accumulation de trop

Réalisée par Ccc · 24 août 2021 Aide psychologique

Bonjour,

J'ai vécu plusieurs deuils en un court laps de temps et j'ai l'impression que cela a "cassé" quelque chose en moi, comme si j'étais maintenant anesthésiée constamment, moins heureuse qu'avant, je ne me reconnais plus et n'ai plus l'impression de vivre mais plutôt "d'errer" et de faire semblant...

Comment revenir à la moi d'avant ?

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 26 AOÛT 2021

Bonjour,
Vivre un seul deuil est un choc, une rupture radicale, difficile à surmonter. Quand il y a plusieurs deuils à vivre, c’est tout un pan de la vie relationnelle qui disparaît, et l’absence est douloureuse, les points de repères semblent disparaître.
Ce que vous ressentez est tout à fait humain. Pour vous retrouver telle que vous êtes, il vous est, à mon avis, nécessaire de vous appuyer sur un.e professionnel.le à qui vous prendrez le temps de parler de chaque personne que vous avez perdue récemment, et surtout la ou les plus proches de vous.
Je suis disponible pour ce type de démarche, si vous le souhaitez, et vous invite à regarder mon site. Nous pouvons faire ce chemin soit par tél, soit en ligne par visio, soit à mon cabinet à Montpellier.
Bien cordialement
Mme B. Fierens

Béatrice Fierens Psy sur Montpellier

171 réponses

979 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 AOÛT 2021

Bonjour,

Merci pour votre message.
Vivre un deuil est une épreuve choquante, déstabilisante. Il est tout à fait normal, si, en plus vous avez traversé plusieurs deuils rapprochés, que vous soyez "en petite forme".
Vous sentir comme anesthésiée est sans doute une réaction que vous avez mis en place pour vous protéger de la peine et de la souffrance... Se couper de ses émotions, de ses ressentis est un mécanisme de défense courant et très "efficace" quand on rencontre de grandes souffrances.
Je ne sais pas si vous pourrez revenir à la personne que vous étiez avant. La vie nous transforme sans cesse, à fortiori lors d'épreuves comme celles que vous venez de vivre. Vous avez gagné en maturité et en expérience. Pour vous aider à sortir de "l'errance", pour recoller ce qui a été "cassé" en vous, je vous conseille de vous faire accompagner par un(e) thérapeute.
Pouvoir être épaulée dans cette période, ne plus être seule pourra très certainement vous aider à retrouver votre joie de vivre.
N'hésitez pas à "farfouiller" sur ce site puis à contacter la ou les personnes avec qui vous sentez que vous pourriez vous sentir en confiance. En présentiel ou à distance ne vous arrêter pas forcément là dessus. Il est désormais possible, pour les thérapeutes qui en ont l'habitude, de mettre en place de très bons accompagnements même à distance.

De bonnes choses à vous,

Juliette Ghiulamila
Psychothérapie - Gestalt thérapie

Juliette Ghiulamila Psy sur Saint-Cast-le-Guildo

16 réponses

27 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 AOÛT 2021

Bonjour,

Il est naturel de changer d'état d'esprit après avoir vécu plusieurs pertes à la suite : la confrontation avec la mort vous a mis face à certaines réalités qui sont habituellement occultées.
Peut être même que certains disparus vous manquent ?
Je ne pense pas que l'on puisse revenir comme "avant" après certaines épreuves de ce genre ; mais petit à petit vous allez intégrer ces deuils et vous allez retrouver la joie de vivre, peut être même "décuplée".
Pour l'instant l'anesthésie émotionnelle que vous ressentez est là comme pour vous protéger d'autres épreuves à venir : c'est une forme de protection inconsciente qui va s'estomper.
Si besoin, allez parler à un-e psy... cela vous aiderait.
Je vous souhaite de quitter vite cet état de transition que l'intégration des deuils vécus demande.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4359 réponses

11961 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 AOÛT 2021

Bonjour,
ces épreuves sont douloureuses et il faut un temps pour mieux gérer ce types d'émotions. Mais il faut aussi avoir des initiatives pour reprendre le cours de sa vie, afin de liberer des émotions que l'on a proscrite suite à cela.
Un travail sur le Moi, sur ces evenements et comment retrouver plus de gout est possible.

Avec bienveillance, empathie et sans jugement, je consulte en cabinet ou mais aussi en visio (Doctolib) : cela permet une grande discrétion et confidentialité, sans vous déplacer et aux moments ou vous êtes disponibles.

Spécialiste en sexualité, relation de couple et sociale, amoureuse ou toxique, écrivez moi ou appelez moi et nous en discuterons.
Bien cordialement,
Christian RICHOMME
Psychothérapeute -Psychanalyse- Sexologue

Christian Richomme Psy sur Paris

1711 réponses

826 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 AOÛT 2021

Bonjour,

Ce que vous avez vécu est très difficile, douloureux et peut être inacceptable.
Votre corps vous protège de toutes ces émotions et c'est normal.
Je vous propose dans un premier temps de la lecture "VIVRE LE DEUIL LE JOUR AU JOUR de Christophe FAURE" et ensuite vous aller sentir si vous souhaitez vous faire accompagner par un Thérapeute pour continuer à traverser le chemin de l'acceptation.

