CHLOE

Réalisée par David · 16 févr. 2021 Aide psychologique

Bonsoir.
M'a fille de 5 ans fait de plus en plus de grosse crise de colère ne veux pas m'écouter.
J'ai essayé la colère ça c'est empirer. J'ai essayé de lui demander de ce calmer. Elle n'y arrive pas. Je ne sais plus quoi faire pour qu'elle accepte que quand je dit non c'est non. Que c'est moi qui décide, qu'il y a des règles. Avec les enfants de mon ami cela fonctionne mais elle est vraiment '' buter'' quand elle a décider quelque chose.
De plus le délais de prise en charge dans le secteur est très long. Trop long.

Je vous remercie d' avance pour votre réponse

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 17 FÉVR. 2021

Bonjour David,
La colère est un apprentissage. Quand il est bébé, il a des besoins et il pleure pour les exprimer et tous ses besoins sont comblés par Maman et Papa car c'est sa survie qui est en jeu. Puis quand il grandit on lui dit NON et ne comprend pas qu'on ne comble plus son besoin de suite. La colère vient quand un besoin n'est pas comblé et l'enfant doit apprendre que certains besoins ne peuvent pas être comblés tout de suite, il va apprendre la patience, il doit comprendre qu'il n'est pas tout seul, qu'il y a les autres et va apprendre le partage, l'enfant n'a pas de limites et il doit les apprendre également mais au départ son seul moyen d'expression est l'émotion, la colère, la tristesse, la peur... car il ne sait pas encore s'exprimer avec les mots. Les limites ce sont les parents qui les donnent mais bien souvent nous n'avons pas bien appris nous non plus. Essayez de cette manière : lorsque votre enfant se met en colère, dites-lui : "tu peux te mettre en colère autant que tu veux, tu as le droit, tu peux aller dans ta chambre exprimer ta colère" car si vous voulez qu'il arrête il va crier de plus belle, alors autorisez le. Puis vous pourrez lui dire : "tu as deux choix possible, soit tu fais ce que papa te demande (évoquez la situation) et là tout se passe bien, papa peut jouer avec toi ensuite..., soit tu ne le fais pas et là il y a des conséquences, Papa risque de se fâcher et toi d'être en colère et tu iras dans ta chambre exprimer ta colère". Ceci est un exemple, mais trouvez vos mots pour dire qu'il y a toujours des conséquences à être en colère (ex. que les autres enfants ne veuillent pas jouer avec lui car les autres ne jouent pas avec des enfants en colère ou qui boudent, et parce qu'il aura perdu sa gaieté...) mais que votre enfant a le droit. Quand l'enfant fait une grosse crise, autorisez-le à faire sa crise dans sa chambre et parlez-lui après car pendant la crise il ne peut plus entendre !
Je reste à votre disposition si vous souhaitez mon accompagnement.
Cordialement
Florence RIPERT Hypnothérapeute, coach de vie

RIPERT Florence Psy sur Village-Neuf

35 réponses

29 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

HIER, 6 MARS 2021

Bonjour David,
Merci pour votre témoignage,
En effet, les délais de prise en charge souvent trop long en institut, mais vous pouvez trouver de l'aide personnalisé sur ce site, dans des délais raisonnables.
Répondre à la colère par la colère n'est pas forcément la bonne chose à faire (et pourtant, souvent nos automatismes nous amènent là). La position de "parents chercheurs" peut vous aider. Votre fille extériorise quelque chose qui la dépasse, qu'elle ne maitrise pas.
Il serait intéressant de trouver ensemble se que veulent dire ces crises.
Un accompagnement sur le plans des émotions, sur le lien me semble particulièrement intéressant pour vous.
Je reste à votre disposition pour aller plus loin, de visu ou en visio.
Aurélien Morel
Gestalt Thérapeute

