Aide urgente

Réalisée par MagJa21 · 19 juil. 2023 Violence faite aux femmes

Bonjour, j’ai eu des soucis d’inceste dans mon enfance, notamment mon frère qui m’obligeait à être nu devant lui pour qu’il me tripote le corps etc et à l’âge de 6 ans mon cousin m’a forcé à mettre son sexe dans ma bouche. J’ai actuellement 40 ans et j’essaie de guérir de tout ça. Ma fille a 9 ans et quand elle avait 5 ans son frère (demi frère, fils de son papa d’une précédente union) joue avec elle et l’oblige à se mettre nue, quand nous avons appris ça j’ai eu du mal à relativiser j’ai hurlé, pleuré leur ai expliqué que c’était mal de faire ça etc. Un an après nous nous séparons son papa et moi, et là cet après-midi ma fille est à la piscine avec son cousin et là c’est maintenant son cousin qui se met nu sous l’eau et lui demande de le regarder et à son tour de faire pareil. Et là pareil je leur ai crié dessus en leur disant que c’était mal qu’il n’avait pas à faire ça etc.
Est ce normal? Tout ce qui se passe? Désolée je suis complètement anéanti et déboussolée je ne veux pas que ma fille vive les mêmes choses que moi mais je me sens impuissante face à cette situation. Comment aborder les choses calmement avec elle pour lui expliquer etc. J’ai vraiment besoin d’aide je vous en supplie.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 22 JUIL. 2023

Bonjour Madame,

La situation actuelle vécue par votre fille vient totalement réactiver votre passé incestueux intra-familial qui avait été enfoui au plus profond de votre inconscient en partie mais dont certains éléments étaient bien entendu restés dans votre conscience : vos souvenirs.
Vous avez subi l'inceste, ce traumatisme insidieux qui se rend sournois à des âges clés de votre développement psycho-affectif. Vous portez encore aujourd'hui ce bien trop lourd fardeau seule et tant que vous ne l'aurez pas délesté de la charge toxique par le travail en Analyse thérapeutique, vous serez dans cette incapacité à prendre les prérogatives nécessaires sans parvenir aux états de crise exacerbés comme explicité dans votre message.

Vous devez mettre une réelle distance entre votre fille et ce cousin, je constate que votre fille a déjà été victime de la perversité de son "demi frère " en son temps. Ce n'est pas tolérable. Elle ne doit à aucun moment subir cet exhibitionnisme et les adultes autour responsables de leurs enfants doivent prendre réellement conscience de la gravité des actes de leur progéniture. Passer sous silence c'est accepter et c'est impossible.

Une discussion entre adultes responsables déjà doit mettre la situation au clair.
Parlez aussi à votre fille de ce qu'elle peut accepter ou pas, expliquez lui, les enfants comprennent bien plus que beaucoup ne l'imaginent et à par ailleurs 9 ans elle est en puberté donc largement capable de saisir. Protégez là le plus possible mais ne vous agacez pas car les cris n'y changeront rien même si je comprends votre état réactionnel.

Vous concernant, je vous recommande vraiment de réaliser une psychothérapie pour mettre hors de votre portée tout ce mal et toute cette blessure invisible que vous portez toujours en vous. C'est un viol psychologique.

Je reste à votre écoute en téléconsultation si vous le souhaitez, avec bienveillance et empathie.

Bien chaleureusement.

