Comment choisir ses amis ?

<strong>Article révisé</strong> par le

Article révisé par le Comité Psychologue.net

Si le choix de ses amis est un mélange de conscient et de schémas inconscients, une amitié durable nécessite un peu d'efforts.

4 JUIL. 2017 · Lecture : min.
Comment choisir ses amis ?

On ne choisit pas sa famille, c'est entendu. Mais, et ses amis ? Est-ce que les relations que nous construisons avec des amis se font naturellement, par hasard, ou sont-elles le fruit d'une recherche inconsciente ?

Vous êtes-vous déjà demandé d'où venait le lien qui vous unissait à vos amis ? Il arrive en effet que ceux-ci soient très différents de nous, voire qu'ils aient des comportements et guides morales que l'on n'accepterait ni chez soi, ni chez un partenaire amoureux. Et pourtant, nous continuons à bien nous entendre avec eux, à leur livrer des parts parfois intimes de nous-mêmes. D'où cela vient-il ?

Se faire des amis... et les garder

Parfois, on réussit facilement à rencontrer des gens, à créer des liens. Là où cela nous coûte, c'est lorsqu'il faut entretenir ces liens, garder cette amitié sur le long terme : on parle alors d'instabilité relationnelle.

Maintenir une amitié demande, comme toute relation, de faire des efforts. L'effort de prendre des nouvelles, d'essayer de se dégager du temps libre pour pouvoir se voir. Et cela, dans nos vies bien remplies, est parfois difficile. D'autant que l'amitié, comme l'amour, souffre parfois d'une image "à la vie à la mort", qui fait que l'on se sent vite coupable de ne pas réussir à maintenir une relation.

La clé d'une amitié réussie ? Savoir donner aussi bien que l'on sait recevoir. Or, pour certains caractères, c'est quelque chose de difficile. Qu'il s'agisse des personnes trop narcissiques qui ne parviennent pas à comprendre les besoins de l'autre ou de personnes dépendantes qui en demandent trop en matière d'amitié. Les personnes très indépendantes, qui ne veulent rien devoir à personnes, ont aussi des difficultés à garder des amis et, contrairement à ce que l'on pourrait penser, ce n'est pas parce qu'elles n'ont pas de cœur. Au contraire, il s'agit de personnes qui ont une forte sensibilité affective et fuient les difficultés que peuvent entraîner une relation.

shutterstock-289805117.jpg

Maintenir une amitié sur le long terme demande un peu d'efforts, mais aussi un peu de connaissance de soi afin d'être à l'écoute des besoins de l'autre et de comprendre s'il a bien sa place dans la relation amicale.

Comment choisir ses amis ?

Une bonne amitié nécessite du temps. Pensez à vos priorités : la famille, le travail, le sport... Pour maintenir une amitié, il vous faudra faire de la place dans votre emploi du temps, et être prêt à le faire sans que l'autre doive se sentir coupable. Si c'est plus facile pour vous, n'hésitez pas à programmer un rendez-vous hebdomadaire avec vos amis, un créneau horaire que vous vous réservez tous pour cela.

Soyez honnête avec vos amis : dites-leurs que prendre des nouvelles et maintenir un lien n'est pas votre fort si c'est le cas, et qu'ils ne doivent pas s'en formaliser. Expliquez-leur ce que vous attendez d'eux : qu'ils organisent ou prennent des nouvelles ? Qu'ils vous laissent de l'espace jusqu'à ce que vous veniez vers eux.

shutterstock-474218590.jpg

Choisit-on vraiment nos amis au hasard ?

En matière d'amitié, nous sommes face à un mélange entre choix conscients et inconscients. Le contact qui se noue et l'appréciation d'une personne sont inconscients, mais la décision de maintenir ou non ce lien est, elle, consciente. Pour savoir avec qui vous avez envie de maintenir ces liens, pensez aux qualités que vous souhaitez voir chez un ami, au caractère dont vous vous rapprochez le plus (réservé ou expressif, penseur ou actif, etc.) mais aussi si vous êtes plutôt une personne qui a besoin d'être entourée de beaucoup de personnes ou de peu. Nous avons des besoins en matière d'amis, il est tout à fait normal de faire le point sur ce qui nous convient le mieux afin de définir avec qui nous voulons nouer le plus de contacts.

Nous choisissons aussi nos amis, de manière inconsciente, en leur attribuant des rôles qui correspondent à notre histoire personnelle. Sans le savoir, des schémas et mécanismes nous font nous tourner plus vers certaines personnes que d'autres. A ce titre, apprendre à mieux se connaître avec l'aide d'un professionnel peut permettre de mettre au clair nos besoins et de se tourner vers les personnes qui nous apportent ce dont nous avons besoin.

Photos : Shutterstock

psychologues
Linkedin
Écrit par

Psychologue.net

Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail

derniers articles sur aptitudes sociales