Pervers narcissiques : 5 indices qui les trahissent

Le pervers narcissique peut détruire la vie de ses victimes, mais avec un peu d'observation, il est possible de le reconnaître et de s'éloigner.

27 JUIL. 2020 · Lecture : min.

PUBLICITÉ

Pervers narcissiques : 5 indices qui les trahissent

Ils sont aventureux, charmants, ont un grand pouvoir de communication et observent tout autour d'eux. Au début, ils sont extrêmement polis et se comportent en vrai gentleman. Mais lorsqu'ils gagnent la confiance et le respect de la victime, ils laissent des blessures qui peuvent durer toute une vie. Vous les connaissez probablement : ce sont les soi-disant pervers narcissiques.

Selon la psychiatre et auteur du livre Harcèlement moral, Marie-France Hirigoyen, les pervers narcissiques sont des manipulateurs nés qui d'abord séduisent puis vampirisent.

La violence des pervers narcissiques repose sur trois points : séduction, pouvoir et manipulation. Ils ont des caractéristiques communes à tous les pervers moraux, mais ils sont beaucoup plus froids, plus calculateurs et ont une plus grande capacité de destruction. Marie-France Hirigoyen.

Quel est le profil psychologique d'un pervers narcissique ?

Ce sont généralement des personnes qui :

  • Soit ont été maltraités, abandonnés ou ont traversé un événement traumatisant dans leur enfance.
  • Soit ont été idolâtrés et n'ont eu aucune limite, grandissant avec l'idée fausse qu'ils sont omnipotents.

Quel est le profil de la victime d'un pervers narcissique ?

Ses victimes sont généralement des personnes dynamiques, fortes et qui aiment profiter de la vie. Elles sont intelligents et capables de générer une envie très intense chez les pervers narcissiques car elles possèdent de nombreuses qualités.

Mais si elles sont si intelligentes, pourquoi tombent-elles dans les filets d'un pervers narcissique ? Parce qu'il n'est pas si facile de l'identifier, puisque les comportements narcissiques sont généralement très bien camouflés au début.

En plus de son grand pouvoir de séduction, le pervers narcissique est sensible et fragile, donnant à l'autre envie de l'aider. Souvent, la victime est quelqu'un d'empathique, qui sait se mettre à la place des autres.

Il est également important de noter que les pervers narcissiques sont de grands acteurs et agissent sans attendre. Ils enveloppent et annulent progressivement la victime. Au début, ils font tout pour gagner votre confiance. Mais une fois qu'ils ont compris l'appréciation de la victime, ils commencent à la traiter comme une marionnette.

5 signes qui révèlent un pervers narcissique

Il est difficile d'identifier un pervers narcissique, mais pas impossible, car il y a des signes qui les trahissent. Les 5 principaux sont :

1. Il a le don de savoir bien parler

Il utilise la langue très habilement pour confondre l'autre. Il fait souvent des allusions et joue avec les mots pour laisser la victime insécurisée et se sentir coupable.

De plus, il ment très souvent. Il peut mentir pour :

  • Ne pas prendre ses responsabilités
  • Pour vous tester
  • Apprendre des réactions des autres
  •  Transmettre une bonne image 

2. Au début, c'est le partenaire idéal

Pour gagner sa confiance et gagner son cœur, il fera de fausses promesses au début, il se montrera comme le cpartenaire parfait, s'adaptant à 100% à vos goûts, vos envies et votre façon d'être. Il dira probablement des phrases comme «avec toi je suis ma meilleure version», «avec toi je me sens libre», «je n'ai jamais eu un amour aussi fort que ça», «tu me comprends». Cependant, la fausse idée que vous êtes son âme sœur va tomber lorsque la narcissique remarquera que vous êtes amoureuse et piégée dans cette relation.