Aurelien MOREL Psy sur Saint-André-lez-Lille

124 réponses

270 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 FÉVR. 2021

Bonjour, en effet, répondre à la colère de l'enfant par la colère est souvent une impasse, mais pas besoin de culpabiliser (on fait au mieux avec notre vécu). La colère indique souvent une frustration, un besoin qui cherche à être entendu et, après la crise, il sera important d'explorer avec l enfant quel était son besoin. Mais pendant la crise, la colère a pour vocation d'être déchargée (comme toute émotion - étymologie : ex-movere = aller à l extérieur). Quand l'enfant est calme, il faut donc lui apprendre à décharger la colère (en soufflant par exemple, ou avec des mouvements par lesquels on peut évacuer le négatif/les tensions : imaginer attraper la colère avec les mains et envoyer la colère bien loin en relâchant les bras et les mains en soufflant par exemple). Il est aussi très important de nommer l'émotion de l'enfant, souligner explicitement que l'on voit sa colère. Mettre des mots sur ce qui submerge l'enfant apaise déjà beaucoup ce dernier qui se sent vu et entendu ("Je vois ta colère, j'imagine que c est difficile de ...). Partagez également vos émotions, peut-être même votre impuissance, mais montrez que vous êtes là. Parfois la colère permet à l enfant de demander de l attention. Courage à vous. Audrey Voirin (sophrologie et Gestalt-praticienne)

Audrey Voirin - Cabinet SG-Ressources Psy sur Meximieux

2 réponses

3 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 FÉVR. 2021

Bonjour Chloé.
Nous avons des neurones miroirs qui reproduisent dans notre cerveau les comportements des autres.
De plus jusqu'à 6 ans, nous ne fonctionnons qu'avec notre inconscient car le conscient est en cours de construction et nous sommes donc de véritables éponges. Cela ne sert donc pas à grand chose de raisonner un enfant, et c'est ce que vous constatez.
Enfin, toute relation est un système et quand un élément de ce système bouge, les autres bougent également par la suite.
Ainsi, si vous changez vos comportements avec votre fille, elle va très certainement modifier les siens.
Je vous propose donc de suivre quelques séances d'hypnose thérapeutique en visio pour vous-même. Ce qui changera très certainement les comportements de votre fille.
Bien cordialement.
Adrien Bitan

Adrien Bitan Psy sur Montrabé

53 réponses

20 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 FÉVR. 2021

Bonjour David
C'est comment pour vous qd votre fille se bute, n obéi pas ? Vous sentez que vous la perdez ? Vous avez peur... vous êtes en colère ? Si ces mots vous parlent il y a peut être une colère ou une peur à réparer qui se répercute sur votre enfant...
Bon courage
Lise

Guiot Lise Psy sur Brignoles

7 réponses

1 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 FÉVR. 2021

Bonsoir,
Les émotions sont guidées par ce que notre système nerveux filtrent de notre environnement.
La colère c'est dire non à quelque chose que l' on ressent inconsciemment intrusif , non ajusté à nos besoins.
Accompagner un enfant dans la verbalisation de ses émotions permet déjà d'en diminuer l'intensité.
La difficulté est que nos systèmes nerveux sont tous corrélés et ne trichent pas entre eux .
En tant que parent connaitre ses propres mécanismes internes est une clé essentielle pour communiquer du bon endroit et être un parent contenant et sécure sans être dérouté par les émotions de ses enfants.
Apprendre à reguler son propre système nerveux est modélisant pour son enfant et permet de vivre plus sereinement sa parentalité.
Je reste à votre disposition pour plus d'informations sur comment accompagner son enfant en conscience. N'hésitez à me contacter par texto pour convenir d'un échange téléphonique .

Rachel Le Guen Psy sur Seynod

21 réponses

3 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 FÉVR. 2021

Bonjour,
la colère quand elle s'amplifie et que rien ne la fait passer et la cause d'une peur ou un trauma pas réglé. Je pense que votre fille essai d'exprimer quelque chose mais n'y arrive pas. Il faut qu'elle puisse travailler sur ses émotions par des techniques tel que la sophrologie, l'art-thérapie, la TCC.... de nombreux professionnels sont spécialisés dans ce domaine. Vous devriez pouvoir avoir un rendez vous assez rapidement , peut être en visio si personne ne peut la recevoir prêt de chez vous.
N'hésitez pas à consulter mon site et les fiches des professionnels de votre secteur.
Ne restez pas seul face à se souffrance.
Belle fin de journée.

