Blocage avec mon copain

Réalisée par Nuit d'automne · 17 janv. 2023 Aide psychologique

Bonjour,

J'ai 24 ans suis avec mon copain depuis 9 mois, jusqu'il y a peu tout se passait bien entre nous. Je suis dans ma dernière année d'étude supérieure assez exigeante ce qui génère de l'angoisse pour moi (début de la vie active, ...) et du surmenage que j'ai du mal à gérer . Il y a deux semaines j'ai fait une grosse crise en rentrant chez mon copain. J'ai depuis l'impression de ne plus avoir de sentiments (ni pour lui ni pour quiconque). A la suite de cette crises sont arrivés 2 jours de larmes toujours chez lui. Je suis retournée en cours sans que ça aille mieux. Je suis retournée chez mon copain le weekend d'après et ça a redémarré, grosse crise du au fait que je n'ai plus l'impression de rien ressentir quelque chose pour lui. Et même rejet de ma part, je me suis senti vraiment mal dans ses bras quand il essayait de m'appaiser. Je lui ai demandé de prendre du recul car je ne sais pas du tout ce qu'il m'arrive, le temps que mes études se finissent (dans deux semaines) et que j'ai une vie moins compliquée. Nous n'allons pas nous voir pendant au moins un mois. Je suis allé faire de l'hypnose et j'ai réalisée que tout cela est peut être du a mon ancienne relation très complexe et passionnée qui a duré 4 ans et qui s'est terminé car les parents de la personne avec laquelle j'étais ne m'acceptaient pas. J'ai donc décidé de ce "break" avec mon copain actuel pour ne pas tout gâcher et essayer d'y voir plus clair de mon côté, guérir de cette vielle relation . Le problème et que pour l'instant je me sens toujours anesthésié. Envoyer des messages à mon copain actuel me fait limite mal. Ces messages mignons (ton sourire me manque,...) me font à la fois sourire et à la fois souffrir. Je me sens complètement vidé et détruite. Je suis terrifiée à l'idée de le revoir car j'ai peur que mon blocage soit toujours là. Je n'ai pas envie de la faire souffrir et je ne veux pas le perdre non plus. La personne avec laquelle je suis actuellement est très importante pour moi. J'avais enfin l'impression d'avoir une relation saine et équilibrée avec quelqu'un qui m'aime et tient compte de mon bonheur. Avant cette épisode je parlais de potentiellement un jour s'installer ensemble. Il m'en a parlé plus sérieusement quelques jours avant la crise. Pensez vous que ça peut avoir un rapport ?

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 18 JANV. 2023

Bonjour,

Tout votre ressenti s'enroule autour d'un fil conducteur qui reste encore à découvrir. Vous avez peut être bien fait de suspendre un peu vos rapports afin d'éviter d'aggraver inutilement la situation. Si l'on prend un peu de recul sur vos propos, tous ces évènements semble liés par votre ressenti et votre logique personnelle.
A ce stade de votre relation et de votre positionnement on ne peut émettre que des hypothèses.
Une tranche de votre vie s'annonce imminente et au vu de la conjoncture il ne semble pas anormal d'avoir quelques incertitudes accompagnée d'une légère anxiété. Votre compagnon a-t-il une place dans ce futur proche? la question se posera et vous devrez y répondre.
Vous le dites vous même...une relation passée qui a pris beaucoup d'espace...parfois lorsque l'on perd un grand amour on a l'impression que l'on ne sera plus capable d'autre chose que de donner de l'affection. Pourtant vous ressentez clairement l'envie et le besoin de faire ce deuil qui vous parait encore incomplet ou inachevé. C'est en tous cas une première piste à explorer pour libérer un peu d'espace et vous retrouver en paix avec vous même. Après ce que vous ferez de cet espace, se sera encore à vous de le décider.
Ce qui vous bloque peut être c'est que toutes ces réponses veulent s'imposer en même temps.
Une thérapie courte de soutien pourrait vous être utile. Un endroit neutre, une personne neutre et bienveillante avec laquelle vous pourriez juste souffler sans pression pour fixer calmement et sereinement vos priorités dans tous les choix qui s'annoncent.
Mes vœux vous accompagne pour vos décisions futures. Soyez juste honnête avec vous même...parfois c'est le meilleur chemin pour ne pas blesser inutilement les autres.
Bien à vous

Stéphane Baes Psy sur Montpellier

201 réponses

3926 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 JANV. 2023

Bonjour,
Vous décrivez avec une grande clarté et une grande lucidité ce que vous traversez. Vous émettez vous-même une hypothèse: au moment où cela pourrait bien se passer avec des projets notamment il y a une situation de crise avec anesthésie des sentiments . Ceci mériterait d’être exploré. Que pensez-vous de quelques séances de thérapie pour y voir clair? La parole pourrait être très salutaire et vous permettre d’aller chercher vers des contrées insoupçonnées. Je vous encourage à entamer une thérapie y compris de quelques séances . Je peux vous aider dans ce sens. Bien à vous.