3. Des airs de supériorité

Au fond, le pervers narcissique est généralement une personne avec une faible estime de soi et assez peu sûre de soi, mais projette une image opposée pour se protéger. Ainsi, il a tendance à enseigner aux autres qu'il ne fait pas d'erreur, qu'il a confiance en lui, qu'il réussit et qu'il est supérieur aux autres. Quand il rencontre quelqu'un, il parle toujours de choses matérielles et valorise plus l' «avoir» que l'«être».

4. Égocentrisme

Parce qu'il est émotionnellement immature, le narcissique ne comprend pas que la vie ne tourne pas autour de lui. L'autre, ses sentiments, ses volontés et ses besoins n'existent tout simplement pas. C'est pourquoi la relation avec un pervers narcissique est souvent si inégale et épuisante.
De plus, se croyant supérieur, il n'accepte pas les critiques constructives et ne cherche jamais à changer ses points faibles.

5. Changements d'humeurs soudains

Ses sentiments sont comme des montagnes russes et il a des sautes d'humeur soudaines sans raison apparente. Il est émotionnellement instable. Il peut soudainement passer d'une humeur heureuse et satisfaite à une nervosité intense, sans que rien ne se passe.

Photos : Shutterstock

PUBLICITÉ

psychologues
Linkedin
Écrit par

Psychologue.net

Laissez un commentaire

PUBLICITÉ

16 Commentaires
  • lilinehanna

    Cela fait 4 ans et demi que je suis avec mon conjoint, et 4 ans et demi que l'ont subit la mère de ses enfants. Je n'avais jamais rencontré une personne aussi malveillante auparavant...et pourtant. C'est un harcèlement perpétuel, des insultes devant leurs enfants ( elle m'appelle la grosse vache et l'ex de son conjoint la geunon) pfff bref . Mon conjoint la rencontré étant militaire dans la ville de son affectation, quelque temps plus tard en mission elle lui apprend qu'elle est enceinte...donc il reste et assume pour son deuxième s'est casi similaire, pareil il reste et assume, malgré les violences psy et physique de Mme et sa, meme devant la soeur de mon conjoint (insultes en plein magasin devant sa soeur) à plusieurs reprise il prend ses affaires pour partir, elle le poursuit jusqu'en gare lui saute dessus lui arrache son maillot et sa bien sur s'est répétitif. Vous me direz "sa c'est la parole de monsieur..." mais c'est aussi la parole de son conjoint actuel avec qui elle n'a pas d'enfant mais qui part et reviens toujours auprès d'elle donc... et ce Monsieur a deux enfants de sa précédente union, dont une fille de 8 ans qui a tellement peur de sa belle mère qu'elle dit à son papa (j'ai peur qu'elle te tue la nuit) quand il a sa fille sur ses genoux elle lui dit qu'il a qu'a se l'enfiler et l'insulte. la 1ere fois nous avions les deux enfants de mon conjoint en vacance, Mme très gentille avait pris un rdv médicale pour le grand dans cette semaine de vacance à savoir que nous habitons à 250km, le papa lui signale qu'elle aurait pue placer le rdv sur sa semaine ou du moins pas dans la notre. Mme ne voulant rien entendre ne voulait meme pas venir chercher l'enfant pour se rdv le papa réussit à se mettre daccord pour dire un aller pour elle et lui retournera le chercher pour le reste de la semaine avant de refaire le trajet. Chose qu'elle fit. la veille le papa indique à la maman que l'enfant se porte bien et pose la question de l'intervention (le grand a un fécalome depuis plusieurs années et la sa devenait critique) l'enfant se décoince chez nous comme tout le temps par la suite bref, elle lui donne le numéro du chirurgien, le papa l'appel et le médecin lui dit que dans ce cas la sa n'est pas utile et que l'enfant peut rester chez le papa. La maman étant déja en route decide de la poursuivre et de venir voir ses enfants et de repartir après. le petit de 2ans et demi en voyant sa maman repartir se met à pleurer, le papa était en ligne avec la maman puisque pas au domicile à ce moment la, elle prévient le papa qu'elle récupère le petit, le grand lui, indique à sa mère que lui veut rester. donc elle repart, puis dans la soirée elle rappelle le papa en lui disant que se n'était pas normal que l'enfant ne veuille pas rester avec nous, et que en plus l'enfant lui aurait dit que je l'avait gifflé. Je m'insurge quand mon conjoint met le haut parleur en restant poli la la maman parle de faire constater par un médecin et porter plainte. Il a fallu un mois et que son grand lui répète que sa n'était pas vrai, qu'ensuite le plus petit dise la meme chose. c'est une des situations que l'ont subit depuis 4 ans et demi. après une tentative du papa pour avoir la garde après de nombreux problèmes chez la maman, dont son conjoint qui alerte le papa sur son comportement et les propos qu'elle tient à notre encontre, la maman s'était calmé pendant cette période. ce fut de courte durée, le harcèlement, manipulation des enfants a repris la semaine suivante le jugement. Nous sommes à bout dès que le téléphone sonne on se demande se qu'il va en etre et bien sur tous les maux sont causés par le papa et du fait qu'il soit partit à 250 km il abandonne ses enfants pour les miens sur ses dires au téléphone avec ses enfants que l'ont écoutait à coté. Et bien sur pour Mme son rang social est nettement supérieur au notre, elle est très bien vue par tous les participants sociaux qui interviennent, et elle ne sait pas comment nous gérons nos 6-7 enfants mais bon... j'ai trois enfants... avec les deux de mon conjoint 5... j'ai pris cela pour un mépris totale Mme sait très bien combien nous sommes nos enfants sont à chaque fois tous ensemble à la maison contrairement à ceux de son conjoint qui ne côtoient que très rarement les enfants de Mme. Bref une relation on peut en sortir mais la que faire?

