Psychologue.net
Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

L'arrivée d'un bébé, une épreuve pour le couple ?

<strong>Article révisé</strong> par le

Article révisé par le Comité Psychologue.net

Si la naissance d'un enfant est un événement heureux, nous ne sommes pas toujours préparés à faire face à cette arrivée au sein d'un couple.

27 avril 2016 · Lecture : min.
L'arrivée d'un bébé, une épreuve pour le couple ?

Tous les parents se retrouvent confrontés à des problèmes qui ne se posaient pas auparavant à l'arrivée d'un premier bébé. Faire face à ses difficultés est important afin qu'elles ne se transforment pas en un problème plus gros, et qui aurait pour issue la séparation. Quel couple peut se vanter de ne pas avoir changé après l'arrivée d'un bébé ? Comment faire face à ces problèmes ?

De nouvelles responsabilités

10% des enfants de moins de deux ans vivent avec un seul parent, et 25% des couples se séparent dans les premiers mois après la naissance de bébé. À défaut de rapprocher les parents, ces chiffres montrent que l'arrivée d'un enfant exacerbe les problèmes existants. Il vaut donc mieux règler ses problèmes avant. Le nouveau statut de parent implique de nouvelles responsabilités, de nouvelles priorités et également de réaménager son quotidien.

En vérité, il suffit de trouver un nouvel équilibre avec cette équation à trois. Mais tous les parents ne trouvent pas aussi facilement cet équilibre, quand déjà ils peinent à faire face à leurs propres angoisses, la fatigue, les conseils divergents des différents membres de leur famille, etc.

Quand les compromis dans le couple deviennent difficiles, que les difficultés de l'un ne sont pas entendues par l'autre, la séparation peut apparaître comme libératrice. L'après-bébé fait état inévitablement d'une relation de couple à réinventer. Les crises sont plus présentes au sein du couple lors de cette période et, elles sont d'ailleurs souvent plus violentes.

Pourquoi les problèmes surviennent ?

À l'arrivée de bébé, la structure du couple change inévitablement. Le clash survient quand l'un des deux partenaires n'accepte pas le changement et ne souhaite pas s'adapter, cela crée un déséquilibre.

Surtout si un dialogue avant l'arrivée de l'enfant n'a pas été instauré, il est primordial d'aborder ce sujet et d'aller au fond des choses, il faut se préparer. D'ailleurs, quand l'un des partenaires s'investit trop dans sa relation avec son enfant au détriment de son couple, la rupture n'est jamais loin. Le bébé est certes le centre de l'attention mais c'est au bébé de s'adapter au rythme de ses parents, il n'est pas le roi.

11.jpg

Chacun doit savoir faire un pas vers l'autre pour mieux se comprendre. Dès lors que l'on ne se sent plus heureux dans son couple, on se questionne, et il devient nécessaire de dialoguer si notre volonté est de construire quelque chose et d'avoir des projets communs d'avenir. Pour être sur la même longueur d'onde à l'arrivée de l'enfant, il n'y a pas de miracles, il faut discuter de l'éducation, de sa vie de couple et comment chacun conçoit les choses. L'échange est important, et même primordial.

D'ailleurs, nombreux sont ceux qui pensent qu'avoir vécu longtemps en couple les protègera des conflits, il n'en est rien. Les duos fusionnels vivent au contraire parfois très mal l'éclatement de leur bulle.

La femme peut aussi ressentir la sensation d'être seulement une mère, cela peut être très mal vécu par la femme quand son mari la voit seulement ainsi. Il faut apprendre à s'échapper de chez soi pour faire des sorties à deux, en demandant de l'aide à votre entourage. Le soutien des autres est le bienvenue, il ne faut surtout pas rester dans l'isolement.

San oublier que trouver sa place au sein de cette nouvelle famille n'est pas choses facile. De nombreuses femmes se plaignent d'un père absent, qui n'aide pas ou peu. Le père a besoin qu'on lui laisse une place d'abord, afin qu'il puisse la trouver. Il a aussi besoin de reconnaissance de la part de la mère en ce qui concerne son nouveau rôle de père. Une fois de plus, l'écoute et le dialogue sont encore très importants. À l'arrivée de bébé, l'homme peut aussi àvoir tendance à se sentir négligé, coupable parfois de ressentir de l'hostilité envers son enfant (lien spécial avec la mère), envieux d'un bébé qui prend toute la place ou encore avoir l'envie de retrouver sa compagne d'avant.

12.jpg

Et en ce qui concerne la sexualité, chacun va à son rythme. Il est normal pour la femme de reconquérir se féminité petit à petit, quand elle subit stress, allaitement, nuits difficiles, fatigue, cicatrices dues à l'accouchement, etc. Les raisons sont nombreuses pour que la femme perd toute envie de sexualité (le ventre n'est pas ferme, on ne veut pas se montrer nue, etc.), et la mauvaise image qu'à la femme d'elle-même après l'accouchement n'aide pas. La sexualité est donc aussi un sujet de dispute. Pour que la femme se sente mieux, il est conseillé qu'elle prenne soin d'elle en allant à l'institut, en prenant soin de sa tenue vestimentaire, etc.

L'homme a aussi son rôle à jouer en la valorisant, en lui redonnant confiance en elle (cadeaux, compliments, etc.). Le principal étant de montrer à l'autre qu'il est toujours désirable, de lui assurer ses sentiments sans faire culpabiliser de cette non envie de sexe. La sensualité peut aussi aider le partenaire dans ce sens (massages, caresses).

Et vous, comment avez-vous vécu l'arrivée de votre enfant ?

Photos : Flickr

psychologues
Écrit par

Psychologue.net

Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail