Psychologue.net
Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Développer ses compétences sociales et relationnelles

<strong>Article révisé</strong> par le

Article révisé par le Comité Psychologue.net

Les compétences sociales et relationnelles sont nécessaires pour notre vie quotidienne, mais aussi pour notre épanouissement professionnel.

2 oct. 2018 · Lecture : min.
Développer ses compétences sociales et relationnelles

Les compétences sociales et relationnelles, aussi appelées "soft skills", sont nécessaires à notre développement professionnel. Car effectivement, on peut vouloir ce nouveau poste, une promotion ou devenir manager car nos compétences et notre ancienneté prouvent notre mérite, mais les compétences sociales sont tout aussi importantes.

Mais que sont les compétences sociales et relationnelles ? Il s'agit de notre attitude et de notre comportement envers les diverses personnes qui composent la sphère professionnelle : collègue, manager, directeur, clients... Si les compétences exécutives (ancienneté, expérience) sont cruciales au moment de demander une promotion, on a tendance à sous-estimer les compétences relationnelles, qui seront pourtant plus déterminantes ! Ce sont ces compétences qui font de nous une personne ouverte ou renfermée, sympathique ou antipathique, etc.

Et ce n'est pas un hasard si, dans les offres d'emploi, l'on retrouve souvent les mêmes compétences relationnelles : personne proactive, force de persuasion, flexible... Voici les compétences relationnelles les plus importantes dans le monde du travail.

Savoir communiquer

Vous l'avez sûrement déjà noté, la communication est probablement la compétence la plus importante dans le milieu professionnel. C'est elle qui vous permet de faire passer les informations importantes, de pouvoir demander et remercier, mais qui vous permet aussi d'avoir un bon climat d'entente avec vos collègues, d'être persuasif pour mettre en avant vos idées et que les autres les écoutent, et d'être sympathique.

La patience

En lien avec la communication, la patience est une compétence clé en entreprise. Nous serons toujours face à des situations complexes, de crise, face à des querelles ou à des tensions. La patience, c'est savoir rester calme et garder la tête froide malgré une situation de stress forte. Apprenez à garder votre calme, si besoin grâce à un professionnel de la psychologie qui saura vous y aider, et vous deviendrez la personne qui se démarque en sachant garder son sang froid et proposer des solutions concrètes et réalistes dans des situations de crise.

ye.jpg

L'écoute

Savoir communiquer est une chose, mais savoir écouter est aussi important. Plutôt que de commencer à formuler une réponse dans votre esprit alors que votre interlocuteur(rice) n'a pas terminé sa phrase, utilisez votre patience pour attendre la fin de son argumentaire, puis posez-vous calmement pour penser à ce qui vous a été dit. Écouter les autres permet de comprendre précisément le message qu'ils essayent de faire passer. Et pour cela, il est important de s'intéresser réellement à votre interlocuteur(rice) : posez-lui des questions, écoutez ses réponses et retenez les informations dites. En vous intéressant aux autres, vous verrez que vos interactions gagnent en positivité et en performance.

L'empathie

Liée avec l'écoute, l'empathie est la capacité à se mettre à la place des autres, à ressentir leurs émotions. C'est une qualité centrale dans le monde professionnel, car elle vous permet de comprendre la position des autres, leurs arguments, même si vous n'êtes pas d'accord avec eux. L'empathie permet de s'ouvrir à d'autres réalités que la sienne, et de comprendre que nous ne pouvons pas tous adopter le même point de vue. C'est grâce à elle que vous pourrez travailler avec les autres pour trouver une solution qui convienne à tous en cas de problème.

La confiance

Nous n'accordons pas tous notre confiance de la même façon. Certains ont besoin de temps avant d'accorder leur confiance, alors que d'autres la donnent spontanément. Et dans le monde du travail, il faut savoir faire confiance aux autres, qu'ils soient collègues ou managers. La confiance est cruciale, car si on ne fait pas confiance aux autres, on pensera toujours qu'ils font du mauvais travail et on ne parviendra ni à travailler en équipe, ni à déléguer des projets. Au contraire, en faisant confiance aux autres, on inspirera aussi la confiance, créant un cercle vertueux.

ya.jpg

La force de persuasion

Vous avez certainement déjà vu passer des offres d'emplois faisant mention de cette qualité. Et effectivement, elle est elle aussi centrale en milieu professionnel ! Quel que soit votre travail, vous allez à un moment où à un autre devoir convaincre des gens, qu'il s'agisse de vendre un produit ou un service, de soumettre des idées ou de proposer de nouveaux projets, et même lors d'un entretien d'embauche ! Être force de persuasion (et de proposition), c'est savoir organiser ses idées, argumenter et défendre ses opinions, et ainsi montrer que vous êtes différent. Chez certains, être force de persuasion est inné, et si vous sentez que c'est un point qui vous manque dans le milieu du travail, un professionnel de la psychologie pourra vous aider à développer cette compétence. C'est aussi une qualité appréciée par les équipes lorsque leur manager sait les défendre.

La souplesse

Être flexible est une qualité à mettre en avant en milieu professionnel. Une personne flexible saura s'adapter aux autres, à leurs attentes et besoins, et ainsi augmentera le mieux-être au travail. Ici encore, c'est une qualité particulièrement appréciée chez un manager, qui pourra ainsi mieux comprendre les problèmes quotidiens de son équipe et la façon d'améliorer le travail tout en prenant en compte les objectifs à atteindre.

Photos : Shutterstock

psychologues
Écrit par

Psychologue.net

Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail