Relation avec mon fils de bientôt 6 ans

Réalisée par Badou · 8 mars 2024 Aide psychologique

Bonjour , voilà plusieurs mois mon fils me défit +++ chaque jours . Si je dis non même en expliquant le pourquoi du comment il va systématiquement faire l'inverse . Tout est matière a provocation , je lui demande de s'habiller le matin, cela peut prendre 30 min si je ne suis pas sans cesse en train de lui répéter de s'habiller jusqu'au moment où bien entendu je perds patience . Pour tout, ça se passe comme ça , la douche , mettre les chaussures , monter et s'attacher en voiture ...
Tout le fait rire , il me fait lui courir après dans la maison . Il ne fait rien de ce qu'on lui demande ( école et foot idem) , sinon il faut être en permanence à côté de lui et bien évidemment a 6 ans , on attend d'un enfant qu'il devienne autonome ( notamment à l'école où la maîtresse ne peut pas rester à côté de lui en permanence ) .
A la maison , j'en arrive a un stade où je ne le supporte plus , j'ai tellement honte de dire ça mais je suis tellement a bout que je pourrais limite le tuer .
Son pere arrive a avoir plus d'autorité sur lui que moi du fait de sa grosse voix et s'il le voit le matin avant de partir au travail et qu'il lui dit que s'il n'est pas sage la journée qu'il passe avec moi, le soir papa va se fâcher ( ça fonctionne a peu près ) mais sinon c'est foutu .
Je ne comprends pas ce comportement. Il y a 5/6 mois en arrière ce n'était pas ça du tout , je ne reconnais plus mon petit garçon et je ne me reconnais plus non plus tellement il me pousse dans mes retranchements .

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 18 MARS 2024

Bonjour,

Il est normal que les enfants de l'âge de votre fils traversent des périodes de plus grande agitation et désobéissent parfois à leurs parents. Les enfants apprennent encore les règles de la coexistence et, au début, ils peuvent avoir quelques difficultés. Interrogez l’enfant sur les déclencheurs possibles d’un changement de comportement.

Essayez de garder le même ton de voix, sans crier lorsque vous lui parlez. Les enfants deviennent nerveux et, pire encore, ont tendance à réagir de la même manière. Toute tentative de dialogue disparaît lorsque la réponse arrive à la base d'un cri. Si vous n'arrivez vraiment pas à rester calme, faites une pause et reportez la conversation si possible. Il est important de ne pas revenir sur une décision. Lorsque vous dites « non », respectez votre décision, même si elle est suivie de cris et de pleurs. Soyez présente dans sa vie de tous les jours autant que possible. De nombreux enfants finissent par désobéir pour attirer l’attention de leurs parents.

Si les difficultés persistent, n'hésitez pas à demander l'aide d'experts en parentalité.

Cordialement,

Nilton Mascarenhas,
Praticien en Hypnose Ericksonienne et Thérapies Brèves.

Nilton Mascarenhas Psy sur Paris

565 réponses

5354 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 MARS 2024

Bonjour Badou,

Je suis sincèrement désolée de lire que vous traversez une période si difficile avec votre fils. Ce que vous vivez sonne comme un véritable défi, tant émotionnellement que physiquement. Il est important de se rappeler que vous n’êtes pas seule dans cette situation, et ressentir de la frustration ne fait pas de vous un mauvais parent. La parentalité est un voyage complexe, parsemé de hauts et de bas, et ce que vous décrivez est une phase que beaucoup de parents rencontrent à un moment ou à un autre.

Il semble que votre fils soit peut-être dans une période où il teste les limites et exprime son besoin d’indépendance, ce qui est un développement normal à son âge. Cependant, je comprends combien cela peut être éprouvant quand les comportements deviennent extrêmes et impactent le bien-être de la famille.

Il est admirable que vous ayez pris le temps de partager vos préoccupations et de chercher des solutions. Parfois, un regard extérieur ou le soutien d’un professionnel peut faire toute la différence. Avez-vous envisagé de consulter un(e) spécialiste de l’enfance, comme un(e) psychologue pour enfants ou un(e) conseiller(ère) familial(e) ? Ils pourraient vous offrir des stratégies adaptées à votre situation spécifique, en tenant compte des besoins uniques de votre fils.

En attendant, il pourrait être utile de continuer à mettre en place des routines claires et cohérentes, tout en essayant de renforcer positivement les comportements que vous souhaitez encourager. La patience est clé, bien que je reconnaisse à quel point cela peut être difficile dans les moments de tension.

Il est également important de prendre soin de vous. S’occuper de soi n’est pas un acte d’égoïsme, mais plutôt une nécessité pour être en mesure de prendre soin des autres. Trouver même un petit moment dans la journée pour vous détendre ou faire quelque chose que vous aimez peut aider à recharger vos batteries.

