Le goût de l’effort et de la patience, serait-ce une denrée rare ?

<strong>Article révisé</strong> par le

Article révisé par le Comité Psychologue.net

Vous sentez-vous souvent frustré de ne pas avoir ce que vous souhaitez ?

20 FÉVR. 2019 · Lecture : min.
Le goût de l’effort et de la patience, serait-ce une denrée rare ?

Nous sommes tous désireux d’obtenir tout ce que nous souhaitons, ce désir est humain, mais pour certains, ces envies sont insatiables, et surtout elles doivent être comblées dans l’immédiat.

La frustration

Avez-vous déjà réfléchi aux nombreuses fois où vous vous êtes mis en colère, énervé, car vous n’arriviez pas à obtenir ce que vous désirez parfois pour des choses banales de la vie.

Par exemple, vous avez décidé d’acheter des gâteaux dans cette boulangerie délicieuse, et ce jour-là, elle est fermée, certaines personnes peuvent être excessivement frustrées, en colère, leur désir n’étant pas satisfait dans l’immédiat.

Ou encore, vous avez prévu de faire une activité à l’extérieur (tennis, vélo,…) et voilà que la météo se gâche suffisamment pour devoir rester à la maison. Votre frustration peut être grande pour vous gâcher votre journée en ruminant sans cesse sur ce qui était programmé.

Les enfants rois

Les enfants gâtés qu’on appelle les enfants rois à qui on passe tous leurs caprices (souvent pour que les parents puissent avoir la paix)  vont devenir des adultes intolérants à la frustration ce qui va être très douloureux pour eux en devenant adulte en devant accepter une certaine réalité.  

Toutefois, certains lecteurs devenus adultes ne se retrouveront pas dans l’enfant roi et pourtant ils souffrent de ce même sentiment. Cela se traduit généralement quand l’individu a eu au contraire une enfance difficile, et la rage enkystée peut amener à un schéma de « tout m’est dû » c’est-à-dire qu’à l’âge adulte, l’individu sera très vite frustré et en colère de ne pouvoir posséder ce qui lui a toujours été refusé dans le passé.

Cette intolérance à la frustration doit s’apprendre dès l’enfance pour devenir des adultes capables de contrôler ses pulsions dévorantes. Car l’individu se rend souvent malheureux à cause de cette frustration de ne pouvoir obtenir rapidement ce qu’il souhaite.

shutterstock-373288363.jpg

L’insatisfaction permanente

Ce sentiment est également dû à une forme de frustration, l’individu n’est jamais satisfait de ce qu’il a ou de ce qu’il fait. Ces individus ne seront jamais heureux, car il n’arrive pas à tolérer la moindre frustration.

Que faire ?

C’est simple et compliqué en même temps.

Vous pouvez obtenir ce que vous désirez si cette demande est juste et appropriée. Déjà s’interroger ce qui est juste et approprié… Il s’agit souvent d’un peu de bon sens et de logique. C’est-à-dire laisser votre égo de côté pour amener une réflexion juste.

Par exemple : Avoir envie d’un travail mieux rémunéré, c’est légitime vous me direz, mais au lieu de vous énerver contre la société, le gouvernement, où des personnes qui gagnent mieux leur vie que vous, posez-vous certaines questions :

  • Ai-je toutes les compétences pour obtenir le poste désiré ?
  • Si oui, pourquoi je n’arrive pas à l’obtenir ?
  • Si non, quelles forces me manquent t-il ?

Un autre exemple : Changer d’orientation de travail/reconversion, les questions seront les mêmes, et surtout quelle est votre motivation pour ce changement ?

Il est important de faire face à soi-même, d’être objectif  par rapport à un projet qui vous tient à cœur. Souvent l’orgueil, ou des croyances négatives alimentées par votre passé ne vous permettent pas d’être suffisamment lucide et réaliste.

L’impatience

Voilà ce qui manque à beaucoup, car les tentations sont grandes chaque jour à tous les points de vue.

Certains sont des affamés de quelque chose qui pourrait les combler, encore et encore. La plupart des personnes recherchent à combler par des choses extérieures ce qu’ils n’arrivent pas à combler à l’intérieur de soi.

Beaucoup n’ont plus envie de faire d’efforts, nous sommes devenus pour la plupart nos propres vampires.

Et cela va générer encore plus d’impatience et de frustration.

arbr.jpg

Goût de l’effort et patience

Et si seulement, vous pensiez à ce que vous avez déjà. Puis réfléchissez objectivement sur ce que vous désirez vraiment.

  • Que vous manque-t-il exactement qui vous rendrait heureux ;
  • En quoi est-ce important pour vous ?  Ou cela comble-t-il encore un vide existentiel ou une frustration d’enfant gâté ;
  • Notez les obstacles que vous rencontrez à réaliser ce à quoi vous aspirez vraiment ;
  • Définir la manière dont vous pouvez travailler sur ces obstacles.

Cette dernière étape demande des efforts et de la patience. Ce qui vous amènera à penser, est-ce vraiment ce que je veux ? Si oui, alors vos efforts et votre patience seront récompensés, soyez en sûre.

Votre objectif sera réalisé si vous êtes dans cette démarche de l’effort, de la patience et de l’action juste.

Dans le cas contraire, vous vous débattrez sans cesse contre le destin avec une frustration grandissante et une insatisfaction permanente.

Si vous vous sentez perdu quant à ses questionnements et votre positionnement dans la vie, alors n’hésitez pas à consulter un thérapeute.

Soyez fier de vous en vous réalisant avec justesse et vous serez comblé intérieurement !

Photos : Shutterstock

Écrit par

Nathalie Follmann

Hypnothérapeute Clinique nº Adeli :

Certifiée par l'Institut Sakti d'Hypnose Clinique à Paris. Mon approche "intégrative" permet de travailler sur tous les troubles émotionnels, psychosomatiques avec de nombreuses approches et techniques. L'hypnothérapie que je pratique s'inscrit autant dans une thérapie brève qu'une thérapie de fond. Elle s'adapte autant aux adultes qu'aux enfants à partir de 4 ans.

Voir profil
Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail
1 Commentaires
  • Eglantine

    Beaucoup de justesse dans cet article. Merci tjrs un plaisir de lire vos articles.

derniers articles sur affirmation de soi