Pourquoi je culpabilise autant?

Réalisée par Veronica Mars · 14 janv. 2022 Aide psychologique

Bonjour,
J'ai tendance a parler vite, dire ce qui me passe par la tête à l'instant présent. Parfois, après coup je m'en veux. Fréquemment, j'aimerais revenir sur mes actions ou mes mots. Je m'en veux, j'ai une boule dans la gorge ou a la poitrine, je culpabilise et je ressasse toute la journée. Parfois cela m'empêche de dormir. J'ai souvent le sentiment d'être une mauvaise personne et cela me pèse. La plupart du temps je ne sais pas ce qui me fait me sentir coupable ou parfois ça peut être simplement le fait d'avoir dit "Non" ou une tournure de phrase.

Pourtant, j'ai une personnalité directe et je suis connue pour dire ce que je pense. Je dis facilement mes désaccords. Comment expliquez vous celà ? Est ce que l'on peut y remédier ? Merci pour votre lecture

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 15 JANV. 2022

Bonjour Veronica,

Dire « ce qui passe par la tête » amène probablement de temps à autre à blesser vos interlocuteurs, ou à dire des choses que vous regrettez ensuite pour diverses raisons.
Tout ceci peut expliquer les regrets ultérieurs vécus sous forme de ressassement ou de culpabilité.
Pouvoir dire « non » est nécessaire et positif, quand ce n’est pas un réflexe d’opposition à une tendance de se sentir « envahi » ou agressé.
Il se peut que vous soyez très émotive et que vos réactions soient immédiates et vives, sans prise de recul sur les situations et sensibilités des autres, ce qui entraîne donc ce que vous ressentez après.
Un travail thérapeutique sur la régulation des émotions pourrait bien vous être utile, voire nécessaire.

Je vous souhaite d’arriver à contrôler un peu plus vos paroles pour ne plus ressentir cette culpabilité d’avoir « trop dit » (et/ ou trop vite…).
sp


Silvia PODANI Psy sur Issy-les-Moulineaux

2279 réponses

6467 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

HIER, 16 JANV. 2022

Bonjour Veronica

Connaissez vous les fleurs de Bach ? Ce sont des élixirs qui se prennent sous forme de gouttes, sans aucune contre indication, pour équilibrer les émotions négatives ou les traits de personnalité dont on peut souffrir. Chaque fleur correspond à une émotion précise ou un trait de caractère. Le principe est de retrouver l'harmonie de notre personnalité en luttant contre l'excès. Pour continuer à profiter du potentiel d'une émotion ou d'un tempérament, sans souffrir des inconvénients.
Dans votre cas, il existe une fleur qui aide à gérer l'impulsivité et retrouver son self control pour ne plus avoir peur de dire des choses que vous pourriez regretter par la suite.
Une autre fleur, indiquée quand on a tendance à culpabiliser, aide à prendre ses responsabilités avec indulgence, sans s'accabler.
Une troisième permet de retrouver un calme mental en contrant la rumination.
On peut mélanger jusqu'à 7 fleurs dans un flacon pour arriver à une préparation personnalisée parfaitement adaptée à vos besoins émotionnels.
La régulation émotionnelle Tipi est une autre approche complémentaire qui peut se faire en parallèle. C'est une approche non verbale qui permet de venir à bout durablement des peurs et des émotions négatives en quelques séances.
Vous pouvez réguler vos peurs par vous même en suivant une courte formation à l'autonomie émotionnelle auprès de l'association Tipi. Vous apprendrez à rester au contact de ces sensations physiques dans la gorge ou la poitrine, de telle façon que l'émotion se dissipe durablement.
Vous pouvez aussi vous faire accompagner par un professionnel Tipi (liste des praticiens certifiés sur le site officiel Tipi), lors de séances en présentiel ou en téléconsultation. Le point de départ des séances sont des situations concrètes que vous avez vécues récemment. Le but est de vous libérer durablement des peurs inconscientes qui entrent en jeu dans ces moments-là.

Je reste à votre écoute.