Sachez que demander de l’aide est un signe de force, et il y a des ressources et des communautés de soutien disponibles pour vous guider à travers cette période.
Bien à vous.
Frederique Korzine

Frédérique Korzine Psy sur Versailles

49 réponses

88 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 MARS 2024

Bonjour Badou,

Vous dites que le comportement de votre enfant a changé depuis environ 6 mois. Que s'est-il passé il y a 6 mois ? Y aurait-il eu un événement ou une situation qui aurait pu déclencher cela ? Je vous invite à imaginer toute situation. A t'il été victime d'une agression à l'école, en famille, en vacances, dans le cadre d'une activité ? A t'il été gardé par une personne chez qui il n'avait jamais été auparavant ?
C'est parfois difficile voire inimaginable de faire le constat qu'un enfant est victime...
Sachez que l'inceste touche un enfant sur 10, les abus encore bien plus. Un comportement qui change aussi rapidement demande une vigilance dans l'investigation.

Je vous invite à prendre le temps de parler avec votre enfant. Choisissez un moment où vous êtes tranquille à la maison, où vous le sentez réceptif. Et dites-lui que vous êtes à son écoute, qu'il peut tout vous dire.
Parlez à coeur ouvert, dites-lui que vous êtes démunie que vous avez besoin de comprendre.
Demandez-lui s'il a envie de rester à la maison ? Est ce pour cela qu'il refuse de s'habiller, de mettre ses chaussures ? Se sent il en danger à l'extérieur, que s'est-il passé à l'école au foot ?

Les dessins sont un support précieux aussi. Mettez-lui des feuilles, crayons, feutres à disposition. Observez ce qu'il dessine. Et montrez-le à un professionnel qui pourra y repérer peut-être des indications intéressantes.

Et en même temps, je vous invite aussi à écouter les conférences de Marshall Rosenberg le créateur de la Communication Non Violente CNV,  "éduquer sans récompense ni punition" ou Thomas d'Ansembourg ou Isa Padovani sur la façon dont vous pouvez modifier vos comportements et exigences d'adulte pour que votre enfant aie de la joie à se préparer le matin, à vivre avec vous et en harmonie.

Je reste à votre disposition si vous souhaitez approfondir ces questions.
Claire Thomas,
Psychosomatothérapeute 

Claire Thomas Psy sur La Chapelle-Caro

1919 réponses

2170 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 MARS 2024

Bonjour Babou, pour vous aider plus efficacement, il serait bon de savoir si les comportements de votre fils sont exclusivement tournés vers vous ou si à l'école ou au sport des comportements similaires se produisent ? Si en dehors de chez vous, il se comporte de la sorte, il faut être attentif à ce qui relève de l'hyperactivité ce qui peut générer des troubles de l'attention, donc de l'apprentissage. D'autre part, vu la soudaineté de son attitude, peut-être qu'un événement déclencheur l'a perturbé et il peut être intéressant de le questionner à ce sujet ?
Ces pistes écartées, il faut être attentif à ce qui se joue au niveau de votre relation à votre enfant. Jusqu'à 6 ans l'enfant est encore dans la période œdipienne. Pendant cette période il ne faut pas ignorer que la relation, père-fille et mère-fils, est très forte. Dans tous les cas, il est visible que votre fils veut attirer votre attention sur lui parce qu'il a sans doute un besoin accru d'être rassuré en particulier sur un plan affectif.
Bien cordialement.
David HELFT
Psychopraticien
Logothérapeute

David Helft Psy sur Paris

143 réponses

191 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 MARS 2024

L'enfance est toujours la période de construction de l'individu et cela se passe à la fois longuement (pour nous) et rapidement (pour lui).
Aussi, il veut certainement attiré votre attention par la même. Mais pour quelle raison ?
Un changement inattendu de son côté, dans son quotidien ? Peut-être, ou bien il ne faut pas s'inquiéter tant que cela, le plus important est évidemment de comprendre le pourquoi du comment de ce changement.
Pour pouvoir l’aider, il doit pouvoir exprimer les raisons à ces changements et provocations. Pour cela il doit se sentir suffisamment en confiance et aussi avoir un espace dédié pour le faire.
Dans tous les cas, écoutez vous et prenez soin de vous-même pour vous ressourcer et dresser le bilan. La parentalité c'est du temps et de l'énergie et il est important de vous donner du temps et du soutien durant cette période.

Salah KOTA Psy sur Paris

9 réponses

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 MARS 2024

Bonjour Badou, à travers son comportement il se peut que votre fils tente à sa manière de vous faire passer un message ou comprendre quelque chose qui peut-être lui procure des angoisses ou qui l'interroge, y a-t-il eu un évènement particulier il y a environ 6 mois en arrière ?
A cet âge là les enfants sont beaucoup plus dans le corps et les émotions que dans le discours et l'intellect, il serait intéressant d'utiliser le dessin, ou à travers un ou des jouets ou jeux qu'il affectionne particulièrement pour l'aider à exprimer ce qu'il ressent et voir ce qui vient à cet moment là.
Vous pouvez aussi faire appel à un professionnel de l'enfance, ainsi il sera avec une personne neutre et dans un endroit neutre aussi. Il sera ainsi plus en confiance pour pouvoir livrer certaines choses qui peuvent le préoccuper.
Je reste à votre écoute en cabinet à Nice,
cordialement,
Laurent Stevenoot
Psycho analyste clinicien.