Myriam Lasry Psy sur Paris

591 réponses

241 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 JANV. 2023

Bonjour

Oui cela est sûrement l'élément déclencheur. Les personnes de plus de 40 ans ont peur de la mort, les jeunes ont peur de la vie.
Vous arrivez à la fin de vos études, vous êtes confrontée de plus en plus près à l'entrée dans le monde du travail. S'ajoute tout à coup à cela la perspective de vivre ensemble. Vous avez fait une crise de panique par rapport à tous ces changements.
Cela vous renvoie à l'échec de votre précédente relation mais peut-être aussi à quelque chose de plus ancien.
Vous n'éprouvez plus de sentiment, non parce que vous n'en avez plus, mais parce que l'angoisse fait barrière.
Je vous conseille vivement de vous faire accompagner.

Bon courage à vous

Michel le Baut

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4190 réponses

21596 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 JANV. 2023

Bonjour,

C'est déjà un pas vers "la guérison" que vous faites en écrivant sur cette plateforme.
je peux sentir qu'il y a beaucoup de freins chez vous, ce qui vous bloque dans l'identification de vos émotions.
L'engagement et l'attachement (et le détachement) sont problématiques pour vous, cela vient surement de votre histoire développementale (liée à votre mère, dans l'attachement).
Votre rationalisation vous empêche de vivre les choses de manière ajustée.
Il semblerait que vous ayez besoin d'une aide thérapeutique pour rééquilibrer toutes vos émotions, afin de les comprendre, de les accepter et enfin être mieux avec vous pour être mieux avec les autres.
Je reste disponible si vous souhaitez essayer une Gestalt thérapie.
Prenez bien soin de vous
Silvia Thérapeute

Silvia Venancio Virgilio Psy sur Bois-d'Arcy

43 réponses

17 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 JANV. 2023

Bonjour
Il est possible que le projet de s'installer ensemble vous ait tellement touchée que vous vous êtes anesthésiée inconsciemment, le temps de digérer.
Est ce que ça vous fait peur de vivre avec lui ?
Et, si non, cette nouvelle vous a fait remonter des traumatismes de votre précédente relation, qui ne sont pas dépassés.
Continuez quelques séances d'hypnose, et comme vous le sentez, quelques jours éloignés l'un de l'autre vous permettra de vous apaiser. Je pense que votre copain vous comprendra et saura patienter.
Bien cordialement Inès Avot

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6331 réponses

3425 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 JANV. 2023

Bonjour Nuit d'automne,
oui, comme vous en avez conscience, votre context est en soi source de stress. Mais votre réaction émotionnelle à ce stress étant très forte, elle est le signe que ce contexte réveille effectivement un traumatisme, une blessure plus ancienne. C'est à la fois une difficulté éprouvante et à la fois une merveilleuse opportunité de guérir de cet ancien trauma qui vous complique la vie ... de couple notamment mais certainement pas seulement.
La première chose à faire n'est pas mentale mais émotionnelle. Je vous invite à essayer de vous accueillir comme vous êtes en ce moment, chargée d'émotions que vous ne contrôlez pas. Laissez tomber tout jugement, tout reproche ou appréciation négative par rapport à ce que vous vivez. Montrez-vous compréhensive et indulgente avec vous-même et votre façon de réagir à la situation actuelle. Essayer de ne vous entourer que de personnes capables d'une véritable écoute, d'une véritable empathie surtout pas de personne qui vont analyser ce qui vous arrive, vous donner des conseils ou vous expliquer quoi penser et quoi faire.
A ce stade, vous avez besoin de chaleur, de douceur, de soutien et de réconfort. Donnez vous en autant que possible et recevez en de votre entourage. Si vous restez proche de vous et de vos émotions, en les ressentant et les écoutant, sans les juger ni vouloir qu'elles disparaissent, elles vont elles-mêmes vous livrer leurs messages, le sens de ce que vous ressentez va venir à votre conscience naturellement. Et avec le sens et l'émotion, viendra la libération du trauma surtout si vous posez des mots sur ça. Cela peut passer par l'écrit (dans votre journal par exemple) mais le mieux serait sans doute si cela vous est possible d'en parler à quelqu'un. Une personne proche et de confiance ou un bon professionnel de la psychotérapie, si vous ressentez le besoin d'être accompagné par un professionnel sur ce chemin.
si tel est le cas, prenez contact avec une personne qui vous inspire confiance et avec qui vous sentez une bonne connexion possitive.
Ecoutez et respectez votre ressenti, il vous mènera vers la personne idoine pour vous.
Fabrice Clément

