Vous ne pouvez pas vous déplacer en cabinet ?
Trouvez un psy en ligne

Anxiété et hypervigilance, quel lien ?

<strong>Article révisé</strong> par le

Article révisé par le Comité Psychologue.net

Sursautez-vous au moindre bruit ? Vous sentez-vous en état d'alerte permanent ? L'hypervigilance est un système de défense exacerbé lié à l'anxiété.

18 JUIL. 2019 · Lecture : min.
Anxiété et hypervigilance, quel lien ?

Bien avant nous la vigilance permettait à nos ancêtres de survivre face à des prédateurs, aujourd'hui si elle sert encore face à un danger elle peut aussi virer à l'hypervigilance. Qu'est-ce que l'hypervigilance ?

Les personnes hypervigilantes sont des personnes hypersensibles à leur environnement. Mais que se passe-t-il exactement ? Le cerveau de ces personnes sur-analyse et sur-réagit à cet environnement et à ses supposées menaces. Elles anticipent donc un potentiel danger et leur sens restent toujours en alerte. 

Il peut s'agir d'un danger physique (une voiture, un bruit, etc.) ou bien d'un événement qui survient au cours d'un échange avec une personne (froncement de sourcils = il ne m'aime pas, etc.). 

Attention toutefois à ne pas confondre paranoïa et hypervigilance : l'hypervigilant est une personne sur ses gardes, qui anticipe, elle est lucide son malaise sans arriver toutefois à changer cela. Au contraire, la paranoïa est une personne délirante qui vit son délire dans le présent sans prendre conscience de sa maladie.

Comment savoir si je suis hypervigilant.e ?

Voici quelques signes qui peuvent indiquer que vous êtes une personne hypervigilante :

  • une tendance à crier et sursauter quand vous êtes suprise ;
  • une tendance à épier votre environnement ;
  • une tendance à éviter la foule, les réunions de personnes nombreuses ;
  • une tendance à sur-analyser des situations et à imaginer le pire ;
  • une hypersensibilité au ton et aux expressions utilisés par vos interlocuteurs ;
  • une tendance à prendre tout personnellement.

Si ces comportements peuvent sembler peu gênants ou contraignants, sachez qu'ils peuvent mener à des comportements obsessionnels, à des difficultés dans les relations sociales ainsi qu'à un retrait social.

Quel lien entre hypervigilance et anxiété ? 

L'hypervigilance peut être un symptôme de l'anxiété, en effet on retrouve celle-ci chez les personnes qui en souffrent. Cette hypervigilance est d'ailleurs surtout présente lors de nouvelles situations.

Le trouble d'anxiété généralisée se traduit par des préoccupations excessives pendant de longues périodes au sujet de différentes choses qui ne sont pas nécessairement reliées entre elles. En d’autres termes, la personne qui en souffre se préoccupe d'événements qui ont de fortes probabilités de ne jamais survenir. La personne anxieuse, elle, va « sur-détecter » les menaces… même quand ces dernières sont mineures et non-imminentes.

Ainsi, si les personnes qui souffrent de troubles anxieux sont hypervigilantes par rapport à l’objet de leur angoisse, elles le sont également dans d'autres domaines. 

Mais un doute subsiste encore : est-ce l'anxiété qui conduit à l'hypervigilance ou est-ce le fait d'être hypervigilant qui amène à des troubles anxieux

Comment en finir avec l'hypervigilance ?

L'hypervigilance se traite via :

  • des méthodes douces comme la relaxation ou le yoga ;
  • une psychothérapie : un travail sur soi qui va permettre de relativiser les dangers qui se présentent ou non à nous.

Pour toute question, nos professionnels restent à votre écoute sur la section questions du site, et vous pouvez contacter un spécialiste afin de vous faire accompagner si vous vous sentez concerné.e par l'hypervigilance ou les troubles anxieux.

Photos : Shutterstock

psychologues
Linkedin
Écrit par

Psychologue.net

Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail

derniers articles sur anxiété