Laurent Stevenoot Psy sur Nice

194 réponses

95 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 MARS 2024

Bonjour Badou,

Je tiens tout d'abord à vous exprimer mon soutien dans cette période difficile que vous traversez avec votre fils. Il est compréhensible que vous ressentiez une grande détresse et de l'incertitude face à ses comportements défiant et provocateurs.

Il semble que votre fils traverse une période de difficultés comportementales qui peut être très éprouvante pour vous en tant que parent. Il est important de reconnaître que ces comportements peuvent être le reflet de ses propres luttes intérieures et de ses besoins non exprimés.

Il est possible que votre fils cherche à exprimer son autonomie de manière maladroite et qu'il teste les limites de votre autorité pour comprendre ses propres limites. Il est également possible qu'il ressente un besoin d'attention et de connexion émotionnelle, ce qui pourrait expliquer son comportement provocateur.

En tant que parent, il est essentiel de maintenir des limites claires et cohérentes tout en offrant à votre fils un soutien émotionnel et une guidance positive. Il est important de communiquer avec lui de manière calme et aimante, en lui expliquant les attentes et les conséquences de ses actions de manière constructive.

Il peut être utile de consulter un professionnel de la santé mentale spécialisé dans le domaine de la parentalité et du développement de l'enfant pour obtenir des conseils et des stratégies spécifiques pour gérer ces comportements. Une thérapie familiale peut également être bénéfique pour renforcer les liens familiaux et favoriser une communication ouverte et empathique entre vous et votre fils.

En attendant, prenez également soin de vous-même et accordez-vous du temps pour vous ressourcer et vous détendre. La parentalité peut être exigeante et il est important de vous accorder de la compassion et du soutien dans ce parcours.

Bien à vous,

Kévin Monteiro
Psychothérapie analytique / présentiel - visio

Kévin Monteiro Psy sur Pérols

36 réponses

62 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 MARS 2024

Bonjour Badou,

Un enfant de 6 ans n'est pas un "petit homme", comme j'ai pu le lire dans une des réponse à vote post, mai bel et bien un Enfant qui a besoin d'un cadre et de limites, à la fois structurantes et protectrices, pour se construire dans le Principe de réalité, c'est à dire le respect de ses Besoins fondamentaux et de celui des autres.
Or, c'est à l'Adulte de poser et de faire accepter ces limites, sans se justifier.
Vous écrivez que vous "expliquer le pourquoi du comment" de ce que vous lui demandez, c'est en partie ce qui fait que ça ne marche pas. Les explications, ce sera pour plus tard, quand votre fils sera adolescent.
Vous et le père de votre enfant devez être dans une posture de Parent, c'est à dire une posture d'autorité bientraitante, et donc forcément asymétrique vis à vis de votre Enfant, qui n'est pas votre égal.
En aucun cas vous ne devez répéter plus de 3 fois une consigne. En revanche votre fils doit connaitre clairement les règles que vous lui posez, et connaitre également les sanctions qu'il risque en n'y obéissant pas. Sanctions que vous ne manquerez pas d'appliquer systématiquement s'il y déroge, afin d'avoir un effet de parole. Le père devra avoir le même discours et soutenir votre autorité, sans forcément avoir besoin de "se fâcher" (crier ne sert à rien).
Expliquez lui qu'il a le droit d'être triste ou en colère (ça va avec la frustration) et qu'en même temps il doit respecter les règles.

En revanche, quand votre fils observe les règles il faut également qu'il en soit récompensé. Je vous invite à vérifier si vous lui accordez suffisamment d'attention lorsqu'il fait bien les choses, et si vous lui indiquez clairement votre satisfaction. A défaut de quoi il pourrait mettre en place un comportement d'opposition simplement pour attirer votre attention. Trouvez un moyen de le récompenser (compliments, fierté, plus de temps pour les activités qu'il aime puisqu'il vous en fait moins perdre, etc.) lorsqu'il agit bien, de manière à l'aider à intégrer que dans la vie à plusieurs (en société) on a plus d'avantage à observer les règles qu'à y déroger.

S'il ne s'est rien passé de particulier il y a 6 mois (événement familial ou scolaire, ou concernant la fratrie), ces quelques principes devraient suffire à aider votre fils à se recaler.
Si vous n'y arrivez pas, je vous invite à consulter avec votre fils pour comprendre ce qui se joue pour lui et comment vous pourriez vous y prendre.

