Pourquoi je me sens toujours en trop ?

Réalisée par l’inconnu_ph1 · 12 févr. 2023 Aide psychologique

Bonjour, je suis une étudiante de 20 ans.

Il se trouve que j’ai vécu beaucoup d’éléments dans mon enfance se concluant sur un manque cruel d’affection. J’en ai conscience.

Aujourd’hui, je ne suis plus moi-même. Je ressens des émotions que je ne ressentais pas à l’époque. La possessivité en amitié, la jalousie, le besoin d’être le centre de l’attention...Tout cela amène beaucoup de problèmes dans ma vie actuelle.

Je suis amie avec deux garçons du même âge que moi, gays, et qui comptent énormément à mes yeux. Ils ont toujours été là pour moi et m’ont aidé plus d’une fois.

Cependant, malgré tout, je ressens ce sentiment d’être « en trop », d’être l’exclue du trio dans lequel il y a un duo. De plus, quand ils invitent leurs amis, je me trouve encore plus à l’écart, n’étant pas dans leurs délires.

Je reste seule, dans mon coin, à écouter mes amis s’amuser, ce qui me rend encore plus triste et en colère. Pourtant, je le sais, mes deux meilleurs amis ne veulent pas que je sois à l’écart et m’encourage même pour être plus actif dans mes échanges sociaux.

Cependant, mon sentiment d’exclusion est plus fort que tout. Je suis froide avec eux et les ignore, j’évite même leurs actions affectueuses.

Je déteste ce comportement que j’ai avec eux. Si j’me sens seule, c’est ma propre faute et je ne comprends pas pourquoi je suis comme ça.

J’en ai marre de ressentir cela, parfois ça me rend tellement dingue que je me dis que si ma vie s’arrêtait maintenant, ça serait mieux.

À côté de cela, j’ai très peu confiance en moi, je me fais de moins en moins d’amis (je suis très sociable de base mais je ne me reconnais plus, je n’arrive plus à tisser des liens), mes notes à l’université deviennent catastrophique...Je ne me sens plus moi, je ne me sens plus à ma place, je veux juste disparaître.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 13 FÉVR. 2023

Bonjour,
Le monde extérieur est un miroir de ce que nous vivons à l’intérieur de nous. Vous avez cruellement manqué d’affection à une époque où c’était Vital pour votre construction.
Aujourd’hui, en lien avec cette dévalorisation, vous vous comparez, vous perdez confiance, vous jalousez, vous avez du mal à accueillir ce qui vous ait offert.
Ce que vous vivez n’est pas une fatalité. Vous pouvez vous libérer peu à peu de vos schémas en commençant un travail thérapeutique.
Vous n’êtes pas cette dévalorisation, vous êtes bien autre chose.
Je vous invite à devenir ce que vous êtes vraiment.

Je vous souhaite une très belle journée.

Chantal Michel, thérapeute

Chantal Michel Psy sur Chatou

396 réponses

1066 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 AVRIL 2023

Bonjour
Tout ce que vous décrivez est effectivement dû à votre passé lié aux manques affectifs dont vous avez souffert, et qui ont engendré de la dépendance affective envers les autres, ce qui se fait automatiquement, car vous avez besoin de combler ces manques, mais les autres ne peuvent pas les combler, car ça ne tient pas à l'intérieur de vous, et vous avez constamment besoin de leur regard pour aller bien.
C'est par le travail thérapeutique sur vous que vous allez guérir ces blessures et que vos relations avec les autres vont être plus harmonieuses.
Je suis spécialisée dans la dépendance affective et vous accompagne avec grand respect en présentiel ou visio, sur votre chemin de guérison psychologique.
Bien cordialement Inès Avot

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6327 réponses

3405 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 FÉVR. 2023

Bonjour,

Vous n'avez jamais trouvé votre place dans votre enfance. Aujourd'hui vous voudriez enfin la trouver en tant qu'adulte. Cette place existe bien pour vous mais pas sous la forme que vous cherchez. En effet vous attendez des autres, de vos relations amoureuses ou amicales une compensation à ce que vous n'avez pas pu vivre enfant. Mais vous n'êtes plus une enfant aujourd'hui et vos relations sont des relations qui se tissent dans un monde d'adultes, non pas à partir de ce que vous auriez pu être si vous aviez eu une autre vie, mais à partir de ce que vous êtes maintenant.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4107 réponses

21167 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 FÉVR. 2023

Bonjour jeune fille,

Comme vous l'avez évoqué, vous vous êtes mal attachée enfant et vous avez donc du mal, à l'aube de l'âge adulte, à vous détacher. Par peur du rejet (scénario de rejet) vous êtes soit "collante" soit distante, ce qui représente deux manières TOUT ou RIEN de ne pas souffrir (capture l'autre ou au contraire ne pas s'attacher pour éviter de risquer un rejet).
Je vous invite à suivre une psychothérapie qui vous aidera à reconstruire votre estime de vous, à changer le discours que vous vous racontez (ou qu'on vous a raconté) sur votre histoire et avec lequel vous vous faites du mal, puis à mettre en place des comportements plus justes dans la relation à l'autre, afin de vous y sentir à l'aise.
C'est tout à fait réalisable, car vous êtes encore jeune et avez la vie devant vous pour en profiter.

