Savoir être en désaccord pour s'aimer !

Les conflits sont inhérents à toute relation. Plutôt que de les éviter à tout prix, découvrez comment ils peuvent vous aider !

30 OCT. 2018 · Lecture : min.

PUBLICITÉ

Savoir être en désaccord pour s'aimer !

On pense souvent qu'une bonne relation amoureuse, amicale ou familiale, doit être exempte de tout conflit. Mais il est très rare que toutes les décisions soient prises d'un commun accord et qu'aucun désaccord ne surgisse ! Plutôt que de taire ce qui ne va pas, apprenez à bien communiquer et à résoudre les conflits. 

Les conflits sont inévitables dans la plupart des relations, et pour cause ! On ne peut pas être d'accord sur tout, nous avons tous des points de vue sur la vie différents. La symbiose parfaite n'existe pas, et ce sont nos petits et grands différents qui autorisent ces échanges humains si riches. 

Pour la grande majorité, nous avons horreur des conflits et faisons souvent tout pour les éviter ou pour séparer les personnes en conflit. Et si la violence ne résoud rien, un désaccord bien exprimé peut réellement aider à grandir ! Découvrez comment faire du conflit un allié dans votre développement personnel.

Les conflits avec soi-même

Ces conflits, nommés conflits intrapsychiques en psychanalyse, sont indissociables de tout être humain. Un conflit intrapsychique, ce sont souvent nos envies confrontées à la réalité, à notre éducation ou à notre morale : on a envie de faire quelque chose, mais on ne peut pas

Dans le conflit, l'accomplissement de soi-même et la joie font face au renoncement, à la frustration, voire à la haine de soi.  

En psychanalyse, on estime que les désirs refoulés s'expriment de façon pathologique. Un conflit intrapsychique est à prendre au sérieux, car il peut avoir des effets aussi dévastateur qu'un conflit interpersonnel. Il peut avoir une incidence forte sur notre niveau de stress, causer de l'anxiété, des troubles du sommeils, des troubles alimentaires, des addictions ou encore des troubles dépressifs. 

rtttt.jpg

Plutôt que de vivre constamment dans le conflit avec soi-même, il nous faut apprendre à laisser plus de place à nos désirs et à ne plus nous laisser tirer en arrière par la peur. Les psychothérapies sont des alliées idéales en cela. 

Les conflits amoureux

La dispute en couple est nécessaire, et se disputer n'est pas la fin du monde. Évidemment sans aller jusqu'à la violence, mais savoir exprimer les désaccords et les malentendus est nécessaire dans toute relation amoureuse. Se quereller, c'est une façon de crever l'abcès pour éviter que la situation ne s'empire jusqu'à la crise, jusqu'à l'irréparable. 

Mais pourquoi faut-il entrer en conflit ? 

Car mieux vaut apprendre à exprimer ses désaccords plutôt que de choisir de faire l'autruche ("tout va bien je ne vois rien") ou de penser que tout est fini pour une broutille ("tout va mal"). Et pour cela, une seule solution : communiquer, communiquer encore et encore ! Un conflit sain permet de parler ouvertement des désaccords dans la relation pour arriver à un compromis, c'est-à-dire à un arrangement qui convient à toutes les parties. 

rf.jpg

Si vous faites l'autruche, vous risquez de vous faire marcher sur les pieds, de voir vos besoins nécessaires réduits et piétinés tout simplement car l'autre ne les connaissait pas. De même, si vous partez de l'idée que tout est fichu, vous n'allez voir que ce qui va mal dans la relation sans voir les axes d'amélioration possibles. 

On dit souvent que le couple est constitué de trois entités : l'un des partenaire, l'autre partenaire et la "maison couple". Le conflit en couple est une façon pour chacun de se mettre en avant, d'exister et de faire valoir ses pensées et convictions sans se faire écraser par la "maison couple". Oser exprimer ses désaccords, c'est s'engager pour la relation en décidant de se battre pour régler les problèmes plutôt que de les laisser tout détruire. Être en conflit en couple permet de découvrir la force propre de chacun, tout en renforçant le lien qui vous unit. 

Le conflit renforce nos relations interpersonnelles

Le philosophe allemand Kant avançait l'idée que le conflit est un garant du progrès de la société, et qu'il nous est impossible de coexister pacifiquement avec d'autres êtres humains. Nous sommes forcément en opposition les uns aux autres, et c'est ce qui permet à la société toute entière de se développer, d'être tirée vers le haut. 

D'ailleurs, en entreprise, c'est l'impertinence qui nous permet de tester de nouveaux projets : oser dire non à son chef, ne plus tolérer certains comportements, préciser lorsque les choses vont mal ou sont inutiles. Sans partir en claquant les portes, montrer son désaccord est aussi important dans le monde professionnel qu'en couple : faites-vous entendre, soyez actif(ve) osez proposer des solutions lorsque les choses ne vont pas. 

En amitié ou en famille, les conflits non violents sont aussi chose courante : on débat, on affirme ses idées et sa position. Dans toute relation, le conflit est donc une façon d'exister, de montrer sa place et son importance, mais surtout de résoudre les problèmes

Photos : Shutterstock

Cependant, si vos conflits sont réguliers, deviennent violents et/ou que vous avez la sensation que rien ne s'arrange, n'hésitez pas à prendre contact avec un(e) professionnel(le) de la psychologie

PUBLICITÉ

psychologues
Linkedin
Écrit par

Psychologue.net

Laissez un commentaire

PUBLICITÉ

derniers articles sur aptitudes sociales