Violée à plusieurs reprises, aujourd'hui j'en suis venue à me prostituer...

Réalisée par Marie le 14 juin 2016 5 réponses  · Approches psychologiques

Bonjour et d'avance merci de me lire.


J'ai bientôt 33 ans, mariée depuis 10 ans, nous avons 2 belles princesses de 8 et 6 ans mais aujourd'hui je suis rattrapée par mon passé...

L'impression d'être mon propre bourreau...



Pour les grandes lignes, j'ai eu une enfance mouvementée entre le décès de ma petite sœur à mes 2 ans, un père violent et alcoolique qui préférait mes 2 frères, une mère qui ne disait jamais rien et un placement à mes 11ans en famille d’accueil.


A mes 20 ans, j'ai été violé par 2 hommes lors de ma soirée d'anniversaire.

Pour m'assurer que tout allait bien, j'ai contacté une gynécologue en urgence quelques jours après, pour effectuer les examens de contrôle et je me suis murée dans le silence, personne ne savait rien.


Les semaines sont passées et du jour au lendemain plus de règles, j'ai donc vu mon gynécologue traitant qui alors n'était pas au courant de ce qu'il s'était passé des mois avant. C'est alors que J'ai appris que je faisais un déni de grossesse (j'étais enceinte de 26sem), Après avoir expliqué la situation à mon gynécologue, grâce à son aide j'ai pu me rendre à Barcelone pour un "avortement".

Je ne pouvais garder cet enfant...


Malgré tout, les années ont passé et j'ai fais ma vie... En étouffant tout ça dans un tiroir au plus profond de ma mémoire...


Quand j'ai rencontré mon mari lors de notre première relation non protégée, par malchance, je suis tombée enceinte mais nous étions ensemble depuis quelques mois je ne voulais pas prendre le risque de le perdre lui alors j'ai avorté mais à ce moment là j'ai vrillé.

J'ai déjà eu beaucoup de mal à lui expliquer ce que je j'avais vécu et par la suite mon comportement à changé j'ai commencé à parler à des hommes sur internet ... Ils étaient toujours éloignés géographiquement car je ne voulais pas les rencontrer mais c'était même sans prendre conscience que ce que je faisais était mal. Mon mari s'en ai rendu compte à plusieurs reprises j'ai donc vu une thérapeute et ça été mieux. Mais j'avais cette impression qu'il fallait que je plaise ou quelque chose comme ça...

Pourtant j'aime tellement mon mari et ma famille...


En début d'année j'ai préparé un renouvellement de vœu surprise à mon mari pour nos 10 ans de mariage, je voulais lui montrer comme il est important pour moi dans ma vie et comme je suis fière d'être sa femme. Mes filles et nos amis étaient dans la confidence.

Pour lui faire plaisir et parce que j'ai toujours eu des problèmes à m'ouvrir sexuellement, suite à une perte de poids importante, j'ai voulu faire quelque chose que je n'avais jamais pu faire, me toucher; mais j'ai réagis très violemment sans dormir pendant des semaines avec des cauchemars etc.

J'ai alors compris que d'autres abus étaient arrivés pendant mon adolescence et mon enfance...

Des images sont remontées, des odeurs.

Une horreur.... Mais j'étais comme tétanisée à l'idée de lui en parler j'ai donc tout gardé pour moi.


Quand ces cauchemars sont arrivés je gérais, je ne laissais rien paraitre. Mon mari me disait même "Tu es radieuse en ce moment" pourtant j'enchainais les nuits blanches.

Je ne sais pourquoi, en mars j'ai trompé mon mari avec un homme que je connais mais qui ne me plait pas. Je comprends même pas moi même ! Je n'en avais pas envie ! Je me sentais pas bien et tellement sale... Mais c'était comme si je jouais un rôle je sais pas. Mais j'ai continué à faire de ma vie un cauchemar...


Masseuse bien-être de métier, mi-avril j'ai fais des massages sensuels, jusqu'à finir par me prostituer à 4 reprises en mai...

Et heureusement fin mai mon mari a tout découvert...


Aujourd'hui je prends réellement conscience de ce que j'ai fais mais c'est comme si ce n'était pas moi !!!! L'impression d'avoir vu mais que je pouvais pas réagir.

Mon mari ne me croit pas mais c'est tellement vrai !

J'écrivais et répondais à ces hommes mais avec une toute autre façon de parler...

J’employais des mots que je n'utilise jamais dans mon quotidien...

C'est monstrueux ce que j'ai fais, tellement cruel et je vais tout perdre... Je suis tellement en colère contre moi même pourquoi n'ai je pas fait le nécessaire avant ...

Comment puis-je faire...

Je veux m'en sortir mais je veux pas perdre mon mari.

J'ai de suite pris contact avec une thérapeute spécialisée en victimologie pour avoir des réponses.

Suis-je complètement folle? Suis-je bonne à être enfermé?


Lors de notre premier rendez-vous elle a essayé de me rassurer en me disant que c'était une suite de ce que j'avais vécu est-ce vraiment possible?

Comment ai-je pu m’autodétruire, me vendre, me salir comme ça.

Comment ai-je pu en arriver là...

Mais mon mari est démoli...

J'ai tout détruit...


Aidez-moi s'il vous plait...

