Pourquoi je vis tout comme une agression?

Réalisée par thaliacobero · 19 juil. 2021 Aide psychologique

(18 ans, garçon)
Quel questions puis je me poser pour mieux me comprendre et comprendre mes réactions?

Depuis la toute petit enfance, je suis têtu et souvent "hostile" ou agressif avec les gens qui ne sont pas mes parents, je réponds du tac au tac aux enseignants, aux adultes ou même aux gens de mon âge quand j'estime qu'ils le méritent, que j'estime qu'ils font mal leur travail, quand j'ai l'impression qu'on me manque de respect ou quand on m'impose quelque chose (je crois que ça cest le pire) Je suis très "rebelle" et têtu, je me plains énormément et mes proches me voyent comme quelqu'un de négatif la plupart du temps, quand j'ouvre la bouche, c'est pour raler (parfois avec humour, mais cest toujours râler) J'ai comme des "phases": ou je suis tout le temps révolter, je vois tout comme une agression et je suis hostile avec tout le monde (ce qui commence à nuire à mes relations) je vois tout en noir et je n'aime rien, d'autres ou j'arrive à calmer mon agressivité (souvent très passive agressive ce qui énerve encore + mon interlocuteur) ou je me sens mieux, heureux ou apaisé, et d'autres ou des que je sens mes vieilles habitudes revenir incontrôlablement, je me sens horriblement mal et coupable et je me déteste. Je ne sais même pas comment mes proches font pour me supporter sachant que moi-même je n'y arrive pas. Si moi-même je ne supporte pas ses comportements, pourquoi reviennent s'ils inlassablement..? d'où cela vient t'il si je suis comme ça depuis toujours? Quels sont les solutions?

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 20 JUIL. 2021

Bonjour Thaliacobero,

Il y a comme une colère, une sorte de rage qui gronde en vous et vous ne pouvez pas toujours la contrôler, puis on perçoit également une défiance vis à vis du monde qui vous entoure. Il est possible que le mode passif agressif, soit un mécanisme de défense que vous avez mis en place même inconsciemment de peur d'être blessé, rejeté ou abandonné (donc vous repoussez ceux qui vous approchent). Je vous conseille de creuser votre introspection dans ce sens et si besoin d'aller plus en profondeur accompagné du thérapeute de votre choix lors d'une psychothérapie.

Je reste à votre écoute avec bienveillance et empathie

Marjorie Lugari - Psychanalyste - Praticien en Psychothérapie
Retrouvez moi directement de chez vous pour votre plus grand confort en visio
via la téléconsultation sur Doctolib ou cette plateforme ci

LUGARI Marjorie Psy sur Saint-Maximin-la-Sainte-Baume

1583 réponses

1774 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 JUIL. 2021

Bonjour Thalio,

Merci pour votre témoignage.
Vivre tout comme une agression, c'est déjà être en hyper-réaction, hyper-vigilance, -hyper-interprétation de l'Autre.
L'humain est animé par des pulsions diverses et variées. L'agressivité en est une catégorie, qui peut prendre beaucoup de place. En effet, si par exemple, au cours de notre enfance, nous n'étions pas dans un environnement propice à l'expression de soi, de ses émotions, de ses pulsions, nous deviendrons un adulte un sur-réaction.

Il y'a une question de justice et de moral dans ce que vous exprimez ici. A quoi cela vous amène t-il ?
Il semble que la réactivité peut provenir justement d'une difficulté face à l'autorité qui peut être imposée, justement. La pulsion va d'autant plus s'exprimer dans le cas où un rapport de force est installé de manière tacite ou explicite.
Vous l'avez exprimé, cela est de l'ordre de l'incontrôlable, du "plus fort que soi". En ce sens, il est important de comprendre ce que cette pulsion initiale vient vous apprendre de vous-même. Cela entretient bien souvent une culpabilité de fond, d'autant plus quand notre entourage souligne le fait que nous sommes "négatif", "râleur". Il y'a forcément une explication à vos ressentis, à cette réactivité...