Bon courage et bonne lecture

Maria-Camila
Psychothérapie Organique

Maria-Camila Perez Leveneur Psy sur Annecy

75 réponses

32 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 AOÛT 2021

Bonjour,
Le deuil est un processus qui demande du temps, aussi, ce que vous ressentez est normal.
De plus, si ces personnes parties étaient des proches, il est vraisemblable que vous vous sentiez "abandonnée". Peut-être que ces personnes étaient quelque part vos piliers, celles sur lesquelles vous aviez pris l'habitude de vous appuyer pour avancer. Vous vous retrouvez maintenant seule, obligée de continuer sans elles.
Il arrive que l'on avance en âge sans véritablement grandir et cela vient de la dépendance affective contractée pendant la petite enfance.
Je pense que vous avez besoin d'être aidée pour accepter la mort et pour trouver le sens de votre vie.
Si vous souhaitiez en savoir plus sur mon approche et mes techniques, n’hésitez pas à me demander un premier échange, gratuit et sans engagement.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4491 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 AOÛT 2021

Bonjour,
Seul le temps qui passe permet de sortir de cet état où le monde nous apparaît différent d’avant. Personne n’échappe à cette rencontre avec la perte, cela fait partie du parcours de la vie . Celle-ci n’en paraît que plus précieuse ! La tristesse qui suit le deuil est une émotion humaine et universelle car non seulement nous perdons un être cher mais de plus nous sommes face à notre finitude. La tristesse permet d’exprimer, de ressentir les sentiments qui nous liaient à ces personnes décédées. Si cette émotion « casse » et « anesthésie » celui ou celle qui l’éprouve c’est qu’elle passe par le corps pour être ressentie cependant elle ne détermine pas le futur de votre vie . Le monde vous apparaît différemment mais il n’a pas changé et d’autres émotions tels que la joie, la paix , le plaisir, la satisfaction, l’enthousiasme, l’émerveillement, l’espoir, l’entrain, la gaité…., viendront illuminer le chemin de votre vie . Nos proches présents ou disparus , nos souvenirs, nos épreuves sont nos compagnons de route, ils sont une part de ce que nous sommes , ils guident et donnent un sens à notre vie et participent à notre bonheur à venir .
Cependant plus de 6 mois sont nécessaires pour retrouver l’apaisement , le goût , l’association avec soi et l’environnement . N’hésitez pas à vous faire aider par un psy, ne restez pas seule pendant cette longue période difficile et sombre que vous traversez.
Bien à vous
Psy Véronique Eyraud les Angles Gard

Véronique Eyraud Psy sur Les Angles

322 réponses

325 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 AOÛT 2021

Bonjour,

Tout d’abord, recevez toutes mes condoléances et ma profonde sympathie vis à vis de la perte des êtres chers qui vous entouraient.

J’ai bien lu votre message et je me permets de vous rassurer, ce que vous décrivez est une étape du deuil. Je m’explique. Face au deuil, nous vivons sur un temps qui nous est propre plusieurs phases : le choc, le déni, la colère, la tristesse, la résignation, l’acceptation et la reconstruction.

Ce que vous évoquez est proche de la phase de résignation qui se caractérise par l'espoir de retrouver sa vie "comme avant" malgré le contexte. Ici, aucune projection n'est encore possible, la personne endeuillée vit au jour le jour et tente d'accepter quelque chose d'inéluctable.

Je peux vous accompagner et vous soutenir

Je reste à votre écoute avec bienveillance et empathie

Marjorie Lugari Psychanalyste Praticien en Psychothérapie et Sexothérapeute

Retrouvez moi directement de chez vous en télé consultation via Doctolib pour votre plus grand confort

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10855 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 AOÛT 2021

Bonjour,
Merci de votre témoignage.
Le temps que le travail du deuil nécessite est variable selon chacun d'entre nous. Il varie de quelques semaines à plusieurs mois, voire années, selon la nature des liens qui nous reliaient à la personne disparue et la perte que cette disparition représente pour nous. Le temps du deuil est donc certainement plus long que ce que notre société hyper moderne nous ordonne de vivre, imposant un retour rapide à la "vie normale" au risque d'être stigmatisé comme traversant un deuil pathologique. Ceci est d'autant plus vrai dans votre cas, dans la mesure où vous avez vécu plusieurs deuils dans un court laps de temps.
Le travail du deuil implique d'enterrer les attentes (soutien, amour, réparation... ) que nous avions à l'égard du mort. Il s'achève, la plupart du temps, quand nous avons intériorisé la personne décédée, à travers les souvenirs bons ou moins bons que nous en conservons et que nous pouvons évoquer à notre gré, sans être débordés par le chagrin de la perte.
L'anesthésie que vous décrivez est une première étape qui vous protège de ressentis trop éprouvants (tristesse mais aussi, et cela semble moins évident, colère...). Progressivement, elle devrait laisser la place à l'acceptation et au chagrin.
Laissez le temps faire son oeuvre. Et si, en dépit de la patience nécessaire que cela requière, vous avez l'impression de vous enliser, ce sera encore le moment de franchir la porte d'un thérapeute.
Bon courage
Bien à vous
Caroline Ulmer-Newhouse

