Comment se souvenir d'un abus infantile ? 3 signes que vous avez été une victime

L'abus infantile est un événement tellement traumatisant qu'il peut générer des pertes de mémoire dûe à la mauvaise expérience. Découvrez comment vous pouvez vous en souvenir...

13 JUIL. 2021 · Lecture : min.

PUBLICITÉ

Abus infantile

Souffrir d'un abus infantile peut être un événement tellement traumatisant que vous perdez même la mémoire liée à tout cela. Savoir comment se souvenir d'un abus infantile peut être la solution à de nombreux problèmes que vous présentez dans votre vie de tous les jours et dont vous n'identifiez pas la cause profonde. Découvrez comment surmonter ces abus d'enfance et les identifier.

Qu'est-ce qu'un abus sexuel infantile ?

Avant de savoir comment se souvenir de maltraitance infantile, il est important que vous sachiez clairement ce que cela peut être. Dans la plupart des cas, les gens pensent que l'abus infantile est commis par un adulte.

La réalité est que l'abus infantile ne doit pas nécessairement être quelque chose qui se produit entre un enfant et un adulte. Il y a des cas où, par exemple, c'est le frère/la sœur aîné qui est l'agresseur. Il peut même s'agir d'un enfant du même âge qui vous oblige à faire des choses contre votre gré.
C'est-à-dire que l'abus sexuel peut être n'importe quelle situation dans laquelle un enfant est exploité pour le plaisir sexuel d'une autre personne.

En outre, il existe également des abus sexuels « sans contact » ou « dissimulés » qui peuvent impliquer des choses telles qu'un adulte exposant son corps à des enfants ou les forçant à exposer leur corps, ainsi qu'un adulte vous parlant constamment de choses sexuelles.

Pourquoi certains abus infantiles ne sont-ils pas mémorisés ?

Les victimes qui ont été abusées sexuellement ne peuvent souvent pas se souvenir de l'expérience. En fait, il est difficile de savoir se souvenir de l'abus infantile en raison du traumatisme de cette agression sexuelle. À tel point que le fait de ne pas avoir de souvenir de certaines parties de votre enfance est souvent un indicateur qu'un certain type de traumatisme peut s'être produit.

De cette façon, ce traumatisme infantile affecte votre cerveau de telle manière qu'il ne vous permet pas d'accéder aux souvenirs liés aux abus sexuels. Malgré cela, les personnes qui ont subi ces abus finissent par subir différentes conséquences psychologiques dans leur vie d'adulte.

Comment se souvenir d'un abus infantile ?

Certains signes peuvent vous indiquer comment savoir si vous avez été maltraité dans votre enfance. Parmi les plus courants, les psychologues mettent en évidence les « symptômes » suivants de l'abus sexuel dans l'enfance.

1. Une mauvaise mémoire

L'un des signes les plus persistants d'un traumatisme infantile aussi grave est que les gens ne se souviennent souvent pas de l'abus infantile. Dans ces cas, il est important de ne pas forcer la mémoire. De cette façon, l'un des signes les plus persistants de l'abus infantile est précisément un souvenir flou autour de celui-ci.

2. Une sexualité perturbée

Les personnes qui ont vécu ce type d'expériences ont de nombreuses difficultés autour du sexe. Elles le vivent comme un tabou ou se sentent mal à l'aise face à l'acte lui-même. Par conséquent, elles n'en viennent pas à avoir une vision agréable du sexe.

3. Des sentiments de « quelque chose de cassé »

À de nombreuses reprises, les personnes qui ont été victimes d'abus infantile ont tendance à ressentir un sentiment de vide et que quelque chose est brisé à l'intérieur. À tel point que dans de nombreux cas, elles ont tendance à avoir des problèmes dans leurs relations les plus intimes sans savoir pourquoi.

Par conséquent, il est important que lorsque vous expérimentez ou avez le sentiment que vous pourriez être dans cette situation, vous contactiez un psychologue professionnel. Le savoir peut vous aider à surmonter bon nombre des obstacles que vous rencontrez dans votre vie et dont vous ne comprenez pas vraiment le pourquoi.

L'abus infantile est une expérience que personne ne devrait vivre. Malgré cela, un travail personnel peut être fait pour reconstruire les morceaux brisés que cet événement traumatique a représenté. Nous ne pouvons jamais effacer le passé, mais nous pouvons travailler à avoir un avenir meilleur.