Bien à vous,

Caroline GORMAND
Psychothérapie intégrative, thérapie systémique du couple et de la famille, coaching parental

Caroline Gormand Psy sur Clermont-l'Hérault

1865 réponses

2673 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 MARS 2024

Bonjour Madame,

Vous avez très bien synthétisé le scénario se jouant devant vous avec votre fils de six ans. Il est dans une posture d'opposition, particulièrement envers vous mais d'après vos most également devant la maîtresse, donc la gente féminine.
Son père reste encore pour lui la personne ayant l'autorité, il connait les limites à ne pas franchir avec lui, ce n'est pas une simple quetsion de grosse voix mais le fait qu'il soit celui détenant à ses yeux le "pouvoir" dans le foyer.
Votre enfant a par ailleurs brutalement changé de comportement depuis six mois?
Mais y-a--il eu un évènement ( anodin pour vous mais pour lui difficile) avant cette période de basculement comportemental enevrs vous ?
Vous êtes patiente mais l'épuisement vosu gagne et c'est une chose bien normale.
Une personne neutre devrait venir interférer dans votre système familial, pour revoir cette situation ne pouvant pas s'ancrer plus longtemps, et pour faire parler sous un mode ludique vu son jeune êge votre garçon.
Je vous invite à consulter ensemble pour retrouver le petit garçon complice et épanoui.
Son attitude révèle une soufffrance et il doit en sortir au plus vite.

Bien cordialement.

Bénédicte ESCARON
Psychanalyste
Thérapeute de la Famille et Aide à la parentalité.

Benedicte Escaron Psy sur La Haye-d'Ectot

892 réponses

9663 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 MARS 2024

Madame,
Votre enfant est en train de se construire petit à petit, et pour se faire, il a besoin d'un cadre, besoin de limites, qu'il va chercher jusqu'à ce qu'il les trouve. Dans la vie d'un enfant, quelques mois représente beaucoup, et oui, des changements de comportements radicaux peuvent surgir à quelques mois d'intervalle.
Votre enfant vous dit quelque chose par cet intermédiaire de refus, cette attitude d'opposition.
Je vous invite à me consulter en privé pour approfondir cette discussion, je reste à votre disposition
Françoise BEAUQUEL
Praticienne Psychologie Générale, TCC, Sophrologie

Françoise BEAUQUEL Psy sur Rixheim

12 réponses

2 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 MARS 2024

Bonjour Badou

Votre petit garçon peut cherche à vous dire quelque chose de lui à attirer votre attention. Peut-être s'est il passé un évènement il y a quelques mois qui l'ont touché, heurté ou blessé, essayez de voir avec lui, voyez aussi du côté de l'école.

C'est une piste qu'il faut écarter car il se peut aussi que votre fils grandisse tout simplement. Il cherche et se construit, il construit ses limites en venant tester le cadre que vous instituez, il s'autorise à le faire justement parce que vous poser ce cadre et bien entendu il faut continuer à le faire; c'est sécurisant pour lui, c'est ce qui lui permet d'oser, de construire sa confiance. Mais vous pouvez aussi lui montrer que vous n'êtes pas dupes il le comprendra. Il faut que vous preniez un peu de recul que vous lâchiez un peu prise pour que cela soit moins souffrant pour vous. C'est un délicat équilibre à trouver entre maintenir un cadre sécurisant et ne pas s'épuiser dans l'affrontement. Votre enfant cherche à vous faire réagir et cela fonctionne bien, tant qu'il en est ainsi il continuera sauf à trouver d'autres réactions celles qu'il n'attends pas forcément.

Continuez d'être attentive et à son écoute, si ce comportement devait perdurer, il faudrait peut-être envisager de consulter pour votre enfant.

Je reste à votre disposition si vous souhaitiez approfondir cet échange, n'hésitez pas à me contacter.

Bien cordialement

Bruno BRICE
Thérapeute Narratif Psychopraticien

Bruno Brice Psy sur Aix-en-Provence

438 réponses

205 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 MARS 2024

Bonsoir Badou,

A moins qu'il se soit vraiment passé quelque chose je ne crois pas qu'il faille s'inquiéter plus que cela. C'est une étape normale de l'enfance. A cet âge l'enfant "se perçoit comme un être unique, il prend conscience de sa place dans le monde. Il sait ce qu’il aime et ce qu’il n’aime pas et l’affirme clairement. Il comprend et connaît bien les règles, mais il teste les limites et peut argumenter de manière réfléchie devant un refus."
Votre enfant s'affirme face à vous comme un petit homme et il vous teste, d'autant qu'il a conscience d'être le masculin face au féminin (c'est pourquoi il n' a pas tout à fait le même comportement avec son père). Il faut être plus rusé que lui et s'adapter à lui. Vous êtes perdue car il n'est plus l'enfant-bébé asexué que vous avez connu et il vous le fait savoir. Cela peut vous frustrer mais il veut que vous le considériez comme un petit homme. Il veut que vous adaptiez votre comportement à sa nouvelle situation de petit homme de 6 ans. Appelez le "mon petit homme", montrez lui que vous le voyez grandir et que vous n'êtes pas dupe mais de façon sérieuse.
Cela devrait suffire à le faire changer d'attitude.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4280 réponses