Bien à vous,

Caroline GORMAND
Psychothérapie intégrative, thérapie systémique du couple et de la famille, coaching relationnel
(visio consultations et consultations en présentiel, sur rendez-vous)

Caroline Gormand Psy sur Clermont-l'Hérault

1857 réponses

2646 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 FÉVR. 2023

Bonjour,
Ce que vous avez vécu dans votre enfance, cette carence affective? vous ont fait développer des systèmes de défense qui vous desservent. On voit votre peur de l'abandon quand vous cherchez à attirer l'attention à tout prix et on voit aussi votre peur du rejet quand vous vous sentez exclue de ce trio dont vous parlez.
Si vous voulez comprendre comment vous vous êtes construite, je vous recommande cet ouvrage de Lise Bourbeau "les 5 blessures qui empêchent d'être soi-même".
On peut guérir son enfant intérieur et apprendre à s'aimer soi même pour ne plus être dans le besoin de l’autre ni dans la peur d'aimer. Pour cela, il faut que vous soyez accompagnée.
Je consulte en présentiel ou par visioconférence. Merci de me contacter avant de vous inscrire sur l’agenda de la plateforme.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques


Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4451 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 FÉVR. 2023

Bonjour,
votre témoignage me touche car je vous sens vraiment en détresse. Je tiens à vous féliciter d'avoir pris votre courage pour écrire ce message sur notre communauté, vous avez bien compris que vous avez besoin d'aide ! Vous avez mis en place des mécanismes de défense qui ont certainement leur origine dans votre enfance, dans le manque cruel d'affection dont vous avez souffert... Dans tous les cas, je vous invite vraiment à contacter l'un d'entre nous pour vous faire aider à sortir de cet état qui vous empêche de plus en plus de vivre.
Je pratique une première séance gratuite pour les étudiants ainsi que des tarifs adaptés. Je me tiens à votre écoute pour fixer un créneau pour cette première séance, sans engagement, ellepeut déjà vous permettre de faire le point et de vous sentir plus sereine.
N'hésitez pas à me contacter, bien à vous. Claire Dechenaux

Claire Dechenaux Psy sur Chasselay

13 réponses

7 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 FÉVR. 2023

Bonjour à vous

Je suis très touchée par votre message. Je ressens en effet la douleur que cela représente de se sentir "exclue", "en dehors du coup" même alors que vos amis vous incitent à les rejoindre.
Cependant, cette attitude dont vous ne voulez plus, se met en place malgré vous pour vous protéger de quelque chose qui n'est peut être plus approprié aujourd'hui mais qui, à un moment donné, vous a été très utile. Peut être avez vous eu des expériences douloureuses dans votre passé ? en terme d'amitié, de relation amoureuse ou même peut être au sein de votre famille ?
Vous vous en voulez d'agir comme cela, mais c'est comme une partie inconsciente de vous qui vous protège et vous n'y pouvez rien.
Je vous invite à entamer un accompagnement thérapeutique qui vous aidera à aller comprendre pourquoi ce mécanisme de défense s'est installé en vous. Vous pourrez alors comprendre, accepter et vous en libérer.
Je me tiens à votre disposition pour vous accompagner dans ce processus.

Prenez soin de vous
Hélène CHAMBRIS
Gestalt Thérapie Humaniste Intégrative
Rdv en ligne ou en présentiel à Marseille 8ème

Hélène Chambris Psy sur Marseille

1238 réponses

2359 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 FÉVR. 2023

Bonjour,

Dans votre témoignage j'entends deux choses qui me paraissent criantes : le sentiment d'exclusion et la difficulté à trouver sa place. Peut-être pourriez-vous vous renseigner sur la blessure de rejet et voir si elle correspond à votre ressenti. Je vous propose quelques questions à vous poser qui pourraient soutenir votre cheminement : depuis quand vous sentez-vous ainsi ? Dans votre famille, vous sentiez-vous en trop ? Quel relation avez-vous avec ce sentiment d'être en trop ? Quelle fonction a ce sentiment pour vous ? Qu'est-ce que vous y perdez ? Quel est le message de ce sentiment ? Du côté de la place, je m'intéresserais à la place que vous aviez dans votre famille ? Quel rôle ? Si vous ne vous sentez pas à votre place, peut-être qu'en effet vous n'êtes pas à la vôtre, mais à celle d'un ancêtre. Un travail en psychogénéalogie pourrait vous aider à y voir plus clair. J'espère que ces pistes aideront votre réflexion, prenez soin de vous :)
Camille Andrieu
Psychologue

Andrieu Camille Psy sur Annonay

8 réponses

6 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 FÉVR. 2023

Bonjour,

En vous lisant, je remarque que vous avez déjà identifié beaucoup de points, et vous avez conscience que votre besoin profond d'être aimée n'a pas été nourri depuis votre enfance. Cela peut expliquer votre quête d'attention, de reconnaissance assez forte. Mais c'est probablement trop difficile de recevoir de l'affection, même si vous le désirez tant. L'on fabrique des cuirasses pour se protéger, mais au bout d'un certain temps on se sent enfermé.e dedans.
Il y a besoin de cheminer en douceur, pour trouver votre juste place en ce monde, et vos ressources personnelles pour guérir de toutes ces blessures.
Saisissez les clés!