La pulsion va d'autant plus s'exprimer dans le cas où un rapport de force est installé de manière tacite ou explicite. Abus, contrôles, ordres... pourront faire ressurgir de la pulsion agressive enfouie, refoulée car dans l'impossibilité de s'exprimer de manière initiale (éducation).
C'est d'ailleurs la différence entre un animal et un humain. L'animal n'est qu'instinct, alors que l'humain sait les mettre de côté pour préserver la relation à l'Autre.

Il semble que dans votre rapport à vous-même, il y'a quelque-chose de très fort, puissant et surtout jugeant. Qu'en pensez-vous? Qu'est-ce qui vous amène à vous juger si durement ?

Il est primordial de la vidanger, de l'épuiser, de la fatiguer afin qu'elle soit maîtrisée, cette pulsion. Cela est tout à fait accessible via un travail régulier et profond sur soi.

J'espère avoir répondu à votre question.
Je suis à votre écoute si vous souhaitez approfondir vos questionnements, en toute bienveillance.
Julia, coach-thérapeute (hypersensibilité, agressivité, culpabilité, gestion des émotions, deuil....)
-Psychanalyse, psychothérapie, PNL.

Julia Bouchinet Psy sur Bidart

348 réponses

201 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 JUIL. 2021

Bonjour,

Il y a deux choses qui ressortent dans votre message, tout d'abord le fait de voir les choses négativement et d'être très "critique" et d'autre par votre estime de vous-même.

Pour ce qui est d'être quelqu'un de "négatif" ce n'est pas irrémédiable, bien que ce ne soit pas toujours facile de voir les choses positivement, il est tout à fait possible d'apprendre à le faire. La pensé positive peut se travailler.
Il serait important d'approfondir votre histoire, vos vécus, afin de mieux comprendre ce qui pourrais être la cause de ce négativisme et de votre côté critique.

D'un autre côté, vous semblez être aussi critique envers vous-même qu'envers les autres. Le fait de travailler sur votre estime de vous-même permettrait donc aussi de vous apaiser et par conséquent de réduire ce négativisme et cette critique constante.

Lorsque qu'on se sent mal, intérieurement, il est courant de s'en prendre à ceux qui nous entourent. C'est un mécanisme de défense qui permet de se décharger un peu de cette souffrance sur les autres. Nous ne sommes pas toujours maîtres de nos comportements et surtout de nos ressentis. Bien que vous ne supportiez pas vos comportements, je pense qu'ils reviennent, contre votre gréer, pour vous montrer que quelque chose ne va pas.

Votre question principale est de mieux vous comprendre et de comprendre vos réactions. Ainsi, je vous conseillerai dans un premier temps de lire un livre sur la confiance en soi, en lisant les résumés essayez d'en trouver un qui vous parle.
Je pense qu'un suivi thérapeutique avec un psychologue vous serait également très bénéfique.

En espérant que ma réponse vous sera utile.
Je vous souhaite une bonne continuation.

Pauline Ringot--Bordrie
Psychologue clinicienne

Pauline Ringot--Bordrie Psy sur Saint-Dié-des-Vosges

2 réponses

1 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 JUIL. 2021

Bonjour Jeune homme,

La conscience des vos dysfonctionnements et le désir de changement sont déjà une bonne base pour aller de l'avant...
Néanmoins, c'est plus fort que vous : vous n'y arrivez pas tout seul car vous avez pour le moment inconsciemment plus de bénéfices à rester comme vous êtes (stratégies de défense) plutôt qu'à évoluer.
Vous vous êtes structuré "depuis le petite enfance" dans un système familial qui ne vous a pas appris à savoir faire avec vos désirs et celui des autres, et donc avec la frustration en général et le tsunami de vos émotions.
Vos propos révèlent une tendance au fonctionnement binaire : c'est Tout ou Rien, sans demi mesure ! *

Je vous invite à consulter (en présentiel ou par viso-consultations) afin de vous faire accompagner pour mieux comprendre ce qui s'est joué pour vous pendant l'enfance et l'adolescence, et comment vous pourriez faire autrement dans la relation à l'autre sans vous mettre en danger, en ayant beaucoup à y gagner !
Il ne s'agit pas pour vous de devenir quelqu'un d'autre, mais d'assouplir un fonctionnement qui vous met en difficulté et d'apprendre à vous en protéger afin de vous donner un mode relationnel plus satisfaisant, pour vous comme pour votre entourage.