  • Balou

    Oui cela peut être une femme...le terme pervers est general...quand a la personne qui se demande si ce n est pas elle la perverse narcissique comme dirait certains coachs sentimentales à partir du moment où tu te poses la question c'est que tu es capable de te remettre en question et donc que tu n'es pas une personne pervers narcissique.

  • Moi

    Souvent le pervers narcissique est mentionné au masculin. Une femme peut elle être pervers narcissique ?

  • Chrystelle

    Quand je lis ça je me dis que tout le monde est un pervers narcissique et moi même. Je crois être victime d'un.... Mais ... Je me pose souvent le questuon, finalement si cedt pas moi le pervers narcisse... Je m'attend à être rassuré ou à trouver la réponse mais non Do'c j'ai peur.. Vos articles me font peur...

  • damien

    les pires ce sont ceux qui sont au seins de la gendarmerie nationale française et au seins des tribunaux français , parce qu'ils /elles couvres leurs délits et leurs actes et actions délinquantes avec un statut sociale et une fonctions sociale qu'ils/elles salisses et déshonore en commettant ces délits envers nous leurs victimes .

  • Caresse

    Je suis avec un pervers narcissique et j’y reste pour les finances et chant artistique en sachant que je serais me débrouiller tte seule pour le reste. Que puis-je lui dire pour le mettre en porte à faux ? Il me stress, je ne lui ai pas dit mais sexuellement je ne ressens plus rien à force de le supporter et rejeter

  • Marie

    Bravo pour ce descriptif très détaillé. Ne vous approchez pas des pervers narcissiques. Vous allez y croire mais ils vous vampirisent et malheureusement, cela fait des dégâts !

  • damien

    C'est tout a fait ça et plus ils/elles sont violentes ,ils /elles mentes au forces de l'ordres et au tribunaux en les manipulant pour s'en faire des complices pour augmenter leurs violences et leurs manques de respect par des violences et des délinquances institutionnels d'état pour envenimer les leurs qu'ils/elles nous distribue et distribue déjà a notre famille

  • C Ptille

    Bonsoir, J aimerais savoir si une victime d un pervers narcissique peu en arriver à utiliser le même langage que le pzrvers utilise (j entends par là même expressions, même mots) Merci pour votre reponse