Bénédicte ESCARON
Psychanalyste
Praticienne en psychothérapie
Thérapeute d'aide à la parentalité

Benedicte Escaron Psy sur La Haye-d'Ectot

892 réponses

9601 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 JUIL. 2023

Bonjour Mag,

J'ai lu avec beaucoup d'attention votre message et il est clair que vous avez vécu dans le passé des évènements extrêmement traumatisants qui résonnent d'autant plus aujourd'hui devant les situations vécues par votre fille.
Je vous invite à commencer sans tarder un travail psychothérapeutique sur vous même pour vous aider à surmonter les traumas du passé et avancer sur le chemin de la résilience. Ce travail vous aidera également à assumer votre rôle de maman plus sereinement.
Concernant votre fille, il est difficile de porter un avis définitif sur les évènements que vous décrivez. Quoiqu'il en soit ces évènements sont potentiellement traumatisant et doivent être pris très au sérieux. Il est important que votre fille consulte rapidement un(e) psychothérapeute spécialisé(e) dans l'accompagnement des enfants.
Je reste à votre écoute,
Bien à vous,
Philippe MATHIAS

Philippe Mathias Psy sur Toulouse

197 réponses

103 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 JUIL. 2023

Bonjour,
Les traumatismes de votre enfance n'ont pas été résolus et viennent percuter de plein fouet votre vie actuelle. Vous avez peur des reproductions de schémas et vous voulez protéger votre fille à la hauteur de ce trauma et de la protection que vous n'avez pas eu étant petite fille.
Je vous conseille de vous faire accompagner par un professionnel qui saura revenir sur les épisodes traumatiques de votre vie et vous faire trouver de l'apaisement et de la confiance dans la relation que vous avez actuellement avec votre fille mais aussi avec les petits garçons et les hommes en général.
Bien à vous.
Frédéric Vezzosi

Frédéric Vezzosi Psy sur Bron

97 réponses

317 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 JUIL. 2023

Bonjour à vous,

Je comprends votre effroi et votre incompréhension face à ce que vous traversez, mais vous devez relativiser. Votre fille n'est pas vous.

Vous devez rapidement travailler sur ce que vous avez vécu et vous réparer car c'était extrêmement traumatisant. Si vous ne souhaitez pas que votre fille le répète à son tour et que cela se perpétue.

De plus vous confondez une curiosité infantile avec des attouchements exercés par des adultes. Vous projetez sur votre fille ce que vous avez vécu car cela est encore bien présent et non résolu, ce qui peut fausser votre jugement. Vous avez mis en place un mécanisme interprétatif et imaginatif dans le but de la protéger.

En lui projetant toutes vos craintes, vous risquez de lui retirer sa joie de vivre et son insouciance.
Je vous encourage à consulter un professionnel de la santé mentale pour vous aider et vous accompagner dans votre guérison.

Je reste à votre disposition, bien sûr, si vous le souhaitez.

Bien à vous.

Samah Labidi
Psychothérapeute en suivi individuel ou en couple
Spécialisée en Psycho généalogie.


Samah Labidi Psy sur Toulon

152 réponses

256 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 JUIL. 2023

Bonjour,

Dans le cas de votre fille, l'idéal est que vous fassiez appel à un psychologue ou un thérapeute spécialisé dans l'accompagnement des enfants. Ce que vous dites indique une éventuelle existence d'une transmission générationnelle des violences sexuelles dans votre famille, en tout cas un problème structurel qui nécessite une action qui va peut être au-delà du traitement centré sur une personne. Chaque famille a un univers unique qui doit être analysé et pensé en termes de stratégies d'intervention. N'hésitez pas à entamer une thérapie pour vous aussi si vous avez la possibilité. je reste à disposition. Bon courage,

Nilton Mascarenhas,
Praticien en Hypnose Ericksonienne.

Nilton Mascarenhas Psy sur Paris

563 réponses

5252 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 JUIL. 2023

Bonjour,
L'inceste est un sujet tabou dans notre société et est généralement considéré comme étant inacceptable et illégal. L'inceste est défini comme des relations sexuelles entre des membres de la même famille, tels que les parents et les enfants, les frères et sœurs, ou les cousins. Il est souvent accompagné de déséquilibres de pouvoir, d'abus et de violences.

Dans la plupart des pays, il est également considéré comme un crime et est passible de sanctions pénales.

L'inceste a des conséquences psychologiques et physiques graves pour les victimes et peut entraîner des traumatismes profonds et durables. Les victimes d'inceste peuvent avoir du mal à établir des relations saines et intimes, et peuvent souffrir de problèmes de confiance, d'anxiété, de dépression, de troubles alimentaires et de troubles sexuels.

