponses à vos questionnements.

Hélène Chambris Psy sur Marseille

1238 réponses

2357 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12700 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16100

psychologues

questions 12700

questions

réponses 134700

réponses