Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

J'ai mis fin à une relation toxique, et après ?

Une fois que l'on a réussi à rompre le lien, que se passe-t-il ? Le Dr Matteo Monego nous explique.

29 janv. 2019 Couples - Lecture : min.

psychologues

Vous avez enfin pu vous sortir de cette situation malsaine et toxique, félicitations ! Et maintenant ? 

Tout d'abord, une relation toxique est une relation dans laquelle il n'y a pas d'équilibre pour le couple : l'un des deux partenaires est obligé d'accepter et de se soumettre au comportement de l'autre afin de préserver la relation et qu'elle soit durable. Il y a une forte dose de culpabilité, car celui qui subit la relation toxique se sent responsable de tout ce qui est négatif. C'est par exemple ce qui arrive dans une relation avec une personne narcissique : l'autre n'existe qu'en termes de désirs et de satisfaction du sujet. 

Il est très difficile de sortir d'une telle relation car, d'une certaine manière, elle nous emprisonne. Mais une fois que nous avons pu rompre le lien, que se passe-t-il ? 

Que devient la personne sortie d'une relation toxique ? 

Ce qui se produit habituellement est un soulagement immédiat, d'autant plus intense que l'on a pu comprendre à quel point la relation dont nous avions tant de mal à sortir était néfaste. Ce soulagement peut cependant rapidement laisser place à un sentiment de perte dû à la fin de la relation. Il est alors crucial d'avoir des temps de réflexion pour identifier les blessures que cette relation peut nous avoir infligées. 

Si une telle relation a perduré dans le temps, les blessures peuvent concerner certains aspects de la personnalité, comme une faible estime de soi, une perte d'identité, un pessimisme quant à notre capacité à trouver et gérer une nouvelle relation dans l'avenir, notamment une relation saine. 

L'aspect le plus compliqué est souvent le pardon : se pardonner de ne pas avoir mis fin à la relation ou de ne pas avoir compris certaines dynamiques, ou même d'avoir accepté des choses que l'on n'aurait pas dû... Quelles que soient les raisons, pardonnez-vous. C'est un processus fondamental pour reprendre possession de notre existence et ne pas rester coincé dans le passé.

Quelles sont les conséquences les plus importantes à la fin d'une relation toxique ? 

À la première réaction de soulagement qui se produit en général après avoir réussi à mettre fin à la relation succède presque toujours un sentiment de perte : la personne peut être mal à l'aise et avoir des problèmes à vivre seule. Cela peut l'inciter à rechercher un soulagement immédiat dans une nouvelle relation plutôt que de prendre le temps de réfléchir à ce qui s'est passé, aux comportements qu'elle a eu du mal à reconnaître comme mauvais, à ses responsabilités pour ne pas avoir interrompu la relation plus tôt. C'est le moment où la personne doit comprendre que tout ce qu'elle a vécu n'est ni normal, ni sain, et ne peut être en rien relié au mot "amour". 

Il est fondamental de reconstruire petit à petit l'estime de soi, gravement compromise par la relation qui vient de se terminer. Ce n'est que lorsque vous aurez pu vous placer au centre de vos intérêts que vous pourrez affronter, et cette fois de façon différente, une nouvelle relation. 

shutterstock-368526569.jpg

Les blessures laissées en nous par la relation toxique peuvent aussi nous pousser à nous méfier des personnes qui nous entourent : la conséquence pourrait être d'avoir peur de nouer des liens avec d'autres de peur de se sentir utilisé(e) à nouveau, nous poussant vers l'isolement. 

Existe-t-il un risque de tomber dans une autre relation toxique ? Si oui pourquoi ?

Le risque de retomber dans une relation similaire est en lié avec le degré de prise de conscience de la personne : plus nous avons pu nous concentrer sur la dynamique qui a caractérisé la relation terminée, plus nous saurons reconnaître à temps une personne dangereuse ou toxique et éviter de commencer une nouvelle relation avec elle. 