Caroline Ulmer-Newhouse Psy sur Paris

106 réponses

81 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 AOÛT 2021

Bonjour Ccc,
Merci de votre message. Si cela peut vous aider, lisez ma réponse à Lucie, qui est dans un schéma similaire.
Oui, vous êtes anesthésiée, et vous ne vous reconnaissez plus. Les deuils que vous avez vécus ont été trop nombreux et trop rapprochés, et vous vous êtes "protégée" de cette façon-là.
Mais vous n'êtes pas aussi heureuse qu'avant. Le temps peut vous aider à vous "retrouver", ou vous pouvez raccourcir ce temps en vous faisant accompagner par l'un, l'une d'entre nous. C'est en exprimant vos émotions de tristesse, chagrin, colère au sein de notre cabinet, que vous reprendrez "vie" et que vous serez à nouveau heureuse. Quelques séances suffiront, je pense.
La Gestalt-thérapie, ma méthode, est tout-à-fait adaptée car elle est LA thérapie psycho-émotionnelle "par excellence".
Je vous reçois dès que possible avec grand plaisir, en présentiel ou distanciel
Bien cordialement
Inès AVOT

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6331 réponses

3428 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 AOÛT 2021

Bonjour,
Le cumul de décès de proches sur une courte période justifie à lui seul l'état dans lequel vous vous trouvez actuellement. Et c'est normal. Vous êtes en arrêt, en deuil. Acceptez de le vivre, et même de le vivre complètement. Accordez vous cette pause. Elle peut vous être bénéfique pour vous questionner sur votre propre vie, vos besoins actuels. Cela pourra être l'occasion, le moment venu, de faire des ajustements qui vous conviennent mieux pour la suite.
Si vous en éprouvez le besoin, vous pouvez aussi vous faire accompagner par l'un de nous pour mettre plus de lumière, de conscience et de sens à votre vécu actuel.
Vous êtes un peu fatiguée psychologiquement. Prenez le temps de vous ressourcer et de vous recharger énergétiquement avant de repartir. La crise sanitaire que nous traversons nous offre aussi la possibilité de ralentir un peu. Saisissons la.
Chaleureusement
Catherine Couvert

Catherine Couvert Psy sur Lyon

542 réponses

395 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 AOÛT 2021

Bonjour,
Ce situations vous ont mis à rude épreuve, amplifiée par la répétition de ces situations traumatiques.
Ces situations ont amené votre cerveau à vous mettre "en sécurité" et vous vous êtes coupée, inconsciemment, de vos émotions et votre corps pour ne plus ressentir cette douleur de perte.

"Faire son deuil", c'est laisser passer du temps, celui-ci varie d'une personne à l'autre.
Quand cela ne se passe pas naturellement, pour sortir de ce mode "survie" anesthésie, un travail thérapeutique court vous permettra de faire chaque deuil par la digestion de ces situations traumatiques encoupant à la racine les émotions négatives qui sont restées bloquées dans ces moments difficiles.
Faire le deuil, c'est garder le meilleur de l'autre et occupper votre place dans la vie.

Je suis à votre écoute.
Anne LAMICHE

Anne Lamiche Psy sur Nice

232 réponses

104 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 AOÛT 2021

Bonjour à vous

Le deuil est très difficile à vivre. C'est une séparation définitive qui a lieu et parfois les sentiments émotionnels sont redoutables et nous font perdre pieds. D'autant si il y en a plusieurs qui se succèdent !
Il faut apprendre à vivre sans les êtres chers, avancer malgré tout alors que l'on voudrait prendre du temps à exprimer des souvenirs avec ces chers disparus...
Je vais donc vous conseiller de vous diriger vers les techniques de gestion des émotions parce qu'il s'agit bien de cela. Ces techniques dites méridiennes sont merveilleuses pour travailler en profondeur les émotions que vous pouvez ressentir. Elles sont tellement efficaces qu'en peu de temps vous pourriez être sur pieds, reprendre gout à la vie, retrouver le sourire et vous redresser pour de nouveau fouler le chemin de la vie...
Le terme "cassé" est très bien choisi et au niveau énergétique signifie bien quelque chose... Je vous conseille de trouver un Psychologue Energéticien (ne) près de chez vous, il devrait vous aider à retrouver la sérénité et un équilibre émotionnel digne de ce nom.
Si le hasard faisait que vous n'en trouviez pas, je suis une Psychologue Energéticienne également et je fais des Visio consultations tout aussi efficace qu'en cabinet. Le deuil se "traite" facilement et les résultats sont rapides... Vous êtes déjà conscient du mal-être en vous et c'est déjà beaucoup.
Le cas échéant, vous savez où me trouver et comment me contacter.
Très belle journée à vous
Véronique Mercier

Véronique Mercier Psy sur Calais

105 réponses

53 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13000 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 13000

questions

réponses 136000

réponses