Psychologue.net
Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Commencez à fabriquer de nouveaux neurones !

<strong>Article révisé</strong> par le

Article révisé par le Comité Psychologue.net

Quel que soit votre âge, vous pouvez regénérer vos neurones ! Vous en avez le potentiel, mais il faut le travailler.

20 janv. 2017 · Lecture : min.
Commencez à fabriquer de nouveaux neurones !

Pierre-Marie Lledo, neurobiologiste et directeur de recherches au CNRS lauréat du Grand Prix de l'Académie des sciences, nous explique que le cerveau a soif de comprendre et d'apprendre, et qu'il se détériore de la routine. Ce spécialiste a mis à jour les pouvoirs d'auto-réparation du cerveau. Ainsi nos neurones se renouvellent, et nous pouvons dès à présent mettre de côté cette croyance éculée qui consiste à croire que nous perdons chaque jour des neurones.

Le cerveau peut créer de nouveaux neurones

Si le cerveau est l'organe le plus complexe de l'être humain, deux régions situées dans le cerveau adulte qui contiennent des cellules souches continuent de se multiplier et à produire en permanence de nouveaux neurones. Elles jouent un rôle dans la mémoire et l'apprentissage. Toutefois si les neurones se régénèrent, il ne faut pas oublier que votre cerveau vieillit, et la régénération du cerveau perd aussi de son efficacité. Vous vous demandez comment faire alors pour produire de nouveaux neurones ?

Des chercheurs ont ainsi montré qu'une souris perd jusqu'à 50% de sa production de neurones si elle ne se trouve pas dans un environnement stimulant dès 2-3 semaines (autres souris, nourriture variée, jouets, sport, etc.). La régénération devient nulle si la souris subit un stress . Mais si cette même souris est mise dans un univers enrichi et stimulé (objets nouveaux, d'autres souris, une nourriture riches et des exercices physiques) alors son niveau de production de neurones est multipliée par 3. L'étude a ainsi mis en avant que le cerveau se nourrit du changement tandis qu'il se détériore sous l'effet de la routine.

Il est possible grâce à quelques points clés à suivre de régénérer son cerveau comme si vous aviez 20 ans. Suivez le guide !

Six principes à mettre en œuvre 

  • S'ouvrir et accepter le changement

Il faut fuir la routine, s'émerveiller de s'instruire, avoir cette soif d'apprendre et de comprendre : ce peut être dire non à la routine en sortant, en rencontrant de nouvelles personnes, et bien d'autres choses. Profiter pleinement de la vie est la clé d'une bonne régénération de votre cerveau. Notre cerveau a soif d'apprendre et de comprendre.

shutterstock-212643850.jpg

  •  Trier l'information

Savoir ce qui est utile, et laisser le futile. Nous sommes face à des millions d'informations, et finalement nous trions peu. Nous lisons sans vraiment retenir, en avalant un maximum d'informations, c'est "l'infobésité". Le fait de juste savoir n'aide pas notre cerveau à produire de nouveaux neurones, au contraire avec toutes ces informations celui-ci devient anxieux. Au delà de savoir, il faut donc comprendre. Comment faire un tri ? Choisissez l'information qui vous fait comprendre et laissez de côté celle qui vous fait juste savoir.  

  • Lutter contre les anxiolytiques et les somnifères

 Si les somnifères et les anxiolytiques apparaissent comme une thérapeutique pour stopper ces incessantes pensées, ils sont considérés comme nocifs et donc à proscrire ( avec l’aval bien sûr de votre médecin traitant). Quel est l'effet recherché de ces médicaments ? Empêcher le cerveau de fonctionner, et donc de comprendre. En mettant le cerveau en pilote automatique dans votre vie, ils ne permettent ni de favoriser , ni de stimuler sa régénération. Cela va contre le premier principe qui est de s'ouvrir au changement et de l'accepter. L'utilisation quotidienne de ces substances empêche la production de nouveaux neurones.  

  • La sédentarité n'est pas bonne

Sortir de la sédentarité , et se bouger, pratiquer un sport. Les muscles produisent des substances chimiques qui ont une incidence sur le cerveau. Il existe donc une corrélation directe entre l'activité physique et sportive et donc musculaire et la production de nouveaux neurones. Bougez-vous, c'est bon pour votre ce cerveau !

shutterstock-444890599.jpg

  • Cultiver son altérité

 Nous avons besoin d'être stimulé, et pour être stimulé quoi de mieux que de rencontrer de nouvelles personnes. Certaines parties de notre cerveau ne peuvent s'activer que lorsque nous sommes en relation avec d'autres personnes. Appelé le "cerveau social", plus vous parlerez et communiquerez avec les autres, plus vous prendrez soin de votre cerveau car il sera favorable à produire de nouveaux neurones. 

  • Une nourriture variée

C'est prouvé, une partie de la flore intestinale communique en permanence avec notre cerveau. Et c'est pourquoi notre alimentation joue un rôle important : consommer des fibres et avoir un régime équilibré permet la prolifération de certaines espèces bactériennes favorisant la prolifération de neurones. Au contraire, la malbouffe et la nourriture riche en graisses, sucres, ou peu variée ne permet pas aux cellules de produire de nouveaux neurones.

En savoir plus ? Cliquez ici pour la vidéo du neurobiologiste Pierre-Marie Lledo.

Photos : Shutterstock

psychologues
Écrit par

Psychologue.net

Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail