Boite de pandore : poids, dépression, passé

Réalisée par Pandore · 5 août 2021 Aide psychologique

Je suis obèse et aurait plus de 70 kg à perdre pour être "bien. Mon poids m'a rarement gênée mais j'ai rejoint un programme pour personnes obèses en hôpital, poussée par mon médecin et ma famille. Mais cela n'arrange rien : j'ai encore pris du poids (10 kg en 8 mois).

J'ai l'impression d'avoir ouvert la boite de Pandore : avec le confinement et la solitude mes crises d'hyperphagie ont augmenté, j'ai l'impression de n'avoir aucun contrôle et plus je discute avec la diététicienne plus je perds pieds.
Je me rends compte que j'étouffe mes émotions avec l'alimentation essayant de m'anesthésier, je suis déconnectée de mes sensations et cela me fait réaliser les traumatismes que j'ai enterré pendant des années (enfance violente, viol).
Je ressens un vide et une pointe de tristesse que j'ai peur de voir devenir un ras de marée si je commence à m'ouvrir à mes émotions.
Je me sens incapable de fonctionner, piégée dans mes pensées, tout en évitant le fond du problème.
Je n'arrive plus à exprimer les choses même les plus simples (un avis, un désaccord), préférant me taire que de m'exposer.
J'ai peur de décevoir, peur que les autres ne m'aiment pas.
Peur de la solitude. Le confinement n'a rien arrangé, et je ne m'autorise pas à chercher du soutien auprès de mes quelques amis. Peur de les ennuyer. Peur qu'ils découvrent une facette de moi qui les horrifie. Peur de me retrouver encore plus seule.

Professionnellement je suis à une période charnière et je me sens incapable de la traverser, de prendre des décisions. Je suis aussi à la limite du burn out. En perte de sens. Et je ne me sens pas intégrée dans l'équipe que je vois à peine depuis 1 an.
Je devrais me montrer à mon mieux et au lieu de ça j'ai envie de lâcher prise et tout envoyer balader. J'en ai marre aussi d'avoir l'impression de toujours faire ce qu'on attend de moi et pas ce dont je pourrais avoir envie (sauf que je ne sais même pas ce dont j'ai envie).

Côté enfants, j'ai lâché prise. Sur tout : les écrans, l'alimentation, les devoirs. Les vacances sont heureusement là, mais je n'en pouvais plus d'assurer mon rôle de maman solo. J'ai l'impression de leur faire défaut et de les abandonner mais je n'arrivais plus à gérer. La rentrée me fait peur ... je ne me sens pas assez forte pour affronter le quotidien.

Je suis perdue et ne sais pas par où commencer.
Je me dis que j'ai tellement de problèmes dans ma tête que c'est des années de psychanalyse dont j'ai besoin et pourtant je rêve d'une solution où je verrais des améliorations rapides. Je suis épuisée, mentalement et physiquement, dépassée, submergée, vidée.
Je ne sais pas comment m'y prendre pour aller mieux.
.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 7 AOÛT 2021

Bonjour Pandore,

Merci pour votre témoignage.
Vous avez une très belle analyse: vous faites face à des angoisses existentielles qui sont hors de contrôle. La résistance, la peur d'avoir à affronter ce vide vous amène à vous remplir. Cette peur de décevoir, d'être rejettée et abandonnée peut-être lâchée au profit de la réalité, de l'amour, de la bienveillance envers vous même. Je dirai qu'il n'y a aucune autre solution que d'affronter ce que vous avez enfoui en vous afin que cela puisse remonter et s'éliminer naturellement.

Vous avez réellement besoin de vous acceptez vous-même, de vous faire confiance, de développer cet amour-propre et cette intuition afin de renouer avec ces Autres. Ils ne sont que la projection de vous-même et de vos peurs. Personne ne vous rejettera si vous-même ne vous rejettez pas. Vous pourrez retrouverez force vitale, confiance et détermination. Soyez patiente et surtout bienveillante envers vous-même: vous faites de votre mieux.

Je vous conseille de vous tourner vers un thérapeute avec qui vous pouvez parler en toute intimité, qui vous aide à poser des actions pas à pas pour faire confiance à votre intuition.

Je serai ravie de pouvoir vous accompagner sur cette thématique.
Je suis à votre écoute si vous souhaitez approfondir vos questionnements, en toute bienveillance.
Julia, (hypersensibilité, agressivité, culpabilité, angoisse, gestion des émotions, communication, deuil....)

Julia Bouchinet Psy sur Saint-Jean-de-Luz

1394 réponses

902 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 MAI 2022

Bonjour à vous,

Vous êtes une éponge de souffrance, et vous pouvez constatez que cette période sociétale difficile n a' pas arrangé votre vie.
Dans un premier temps, il serait très important de vous REPOSER car vous êtes dans une fatigue psychologique, , physique, extrême.