Merci.

comportement , décès , alcoolique

Meilleure réponse

Madame,
J'ai lu avec attention votre histoire douloureuse et qui l'est encore...

Il est important de choisir un thérapeute spécialisé dans les dissociations de la personnalité.

Car vous dites à différentes reprises, je jouais un rôle, ce n'était pas moi, ... c'est seulement une partie de vous qui rejoue les traumatismes vécus, l'autre partie saine de vous même n'a plus le contrôle à ce moment là...

L'hypnothérapie intégrative est une approche pluridisciplinaire qui convient aux personnes dissociées dans les cas de traumas d'abus sexuels.

Les thérapies verbales conventionnelles ne permettent pas l'accès à l'inconscient et à la partie traumatisée de l'état du Moi .

Restant à votre disposition,
Cordialement

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Madame, votre histoire douloureuse et traumatique avec un un phénomène de dissociation tout à fait caractéristique. Il me semble qu'un suivi associant thérapie individuelle en psychosexologie voire une thérapie de couple (vu les difficultés avec votre mari) dans un second temps pourrait être indiquée.
N''hésitez pas à me consulter, vos difficultés sont tout à fait en lien avec mes spécialités.
S.Garnero, DR Psychologie Sexologue
Bien à vous

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

20 JUIL. 2016

Logo GARNERO Sebastien GARNERO Sebastien

163 réponses

662 J'aime

Bonjour
Je viens seulement de voir votre message, faute de temps pour consulter mes mails.
Désolée je n'ai pas tout lu mais rien qu'à lire quelques paragraphes, je pense pouvoir vous aider.
Téléphonez moi et consultez mon site et en particulier les témoignages.
A bientôt
Bon courage mais gardez espoir surtout
A bientôt
Cordialement
E Steinberg

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

21 JUIN 2016

Logo Elisabeth Steinberg Elisabeth Steinberg

7 réponses

49 J'aime

Bonjour Marie,
le phénomène de dissociation que vous évoquez est quasi systématique lors d’un viol, comme si la personne se disait « ce n’est pas moi qui vit cet enfer, c’est une autre ».
Cet épisode n’est pas, à mon sens, la cause "unique" du sentiment que vous avez depuis, à savoir, d’avoir des comportements qui vous échappent, qui s’imposent à vous comme à une personne étrangère.
Je pense, c’est une hypothèse, que vous aborderez avec votre psy victimologue, la question de l’estime, de l’image de vous, je dirais même, de l’amour de vous-même que vous aviez - bien avant ces expériences traumatiques- . Ce manque d’estime ayant pu vous précipiter malgré vous vers ces expériences malheureuses. Mais ce n’est qu’une hypothèse.
Enfin, précaution, vérifiez bien la formation de votre psy, son expérience, sa notoriété en tant que thérapeute, car certains thérapeutes auto-proclamés embarquent les victimes dans la remontée de faux souvenirs qui arrivent à faire plus de dégâts que de les libérer de traumatismes bien réels, ceux-ci, ancrés dans le subconscient.
Courage et cordialement à vous

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

15 JUIN 2016

Logo Maurice Gaillard Maurice Gaillard

1888 réponses

5579 J'aime


Bonjour Marie,

Les traumatismes vous avez vécus et ce que vous vivez aujourd’hui est très douloureux.

Pendant de nombreuses années, pour vous protéger, votre cerveau a occulté certains traumatismes. Aujourd’hui, tout refait surface (notamment au travers des cauchemars, porte d’accès de votre inconscient) et vous adoptez des comportements que vous ne comprenez pas.

Pour vous aider, vous avez fait le bon choix en consultant. Certains thérapeutes sont spécialisés sur les traumas (par ex l’EMDR).

Vous n’êtes ni « folle », ni « bonne à enfermer ». Vous avez vécu, depuis l’enfance, des traumatismes très violents. Votre cerveau a fait, pendant des années, ce qu’il pouvait pour vous permettre de continuer à avancer. Les traumatismes se sont répétés, sans que vous puissiez faire le lien (puisque vous les aviez occultés). Aujourd’hui, tout vous revient.

Le travail que vous avez entamé avec votre thérapeute est courageux. Je ne sais pas quelles sont les pratiques de votre thérapeute. Les thérapies alternatives telles que l’hypnose, l’EMDR, la PNL peuvent vous aider.

Bon courage, la résilience est au bout de la route.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas.

Nathalie Delmotte

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

15 JUIN 2016

Logo Nathalie Delmotte Nathalie Delmotte

152 réponses

629 J'aime

Questions similaires

Voir toutes les questions
Comment se déroule une thérapie pour traiter les traumatismes du viol ?

17 réponses, dernière réponse le 16 Février 2018

J'ai du mal à nouer des relations

2 réponses, dernière réponse le 04 Février 2019

conséquences d'un viol 35 ans après...

5 réponses, dernière réponse le 27 Septembre 2018

L'analyse m'aiderait-elle à guérir tous ces maux?

8 réponses, dernière réponse le 20 Janvier 2019

Comment aider notre fils de 15 ans à entrer dans la vie?

14 réponses, dernière réponse le 18 Août 2015

J'ai beaucoup de mal à tourner la page

4 réponses, dernière réponse le 17 Juillet 2016

L'école a détruit ma passion et mon avenir

7 réponses, dernière réponse le 17 Octobre 2017