Les blessures émotionnelles causées par un père absent

<strong>Article révisé</strong> par le

Article révisé par le Comité Psychologue.net

L'abandon parental génère beaucoup de souffrance et laisse des traces émotionnelles qui peuvent persister tout au long de la vie. Nous en présentons ici les principales.

30 JUIN 2020 · Lecture : min.
Les blessures émotionnelles causées par un père absent

Jusqu'à récemment, le rôle du père dans la famille était de soutenir financièrement sa femme et ses enfants. Comment il détenait le pouvoir financier, l'homme était la plus haute autorité de la maison et ne s'impliquait pas dans l'éducation des enfants. Ils étaient souvent physiquement présents, mais émotionnellement distants.

Avec l'insertion des femmes sur le marché du travail, la configuration de la plupart des familles a changé. Le père et la mère ont commencé à partager la responsabilité d'élever les enfants.

Ce changement a généré de nombreux avantages pour les enfants. D'innombrables études ont démontré que les enfants qui ont un père impliqué :

  • ont une plus haute estime de soi ;
  • sont émotionnellement plus sécures ;
  • sont moins susceptibles d'abandonner l'école ;
  • développent des relations sociales et affectives plus saines ;
  • sont moins susceptibles de consommer des drogues ;
  • sont plus équilibrés psychologiquement ;
  • sont plus empathiques.

Si le père est impliqué, attentionné et affectueux, il peut largement contribuer au développement linguistique, social, émotionnel et cognitif de son enfant, ainsi qu'à une bonne estime de soi et à la réussite scolaire.

Cependant, un père absent peut provoquer des blessures émotionnelles qui persistent tout au long de la vie. Une étude de la National Fatherhood Initiative a révélé que l'absence d'un père peut entraîner des problèmes de santé financière, sociale et même physique et mentale. Selon l'organisation, les États-Unis dépensent chaque année 100 milliards de dollars en programmes sociaux pour réduire les effets de l'absence parentale.

Caractéristiques d'un père absent

L'absence du père peut être physique, lorsque par exemple les parents sont séparés et que l'homme a peu ou pas de contact avec les enfants, ou émotionnel, lorsque le couple est ensemble mais que l'homme ne participe pas à l'éducation des enfants. Les principales caractéristiques de ce type de père sont :

  • Le manque d'empathie : ils ont peu de lien émotionnel avec leurs enfants et avec les gens en général. Ils entretiennent des relations superficielles. En général, ce type de père est absent parce qu'il veut l'être. Il ne se met pas à la place de son partenaire ou de ses enfants, fuyant la responsabilité d'être père. Aussi, ils créent des liens émotionnels très faibles avec les enfants.
  • L'immaturité émotionnelle : les personnes qui n'ont pas mûri émotionnellement ont des difficultés à se lier et ne veulent pas grandir. Ils ont peur des obligations et sont souvent des personnes toxiques. L'immaturité émotionnelle peut être le résultat d'un traumatisme infantile. Ils vivent comme des adolescents et ne savent pas exprimer leurs émotions.
  • L'irresponsabilité : Beaucoup de parents absents décident simplement d'échapper à la responsabilité d'élever un enfant. Ils agissent comme si cet enfant n'existait pas, laissant toutes les obligations à la mère.
  • Il ne regarde que son nombril : le père égocentrique fait ses projets de vie sans considérer ses enfants. Il donne la priorité à d'autres thèmes tels que le travail, l'argent, la vie sociale avec des amis, les sports, etc.
  • Bourreau de travail : ce sont des hommes obsédés par le travail, qui passent 12 heures ou plus au bureau. Même pendant les vacances, ils ne peuvent pas se déconnecter et vivre avec leurs enfants. Les envies matérielles et l'ambition professionnelle mettent en péril le lien du père avec les enfants.

Aujourd'hui, la plus grande maladie n'est pas la lèpre ou la tuberculose, mais plutôt le sentiment d'être mal aimé, non pris en charge et abandonné par tout le monde. Mère Teresa de Calcutta

Les effets émotionnels de l'absence paternelle

Avoir un père absent laisse des séquelles psychologiques qui peuvent durer toute une vie. Selon les psychologues, les personnes adultes qui n'avaient pas de père présent :

  • Ont tendance à être plus émotionnellement détachés : ils ont du mal à établir des liens émotionnels forts et durables. De nombreux enfants de parents absents répètent ce comportement nocif lorsqu'ils ont leurs enfants.
  • Ont tendance à être plus insécures : en raison de la souffrance émotionnelle causée par l'absence parentale, ils ont tendance à être plus précaires. Ils ont peur de la déception et de l'abandon. La peur de l'abandon peut générer une énorme dépendance émotionnelle à l'égard des autres.
  • Ont tendance à avoir une estime de soi plus faible : le rejet parental peut compromettre l'estime de soi et laisser un vide difficile à combler.
  • Sont plus sujets aux troubles psychologiques : la souffrance générée par un parent absent peut souvent avoir de graves conséquences psychologiques, telles que la dépression, l'anxiété, la boulimie et l'anorexie.
  • Sont plus susceptibles de nouer des relations toxiques : en raison d'une faible estime de soi et d'un manque d'affection, les personnes n'ayant pas de père présent peuvent avoir des problèmes à établir des relations amoureuses saines. Par crainte de devoir à nouveau perdre quelqu'un, beaucoup sont incapables de couper certains liens négatifs, de vivre des relations abusives et malheureuses.
  • Sont plus sujets aux addictions : de nombreux enfants de pères absents, tentent de compenser ce manque d'une autre manière, en étant toxicomane, avec le sexe, les achats,les jeux, etc.

Pour réfléchir

L'absence de père laisse de profondes traces, mais il est possible d'aller de l'avant et de trouver le bonheur. Si vous avez un père absent, la première étape pour aller de l'avant est d'accepter les émotions qui génèrent cette relation. Il est également important de garder à l'esprit que vous n'êtes pas responsable des choix des autres, mais qu'il est entre vos mains de prendre en charge votre vie.

De plus, vous pouvez trouver la tranquillité d'esprit si vous reconnaissez l'importance que d'autres personnes avaient dans votre développement, comme votre mère, vos grands-parents ou vos amis. Et si vous n'êtes pas en mesure de surmonter cette douleur, il est peut-être temps de rechercher un soutien psychologique. Le psychologue disposera des outils nécessaires pour vous aider à voir la situation d'un autre prisme.

Photos : Shutterstock

psychologues
Linkedin
Écrit par

Psychologue.net

Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail
1 Commentaires
  • Latina

    Des fois j'aimerais bien aller de l'avant mais après cette lecture je me demande si ne me laisserais pas enfoncer par cette anxiété de n'avoir pas grandi avec mon père. Je l'ai connu à 13 ans il est mort réparti quand j'avais 15 ans pour raison de santé et il est mort il y a 2 ans cette année fera 3 ans. Et j'ai toujours pas digérer le fait qu'il soit absent tout en me laissant avec cette tristesse en moi....

derniers articles sur thérapie familiale