Fabrice CLEMENT Psy sur Nice

1 réponse

1 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 JANV. 2023

Bonjour,
Il y a cet état d'épuisement qui a fait que vos barrages ont cédé : ce que vous contrôliez avant ne l'est plus.
Que ce soit dans votre vie sentimentale ou dans votre formation, on pourrait voir peut-être une certaine prise de conscience : êtes vous sûre que les choix que vous avez faits ont bien été les vôtres ?
Vous semblez en effet paniquer à l'idée de rentrer dans la vie active parce que le travail va vous engager plus que les études, en terme de temps passé, de responsabilités, et si jamais ce choix a été fait par défaut ou pour satisfaire votre entourage par exemple, vous pourriez avoir le sentiment de vous sentir piégée sur une voie qui ne vous fera pas vibrer.
Dans le domaine sentimental, il semblerait que vous n'ayez pas fait le deuil de votre précédente relation qui s'est terminée, non pas à cause d'une absence de sentiments, mais parce que vous n'étiez pas acceptée par la famille de votre partenaire. Il y aurait donc un goût d'inachevé. Voter actuelle relation pourrait-elle alors être vécue comme une relation "pansement", plutôt qu'un amour véritable ? vous aimez ce garçon d'une certaine façon mais vos sentiments sont-il de nature à permettre une vraie vie de couple ? Je pense que vous avez la réponse au fond de vous mais que vous êtes rongée par vos doutes et votre sentiment de culpabilité. Et cette invitation à concrétiser davantage a oui,certainement, joué un rôle dans votre état, avec la même panique que dans le domaine professionnel, face à la perspective de l'engagement.
Vous avez eu raison de choisir de vous distancer car cela va vous permettre de souffler, de ne pas affronter tous les challenges en même temps et peut-être de voir plus clair dans ce que voulez et ne voulez plus.
Au besoin, il faut vous faire aider, surtout si vous ne parvenez pas à dompter vos peurs .
Je consulte en présentiel ou par visioconférence. Merci de me contacter avant de vous inscrire sur l’agenda de la plateforme.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques


Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4485 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 JANV. 2023

Chère Demoiselle,

Je serai succinte,
je pense que vous êtes dans un état anxiogène exacerbé à l'approche de la fin de vos études et le basculement vers la vie active, il y a à la fois une asthénie mais aussi des crises d'angoisse qui explosent lorsque vous vous retrouvez en zone de sécurité, comme chez votre copain où consciemment et inconsciemment aussi, vous savez qu'il vous procure l'amour, la sécurité, le réconfort, la joie et l'assurance dont vous doutez actuellement par moments, chose logique à 24 ans en fin de parcours supérieur difficile. Il vous soutient mais vous vous mettez en mode "off" car sur le fond, vous vous aimez dans son regard et ce qu'il vous renvoie, la jeune femme magnifique que vous êtes à ses yeux.
Et puis, il existe toujours un petit côté de dignité de rester la plus douce et la plus accomplie aux yeux de celui qu'on aime, non?
Alors, vous l'avez écarté pour ce laps de temps que vous avez choisi. Forme de fuite en avant, mécanisme de défense de votre psychisme.

Sur le fond, je ne crois pas que vote relation antérieure complexe et le rejet familial de votre ancien ami soient la raison profonde de votre état actuel, on recherche souvent dans l'état de transe hypnotique des causes qui ne sont pas la teneur de la réalité.
la transe est bien là pour faire remonter en surface du conscient tout ce qui est enseveli et blesse, cet échec amoureux vous a certes marquée mais il n'est pas la raison de vos crises actuelles d'angoisse.

Je vous invite à échanger en téléconsultation à votre guise sur votre souffrance actuelle et ses fondements; ses pensées archaïques et ainsi à repositionner le curseur de votre existence, à canaliser vos émotions et à reprendre la main pour réussir votre fin de parcours d'études et accéder au succès mérité mais également à ne pas perdre votre copain, aussi patient et attentionné soit-il.
La grande anxiété se gère très bien.
il est majeur de mettre au clair tous vos schémas de pensée et de comportement pour vous positionner comme le voilier dans le bon sens du vent.
Vous pouvez consulter mon profil ou mon site de cabinet puisque c'est une spécialité que j'exerce en psychothérapie entre autre.

A votre écoute en toute bienveillance et avec grande empathie.