Bien à vous,

Caroline GORMAND
Psychothérapie intégrative, thérapie systémique du couple et de la famille, coaching de vie



Caroline GORMAND Psy sur Clermont-l'Hérault

1115 réponses

1450 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 JUIL. 2021

Bonjour,
merci pour votre message et il traduit plusieurs faits :
- il y a une colère qui s'exprime et surement liée a une expérience, insatisfaction ou frustration
- un mal etre sur la définition de votre moi e, line avec votre développement de personnalité
- un mécanisme de défense pour vous protéger des autres avec ces types de réactions.
Nous pourrions voir cela ensemble, assez rapidement, afin de vous donner des clefs pour avancer en phase avec vous meme.

Avec bienveillance, empathie et sans jugement, je consulte en cabinet ou mais aussi en visio (Doctolib) : cela permet une grande discrétion et confidentialité, sans vous déplacer et aux moments ou vous êtes disponibles.
Bien cordialement,
Christian RICHOMME
Psychologue-Psychanlyste-Sexologue.

RICHOMME Christian Psy sur Paris

1008 réponses

337 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 JUIL. 2021

Bonjour,
Cette agressivité que vous ressentez vient de la colère. Cette colère, d'où vient-elle ? Dans ce que vous décrivez, elle est principalement tournée vers les autres et au bout du compte, si elle commence à nuire à vos relations, elle vous nuit à vous-même par effet de ricochet. Vous dites que vous vous détestez, vous vous sentez coupable...
Le mieux serait de vous faire accompagner pour comprendre tout cela. Il est difficile de répondre à vos questions ici.
Le positif, c'est que le fait que vous ayez écrit ici pour poser toutes vos questions, signifie que vous êtes prêt à changer :)
Il existe des maisons des adolescents dans de nombreuses villes. Les rendez-vous y sont gratuit pour les jeunes.
Renseignez-vous auprès d'une mairie ou d'une mission locale.
Sachez qu'il existe des solutions,
Bon courage,
Dominique

Dominique Louvel Psy sur Quimper

448 réponses

302 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 JUIL. 2021

Bonjour,
Dès le plus jeune âge le monde nous apparaît menaçant et nous luttons chacun à notre rythme avec l’espoir de changer le monde. Cette lutte entraîne de nombreuses frustrations, colères , tristesse car c’est un combat de titan . Toutes ces émotions sont des émotions désagréables et elles peuvent provoquer des comportements agressifs .
Vous êtes un jeune adulte et la confrontation à la réalité résiste, vous découvrez le monde tel qu’il est et il ne semble pas être tel que vous le souhaiter , cela vous fait souffrir . Cette souffrance cependant apporte la part d’humanité qui nous permet de voir que l’autre existe , qu’il a un point de vue différent, qu’il peut ouvrir sur d’autres connaissances tout simplement parce qu’on ne peut pas tout savoir, que l’expérience de vie de l’autre est un savoir d’émotions, d’affects, de sensorialité, de sensibilités, d’activités , de situations rencontrées qui obligent à l’écoute et au respect .
Nous grandissons dans un environnement familial rassurant et sécurisant , nos parents sont nos premières figures d’attachement, nous avons intériorisé leur amour et la loi , les limites. A 18 ans nous avons donc commencé à façonner notre Moi à la lecture de la réalité, notre toute- puissance infantile est tombée, elle subit parfois une résurgence à l’adolescence cependant nous savons que la réalité ne peut se plier à tous nos désirs .
Le monde extérieur peut nous offrir des émerveillements, des joies , des expériences humaines d’une grande richesse si nous laissons tomber certains mécanismes de défense qui ne sont plus ajustés et qui nous entraînent tant de mal- être . N’hésitez pas à vous faire aider par un psychothérapeute.
Bien à vous
Psy-Veronique-Eyraud-les Angles Gard

Véronique EYRAUD Psy sur Les Angles

274 réponses

181 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 JUIL. 2021

Bonjour à vous

Se poser toutes ces questions montre que vous êtes conscients du mal-être en vous et c'est déjà une bonne chose. Apprendre à gérer ces émotions pour préserver ses relations est important effectivement.

