Comment savoir si je souffre de fatigue sociale ? 6 signes que vous perdez votre énergie avec les gens

Pourquoi est-ce que je me sens plus fatigué lorsque je suis entouré et que je rencontre du monde ? Que puis-je faire pour y faire face ? Découvrez ce qu'est la fatigue sociale.

24 MAI 2023 · Dernière modification: 20 FÉVR. 2024 · Lecture : min.
Comment savoir si je souffre de fatigue sociale ? 6 signes que vous perdez votre énergie avec les gens

La fatigue sociale, également appelée épuisement social, fait référence aux personnes qui ressentent un manque d'énergie lorsqu'elles passent trop de temps avec d'autres personnes. Dans ces cas, elles ressentent comme un trop plein, elles ont l’impression que leurs batteries sont à plats, elles éprouvent le besoin de dormir et de se retrouver seul. Cette mise à l’écart est absoluement nécessaire, car si elles ne le font pas elles ne peuvent ressentir le besoin de prendre du temps pour eux, car s'ils le font, ils ne peuvent pas récupérer leur énergie. Mais pourquoi notre batterie sociale s'épuise-t-elle ?

Qu'est-ce que la fatigue sociale ?

La fatigue sociale se produit lorsque les gens se sentent surstimulés, stressés, fatigués et anxieux dans un contexte où il y a d'autres personnes. Dans la plupart des cas on peut s’en rendre compte sur le moment. On se sent comme déconnecté de l’instant présent et de la personne qui parle, on voudrait être ailleurs, on a l’impression que se concentrer pour écouter une conversation demande un effort conséquent. On peut aussi se demander quoi dire, comment le dire et ce que les autres pensent. Lorsque cela se produit, les personnes concernées peuvent sentir qu'elles n'ont même plus la motivation de parler aux personnes autour d’elle, même si elle les apprécies.  Ce sentiment qui peut les amener à s'isoler pendant un certain temps afin de récupérer de l'énergie. Cette fatigue sociale est généralement très courante chez les personnes introverties et/ou les personnes dites hypersensibles, mais elle peut être également synonyme de différents problèmes de santé mentale, comme l'anxiété sociale, ou des troubles dépressifs.

Comment savoir si je souffre de fatigue sociale ?

Si vous vous sentez épuisé, vidé, à chaque fois que vous vous rendez à un événement social, il est fort probable que vous souffriez de ce type de fatigue. Certains signes peuvent vous aider à y voir plus clair :

  1. Vous êtes extrêmement fatigué : Vous avez l'impression de faire face à un épuisement mental, physique et émotionnel, même après avoir passé une bonne nuit de sommeil. Vous n’avez qu’une envie, supprimer les bruits environants, les lumières intenses, fermer les yeux et dormir. 
  2. Stress : Si, lorsque vous êtes avec des gens ou lors d'événements sociaux, vous vous sentez stressé, comme s'il y avait un enjue et cela même si vous savez que la rencontre sera brève. 
  3. Anxiété : L'idée de quitter votre espace personnel peut vous amener à ressentir des symptômes physiques anxiogènes.
  4. Vous évitez les événements sociaux : les personnes souffrant de fatigue sociale se trouvent souvent des excuses pour essayer de refuser une invitation à voir leurs amis et leur famille.
  5. Changez d'humeur : Ressentir des changements d'humeur lorsque vous vous rendez à un événement, ou éprouver une certaine tristesse, peut être synonyme de souffrance sociale.
  6. Impulsivité : L'inconfort causé par la participation à certains événements sociaux peut vous amener à agir de manière impulsive, c'est-à-dire à dire ou à faire des choses que vous ne voulez vraiment pas.

Ces signes peuvent indiquer qu'une personne souffre d'une certaine fatigue sociale. Si vous êtes concernés, il est crucial que vous compreniez que vous avez besoin de plus de temps seul avec vous-même.

Comment gérer la fatigue sociale ?

Comment gérer la fatigue sociale ?