Bénédicte Escaron
Praticienne en Psychothérapie
Psychanalyste
Sophrologue

Benedicte Escaron Psy sur La Haye-d'Ectot

892 réponses

9150 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 JANV. 2023

Bonjour,

D'après votre partage vous avez beaucoup de choses à gérer en ce moment. Vous êtes à une étape charnière où s'achève votre vie étudiante pour commencer votre parcours professionnel. S'ajoute la perspective d'habiter avec votre copain, qui est une autre étape importante.
Si vous ne ressentez plus rien pour personne c'est peut-être parce que votre corps a dit stop. Comme une sorte de burnout émotionnel.
Vous avez bien fait de prendre de la distance, c'est sans doute ce dont vous avez besoin. Déjà de vous poser, d'éviter les stimuli trop nombreux qui vous épuisent et aborder une chose à la fois. Pour l'instant vous êtes comme anesthésiée, c'est une protection de votre organisme pour ne pas être débordée par les émotions, la preuve que votre système de protection fonctionne bien. Il y a juste du trop plein pour le moment. Vos sentiments pourront s'exprimer quand la situation se sera apaisée pour vous, déjà avec la fin de vos examens.

Bien à vous,

Agnès Foissac
Analyste Psycho-Organique

Agnès Foissac Psy sur Nantes

95 réponses

86 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 JANV. 2023

Bonjour,

Il est possible que la baisse de vos sentiments provienne d’une part de cette ancienne relation que vous n’avez pas complètement classée, mais aussi d’une fatigue due à vos engagements scolaires et professionnels. Or cette fatigue, si elle conduit à l’épuisement, peut aussi conduire à la déprime.
Or la déprime va aussi s’attaquer aux sentiments qu’elle a tendance à fortement minimiser.
Aujourd’hui, le plus important pour vous est de comprendre ce qui vous tourmente. Si vous n’y arrivez pas seule, faites-vous aider par un professionnel.

Je reste à votre disposition et à votre écoute.
Pour plus de détails, contactez-moi.
N'hésitez pas à vous faire une idée du sérieux de ma pratique en consultant les avis sur ma fiche.

Christophe
_______________________________
Thérapeute de couple - Sexothérapeute
Rendez-vous en ligne uniquement

Christophe Nieaux Psy sur Melun

3450 réponses

3450 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 JANV. 2023

Bonjour à vous

En effet, les blessures du passé peuvent nous empêcher d'avancer lorsqu'elles ne sont pas "guéries". Les blessures affectives fonctionnent comme les blessures physiques. Il faut s'en occuper si on ne veut pas qu'elles s'infectent.
Si votre dernière relation a été difficile et vous a fait souffrir, je vous invite à en parler à un thérapeute afin qu'il vous aide à clarifier ce que vous avez vécu et à vous en libérer.
Vous pourrez alors sereinement vous engager dans une nouvelle relation. Je vous souhaite sincèrement de trouver réponses à vos questions.

Prenez soin de vous
Hélène CHAMBRIS
Gestalt Thérapie Humaniste Intégrative
Rdv en ligne, dans la Nature ou en présentiel à Marseille 8ème

Hélène Chambris Psy sur Marseille

1251 réponses

2368 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 JANV. 2023

Bonjour,
Vous êtes à l'évidence dans un état de stress assez important. La fin de votre parcours universitaire me paraît être un élément de ce stress, mais en aucun cas, sa cause profonde. Cette absence de ressenti dont vous parlez, ressemble plutôt à un blocage, à une peur, peut-être en raison d'une mémoire traumatique... Vos études se terminant, vous allez bientôt avoir la perspective d'une vie nouvelle, avec peut-être une forme d'engagement plus forte dans la relation...., cela implique-t-il des fiançailles, un mariage ? Cela implique-t-il par ailleurs, la possibilité d'être encore une fois soumise au jugement de votre belle famille ? Pour ma part, je ne saurais le dire, en revanche vous oui. Pourquoi ne pas solliciter un psychothérapeute ou un psycho praticiens pour vous aider à passer cette étape ? C'est souvent grâce à une aide extérieure que l'on parvient à y comprendre et se libérer de nos blocages intérieurs.

Je reste à votre écoute, avec attention et bienveillance,
Xavier Dubouch,
Psychopraticien, Gestalt-thérapute

Xavier Dubouch Psy sur Périgueux

931 réponses

514 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 JANV. 2023

Bonjour,

Effectivement je vous invite à vous faire accompagner par un-e thérapeute afin d'apaiser votre relation précédente.
Par l'hypnose ou toute autre méthode propre à chaque thérapeute TIPI (Technique d'Identification des Peurs Inconscientes) ou NERTI (Nettoyage Émotionnel Rapide des Traumatismes Inconscients) ou l'EMDR (Eye Movement Desensitization Reprocessing), etc.
Vous avez parfaitement raison de prendre soin de vous avant de pouvoir prendre soin de votre nouvelle relation.

Restez confiante et respectez-vous en gardant la juste distance avec votre compagnon actuel qui apprendra la patience à la mesure de ses capacités. 

Je reste à votre disposition si vous souhaitez.
Claire Thomas,
Psychosomatothérapeute

Claire Thomas Psy sur La Chapelle-Caro

1906 réponses

2128 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 12950

questions

réponses 135900

réponses