Être soi quand on est hypersensible

Être hypersensible c'est penser trop, c'est sentir trop, c'est être trop curieux et c'est surtout ne jamais faire comme tout le monde.

31 AOÛT 2020 · Lecture : min.

PUBLICITÉ

Être soi quand on est hypersensible

Comment être soi même quand on nait / est différent ? Telle est LA question existentielle de l'hypersensible / Multipotentielle.

À 40 ans, l'hypersensible arrive au bout d'un système qui ne lui convient pas. En gros il a suivi le chemin enseigné par ses parents , ou bien il s'y est opposé, pour arriver à un cul de sac. Sensation de frustration, d'incomplétude. C'est comme si tu sens que tu as un potentiel de fou sans arriver à le déployer.

Mais pour de vrai, as-tu conscience de tes super pouvoirs et de leurs valeurs ?

En général, les hypersensibles n'ont pas conscience que leur énorme agilité, capacité à "sentir" les tendances , le côté visionnaire, la capacité à rebondir, à voir le côté positif sont un passeport pour une vie de rêve !

Ils restent enfermés dans leur cage du "je dois""il faut " et s'empêche de ré-inventer leur vie alors que c'est leur mission sur terre et que c'est hyper naturel pour eux de créer des choses nouvelles.

Prenons l'exemple de Gilles, 38 ans qui s'oblige à faire un effort sur humain à faire un memoire pour devenir titulaire à l'université, alors que ce qu'il l'éclate le plus est de voyager et d'ouvrir la conscience des gens sur la richesse du monde ! Mais quand on est en France, "il faut travailler dur pour gagner sa vie"! alors qu'en réalité quand on est connecté à ce qui nous fait plaisir, c'est là où on fait le meilleur boulot !

Gilles approche sa zone de génie est faisant ce qui lui apporte du plaisir. C'est le grand saut et çà fait peur ! Celà active ses peurs archaiques : peur de manquer d'argent (alors qu'il est déjà parti plus d'une fois avec 1000€ en poche à l'autre bout du monde, il sait pour de vrai qu'il ne craint rien !) , peur de pas subvenir aux besoins de sa famille (il devra faire la paix avec son histoire personnel où son père n'assumait pas son rôle), et surtout peur de ne plus avoir besoin de son EGO pour exister !

Approcher sa vulnérabilité

Alors, en dépassant et revisitant les croyances bien ancrées chez ses ancêtres hommes ou femmes, l'hypersensible approche de sa Vulnérabilité. Il dépose les armes et se reconnecte à son coeur et à ce qu'il a de plus précieux. Celà peut être faire confiance à un homme si on est issue d'une lignée de femmes qui ont soufferts des hommes, ou encore prendre la parole en publique si les parents t'on renvoyé que tu n'étais pas intéressant etc...

Être soi, c'est oser se dé-couvrir dans ta sensibilité et oser offrir le meilleur de toi-même. C'est surtout faire confiance que tes expériences passées de rejet, humiliation, trahison n'étaient là que pour t'enseigner et qu'aujourd'hui tu es prêt (e) à ETRE TOI et que c'est le plus beau cadeau que tu puisses faire au monde.

Tu le fait pour toi mais aussi pour tes enfants et pour le monde. Tu montres l'exemple que l'on peut faire AUTREMENT, que chaque individu doit créer sa case et non plus s'obliger à rentrer dans les cases qu'on lui impose. Que ce soit les questions de genre, de sexualité, de travail, de couple etc.. il n'y a pas un modèle standard. Il est temps que l'humain reprendre le pouvoir sur SA vie et se RE-invente ! Il n'a plus à se sacrifier, à se soumettre. Il doit s'épanouir, jouir, s'éclater , vibrer pour attirer le meilleur dans sa vie.

C'est un apprentissage et c'est beaucoup plus facile qu'il n'y parait que de se retrouver comme un enfant dans un jardin d'enfants. Alors pourquoi pas toi ?

Photos : Shutterstock

PUBLICITÉ

Écrit par

DIFFERENCIELLE - Carole Lepicard

Voir profil
Laissez un commentaire

PUBLICITÉ

Commentaires 1
  • Instit

    Son histoire personnelLLE !!!! Attention à l’orthographe

derniers articles sur affirmation de soi