V.THOMASDAMPRUNT
Art-Thérapeute, hypnothérapeute Spécialisée dans le suivit des enfants et adolescents.

Véronique THOMAS-DAMPRUNT Psy sur Chaptelat

61 réponses

22 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 FÉVR. 2021

Bonjour. Je comprends votre désarroi. C'est difficile de faire face aux réactions émotionnelles très fortes (parfois violentes) de son enfant. Parfois ça fait monter son propre stress et on n'y arrive pas. Jusqu'à il n'y a pas si longtemps, on pensait que les enfants qui font des crises, font des "caprices", tiennent tête ou cherchent les limites. Aujourd'hui, avec l'avancée des neuro-sciences, on sait ce qu'il se passe dans le cerveau et le corps d'un enfant en crise. Votre fille est submergée par le stress et ne peut pas vous entendre, ni raisonner pendant qu'elle est en crise. Il est important de rester calme pendant la crise, et de revenir sur ce qui a déclenché cela une fois qu'elle est calmée.
Une colère ou une crise est un symptôme de quelque chose que votre petite fille essaie d'exprimer. Mais elle est trop petite pour le verbaliser. Je suis coach parentale certifiée et je suis formée pour aider les parents à décoder les comportements de leurs enfants, et à trouver leurs propres solutions pour améliorer la relation et l'ambiance familiale.
Je suis disponible pour en discuter et voir si je peux vous aider dans cette démarche.
Cordialement,
Bahia Bedjaoui, Coach consultante en éducation

Bahia Bedjaoui Psy sur Rezé

8 réponses

4 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 FÉVR. 2021

Bonjour
Et si ce « Non » signifiait pour cette petite fille de cinq ans « il ( elle) ne m’aime pas » .
Que réveille en vous la colère de votre fille? À quelles règles tenez vous tant? C’est qui ce moi qui décide? Comment ce moi et pourquoi ce moi serait il déstabilisé par la colère d’une petite fille de cinq ans?
« Dire non c’est non » n’a de signification que si dire « oui c’est oui » .
Ça marche avec les enfants de votre ami(e) quel âge ont ils ? Pensez vous que vous avez les mêmes liens affectifs avec eux ?
Pourquoi pensez vous que le fait qu’elle se bute soit une décision ? Comment pourrait elle décider à cinq ans ? Votre fille ne veut pas vous écouter dites vous , ne s’agit pas plutôt d’obéir ? Les règles sont elles claires , bien définies , réactualisées , encouragées ou seulement l’expression d’une toute puissance parentale ? Ces règles correspondent elles à l’âge de l’enfant et à l’organisation du vivre ensemble ou sont elles arbitraires ? Comment dites vous non ? Comment votre enfant perçoit elle ce non ? Et si ce non signifiait pour elle : « il , elle ne m’aime pas » ?

Les délais de prise en charge sont longs dites vous , pour vous? Pour votre fille ? Qui souffre ?
Bien à vous
Psy-Veronique-Eyraud-les Angles-Gard

Véronique EYRAUD Psy sur Les Angles

157 réponses

84 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 FÉVR. 2021

David bonjour,

Lorsqu'on est en colère c'est qu'on refuse que la réalité soit comme elle est et cela vaut pour tout le monde. Dans chaque situation ou votre fille se met en colère quelle réalité voudrait-elle rendre réelle ? et quels besoins cela nourrirait chez elle ? Par exemple un besoin de jouer, un besoin d'autonomie, de faire par elle même, de passer plus de temps avec vous... reconnaitre les besoins de quelqu'un ce n'est pas céder c'est comprendre ce que la personne vit réellement dans une situation donnée. et cela peut désamorcer la situation d'être vraiment compris. Sous la colère il y a d'autre émotions comme la tristesse, la frustration, la peur...
Si besoin je suis à votre écoute, bien cordialement.