Rassurez-vous, vous n'avez pas besoin de longues années d'analyse pour ouvrir votre conscience. Il vous suffit d'un premier pas, et tout se mettra en route. Le premier pas aujourd'hui est de vous reposer.

"La connaissance de soi" - "L'expansion de conscience " sont des outils efficaces, formidables qui répondent à votre demande. Je vous invite à vous renseigner. Je reste à votre écoute.
Cordialement. Christine LORIJON

Christine Lorijon Psy sur Haute-Goulaine

1997 réponses

1037 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 AOÛT 2021

Bonjour Pandore,

Merci d’avoir fait ce pas de venir nous questionner. C’est une 1ère étape sur le chemin de la guérison.
Comme vous avez pu l’observer, le vivre et le constater, il n’y a pas de recette miracle, ni rapide. Vous avez mis vos espoirs dans ce programme à l’hôpital. Et pourtant cela semble ne pas fonctionner. En même temps je lis que vous avez été « poussée » par le médecin et la famille. Donc ce n’est pas un réel choix venant de vous.
Pour qu’une thérapie fonctionne quelle qu’elle soit, la base c’est votre investissement. C’est à vous de décider de vous faire accompagner. A vous de dire, oui j’y vais, j’y crois !

Vous parlez de traumatismes que vous avez enterré pendant des années (enfance violente, viol).
Vous ressentez un vide et une pointe de tristesse et vous avez peur de voir venir un ras de marée si vous commencez à vous ouvrir à vos émotions.
Entendu.
Et pourtant, aujourd’hui vous n’en pouvez plus, vous constatez que malgré les « conseils «  de votre entourage, le problème empire… Jusqu’où irez-vous ?
Oui cela fait peur d’avoir à ressortir les ombres et les vieux démons du passé. De ressortir ces souvenirs si insupportables. Et pourtant, c’est en passant par là que vous pourrez nettoyer, vider, alléger ce passé qui vous pèse de plus en plus. Oui les émotions fortes pourront venir, pendant un temps, et pour cela il est nécessaire de vous faire accompagner par un-e thérapeute qui vous soutiendra pendant la durée de la guérison, reconstruction d’un nouvel être que vous deviendrez.

Je vous invite à choisir un-e thérapeute parmi nous et engager un travail sur vous en profondeur qui va vous permettre de retrouver la sérénité, la joie, l'envie de vivre.

Je reste à votre écoute.
Claire Thomas,
Psychosomatothérapeute

Claire Thomas Psy sur La Chapelle-Caro

1919 réponses

2169 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 AOÛT 2021

Bonjour Pandore,
Votre souffrance exprimée par vos mots et les comportements qui en résultent sont imbriqués les uns dans les autres et il en résulte une sorte de cercle vicieux : votre surpoids participe à votre perte de confiance en Vous mais aussi à la fatigue physique ; le manque d'énergie physique retentit sur le mental et vice versa. Par ailleurs, Ce que vous avez subi pendant votre enfance a bien évidemment laissé des marques durables mais pas irréversibles !
Les neurosciences nous révèlent que des stress puissants peuvent marquer même au niveau génétique mais qu'il est possible de faire machine arrière et de reprogrammer des comportements pour reprendre sa vie en main, et ce, sur tous les plans : alimentaire bien sûr mais aussi sur tous les autres plans de la vie qui peuvent poser problème lorsque l'on n'a pas eu les bonnes transmissions (environnement, éducation ...).
Je vous encourage à ne pas lâcher, ne pas vous résigner, il existe des solutions pour vous!!

Fabienne Stordeur Psy sur Tourrettes-sur-Loup

20 réponses

12 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 AOÛT 2021

Bonjour,

Les abus entraînent de façon quasi automatique des problèmes alimentaires, boulimie, anorexie... une façon inconsciente de mettre les autres, potentiellement "agresseurs ", à distance. C'est aussi une manière de faire souffrir ce corps qui a tant souffert ainsi que de calmer les angoisses. On dit qu'on "mange" nos émotions. Il me semble que vous avez plus besoin d'un accompagnement thérapeutique, de soutien, que d'un régime ou tout du moins les 2 en même temps. (On peut difficilement agir sur les effets sans aller à la cause)

Comme je le dis souvent, le principal n'est pas l'outil mais le thérapeute et la relation que vous allez créer. Pensez toutefois à trouver quelqu'un qui s'y connait en abus, tout le monde n'est pas apte à accompagner cela.

Bien chaleureusement,
Fanny Ruiz
Psychopraticienne humaniste-existentielle
Formatrice intelligence émotionnelle et relationnelle
Écrivain

Fanny Ruiz Psy sur Pertuis

17 réponses

10 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13450 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13450

questions

réponses 137000

réponses