22128 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 MARS 2024

Bonjour ! La situation a l’air difficile à vivre, et ce n’est pas du tout honteux de dire que vous n’en pouvez plus ! Être parents ne veut pas dire que l’on doit subir et se taire ! Au contraire : la parentalité est parfois très difficile et challengeante et il faut beaucoup de courage pour venir en parler ici alors bravo !

Sachez que le changement de comportement de votre enfant est un message qu’il essaye de vous faire passer (inconsciemment ). C’est un mécanisme qu’il a mis en place : il ne le fait pas pour vous embêter mais pour vous faire réagir et vous alerter qu’il y a un problème. Il est donc très important d’essayer de comprendre si un évènement en particulier est venu le perturber à l’école, en famille ou lors de ses activités. Ou si son besoin d’attention traduit un sentiment (abandon, rejet, injustice…) qu’il ressent (par exemple par rapport à des frères et sœurs, dans la sphère familiale ou dans son groupe d’amis).

Pour pouvoir l’aider, il doit pouvoir exprimer (verbaliser) la cause sous-jacente à ces provocations. Pour cela il doit se sentir suffisamment en confiance et aussi avoir un espace dédié pour le faire.

Plusieurs accompagnements sont envisageables pour lui : la thérapie, la sophrologie, des méthodes plus ludiques incluant le dessin, les jeux de carte (association d’images, histoires à inventer…), les jeux de société ou encore des approches corporelles.

D’ici là, de votre côté, maintenez le cadre habituel (s’il est très dissipé et ne respecte pas le temps imparti vous pouvez utiliser un minuteur visuel et lui donner des indications simples - 1 à la fois). Et (même si c’est difficile quand votre enfant est provocateur), privilégiez au maximum la communication avec lui.

Le moment du coucher est souvent un moment propice aux confessions et à la proximité pour les enfants. N’hésitez pas à le rassurer, le câliner et partager un moment de qualité avec lui à ce moment-là. Vous pouvez lui demander de vous citer les 3 moments qu’il a préféré dans sa journée et à lui poser des questions pour manifester votre intérêt à ce qu’il vous raconte. Cette mécanique l’habituera à se confier.

J’espère que vous verrez prochainement un changement dans son comportement. D’ici là je vous souhaite bon courage et reste à votre entière disposition si besoin.

Anaïs | Psychopraticienne, spécialisée en périnatalité et parentalité | Consultations en visioconférence et tarif libre (dès 20€/séance, le patient décide du montant)

Anaïs Goguenheim Psy sur Aix-en-Provence

170 réponses

242 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 MARS 2024

Bonjour Madame,

En vous lisant, je comprends que votre fils traverse une période de défiance et de provocation importante, ce qui doit être très éprouvant pour vous en tant que mère. Il est normal de se sentir dépassée et désorientée face à cette situation. Ces comportements peuvent avoir plusieurs causes, comme des changements émotionnels ou sociaux, des besoins non comblés, ou encore des difficultés à gérer ses émotions.

Le fait que votre fils ne réponde pas aux directives ou aux consignes que vous lui donnez, et qu'il cherche à provoquer des réactions de votre part, suggère qu'il est en quête d'attention ou de pouvoir dans la relation. Il est possible qu'il se sente dépassé ou confus par ses propres émotions, ce qui le pousse à adopter ce comportement de défiance.

C'est encourageant de voir que vous cherchez des solutions pour surmonter cette situation difficile. En tant que psychopraticienne analyste, je peux vous aider à comprendre les motivations sous-jacentes au comportement de votre fils en explorant son monde intérieur. Ensemble, nous pourrons trouver des outils et des stratégies pour renforcer votre relation avec lui et gérer le quotidien de manière plus efficace.

Pour votre fils, une approche thérapeutique qui intègre des techniques comme l'art-thérapie ou la sophrologie pourrait être bénéfique. Ces méthodes lui permettront d'exprimer ses émotions de manière créative et de développer des compétences pour mieux gérer son stress et ses angoisses.

Enfin, une thérapie familiale pourrait être envisagée pour explorer les dynamiques familiales et les interactions parent-enfant, afin de renforcer les liens familiaux et de favoriser un environnement plus positif pour tous les membres de la famille.

Je vous informe que le premier entretien est gratuit. Cela nous permettra de discuter de vos préoccupations et de ce qu'il est possible de faire pour vous aider dans cette situation difficile. N'hésitez pas à me contacter pour fixer un rendez-vous ou si vous avez des questions supplémentaires.