Anne Auffret
Thérapeute IFS, Sophrologue, Communication NonViolente
Gestion du stress, des émotions, anxiété, dépression, deuil, conflits intérieurs...
https://www.psychologue.net/articles/du-conflit-interieur-vers-le-dialogue-interieur

Anne Auffret Psy sur Plougonver

636 réponses

467 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 FÉVR. 2021

Bonjour David,
A 5 ans, le stade de développement de son cerveau ne permet pas à l'enfant de bien gérer ses émotions, surtout si on ne le lui a pas appris, et si ses émotions n'ont jamais été accueillies avec des mots. Votre fille "ne veut pas vous écouter" mais comment écoutez-vous ses émotions et les désirs qu'elles traduisent ?
Deux points sont à vérifier : la manière dont vous posez les limites et ce que l'enfant vit dans le système familial et les différetnes relations.
Pour le premier, il ne s'agit pas de céder à toutes ses demandes et de ne plus poser les limites qui la structurent, mais de valider absolument son droit de désirer quelque chose et de se sentir en colère lorsqu'elle ne l'obtient pas, tout en lui montrant l'avantage qu'elle a à accepter vos limites et en la félicitant lorsqu'elle y réussit.
Car si vous restez dans le conflit, l'exigence et la colère avec elle chaque fois que vous posez les limites, cela ne pourra que déclencher et renforcer chez elle le trouble oppositionnel qui semble déjà en place.
En résumé : rester calme et bienveillant, poser clairement les règles et les limites en indiquant clairement aussi les sanctions négatives en cas de manquement et les sanctions positives (récompenses) si elle les respecte, et tenez-vous à ce que vous avez dit : si vous avez prévu une sanction, elle doit avoir lieue, sinon votre parole n'aura aucun effet (crédibilité).

Pour le second, vous ne donnez aucune information qui me permettrait de me faire une idée.
Je vous invite donc à me contacter si vous souhaitez une consultation en visio.

Bien à vous,

Caroline GORMAND
Psychothérapie intégrative, thérapie du couple et de la famille
(visio-consultations et consultations en présentiel, sur rendez-vous)

Caroline GORMAND Psy sur Clermont-l'Hérault

980 réponses

1294 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 FÉVR. 2021

Bonjour David,
Je vous félicite d’avoir pris l’initiative de votre message.
Accueillir ses émotions comme la colère, en comprendre le sens et développer son intelligence émotionnelle relèvent d'une meilleure connaissance de soi. En comprenant pourquoi nous réagissons de telle ou telle manière, nous pouvons mieux réguler notre sensibilité émotionnelle. Développer son intelligence émotionnelle, c'est savoir s'adapter à la situation. C'est aussi faire preuve d'empathie avec soi et avec les autres en comprenant ses émotions pour mieux communiquer et partager.
Que se passe t-il au sein de votre cercle familial pour que votre fille de 5 ans manifeste de plus en plus ce comportement de grosse crise de colère ?
L’approche systémique développée par Malinowski et Bateson permet d’appréhender les « jeux pathologiques » de la constellation relationnelle au cœur de la famille.
Le travail en coaching permet aux personnes de se réévaluer positivement et ainsi de pouvoir créer et entretenir de bonnes relations avec soi et avec les autres.
Mes principaux outils sont les métaphores, l’analyse transactionnelle, la Programmation neuro linguistique (je suis praticien certifié NLPNL), l’approche systémique et les outils du coach (je suis coach diplômé et coach praticien senior certifié).
Je propose des consultations en distanciel à l’aide de Zoom, Skype, WhatsApp ou par téléphone en fonction de votre préférence.
Vous et votre fille seriez-vous volontaires pour travailler ensemble à résoudre ce problème ?
Envie d’en parler ?
Olivier Bernardeau