Photos : Shutterstock

PUBLICITÉ

psychologues
Linkedin
Écrit par

Psychologue.net

Bibliographie

  • Snyder, C (2019). What Is Childhood Sexual Abuse? Very Well Mind. https://www.verywellmind.com/was-i-sexually-abused-21947
  • Jacobson, S (2018). Were you Sexually Abused as a Child? How to Tell. Harley Therapy. https://www.harleytherapy.co.uk/counselling/were-you-sexually-abused-as-a-child.htm

Laissez un commentaire

PUBLICITÉ

Commentaires 12
  • Phoepes

    Depuis le mois de mars de cette année, j'ai des flashs horrible avec parfois l'impression que mon p... est là alors qu'il est mort. Un jour pendant un flash, j'ai senti sa moustache sur mes lèvres ou j'ai déjà senti l'odeur de sa cigarette. Le plus dur s'est parfois des douleurs physiques que je ressens. Je vois un hypnothérapeute qui m'aide à surmonter tout ça mais c'est tellement dur. J'ai fait des crises d'angoisse au début et je n'aimais pas qu'on me touche mais là c'est pire. Je ne sais pas comment vivre avec ça. Ma famille n'est pas au courant et j'essaie de faire semblant que tout va bien.

  • Luna

    J ai 34 ans et beaucoup de probleme relationels, au travail, a la famille, aux amis, et dans la couple/intimite. J ai vecu des violence fisique, mais avant ca aussi , plus je descende dans ma mamoire plus j essey de comprendre si certain situations etient des abus ou non. Ca va de frappe de mon pere en maternelle, aux violance en maternelle de camerade, ensuit aux chantage emotionels de mamere, a dormir avec mon oncle ou mon granpere et cet ambiguite que je ressentais d etre couche sur leur ventre pour la sieste, que me mettais fort mal alaise mais ou je crois pas il y a eu des attouchement. Les plus fprt ambiguite de que je me souvien ont ete ma mereque nettoiye le levre de mon vagin en age d elementaire, en me faisant coucher ventre a l aire comme un bebe pendant que elle les nettoye avec mes coulottes ou un sarviette umide, c etait rapid donc je ne crois pas que elle me stimulait, c etait seulement rebaissant ses commentaire sur mon igiene et son invasion car elle exige que je ne bouge pas.. ensuit pendant le debout d adolescence ma mere travaille loin et sorte a 4 h du mat et rentre a 19h 5 jour par semaine. Il y a eu a l epoque une tante tres ciolente vers moi que me frappe au reveil pour sortir du lit et pou me laver le visage. A cet epoque j ai commance a avoir des carence de fer et m evanuir par fois. Elle me frappe aussi pour que j avale la pillule de fer prescrite. Ensuit elle a demenage et je suis reste avec mon frere de 1 an pluq grand que moi a nois autogerer. A 12 ans mon frere a commance , chaque jour a se masturber devant moi quand on rentre a midi, meme pendant que je mangee, il me monstre son sexe et me demandait si etait violet ou rose, et me raconte les histoire de masturbation dans le vestiaire de ses camerade, souvant il avait des exes de rage et me malparlai de mes camerades a moi mal esseyant de rebaisser tous autres garcon que lui. Je lui disait que me degoutai l odeur de ce que il faisait mais il le faisait quand meme, il a du meme me demander de le faire moi a lui e je n ai pas accepte ..il a insiste et ensuit il m a offanse quand j ai dit non. Ma mere ne savait rien, je ne sais plus si c etait a cet epoque ou avant un fois l apremidi mon frere m avait demnde de faire la sieste sans coulotte dans le lit de ma mere. Lui les avait enleve , moi je ne sais plus, je me suvien just que ma mere en rentrend nous avait trouve, et m avait reveille en criant que c etait degoutant de dormir comme ca. Je n ai jamais compri et j ai porte beaucouo de hont en moi et d haine apres.. apres 14 ans mon frere avait le droit d amener ses copine a la maison pour faire leurs affair dans ca chambre meme uand ma mere etait la.. mon frere a commance a etre violent sur moi, fisiquement et verbalement, ma mere lui a toujour donne cette libertee. Mon pere etait absente de mes 9 ans. Ma mere le denigree de nous envoyer un pensione alimentaire pas suffisant et etre un homme null. Mon pere ma toujour manque et les fois que je l ai dit j ai pris tres chere par mon frere qui esecute le volonte de ma mere. .. mes relations avec les hommes ont ete un disastre une apres l autre. J ai abbandone les etude et tout autre activite car punctuellement j etait frappe par mon frere, tabasse , et reduit a un torchon incapalbel de rever ni bouger. J ai souvent cache tout ca a l ecole, en passant par personne solitaire et sauvage. Meme la que je suis loin de tout ca ca souffit pour m empecher de vivre de ralationsaines. Quand apres 20 ans j ai esseye de revendiquer a ma famille les abus subit des oncles et tantes et cusine personne a vulu m ecouter, personne a vulu que je denonce. Ma mere est decede a mes 30 ans, min frere m a ancore menace et donnede coup des fois. De mes 24 ans environ j ai sohvent eu cet cochemar de min frere que me viole avec mon consentement. Je me reveille sale avec un sans de salete intime et un degout . Autre que mon frere j ai cumule des rencontre avec des hommes , que ont ete de veritable violance. Je suis maman et encore j ai du mal a me liberer de ce passe et etre heureuse. Je ne me sent protege ni aide par personne meme en ayant raconte par fois mon passe. Peut etre a des personne pas competent.