Je suis là pour vous accompagner et vous soutenir dans cette période.

Bien à vous,

Aurore Gautier
Psychopraticienne analyste § Sexologue Clinicienne
Sophrologue § Musicothérapeute

Aurore GAUTIER Psy sur Contes

16 réponses

3 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 MARS 2024

Bonjour Madame,

Je comprends votre désarroi devant votre enfant devenu si turbulent et cette agressivité qu'il manifeste.

L'inconscient de l'enfant passe par plusieurs périodes d'identification qui lui permettent, au fur et en mesure du temps, de se positionner lui-même face aux autres.
Ces étapes d'évolution psychique peuvent être très douloureuses pour l'enfant car elles l'emmènent à devenir de plus en plus indépendant c'est à dire la mise en place progressive d'un détachement des parents.
On peut donc constater des changements de comportement mais sur des périodes assez courtes d'environ quelques mois.

Je vous conseille de l'observer pendant un trimestre avant de consulter un thérapeute. En contre partie, essayez de réfléchir à des changements qu'il y aurait eu dans votre foyer ou dans son entourage au cours de l'année.
Il serait intéressant de remonter au moment précis où le changement a débuté. Où cela se passait-il ? Quelle époque de l'année ? etc...

Vous pouvez aller visiter mon site internet "un psychanalyste en ligne" et si la psychanalyse vous intéresse, n'hésitez pas à m'ap.

Cordialement
Catherine Cadou- Psychanalyste

Catherine Cadou Psy sur Les Angles

254 réponses

1019 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 MARS 2024

Bonjour Madame,

Vous avez reçu beaucoup de réponses avec pas mal de conseils et pistes de réflexion.

Ce qui ressort de votre message c’est que ce petit tente de vous « dire » quelque chose par son changement de comportement, qui se serait produit et avec vous et avec d’autres adultes (école, …).

Aussi, il me semble que vous avez du mal à avoir sur lui une autorité ferme : vous ne devez pas tout lui expliquer, mais lui demander de faire et de lui faire subir certaines conséquences quand il ne le fait pas (ex : l’amener à l’école en pyjama une fois…).

Il serait bon de vous voir agir avec lui : que faites vous quand vous « perdez patience » ? Quel avantage peut il en tirer ?
Et puis… pourquoi cela vous fait réagir si fortement ? Qu’est ce que cette situation vous fait (re)vivre ?
Comment interprétez vous son comportement pour vous énerver autant ?!

L’idéal serait de faire quelques séances de thérapie familiale pour comprendre le fonctionnement de votre famille, son histoire, ce qui a pu se passer pour votre fils il y a 5/6 mois et ce qu’il faudrait changer pour que vous arriviez à inculquer à votre fils un plus d’autonomie, de respect des adultes et de discipline de vie commune.
Vous pouvez aussi l’amener (avec son père) chez un pédopsychiatre.

Je vous souhaite d’arriver à exercer une autorité saine sur votre fils, après avoir compris pourquoi il a changé dernièrement.
sp




Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4435 réponses

12207 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 MARS 2024

Le comportement de votre fils suggère qu'il réagit peut-être à des changements ou à un stress dans son environnement, car les enfants sont très perspicaces, " Dans une famille, les enfants et les chiens savent tout, toujours, et surtout ce qui n'est pas dit. "Françoise Dolto. Réfléchissez aux changements survenus dans votre famille ou dans sa routine il y a environ six mois ; même des changements subtils peuvent avoir un impact significatif sur un enfant. Il est possible qu'il cherche à exercer un contrôle dans les domaines où il le peut, comme s'habiller ou suivre des instructions, pour faire face à son sentiment d'insécurité ou de confusion.

Pour résoudre ce problème, il faut d'abord en comprendre la cause. Restez cohérent dans les routines et les attentes, et offrez-lui des choix pour l'aider à se sentir autonome. Reconnaissez ses sentiments et renforcez les comportements positifs. Rappelez-vous que cette phase, bien que difficile, peut être traversée avec de la patience et une communication claire.

Compte tenu de la pression que cette situation a exercée sur votre relation, une thérapie pourrait vous permettre de mieux comprendre la situation et d'élaborer des stratégies. Au cours de nos séances, nous pourrons explorer les problèmes sous-jacents et renforcer votre lien avec votre fils. Je vous invite à commencer par une séance gratuite pour voir comment nous pouvons travailler ensemble pour ramener l'harmonie dans votre foyer.