Prêle Loiseau
Florithérapeute
Professionnelle Tipi certifiée

Prêle Loiseau Psy sur Pau

53 réponses

18 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

HIER, 16 JANV. 2022

Bonjour Véronica,
Cette culpabilité vient à la fois d'un manque de confiance en vous, et à la fois d'une précipitation à parler sans filtre.
Ce sentiment d'être une mauvaise personne vient du regard qu'on a eu sur vous quand vous étiez enfant, et vous avez besoin de vous renforcer et de prendre confiance en vous
Je vous y aide avec plaisir dès que possible
Bien codialement

AVOT INES Psy sur Lille

2655 réponses

1146 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 JANV. 2022

Bonjour,
La tendance a parler vite, vouloir dire ce qui vous passe par la tête à l'instant présent, peu être une façon de répondre à une émotion, un besoin. Dans tout les cas il y a une bonne raison de raison de le faire, comme par exemple la peur de ne pas pouvoir s exprimé ou entendu, de prendre trop de place, d être coupé, d oublier, d être sur d avoir pu tout exprimé en totalité.
La culpabilité, les regrets, l envie de revenir sur vos actions ou mots sont au vu de se que vous traversez comme désagrément, mal adaptés. La boule dans la gorge ou a la poitrine, peu être l expression corporelle de quelque chose qui bloque. Souvent lié à des besoins, émotions, le ressasser toute la journée, le fait que cela vous empêche de dormir, dénote l intensité du stress que cela vous procure. Cette situation très compliqué engendre des conséquences qui peuvent faire naître ou amplifiées un sentiment d'être une mauvaise personne.
Celui ci peut être fondé par des croyances qui nous ont été induite.
La thérapie est particulièrement adaptée pour vous apportez un nouveau regard sur ce qui pourrait vous faire sentir coupable et en comprenant la ou les causes, votre vécu sera probablement très différemment .

Ce que vous appelez personnalité directe et dire ce qu on pense, peu aussi participer ou être une des conséquences de l impression de devoir dire les choses vite pour ne pas être interrompu, soit par une personne ou des personnes qui ne seraient pas en capacité de recevoir les émotions et expressions de vos désaccords.
En cela, les compréhensions ainsi que des outils pratiquent de plusieurs thérapies dont les intégratives peuvent vous aider à améliorée votre expression sous tous de nombreux aspects et largement vous faciliter la vie .

Sebastien GEBEL Psy sur Thann

6 réponses

4 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 JANV. 2022

Bonjour,

D’une part vous dites être une personne directe qui a plutôt tendance à dire ce qu’elle pense au moment où elle le pense et n’hésite pas à formuler ses désaccords et d’autre part que vous culpabilisez après coup, que vous n’assumez pas vraiment votre manière d’être « directe », directement connectée à ce que vous pensez et ressentez en l’exprimant spontanément.

Pour pouvoir vous répondre de manière juste et précise, il faudrait creuser et analyser d’où vient que vous avez développé ce conflit intérieur entre un besoin d’exprimer sans retenue vos pensées et émotions, et un sentiment de culpabilité qui vous ronge. Il y a plusieurs pistes possibles. Tout dépend de ce sur quoi s’est construite cette propension à se sentir coupable, fautive, mauvaise, pour certaines paroles/certains actes/certaines pensées vis-à-vis de certaines personnes dans certaines situations. Et de savoir si cette personnalité franche et directe, libre dans sa parole a toujours été là ou non, si l’une des deux tendances s’est développée en réaction par rapport à l’autre, à quel moment et pour quelles raisons. Voilà, il faudra commencer par vous poser les bonnes questions et de préférence, en vous faisant accompagner par un.e professionnel.le, qui vous fera gagner du temps, vous permettra de le faire dans de bonnes conditions (écoute bienveillante, sans jugement, confiance et compétences) et vous donnera des outils pour sortir de ce rapport à vous-même destructeur et qui vous fait souffrir. Cessez de vous punir, aimez-vous, prenez soin de vous.

En ce qui me concerne, je suis psycho praticien (TCCE : thérapies cognitives, comportementales et émotionnelles), coach (PNL : programmation neuro-linguistique) et maître en philosophie. Je peux vous proposer des séances à distance et/ou dans mon cabinet à Paris. La première séance par téléphone est offerte. N'hésitez pas.

Alexandre Thorlet Psy sur Paris

110 réponses

49 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 JANV. 2022

Bonjour,
c'est une qualité qui est apprécié par beaucoup de vos proches d'être directe et dire ce que vous pensez.
Je suis sûr qu'il y a des belles choses à garder dans votre comportement.