Il est essentiel de reconnaître et de signaler le cas de votre fille avec son cousin, pour protéger votre enfant et lui fournir l'aide et le soutien nécessaires.
Vous devez apprendre, à vous révoltez, à dire non, à vous engager dans des limites absolues contre ces comportements. Allez voir les parents de ce cousin etc...

C'est précisément, de cela, de ces traumas incestueux , qu’il serait judicieux de travailler. Cela vous permettrait d'écouter vos émotions, de les comprendre, cela vous permettrait de sortir de ce conflit psychique que vous décrivez, car vous seule êtes capable de réaliser un tel travail. Personne ne peut le faire à votre place, ni vous dire que faire à votre place.

Je vous offre la possibilité d'en parler avec moi, en présentiel ou en ligne, afin de résoudre cette situation, et de trouver ensemble les solutions les plus adaptées.
P Groult, psychanalyste

Patrick Groult Psy sur Nice

233 réponses

192 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 JUIL. 2023

Bonjour Mag,

Je vous remercie pour votre message.

Pour vous aider dans votre démarche personnelle, je vous conseille de consulter un thérapeute rapidement. Au sujet de votre fille, vous avez très peur que votre vécu se reproduise sur elle et c’est tout à fait compréhensible. Je vous suggère de débuter un suivi thérapeutique pour vous même mais aussi pour mieux communiquer avec votre enfant.

Restant à votre écoute
Marjorie Lugari ^ Sexothérapeute * Aide à la Parentalité * Psychanalyste * Praticien en psychothérapie ^ Visio uniquement

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10884 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 JUIL. 2023

Bonjour,

Dans ce genre de situation il est important de faire la différence entre la curiosité enfantine consistant à se montrer nue par exemple et quelque chose de plus en rapport avec la sexualité, comme ce que vous avez vécu. Et dans ce second cas il faut aussi être capable de faire la différence entre ces actes commis par des personnes pubères ou non pubères. Commis par des non pubères cela relève le plus souvent de l'ordre de l'imitation.
A priori ce que vous décrivez comme étant arrivé à votre fille n'est pas forcément la même chose que ce qu'il vous est arrivé, notamment par ce qu'il n'y a pas d'attouchement, de contact physique. Plus vous dramatiserait la situation et plus votre fille sera culpabilisée. Il faut simplement expliquer que son corps lui appartient, que personne ne peut lui imposer de le voir nu etc ... Mais il est nécessaire de rester calme et posée.
Vous concernant il s'agit de projection et en plus de projection d'adulte sur une situation d'enfance. Vous auriez sûrement intérêt à creuser cette question avec un psy afin de dédramatiser cette situation, c'est à dire de la regarder avec du recul et sans culpabilité.
Bonjour

Effectivement, outre l'aspect fusionnel de votre relation à votre père, certains parents ont également du mal à laisser partir leurs enfants. Parfois même arrive-t-il à nous culpabiliser.
Or ils se trompent parce que nous devons réaliser notre vie en toute sérénité.
Pour gérer ce genre de problématique vous pouvez très bien envisager une psychothérapie verbale en face à face, afin d'explorer notamment comment vous vous êtes construite et ce qui vous empêche encore aujourd'hui d'être parfaitement vous même et sereine.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4279 réponses

22086 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 JUIL. 2023

Bonjour,
je comprends parfaitement votre première réaction. Elle est empreinte de votre expérience désagréable de laquelle vous avez gardé un souvenir qui génère probablement des sentiments difficiles. Pour ne pas que cette situation se répète de génération en génération, il me semblerait utile d'expliquer à ces jeunes, en quoi c'est mal selon vous. Ils sont innocents à cet âge, ils découvrent leur corps, leur sexualité, et ils ont besoin d'un cadre défini par les parents. Ils ont besoin d'une éducation sexuelle et affective. Il y a des livres pédagogiques excellents qui peuvent être mis dans leurs mains. Profitez de cette occasion pour en faire quelque chose de positif pour vous et pour eux. Vous allez probablement libérer toute votre lignée (aïeux et descendants) d'un sujet tabou.
Bonne continuation,
X.E.