Lorena Salthu
Conseils téléphoniques personnalisés. Urgences pendant le weekend
Psychopraticien -Coach de vie-Psyconeuroimmunologist -Psychanalyste
Séances en ligne ou en présentiel.
Français, English et Español

Lorena Salthu Psy sur Paris

836 réponses

2908 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 MARS 2024

Bonjour Badou,

je comprends vos difficultés et pouvoir déposer toute votre culpabilité est importante. Comme on vous l'a déja conseillé, en prenant du recul sur votre situation, analysez si un événement a pu se passer pour que votre enfant exprime cette frustration, colère. Est ce que ces défis se produisent avec plusieurs adultes différents dans différents domaines. Est ce que votre enfant a d'autres difficultés qui pourraient cacher ses provocations, comme une faible estime de lui ou confiance en lui.
Il est important de comprendre son comportement mais avant tout de s'assurer qu'il n'y a rien de cacher derrière.
Je ne suis pas spécialiste des comportements d'enfants cependant j'ouvre ou entrouvre une porte sur les comportements défis que vous ressentez qui peuvent être dus à d'autres difficultés sous jacente.
Parfois "la menace" paternelle suffit car l'enfant est disposé à faire les choses et parfois l'enfant est submergé et il n' y a plus rien qui fonctionne.
Je vous orienterai vers une guidance parentale qui permetterait de remettre des objectifs comportementaux à votre fils et des outils parentaux pour une meilleure compréhension. Il serait également intéressant d'en parler au médecin traitant ou pédiatre pour vérifier que le développement cognitif, émotionnel et psychologique de votre enfant ne soit pas perturbé par un élément extérieur.

j'accompagne des parents dont les enfants sont diagnostiqués TOP (Trouble de l'Opposition avec Provocation) souvent associé à d'autres diagnostics mais qui demande une exploration plus complète par un(e) Neuropsychologue spécialisé.

Je reste à votre disposition pour en discuter si vous le souhaitez
Bien cordialement,
Aurélie JEAN
Psychopraticienne

Aurélie Jean Psy sur Grenoble

10 réponses

6 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 MARS 2024

Bonjour Badou,
Les enfants ne changent pas d'attitude sans explication. Il y a du y avoir un événement il y a quelques mois soit dans l'environnement familial, soit à l'école, qui provoque ce changement soudain de comportement de votre fils. Je vous conseille vivement soit de faire une thérapie familiale avec votre conjoint, vous et votre fils, soit de faire suivre votre fils par un thérapeute capable de recevoir des enfants. Dores et déjà, soyez indulgente avec vous-même dans cette situation difficile car éduquer un enfant est une tâche complexe et parfois frustrante. Il est normal que vous soyez parfois à bout. Demandez à Papa de prendre plus souvent le relais.
Bon courage à vous.
Frédéric Duquerois
Psychopraticien en Analyse Transactionnelle
Adultes et Couple, en Individuel et en Groupe
Nantes

Frédéric Duquerois Psy sur Nantes

378 réponses

95 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 MARS 2024

Bonjour,

Lorsqu'un enfant à ce genre de réaction, cela peut vouloir dire qu'il cherche à attirer votre attention. Y a-t-il eu un événement particulier qui l'a potentiellement touché il y a 5/6 mois ?

Il est possible que quelque chose énerve / stresse votre garçon et qu'il n'arrive pas à mettre des mots sur ce qu'il ressent. S'il est difficile de parler avec lui en ce moment, il pourrait être intéressant de lui demander de faire un dessin sur ce qui lui vient à l'esprit et de voir ce qui sort.

Si cela persiste, il serait conseillé de demander de l'aide à un professionnel spécialisé pour les enfants. Il est parfois nécessaire d'avoir un 3ème parti, plus neutre, qui pourrait mettre votre enfant en confiance et à qui il pourra expliquer un peu plus ce qui le préoccupe en ce moment.

Je reste à votre écoute,

Gwenael THING-LEOH
Psychologue - Psychothérapeute


Gwenael Thing-Leoh Psy sur Lyon

280 réponses

1043 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 MARS 2024

Bonjour Badou,
Si votre enfant à changé de comportement il y a 5/6 mois en arrière, c'est qu'un événement à l'école ou au foot à déclenché son mal être. Il serait bien qu'il soit suivi en psychothérapie afin de l'aider et trouver ce qui le dérange. Mais vous aussi, vous avez besoin d'être accompagné car la situation vous pousse dans vos retranchements et vous bouleverse, ce qui est normal.
Il est préférable de choisir 2 praticiens différents, un en présentiel pour votre fils et un autre pour vous.
Ma première consultation ou téléconsultation est gratuite.
Nathalie Dodret Psychopraticienne spécialisée dans l'aide à la parentalité, TCC et stress post traumatique

Nathalie Dodret Psy sur Carentan

61 réponses

17 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 MARS 2024

Bonjour,
Il y a certaines des évènements qui se sont produits pour que votre enfant change radicalement de comportement.
Je vous conseille de consulter, mon approche est appropriée pour les enfants (voir mon profil). Je reçois régulièrement des enfants et 2/3 séances sont suffisantes.