Maintenant, il y a moyen de travailler sur la forme.

1) Si vous communiquez avec quelqu'un pour lui transmettre un message, il y a pleins de manière de le transmettre en fonction de votre interlocuteur.
Se mettre à la place de l'autre, être empathique permet de comprendre l'autre, donc d'avoir une communication approprié.

2) Travailler sur l'acceptation de soi intégral
Les réponses que nous donnons, les points de vue ne sont pas les mêmes et peuvent converger voire diverger et c'est normal.
Nous sommes tous différents.

Je suis sur que vous faites de votre mieux dans votre vie. Il y a certaines choses dans le comportement et dans vos croyances a modifier pour vous libérer de votre culpabilité et être plus en paix.

Philip Gmehlin Psy sur Paris

4 réponses

1 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 JANV. 2022

Bonjour,

C’est bien dommage, d’une part vous êtes franche et directe, puis après coup vous êtes submergée par la culpabilité. C’est bien votre tyran intérieur qui vous fait subir cela, pourquoi tant d’attentes vis à vis de vous même?

Je vous laisse y réfléchir et revenir vers moi.

Excellent week-end
Bien à vous
Marjorie

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 JANV. 2022

Bonjour Veronica Mars.

La spontanéité est une qualité et un des piliers d'une bonne santé pour certains psychanalystes (avec la créativité).
Par ailleurs, être dans la réaction tout le temps peut effectivement donner lieu à de la culpabilité car vous ne vous êtes pas offert l'opportunité d'agir plutôt que réagir.

Agir plutôt que réagir, c'est s'autoriser à prendre un temps avant de passer à l'action. Et cela nous permet de ne pas agir lorsque nous sommes au coeur d'une émotion.

Les raisons de ce sentiment de culpabilité sont infinies, dépendant notamment de notre morale et de notre éthique personnelle, et ce sentiment se développe parfois justement parce qu'il n'a pas de justification.
En tant qu'adultes, nous devons identifier les facteurs qui pourraient contribuer à éliminer ce sentiment de culpabilité, qu'il s'agisse de culpabilité justifiée ou non. Voici deux astuces pour vous aider à ne pas ressentir de culpabilité :

> Écrivez une lettre. Vous avez fait ou n'avez pas fait quelque chose et vous avez des remords ?
La charge émotionnelle de cette culpabilité est très lourde. La première chose à faire pour vous en libérer est d'accepter et de comprendre vos émotions, et surtout de ne pas les réprimer. Faites l'exercice suivant : écrivez une lettre avec tout ce qui vous préoccupe, sans omettre de détails. Vous offrez ainsi un lieu à vos émotions négatives, un endroit où elles peuvent vivre loin de votre esprit et de votre corps.

> Dites adieu aux pensées négatives. Vous avez tendance à revivre sans cesse les situations négatives qui vous sont arrivées comme vous le précisez et votre esprit répète les séquences de situations qui lui ont fait du mal : une rupture, une discussion, une erreur au travail... Et c'est à ce moment qu'apparaissent les sentiments de culpabilité et de remords, que l'on se dit "j'aurai dû faire ça", "si seulement je n'avais pas dit ça ». Voici un exercice simple : dédiez 15 minutes aujourd'hui à ces pensées négatives.
Asseyez-vous dans un endroit tranquille, fermez les yeux et commencez à retourner le thème pour le voir d'une perspective constructive. Si cette situation vous arrivait de nouveau, comment réagiriez-vous ? Notez vos idées sur papier si besoin. Une fois les 15 minutes passées, laissez ces pensées négatives dans une boîte et n'y pensez plus.

Ingrid BALLONE Psy sur Salon-de-Provence

317 réponses

125 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 JANV. 2022

Bonjour Veronica,

Merci pour votre message. A quoi cela vous amène, cette culpabilité que vous exposez ? Quand vous parliez, quand vous vous exprimiez, quand vous étiez vous-même, cela vous a t-il déjà été retourné contre vous? Si vous avez peur de culpabiliser, c'est que vous avez été sensibilisée à cela de manière excessive. Vous avez le droit d'être vous-même, de poser vos limites, d'être affirmative et alors de vous faire respecter.
Il me faudrait connaître votre histoire de vie pour vous accompagner en profondeur et vous guider. Bien sur que vous pouvez y remédier assez facilement: il suffit d'user cette culpabilité.
Je vous encourage à entamer un travail d'introspection qui vous permettra de vous comprendre dans vos mécanismes et réactions.


