Estime de soi et égo : mieux les connaître pour bien les utiliser

Voilà un article qui va t'expliquer le lien entre ton estime de toi, ce que nous appelons la personnalité et ton égo.

7 DÉC. 2021 · Lecture : min.

PUBLICITÉ

Estime de soi et égo : mieux les connaître pour bien les utiliser

Indispensable à la création de notre identité et à l'affirmation de soi, l'égo est nécessaire car il est là pour protéger notre essence. Grâce à lui nous pouvons construire de bonnes fondations qui nous permettent de nous affirmer.

Toutefois, il peut aussi devenir notre pire ennemi. Quand il s'impose comme seul maître à bord, il nous manipule :

tonnamment doué pour évaluer, comparer, critiquer, juger, un ego surdimensionné peut aussi entraîner des luttes de pouvoir, dans tous les domaines de vie comme, familial, au travail ou encore dans son couple."

Un peu comme la confiance en soi et l'estime de soi, on fait souvent l'amalgame entre l'égo et l'estime de soi. Bien entendu les deux sont liés, puisque l'égo fait partie d'un ou plusieurs aspects de ma personnalité qui sont des mécanismes de défense que j'ai mis en place durant mon enfance pour m'adapter à mon environnement. Il s'agit-là d'une sorte de masque social. D'ailleurs, le mot personnalité vient de persona, un mot latin dérivé du grec ancien qui veut dire « masque de théâtre ». Donc si nous faisons le lien entre l'égo et la personnalité, nous pouvons partir du principe que le mécanisme de défense que je mets en place durant l'enfance (égo) est également le masque que je revêts pour m'adapter au monde qui m'entoure en créant également mon identité (la personnalité) et donc cet égo/personnalité qui a pris ses origines il y a de nombreuses années, fait que celui-ci est très ancré à l'intérieur de nous.

L'égo/personnalité est comme une entrave à notre développement personnel, car il est l'image que l'on a de nous-même, qui est totalement subjective et déformé par nos mécanismes de défense. Cela reviendrait à se définir en fonction de ceux-ci ce qui est absurde, donc cette image est une illusion.

Pourquoi l'égo est-il une entrave à son développement personnel ?

Il y a plusieurs raisons à ceci.

Dans un premier temps, comme je l'ai dit plus haut l'égo est bien ancré en nous. Nous avons grandi avec lui, et grâce à lui, nous nous somme construits en tant qu'individu à part entière, en bâtissant notre personnalité. Dites-vous une chose, l'humain est créé et programmé de telle façon qu'il est en recherche du plaisir et en évitement de la souffrance. Vous commencerez à comprendre que la façon dont nous nous construisons est dans ce but. Et donc c'est la première entrave, car comme il est là pour nous aider et nous protéger contre le rejet et l'abandon, il devient donc une grande résistance au changement dans un développement personnel et en thérapie.

Nous tenons aussi beaucoup à notre égo/personnalité car il s'agit aussi de la représentation que l'on a de notre identité, car nous faisons le l'amalgame entre notre personnalité/égo et notre identité. C'est une des raisons pour lesquelles la résistance au changement est si grande. Car comme nous faisons l'équivalence que notre égo/personnalité est la même chose que notre identité, alors il est bien normale de ne rien vouloir changer par peur de perdre son identité (parfois difficilement acquise). C'est un exercice difficile que de se détacher de l'identité et de l'image que j'ai de moi-même. Car il s'agit des fondations sur lesquelles je me suis construit moi et toute ma vie.

Cependant ce n'est pas impossible de se détacher de l'image déformé que l'on a de soi.

Comment se détacher de l'image déformé que l'on a de soi ?

Pour ceci il faut s'affranchir du la peur du rejet de l'abandon et de ce que l'on croit que les autres attendent de nous, et ainsi j'aurais accès à mon moi profond. Un moi qui sera libre de ses propres schémas de pensée et de ses mécanismes de défense car j'aurai totalement conscience de ceux-ci. C'est un peu comme un trou sur le chemin de la maison, le trou c'est mon égo/personnalité. Je sais qu'il est là et il m'arrive de l'oublier de temps à autre en retombant dedans. Mais comme j'ai conscience d'être tombé dans ce trou je sais comment en sortir. Petit à petit je me souviens qu'il est là et je le vois venir plus rapidement et facilement, cependant il sera toujours là. De temps en temps je ne serai pas très alerte et je risquerai de retomber dedans mais aujourd'hui vous saurez pourquoi.

Nous en avons absolument besoin de l'égo de la personnalité. Donc Il ne s'agit pas ici de tuer son égo ! Car seul l'égo veut tuer l'égo. Le but ici est juste de l'assouplir et de ne pas tomber dans le trou, pour plutôt s'y connecter vraiment en prenant du recul pour comprendre quelles sont ses propres mécanismes de défense et quel est l'avantage pour vous de les avoirs. Comme par exemple essayer d'avoir raison à tout prix ou s'écraser en société pour éviter un conflit. Ce sont autant de stratégies différentes pour pouvoir survivre dans ce monde. Et sur quels aspects de mes mécanismes de défense je me valorise pour augmenter mon estime de moi qui est une estime conditionnelle. Une fois identifié c'est déjà un grand pas, car pour pouvoir s'en détacher et ne pas tomber dans le trou il faut d'abord en prendre conscience et l'identifier.

Nous construisons notre estime de nous-même sur les bases de notre personnalité. Hors cela reviendrait à dire que toutes les personnalités n'ont pas la même valeur. Par exemple si je ne m'aime pas trop, mais que je sais que j'ai des qualités humaines importantes. Je vais construire l'estime que j'ai de moi à partir de choses que je maîtrise et que j'aime chez moi. De même, si j'ai une piètre opinion de moi mais que je sais que j'ai une très bonne capacité d'analyse, je vais donc concentrer mon attention dessus pour gagner en estime de moi. Hors, si je me donne de la valeur en fonction d'une ou plusieurs choses que j'aime chez moi, alors l'estime et la valeur que je me donne dépendent de cela, et donc elles sont conditionnelles. Alors que si je me construit une estime de moi inconditionnelle (J'ai de la valeur et je m'aime quoi que je fasse), cette qualité à laquelle je me rattache tant, sera toujours une bonne qualité mais la valeur personnelle que je me donne ne dépendra pas d'elle.

Photos : Shutterstock

PUBLICITÉ

Écrit par

Damien Launay

Voir profil

Bibliographie

  • Les 5 blessures qui empêchent d'être soi-même, de Lise Bourbeau, 17 janvier 2013
  • Tout savoir sur l'égo : Analyser les mécanismes pour les dépasser, de Anthony Mette, 15 avril 2021

Laissez un commentaire

PUBLICITÉ

derniers articles sur confiance en soi