Il est donc fondamental de prendre du temps pour soi pour enclencher le processus de prise de conscience, qu'on le fasse soi-même ou avec l'aide d'une personne extérieure. C'est la seule façon d'acquérir les outils nécessaires pour décoder à temps les compotements des autres, mais aussi pour connaître les caractéristiques personnelles à renforcer pour éviter de futurs pièges. 

Comment reprendre et retrouver son équilibre ?

Pour retrouver son équilibre, il suffit parfois d'une période de réflexion personnelle, d'une prise de conscience de soi. Les questions que nous devons nous poser doivent porter sur nos responsabilités et notre vision de la relation de couple. 

Cependant, il arrive parfois que les blessures laissées par ces relations malsaines soient si profondes qu'elles nécessitent une aide extérieure en la personne d'un(e) thérapeute. Il sera ainsi possible d'approfondir toutes les caractéristiques de notre personnalités qui ont joué un rôle négatif dans cette relation, mais aussi de mieux comprendre notre vision de la relation et les peurs et besoins profonds qui nous ont amenés à subir humiliations et indifférence pour obtenir l'approbation du ou de la partenaire. 

C'est seulement ainsi que nous trouverons un équilibre qui nous permettra de vivre une relation saine et sereine à l'avenir, dans laquelle personne ne sera lésé mais où les membres collaboreront pour maintenir une relation équilibrée et satisfaisante. 

shutterstock-1045047085.jpg

Est-il possible de transformer la fin d'une relation toxique en opportunité ? Si oui comment ?

Non seulement la fin d'une relation toxique peut être transformée en opportunité, mais il faut en plus absolument le faire pour éviter de commettre les mêmes erreurs à l'avenir. 

Tout d'abord, il nous faut comprendre que nous ne pouvons pas vivre une relation gratifiante en nous persuadant que l'autre va changer ou que certains comportements disparaîtront comme par magie. Dans l'idéalisation de l'autre, nous ne parvenons pas à voir qui il ou elle est réellement. 

Nous devons absolument renforcer notre estime de soi et apprendre à ne pas trop dépendre des jugements des autres pour ne pas être dans une situation de dépendance qui pourrait nous conduire à être facilement manipulés. 

Enfin, il est nécessaire de comprendre qu'une relation malsaine n'est jamais meilleure que la solitude : même si celle-ci peut nous faire peur, nous devons apprendre à y faire face, car c'est seulement une fois que nous aurons appris à nous sentir bien avec nous-même que nous pourrons construire avec quelqu'un d'autre une relation saine et équilibrée. 

Quand peut-on dire que nous avons trouvé l'équilibre ? 

Je pense qu'on peut dire qu'on a trouvé l'équilibre quand on a pu analyser la relation passée, décoder la dynamique et comprendre quelles ont été nos responsabilités. C'est seulement ainsi que nous ne courrons pas le risque, à l'avenir, de confondre avec l'amour des comportements qui n'ont rien à voir. 

Photos : Shutterstock

3 J'aime

Laissez un commentaire

Le nom sera publié mais pas l'e-mail

INFORMATION BASIQUE SUR LA PROTECTION DES DONNÉES
Responsable: Verticales Intercom, S.L.
Finalités:
a) Envoi de la demande au client annonceur.
b) Activités de publicité et prospection commerciale pour divers médias et canaux de communication de produits et services propres.
c) Activités de publicité et prospection commerciale pour divers médias et canaux de communication de produits et services de tiers de différents secteurs d’activité, pouvant impliquer la cession de données personnelles aux dits tiers.
d) Segmentation et élaboration de profils pour des finalités de publicité et prospection commerciale.
e) Gestion des services et applications qu’offrent le Site aux Utilisateurs.
Légitimation: Consentement de l’intéressé(e).
Destinataires: Il est prévu de céder les données aux clients annonceurs pour mener à bien la demande d’information sur les services annoncés.
Droits: Vous avez le droit d’accéder, rectifier et éliminer les données ou de vous opposer au traitement des mêmes ou à l’une des finalités, ainsi que d’autres droits, comme il est expliqué dans l’information additionnelle.
Information additionnelle: Vous pouvez consulter l’information additionnelle et détaillée sur la Protection des Données sur psychologue.net/proteccion_datos

À lire aussi