Quand je lis votre message, il y a quelque chose de plus profond en vous et ma question est simple :
Vous souvenez-vous d'un événement, ou de plusieurs, qui se seraient passés pendant votre enfance et qui vous auraient marqué particulièrement ?

Depuis quand remonte votre colère, parce qu'il se peut que tout ceci soit issu de chocs émotionnels liés à l'enfance. Ces traumatismes non traités se sont enracinés en vous pour devenir à ce point gênant dans votre vie. Vous en voulez aux autres et il faut savoir pourquoi...

Des séances avec un Psychologue Energéticien peuvent débloquer tout cela et vous rendre libre de cette colère. Devenir enfin vous-même, le jeune homme que vous désirez être loin de l'aspect négatif que vous montrez actuellement. Oui cela se travaille et facilement. Comme l'on dit, Rome ne s'est pas construite en 1 journée et pour vous il faudra quelques séances...

Si vous n'avez pas de Psychologue Energéticien près de chez vous, je peux vous aider par l'expertise que j'ai (formatrice psychologue Energéticien) en visio consultation.

Très belle journée à vous
Véronique Mercier

Véronique MERCIER Psy sur Calais

41 réponses

19 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 JUIL. 2021

Bonjour thaliacobero,

Vous êtes en colère, semble-t-il, depuis longtemps. Contre qui, contre quoi ?
Contre vous aussi probablement. La cause doit remonter à votre petite enfance, voire même à votre vie intea-utérine, puisque vous dites être comme cela depuis toujours quasiment. C’est peut-être aussi une chose qui ne vous appartient pas, héritée de la famille.
C’est tellement ancien que vous n’en avez plus le souvenir ni même conscience.

L’important est que vous avez compris que ce type de fonctionnement vous nuit et surtout qu’il ne correspond pas à ce que vous êtes au fond de vous.
Vous avez besoin d’apaisement et d’amour comme nous tous.

Maintenant, vous avez 2 possibilités : soit vous cherchez à comprendre et vous vous dirigez vers une thérapie, soit vous décidez de changer vos comportements par des actes très concrets. Vous pouvez allier les 2 aussi.

L’hypnose ericksonienne peut vous permettre de modifier des choses inconscientes, la PNL peut vous permettre de « réparer » des événements ou des dysfonctionnements, le coaching ou la thérapie comportementale et cognitive sont tournés vers la mise en place d’actions concrètes.

Je pratique toutes ces méthodes, selon le moment, la personne et ses besoins, mais il y en a d’autres.
Choisissez un professionnel en qui vous aurez pleine confiance, qui vous aidera à être en paix avec vous-même et avec les autres.

Prenez soin de vous. Vous le méritez.

Claire Couvin
Hypnothérapeute, psychopraticienne, coache professionnelle
En ligne ou en cabinet pres de Melun

Claire COUVIN Psy sur Melun

59 réponses

20 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 JUIL. 2021

Bonjour thaliacobero, il est toujours difficile de bien vivre quand on est en désamour de soi. Vous essayez de luter contre une partie de vous qui a besoin avant tout d'accueil, d'écoute et de compréhension. Se comprendre soi-même est déjà un début de régulation. L'I.F.S serait très certainement une bonne piste thérapeutique pour vous-même. Bien cordialement Laurent

Laurent HUZ Psy sur Eaubonne

3 réponses

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 10150 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 12350

psychologues

questions 10150

questions

réponses 58050

réponses