Je vous propose que l’on échange par téléphone ou par réponse à ce message si vous le souhaitez
Julia Bouchinet
Je suis à votre écoute si vous souhaitez approfondir vos questionnements, en toute bienveillance
Consultations par Visio ou téléphone
-Hypersensibilité, couple, sexualité, violence, agressivité, culpabilité, angoisse, gestion des émotions, communication, deuil…

Julia Bouchinet Psy sur Bidart

932 réponses

460 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 JANV. 2022

Bonjour,
la communication n'est pas toujours aisée, car on fait souvent avec les moyens du bord. Cela peut aussi être influencé par votre état émotionnel, si vous êtes submergée les mots peuvent sortir plus vite que vous ne les pensez.
On peut facilement y remédier en travaillant notamment sur l'équilibre émotionnel mais aussi en apprenant des techniques de communication simple qui aide à rendre efficace le discours.
Le fait que vous vous en veuillez peut être influencé par plusieurs paramètres : le fait que vous soyez très sensible au regard des autres par exemple (confiance en soi peu présente), vouloir être gentille à tout prix alors que dans la vie ce n'est pas ce qui nécessairement intéressant car le consensus permanent n'est pas possible sauf au détriment de soi même. Il semble également que vous ayez une personnalité un peu anxieuse : besoin de se recentrer et de réguler le stress potentiellement.
La bonne base c'est que vous n'ayez pas de difficulté à dire les choses, ça accélère souvent l'apprentissage des techniques.
Il faudrait également évaluer votre degrés de sensibilité car je retrouve souvent ce type de problématiques avec des personnes identifiées hypersensible. N'hésitez pas à revenir vers moi pour de plus amples explications.

Bérénice Boulay Psy sur Caen

4 réponses

2 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 JANV. 2022

Bonjour Véronica,

Vous semblez avoir un caractère entier et être prompte à la réaction à chaud. C’est souvent positif, sauf parfois où il vous aurait été profitable de prendre un peu plus de temps de réflexion avant de réagir.
Je vous invite aujourd’hui à prendre le temps d’écouter vraiment les autres. Cela évitera à votre esprit de préparer la réponse avant même que votre interlocuteur n’ait fermé la bouche. Vous prendrez alors le temps de compter mentalement jusqu’à trois avant d’entreprendre une quelconque réponse après la fin de la phrase de la personne en face de vous.
Vous pouvez me contacter pour une aide plus complète.

Je reste à votre disposition et à votre écoute,

Christophe
Thérapeute de couple - Sexothérapeute
Rendez-vous en ligne uniquement pour plus d’intimité par téléphone, visioconférence ou mail à votre convenance.

Christophe Nieaux Psy sur Paris

599 réponses

506 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 JANV. 2022

Bonjour Veronica
En général c'est le contraire que vivent beaucoup de personnes, qui pour se sentir exister , reconnus, ils disent oui à tout, mais ce n'est pas sain!
Dans votre cas c'est le contraire! pourquoi cette culpabilité, était- ce interdit dans votre famille de dire non pour éviter les conflits? y a til des secrets qui vous pèsent et que vous n'avez pas le droit de divulguer? vous a t'on traité de "mauvaise personne" car vous vous êtes positionné dans une situation ou devant quelqu'un qui ne vous convenait pas, ne vous respectait pas ?
Notre éducation , notre histoire façonne notre manière d'être, notre personnalité, peut être que c'est la culpabilité de quelqu'un d'autre que vous mettez en scène et qu'il serait important de travailler. je reste à votre écoute pour approfondir la question si vous le souhaitez . Bahia Benghazi Stanley

Bahia Benghazi Stanley Psy sur Evry

55 réponses

37 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 JANV. 2022

Bonjour,

Oui en effet ça se travaille mais il ne faut pas que ceci vous frustre
car vous avez le droit de vous exprimer et d'être en désaccord le principal
c'est que vos mots ne blessent pas les autres.

J'espère vous avoir aidé.

Je reste à votre écoute

Karine Lozano Art-thérapeute et coach en psychologie positive.

Karine Lozano Psy sur Tours

231 réponses

76 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 11900 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 12800

psychologues

questions 11900

questions

réponses 70450

réponses