Xavier Eloy Psy sur Bordeaux

219 réponses

101 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 JUIL. 2023

Bonjour Mag,
Je suis vraiment désolé de ce que vous avez vécu et ce que votre fille a également traversé. Il est compréhensible que vous soyez bouleversée et déboussolée par cette situation. Il est important de prendre des mesures pour protéger votre enfant et l’aider à comprendre ce qui est approprié et inapproprié. Lui expliquer la limite a ne pas dépasser

Voici quelques suggestions pour aborder la situation calmement avec votre fille :

Trouvez un moment calme et privé pour discuter avec elle.

Faites preuve d’empathie en écoutant attentivement ses sentiments et ses préoccupations.

Utilisez des mots simples et adaptés à son âge pour expliquer qu’il y a des limites respectueuses entre les gens.

Réaffirmez l’importance de son corps, de sa sécurité et de son consentement.

Encouragez la à vous parler si quelque chose la dérange ou la met mal à l’aise.

Rassurez la en lui faisant savoir qu’elle peut toujours compter sur vous pour la soutenir.



N’hésitez pas à consulter un professionnel, comme un thérapeute spécialisé dans les traumatismes, qui peut vous guider dans le processus de guérison pour vous-même et votre fille. Vous n’êtes pas seule dans cette épreuve, il y a du soutien disponible pour vous aider tout au long du chemin.

Thalia Inna Psy sur Bordeaux

987 réponses

1281 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 JUIL. 2023

Bonjour,

Vous êtes sous le choc et envahie par l'émotion. L'énergie dans laquelle vous avez crié, hurlé et dit stop a très certainement suffit à ce que les enfants sentent qu'une limite est atteinte.
Maintenant il est important de mettre des mots sur ce stop. La 1ère personne concernée est votre fille. Je vous invite à lui proposer de prendre un temps avec elle. Dites-lui "j'ai quelque chose d'important à te dire", proposez-lui de vous installer confortablement toutes les deux dans un endroit où vous ne serez pas dérangées. Un temps pour se regarder les yeux dans les yeux. Puis dites-lui que vous avez eu très peur l'autre jour quand elle était dans la piscine avec son cousin. Rappelez-lui cette même peur quand elle avait 5 ans avec son demi frère. Et ensuite racontez votre histoire. Exprimez combien lorsque l'on est enfant il y a incapacité à se préserver dûe à une immaturité. Que c'est seulement à l'âge adulte que vous avez pu percevoir les dégâts sur vous. Dites-lui qu'elle ne doit jamais accepter une situation de cette ordre et le dénoncer dès que possible si cela arrivait de nouveau. Vérifiez auprès d'elle quels sont ses souvenirs et s'il y aurait eu d'autres situations dont vous n'avez peut-être pas eu connaissance.

Et puis parlez au cousin de votre fille et avec ses parents pour vérifier si lui aussi n'aurait pas été victime d'abus. Peut-être est-il en train de reproduire...

Je vous invite à vous faire accompagner par un-e thérapeute pour soigner ce traumatisme chez vous. Stopper les répétitions dans votre histoire familiale.

Je vous invite à lire les ouvrages de Bruno Clavier "L'inceste ne fait pas de bruit" et "Les fantômes familiaux".

Je reste à votre disposition si vous souhaitez approfondir ces questions.
Claire Thomas,
Psychosomatothérapeute

Claire Thomas Psy sur La Chapelle-Caro

1919 réponses

2160 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Violence faite aux femmes

Voir plus de psy spécialisés en Violence faite aux femmes

Autres questions sur Violence faite aux femmes

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13350 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13350

questions

réponses 136950

réponses