  • Maman81

    Ma fille a été victime d'abus sexuels par son grand père de 8ans a 13ans et je m'en remets toujours pas

  • Jyraïha

    Triste réalité... Merci beaucoup pour cet article

  • Jfm

    Bonjour, je me souviens très peu de mon enfance , j'ai l'impression qu'elle a été plutôt agréable et pourtant je vis sans souvenir probant comme une autre vie .. je suis adulte maintenant et je vi avec une mélancolie permanente avec laquelle j'ai une trêve de temps a autres afin de profiter de bon moment cependant elle ressurgis cela m'emporte loin dans la montagne avec comme bagage des souvenir flou qui ne me rassure en rien ... mon passé me rassure jamais je me dois voir le moment présent relativisé mon présent et me contenté de ce qu'il m'apporte mais l'agueusie de vie est lourde à porter au quotidien,,, je ne sais j'ai été abusé même si de drôle de trucs se passe en moi ... j'aimerai me libérer de ces émois permanents mais rien y fait les volet de mon passé ne s'ouvre que très peu ... lourd est l'inconscient,,, je n'ai aucune idée de ce qui a pu se passer que parfois je me dis que j'extrapole mon malheurs mais même avec se sentiment je n'arrive pas a goûter la vie Merci de votre lecture ,, je ne sais si ça arrivera quelque part mais c'est comme une énième bouteille à la mer ... j'aimerai m'endormir et ne plus jamais me réveiller..tout mes sens sont pas assez fort pour me rendre le goût...

  • Cécile

    @Gaelle, Moi aussi à 46 ans, je suis très mal à l'aise avec la sexualité, je frustre énormément mon compagnon, je pense que ça va faire exploser notre relation si je ne trouve pas de solution. quand il s'approche, je tremble, je me tends, je suis très passive, je subis les choses et n'éprouve que rarement du plaisir. A part des sensations physiques très claires et des rêves de poursuite (par des hommes menaçants pendant des années) et 22 ans de psys divers, aucun n'a réussi à me sortir de mon enfermement. Juste 1 m'a sauvé du suicide (à 32 ans), mais à part ça, je suis toujours dans la survie, la vie est 1 fardeau pour moi, j'ai gâché mon potentiel à me terrer toute ma vie chez moi (et comme j'étais belle j'attirais d'autant plus les hommes que je voyais comme des dangers). Les psys, m'ont toujours dit qu'il ne fallait pas prendre de fausses pistes....idem pour l'hypnose, je n'y réagis pas et ça peut induire de faux souvenirs. Bref j'ai 1 vie de M.....et rien ne ressurgit du passé....je suis désespérée et surtout dans 1 état de fatigue extrême.

  • gaelle

    Beaucoup de membres de ma famille ont été abusés par quelqu'un de la famille. Moi je n'ai pas beaucoup de souvenirs de mon enfance et j'ai beaucoup de mal avec les rapports sexuels, ça ne m'apporte pas de bien et je ne suis pas à l'aise. Je me demande si on n'aurait pas abusé de moi pendant mon enfance. J'aurai aimé essayer l'hypnose regressive mais ma psy me dit que je ne réagis pas à l'hypnose. J'en ai vraiment marre, j'aimerai vraiment débloquer tout ça, je ne sais plus du tout comment faire, auriez vous des solutions pour moi. J'ai vraiment besoin de savoir et d'avancer dans ma vie. De plus, mon conjoint se sent très frustré du peu de relations sexuelles qu'on a. Aidez moi svp

  • Presci524

    Il met arrivé plusieurs fois de rêve ou il y avait des pédophile ou sinon j'en était la victime du pédophile. Je voudrais savoir si c'est un signe de subconscient ou si juste des cauchemars comme tant d'autre. Sachant que je me retrouve beaucoup dans ces 3 signes. Pouvez vous m'aider à comprendre ?

  • èyèhuer-bjkrujkf

    merci à amina !!!!!!!!!!!!!! GRACE A ELLE JE N4AI PLUS ENVIE DE SAUTER DU 7 ETAGE DE MON IMMEBLE

  • Annonyme

    Merci pour vos bon conseils et comment faire pour ce souvenir de bon souvenir que que je voie pu mon enfance et que sa m'attriste je c'est que j'ai des beau souvenir mais je me rappelle plu de mon enfance


Chargement en cours



derniers articles sur psychologie enfant