Chaleureusement,
Myriam, thérapeute spécialisée en accompagnement psycho-émotionnel

Myriam Bailly Psy sur Paris

109 réponses

66 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 FÉVR. 2023

Bonjour, oui il y a une souffrance palpable. Je comprends. Peut être à mener sur l’estime de soi, votre côté borderline actuel, et une resociabilisation actuelle à votre rythme. Peut être aussi un travail à mener sur vos émotions secondaires ou d’arrière plan qui influent sur une ou deux blessures fondamentales : rejet et abandon … Si besoin faites signe ou retrouvez moi sur mon site web.

Mohamed El Khayari Psy sur Lille

49 réponses

12 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 FÉVR. 2023

Bonjour,
tout ce que vous écrivez m'amène à faire l'hypothèse que vous vous êtes construite autour de la blessure du rejet.
C'est douloureux et cela génère beaucoup de souffrance, car même si vous n'êtes en réalité pas rejetée, vous mettez en place inconsciemment tous les ingrédients qui vous font penser que vous êtes rejetée, que vous ressentez ce rejet, et cela vous permet de confirmer vos interprétations et votre décision à votre sujet. Vous vous êtes identifiée à une personne rejetée, et vous recherchez en permanence à le prouver inconsciemment. C'est un cercle vicieux qui vous amène à souffrir en permanence. La bonne nouvelle est qu'il est possible d'interrompre ce cercle et sortir de cette blessure. Pour cela je vous invite à consulter un thérapeute qui peut vous aider dans cette démarche. Cela commence par identifier comment cette blessure est arrivée chez vous, ce qui l'a provoquée, comment elle se joue pour vous, ce qui la déclenche... pour ensuite commencer à en sortir et en guérir.
J'espère vous avoir quelque peu aidé par ces quelques mots.
Je vous souhaite une excellente journée.
Je suis à votre disposition si vous le souhaitez.
X.E.

Xavier Eloy Psy sur Bordeaux

218 réponses

97 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 FÉVR. 2023

Bonjour

Votre témoignage est touchant .
Félicitez vous d'avoir mis de la conscience sur votre manière d'être qui vous isole et vousbrend malheureuse.
En Gestalt-thérapie on dit que certes le passé a pu avoir un impact mais il ne conditionnera pas notre vie entière si vous sommes acteurs de notre vie.
Cest à dire que aujourd'hui vous pouvez changer votre vie et retrouver de la joie.
Il y a cette notion de responsabilité.
"Qu est ce que je fais moi pour que ça change?"
Un travail sera effectué sur vos enjeux developpementaux afin de revenir sur les émotions refoulées et les faire exprimer pour vous soulager dans ce présent.
A votre disposition.
Clarisse Collet
Gestalt-Thérapie

Clarisse Collet Psy sur Herblay

85 réponses

24 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 FÉVR. 2023

Bonjour,

Le sentiment d’exclusion, d’être, à part, de ne pas parvenir, rentrer dans les cases, provient d’un doute et d’une fixation sur vous-même. C’est un sentiment très douloureux, qui génère beaucoup de peine, mais au final comme vous me décrivez si bien vous en est à l’origine. Je ne cherche pas à dire que vous en êtes responsable. Bien. Au contraire, il y a des éléments de votre passé qui explique comment cela se construit. Suite aux événements difficiles de votre enfance, vous avez appris inconsciemment à vous protéger, mettre de la distance entre vous et les autres. Cela a certainement permis de vous protéger, de vous donner un sens de vous-même pendant une partie de votre vie. Aujourd’hui, ce mécanisme vous fait souffrir, il est temps de le dépasser, de réapprendre, à créer des liens de façon satisfaisante, sans chercher à se défendre.
Je vous laisse y réfléchir, et reste à votre écoute avec attention et bienveillance

Xavier Dubouch,
Psychopraticien, Gestalt-thérapeute

Xavier Dubouch Psy sur Périgueux

931 réponses

512 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 FÉVR. 2023

Bonjour,

Vous vous excluez et il n'est pas possible de vivre ainsi sans en être malheureuse. De plus vous vivez dans le manque due confiance en vous. Il est normal que vous glissiez petit à petit vers une dépression.
Je vous invite à vous faire aider pas un thérapeute pour en sortir.Choisissez quelqu'un dans votre secteur, en qui vous aurez assez confiance pour vous ouvrir et échanger.

Bon courage à vous

----Olga SERO-GUILLAUME----
NEURACOSME
Psychopraticien – Hypnothérapeute
Psychothérapie - Accompagnement au changement
Développement personnel
--- Visio et Présentiel ---


Olga Sero-Guillaume Psy sur Laval

344 réponses

357 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12750 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16150

psychologues

questions 12750

questions

réponses 134850

réponses