Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Qu'est-ce qui se cache derrière le stress chronique ?

Lien de causalité établi entre le stress chronique et la maladie d’après des études cliniques. Comment s’en libérer ?

19 févr. 2019 Santé - Lecture : min.

Clichy Hauts-de-Seine

2 Recommandations

Qu'est-ce qu'un stress chronique, pourquoi devient-il chronique ?

L'origine de tout ce qui s'est mis en place à un moment donné, et qui continue insidieusement souvent pendant de longues années et qui finit par faire boule de neige et qui amène au stress chronique, on ne sait même plus quand il a commencé, combien de personnes en thérapie disent : j'ai toujours l’impression d’avoir été stressée. Mais derrière le stress chronique se cache souvent une angoisse profonde pour certains, indéfinissable.

Diagnostic

Le stress chronique,  impliquant souvent le trouble anxieux généralisé suivant le DSM V, se développe sur plusieurs années. Il est vecteur d’un affaiblissement de tout l’organisme qui se fragilise, n'a plus de résistances, le système nerveux n'est plus correctement alimenté, le système immunitaire devient défaillant étant sous pression en permanence. Imaginez-vous un élastique qu’on tirerait même d’un millimètre un peu plus chaque jour, un jour il finira par craquer…

Le corps a un seuil de tolérance au stress, mais arrivé à un stade, il va se manifester par des symptômes pour vous mettre en garde en cas de dépassement, comme un avertissement.

Le stress chronique peut amener à la dépression profonde, où on perd le contrôle de sa vie. Ou bien se manifester dans divers symptômes.

Derrière le stress chronique se cache bien autre chose, qui repose souvent sur des schémas erronés* qui sont parfois nombreux suivant notre parcours de vie (tels que les schémas d'assujettissement, de vulnérabilité, d’imperfection, exigences élevées, et bien d’autres encore...). Toutes les émotions de colère, tristesse, frustration, impuissance, fonctionnant à plein régime et ce souvent pendant des années amenuisent votre vitalité considérablement.

*Un schéma erroné (ou schéma précoce inadapté) est composé d'un ensemble de croyances négatives. Il s'agit des connaissances de base qui constituent notre compréhension de nous-même, des autres et du monde. Ces connaissances s'élaborent au cours de nos expériences de vie souvent non digérées y compris tous les traumatismes.

shutterstock-1162191646.jpg

Stress et symptômes

Les plus répandus :

  • Douleurs de dos, douleurs cervicales
  • Reflus gastriques, voire ulcère
  • Migraines chroniques
  • Colopathie fonctionnelle
  • Problèmes de peau comme l’eczéma, le psoriasis,
  • Etc…

Pour les cas les plus graves, peuvent survenir l'apparition du cancer, de la sclérose en plaques,…         

On parle de stress chronique quand celui-ci est ressenti dans de nombreuses situations et depuis très longtemps, et non sur des situations isolées ou de façon ponctuelle.

Prise de conscience

Il est important déjà de prendre conscience de ce qui se passe en vous, de vos comportements inappropriés ou pensées dysfonctionnelles, et surtout de commencer à revoir votre manière de fonctionner de la manière suivante :

  1. Faire un constat de votre état physique et émotionnel (entre vos symptômes et vos émotions envahissantes, par exemple toujours en colère, ou toujours triste, ou toujours frustré, ou tout en même temps,…
  2. Faire un lien avec votre vie actuelle, qu’est-ce qui vous irrite, que vous ne supporte plus
  3. Que pouvez-vous faire par rapport à ça ? Pouvez-vous améliorer certaines choses ?
  4. Si tout cela est trop compliqué, comme c’est souvent le cas, alors consulter un(e) thérapeute pour faire le point et changer votre manière de penser et surtout comment en êtes-vous arrivé là ! Quelles sont vos croyances négatives qui vous influencent malgré vous et continue à vous emprisonner dans votre manière de fonctionner.

shutterstock-1234807780.jpg

Mais le plus difficile, c’est de se prendre en charge, et dire STOP, je prends mon courage à deux mains et je vais changer ma vie. Mais le plus souvent, les personnes préfèrent rester dans la plainte, ou en se disant ça ira mieux demain, ou encore parfois rester dans une forme de fatalité. Mais le plus souvent il s’agit d’une grande difficulté à faire un travail sur soi.

Toutefois, faites attention à ne pas vivre sous tension permanente délétère pour votre santé à plus ou moins long terme.

Si vous continuez à ruminer sans cesse vos échecs, vous dévaloriser, ou encore si vous êtes dans une quête de performance sans fin, vous affaiblissez votre système immunitaire un peu plus chaque jour. Sans compter l’abus d’alcool, de tabac qui vous fragilisera d’autant plus…

Libérez-vous

La libération prend sa source avant tout dans une manière différente de penser et de se donner le pouvoir de changer votre manière de vivre.

Le stress est votre meilleur ennemi, ne lui laissez pas de place ! N’attendez pas que la maladie (mal a dit) s’installe…

Consultez un(e)  thérapeute si vous sentez que vous êtes dans une spirale que vous ne contrôlez plus.

Photos : Shutterstock

6 J'aime

Laissez un commentaire

Le nom sera publié mais pas l'e-mail

INFORMATION BASIQUE SUR LA PROTECTION DES DONNÉES
Responsable: Verticales Intercom, S.L.
Finalités:
a) Envoi de la demande au client annonceur.
b) Activités de publicité et prospection commerciale pour divers médias et canaux de communication de produits et services propres.
c) Activités de publicité et prospection commerciale pour divers médias et canaux de communication de produits et services de tiers de différents secteurs d’activité, pouvant impliquer la cession de données personnelles aux dits tiers.
d) Segmentation et élaboration de profils pour des finalités de publicité et prospection commerciale.
e) Gestion des services et applications qu’offrent le Site aux Utilisateurs.
Légitimation: Consentement de l’intéressé(e).
Destinataires: Il est prévu de céder les données aux clients annonceurs pour mener à bien la demande d’information sur les services annoncés.
Droits: Vous avez le droit d’accéder, rectifier et éliminer les données ou de vous opposer au traitement des mêmes ou à l’une des finalités, ainsi que d’autres droits, comme il est expliqué dans l’information additionnelle.
Information additionnelle: Vous pouvez consulter l’information additionnelle et détaillée sur la Protection des Données sur psychologue.net/proteccion_datos

Commentaires (2)

À lire aussi