Confinement, comment le vivre au mieux ?

<strong>Article révisé</strong> par le

Article révisé par le Comité Psychologue.net

En ces temps de perturbations, de changement drastique et d'adaptation indispensable, nous pouvons nous retrouver démunis face à une situation inédite qui nous bouscule.

23 MARS 2020 · Lecture : min.
Confinement, comment le vivre au mieux ?

Comme la plupart des Français, voire des habitants de cette planète, vous devez être confiné.e.s chez vous et peut-être vous sentez vous désemparé.e.s, démuni.e.s, perturbé.e.s... Dans cet article, j'aimerais profiter du temps qui m'est imparti pour me connecter avec vous et essayer vous de vous apporter un éclairage depuis ma petite fenêtre.

Lorsque nous ne nous sentons plus maître à bord...

Nous sommes submergés d'information, comme toujours, mais cela devient d'autant plus anxiogène en ce contexte si particulier du covid-19 pour nommer ce virus qui nous envahit. Personne n'est à l'abris et pourtant les réactions sont très individuelles. Pourquoi telle personne va vivre ce moment comme une bénédiction et une autre comme une malédiction? Nous ne sommes pas égaux quant à nos réactions face à ce que nous vivons comme une menace, un danger.

Les peurs se réveillent et viennent chercher au plus profond de nous des choses que nous pouvions même avoir oubliées. Ce que nous avions essayé d'enfouir resurgit et c'est justement ce qui nous met à mal. Parce que ce n'était pas prévu et que nous n'avions aucune prise sur la situation. Nous subissons. Nous nous en remettons au gouvernement pour les mesures d'hygiène et de précautions. On nous parle de santé physique. Mais qu'en est-il de notre santé psychique ?

Les psychologues et autres thérapeutes ont ici leur rôle de soutien et d'accompagnement à jouer. En effet, une détresse peut nous surprendre, sans que nous y attendions. Et c'est ok.

La peur dite saine est celle qui nous prévient du danger. Elle est notre sentinelle, celle qui nous montre où aller et quel endroit éviter. Elle nous est indispensable pour survivre. Mais pour vivre en paix, elle peut devenir aliénante. En effet, lorsque nous ne sommes plus maître à bord mais que cette émotion forte nous assaille, elle ne nous sert plus mais nous dessert.

C'est alors que l'anxiété nous guette. Celle-ci nous fait ruminer et imaginer les pires scénarios, bien loin de la réalité des faits. Notre monde interne peuplé de monstres est en marche. L'angoisse même peut nous gagner et infiltrer nos réseaux raisonnables.

Après avoir observé cela, que pouvons-nous faire ?

Nous pouvons choisir le parti de regarder la situation d'un oeil différent. Cette opportunité qui nous est offerte de nous retrouver avec nous-mêmes, et/ou avec les personnes qui nous sont chères. Evidemment, je ne dis pas que cela est facile. C'est à la fois un temps de retour à soi, à l'essentiel. Nous pouvons profiter d'être et de faire d'une autre manière. Se retrouvé enfermé.e physiquement peut nous donner l'impression d'être enfermé.e.s en nous. Et pourtant, notre monder intérieur est si riche et paisible au fond, en-dessous de la couche de poussières et d'idées noires qui s'est accumulée. En chacun d'entre nous réside des merveilles. Il est le temps de les découvrir.

  • Ceux qui ont la possibilité de ralentir, profitez-en ! Quelle chance dans ce monde en perpétuel mouvement.
  • Nous pouvons apprendre ou pratiquer l'observation de soi, pour voir où nous en sommes avec nos pensées et émotions.
  • Nous pouvons mettre à jour ce qui a besoin de l'être.
  • Prendre le temps de respirer (respiration sur les 3 niveaux, abdominal, thoracique et nasal) et de méditer.
  • Vous exprimer à travers des activités créatrices, notamment en art-thérapie.
  • Garder le contact avec nos proches ou collègues même à distance.
  • Et si cela devient trop compliqué, ou que simplement vous voulez profiter de ce temps pour mieux vous connaître, consulter en ligne est toujours possible.
En souhaitant que ces quelques mots vous soient profitables, continuez à prendre soin de vous et de ceux qui vous entourent. Et Merci aux soignants !
 
Photos : Shutterstock 
Écrit par

Marie-Liesse Leroux

Voir profil
Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail

derniers articles sur anxiété