  • Marcius026

    Bonjour, Merci pour votre article, j'ai moi même à faire à une personne correspond à toutes les caractéristiques citées en haut, cette personne est dans mon entourage et est soit disant mon amie. Ne supportant plus son comportement après de longues années d'accumulation je me suis retiré petit à petit de sa vie ou plutôt je l'ai retiré de ma vie. J'utilise le silence et l'indifférence pour me protéger car c'est la seule option que j'ai trouvé. J'aurais bien aimé communiquer pour régler cela mais c'est impossible. Récemment, elle a eu une crise de jalousie intense au point de ne plus parler pendant presque un mois car elle m'a appercu entrain de faire de la marche avec une personne qu'on a en commun. Directement après nous avoir vu en voiture elle nous a envoyé un sms pour nous dire: "Bonne marche à toi et X". En recevant le message nous avons directement su qu'elle allait en faire tout un plat. C'est ce qui s'est passée elle a fait la gueule pendant presque un mois et après cela elle est venue avouer par SMS à la personne en commun qu'elle se sentait mise à l'écart sans s'excuser de son comportement digne d'un enfant de 6 ans. Nous sommes resortis en groupe et elle n'a pas clarifié son absence d'un mois. Elle m'a attaqué avant même de s'installer en disant que j'avais changé en insistant trois fois chose à laquelle j'ai répondu qu'est-ce qui te fait dire ça elle m'a simplement dit " Je sais pas t'es différent... t'es en dépression ?" Pendant notre sortie il y avait un climat glacial remplie de blanc, c'était très gênant je voulais partir en courant face à son hypocrisie, à son jeu d'actrice époustouflant. Elle a fait comme ci de rien n'était elle n'a pas clarifié son absence et son comportement de petite fille. Je suis arrivée à un point de non retour avec tout ce qui s'est passé dans le passé et avec cette histoire de gaminerie je suis arrivé à bout. Le manque de communication, le manque de responsabilité est énorme. Je n'ai pas en face de moi une personne mature à qui je peux parler, c'est la reine des manipulatrices j'ai déjà essayé pleins de fois de la résonner mais c'est impossible. Le dialogue n'existe pas. Dans tout ces discours peu importe la situation et sa relation c'est toujours les autres les fautifs, elle se met systématiquement en position de victime. Alors que c'est bien elle le problème la plupart du temps. Si seulement elle se responsabilisait et admettait ses erreurs elle en sortira mûrit. Enfin fasse à ma distance de sécurité que j'ai mis en place dans le seul but de me protéger psychologiquement elle est venue encore une fois me demandé si tout allait bien dans ma vie, si je deprimais... Je lui ai dit que j'allais très bien dans ma vie personnelle chose qui est vrai. Elle m'a alors reproché le fait que je ne m'intéressait pas à elle, que je ne prenais pas de ses nouvelles, elle est même allée au point de me dire de faire semblant de m'intéressait à elle. Je n'ai plus répondu je l'a connait très bien elle essaye de me provoquer pour mieux m'attaquer. Je vis très bien loin d'elle, depuis que j'ai pris mes distances je suis plus calme moins stressé plus reposé. Je ne l'autoriserait plus à nuire à ma santé mentale. Je ne vois plus les choses du même angles depuis que j'ai pris mes distances, avant j'étais très vulnérable, elle profitait de mon empathie, ma gentillesse et surtout elle savait très bien me manipuler car ma plus grande faiblesse était ma culpabilité. Je suis une personne qui culpabilise énormément même pour les petites choses c'est une de mes plus grandes faiblesses et elle n'a pas hésité à jouer de cela pendant toutes ces années passées. Aujourd'hui j'essaye de me reconstruire, j'essaye de me corriger du mieux que je peux. Je travaille sur moi pour être moins vulnérable et plus stable émotionnellement. Finalement plus je suis loin d'elle mieux je me porte. Tout de même il y a une question qui me hante. Est-elle consciente de sa nuisance ou pas ? Je suis partagé entre le dégoût et la pitié vis à vis d'elle....


Chargement en cours



derniers articles sur thérapie brève