Cordialement
Hypnothérapeute clinique - Thérapie intégrative & holistique

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

5394 réponses

31825 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 MARS 2024

Bonjour Badou
C'est difficile de vivre ce genre de situation et tellement culpabilisant que je comprends que vous demandiez de l'aide. Surtout si ce n'était pas comme ça avant. Quelque chose s'est passé qui a fragilisé la relation que vous avez avec votre fils. Soit un événement récent qui le concerne (école, copains, famille, foot ...) soit un problème plus ancien qui revient à la surface qui le concerne aussi. Autre piste: L'histoire familiale proche: vous les parents, fratrie s'il y en a (avez-vous d'autres enfants?). Des problèmes de santé par exemple de l'un ou l'autre qui angoisse l'entourage ??? L'agitation et l'opposition de votre fils déclenche en vous une violence contenue que vous avez le courage de formuler. Cela vous évoque -t-il une situation familiale plus ancienne? Un lien entre deux personnes de l'arbre généalogique? Ou plus récemment, un conflit familial où le moyen de communication était ou est sur un mode agressif? Se faire aider par un psychothérapeute qui vous recevra soit seule soit avec votre fils, pourrait vous aider. Ensuite le ou la professionnel(le) vous dira si c'est votre fils ou vous qui avez besoin d'un suivi.
Dominique Dhaine
psychothérapeute
psychogénéalogiste

Dominique Dhaine Psy sur Paris

48 réponses

11 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 MARS 2024

Bonjour Badou,
Merci pour votre message. Vous êtes, avant tout, une maman attentionnée qui est soucieuse du bien être de son enfant. Vous traversez une période plus difficile et vous vous en voulez d'avoir du mal à supporter votre enfant.
Le comportement de votre enfant de 6 ans est une forme d'expression. Ses provocations, sa désobéissance sont une façon d'exprimer quelque chose qu'il ressent mais qu'il ne peut pas dire autrement et dont il n'est pas nécessairement conscient. Pour vous aider davantage il faudrait en savoir davantage sur le fonctionnement de votre foyer et les relations que vous entretenez à trois (si vous n'avez pas d'autres enfants). Vous et votre mari, traversez vous une période préoccupante (travail, relations familiales...)? Quel place occupe votre mari dans l'éducation de votre fils, à part le gronder quand il rentre ou avant de partir au travail ? Les enfants ont des antennes et captent les tensions, les préoccupations, les soucis que peuvent avoir leurs parents et qui les détournent d'eux.
Ce type de comportement, chez un enfant de 6 ans, peut-être la cause de beaucoup de facteurs. Si la situation devient trop difficile à vivre pour vous, je vous invite à prendre rendez-vous avec un ou une psychothérapeute qui pourrait vous recevoir tous les trois, pour vous aider à comprendre ce qu'il se joue à travers le comportement de votre enfant.
N'hésitez pas à me contacter.
Bien à vous,
Philippe MATHIAS

Philippe Mathias Psy sur Toulouse

197 réponses

105 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 MARS 2024

Bonjour madame,

Votre fils semble avoir changé d'attitude depuis six mois, que s'est-il passé à cette période ou auparavant, pouvant être important à ses yeux et non spécifiquement pour vous?
Vous expliquez distinctement que auparavant, il avait un autre comportement.

Si les cadres éducatifs ont bien été posés, c'est que sa désobéissance et ses attitudes de confrontation envers vous spécifiquement sont le signe d'une souffrance psychique pour lui; il semble en colère, en révolte du haut de ses six ans.

Y a t il eu un ou des évènements à l'école, au foot, à la maison pouvant l'avoir incommodé et déstabilisé?

Il vout fait passer un message de son mal-être qu'il faut savori décrypter et je ne pense pas que ses objections soient de la provocation pour vous ennuyer.

Il s'agit donc de l'aider à mettre en mots ce qu'il a sur le "coeur", de rester calme, de ne pas le braquer et le "menacer" car ces agissements vont encore plus à son encontre. il doit être en confiance avec vous ou votre mari ou une personne qu'il affectionne particulièrement de votre famille ou de vos amis, ce peut être un étranger car il se sentira alors plus libre de livrer ce qui ne fonctionne pas ou plus actuellement.
Seule la communication avec lui le sortira de cette spirale où il réside une ambiance délétère pour lui comme pour vous, ses parents.

Vous pouvez également demander une consultation avec un thérapeute qui aura la manière de rétablir la connexion avec lui si cela vous est possible mais une chose est certaine, il ne peut absolument pas rester dans cet état de souffrance montrée par son comportement d'opposition;

Je reste à votre écoute, en téléconsultation, si vous le souhaitez, sachant que je suis entre autre spécialisée sur l'aide à la parentalité.

Bien chaleureusement.

Bénédicte ESCARON
Psychanalyste
THérapeute d'aide à la Famille et à la parentalité.

Benedicte Escaron Psy sur La Haye-d'Ectot

892 réponses

9663 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13450 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13450

questions

réponses 137050

réponses