Si vous pensez que vous souffrez peut-être d'anxiété sociale, il est important que vous compreniez qu'il existe différentes façons de la gérer. Nous vous recommandons de suivre ces différents conseils :

  • Apprenez à dire « non » : de nombreuses personnes peuvent souffrir de fatigue sociale parce qu'elles ont du mal à dire « non » aux autres. Elles s'obligent à accepter tous les rendez-vous en négligeant leur état du moment, historie de faire plaisir aux autres. Face à ces comportements et attitudes, il est important que vous appreniez à dire ce que vous voulez vraiment et ce dont vous avez besoin. Refuser une invitation ne fera pas de vous une mauvaise personne, alors, ne dites oui qu'aux engagements sociaux qui vous passionnent vraiment.
  • Accordez-vous de petites pauses : Prendre des pauses entre les événements sociaux peut vous aider à vous sentir plus à l'aise. . Mais également pendant ces évènements.  Si vous ressentez un trop plein, vous pouvez vous isoler un moment au toilette ou dans un endroit plus calme. Et si cela ne suffit pas, autorisez vous à partir avant la fin de l’évènement pour vous reposer mentalement. 
  • Établissez des limites saines : S'il y a des attitudes de la part des autres qui vous dérangent ou vous épuisent dans certains événements sociaux, il est important que vous les communiquiez ou que vous trouviez des stratégies pour y faire face. Déterminez en amont ce qui est ok pour vous et ce qui ne l’est pas. Si par exemple vous savez que vous tel restaurant où on vous propose d’aller est très bruyant et met toujours la musique trop forte, acceptez l’invitation mais en proposant un autre restaurant plus calme.
  • Cherchez le soutien d'amis ou de votre famille : en parler avec vos amis et votre famille vous aidera à vous sentir plus compris. Expliquez leur que vous avez besoin de plus d'espace pour vous et pour recharger vos batteries. Que cela n'a rien à voir avec eux ni avec l'amour que vous leur portez. 
  • Concentrez-vous sur votre bien-être : Vous devez être votre priorité. Prendre du temps pour soi est l'une des clés pour se sentir mieux. Cela implique de penser un peu moins aux autres et un peu plus à vous. 
  • Prenez des décisions et respectez-les : Mettez de côté la culpabilité. Vous ne devriez pas vous sentir mal de ne pas vouloir assister à certains événements. Il est important que vous vous concentriez sur ce que ressentez vous. Vous pouvez par exemple définir un nombre de sortir maximum dans le mois ou par semaine et vous y tenir. 
  • Aller en thérapie : Un psychologue ou un coach peut vous aider à améliorer vos compétences sociales, à apprendre à dire « non » ou encore à vous faire passer en priorité.

Voici quelques-unes des façons dont vous pouvez gérer votre fatigue sociale. En résumé, la clé principale est d'apprendre à bien se connaitre et à respecter ses besoins.

PUBLICITÉ

Écrit par

Elsa Kingue Johnson

Voir profil

Bibliographie

  • Gulotta, J (2023). Signs of Social Fatigue & 9 Ways to Prevent it. Choosing Therapy. https://www.choosingtherapy.com/social-fatigue/
  • Leikas S. Sociable behavior is related to later fatigue: moment-to-moment patterns of behavior and tiredness. Heliyon. 2020 May 27;6(5):e04033. doi: 10.1016/j.heliyon.2020.e04033. PMID: 32490243; PMCID: PMC7260435.  

Laissez un commentaire

PUBLICITÉ

Commentaires 2
  • Tilde

    Bonjour Merci pour cet article intéressant, il gagnerait à être relu car il y a des coquilles et c'est dommage. Ça soulage déjà de ne pas se sentir seule dans cette situation ! Merci !

  • Paco

    Article intéressant, mais c'est dommage qu'il soit bourré de fautes d'orthographe. Si la forme n'est pas soignée, on peut douter que le fond soit juste...

derniers articles sur aptitudes sociales

PUBLICITÉ