Olivier Bernardeau Psy sur Belfort

26 réponses

17 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 FÉVR. 2021

Bonjour David,
Il faut prendre en compte de nombreux éléments dont la recomposition de la famille (vous parlez des enfants de votre ami), comme par exemple le moment auquel la famille s'est recomposé notamment les âges sont déterminants dans le développement psycho comportemental. Votre fille a-t-elle une fratrie pour la première fois? Quels âge ont les autres enfants? Quelles sont les conditions de vie de chacun à la maison? L'espace de chacun, la répartition des taches, de l'espace (chambre etc), les relations entre adultes adultes, adultes enfants, la vie à la maison, y-a-t-il des enfants pensionnaires qui reviennent en fin de semaine? Depuis les mesures dites sanitaires, quels changements dans la vie de la famille, la vie scolaire, les copains, les copines? Et tout cela n'est pas exhaustif.
De plus, les enfants ont plus de difficultés à mettre des mots, ils n'ont pas encore cette possibilité de mise à distance, de rationalisation, ils vivent ce qu'il ressentent, et dans l'impossibilité de dire, d'expliquer car parfois ils ne comprennent pas non plus ce qu'il se passe en eux. Tout cela ressort un peu comme c'est possible et se traduit souvent par de la colère qui n'est pas forcément à interpréter seulement comme de la colère mais signe que cet enfant a des choses à dire, elle vit des choses à l'intérieur qu'elle ne parvient pas à signifier autrement que par la colère.
Il n'y a pas proche de chez vous un professionnel qui peut vous recevoir? En famille, tous ensemble, ce serait l'idéal!
Patricia ELDIN

Patricia Eldin Psy sur Vers-Pont-du-Gard

558 réponses

174 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 FÉVR. 2021

Bonjour David,
Un petit enfant de 5 ans n'est pas calculateur mais agit u contraire sans filtre. Sa colère est un symptôme de souffrance, au minimum d'inconfort, resterait à comprendre pourquoi. Souvent, la colère correspond à un sentiment d'injustice. Elle cherche à vous dire quelque chose que vous n'entendez pas parce que vous vous attachez seulement au fait qu'elle enfreint les règles que vous avez posées. Je pourrais vous aider à mieux cerner ce qu'il se passe, trouver la cause de son comportement, ce qu'elle ne sait pas encore exprimer.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l'enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique BLANCHE Psy sur Saint-Brieuc

1072 réponses

732 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 FÉVR. 2021

Bonjour David,
Les enfants n'ont pas la même aisance à l'oral que nous. Leur capacité à communiquer n'est pas encore bien développée. Ils s'expriment comme ils peuvent. C'est souvent sous forme de colère, d hyperactivité ou de repli sur soi.
A nous, les adultes d'aller vers eux et de comprendre ce qu'ils veulent nous dire. (Voir l'article sur le coaching scolaire sur mon profil)

Votre fille a besoin d'une tierce personne pour l'aider car elle n'arrive pas à communiquer avec vous. Pour cela, je propose des séances en visio, avec vous et elle ou seulement avec elle, quand elle aura pris confiance.
Je pense qu'il y a un verrou émotionnel à ouvrir.

Cependant, dans un premier temps, nous pouvons discuter, au cours d'une première consultation par conversation téléphonique pour définir les étapes du travail à réaliser.
N'hésitez pas à me contacter.

Belle journée,
Fleur coach de vie et psychologue

FullLife Coaching par Fleur Poirier Psy sur Limoges

300 réponses

119 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 FÉVR. 2021

Bonjour et bienvenue,
Lui avez vous demandé lorsque elle est en crise de colère, ce qu'elle ressentait à ce moment là ? Et lui dire,-" je vois que tu es très en colère"
Je vous conseillerais de lire quelques livres avec elle sur la colère, notamment Grosse Colère, adapté aux enfants.

Nelly WINTER Psy sur Ambès

194 réponses

202 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 FÉVR. 2021

Bonjour David.
Je lis que cette situation avec votre fille est difficile pour vous et pour elle. Lorsqu un enfant est en colère, il n a pas la capacité de se calmer seul. Votre petite fille a besoin que vous l'écouter et que vous entendez ça colère avant de passer à autre chose. De nombreuses colères des enfants sont liés au stress. Nous pourrions voir ensemble ce qui déclenche les crises de votre fille et trouver comment l'aider à évacuer cette colère et diminuer les facteurs de stress. Cela doit être frustrant pour vous de voir que votre ami est plus facilement écouter par son enfant. Vous êtes venu ici chercher de l aide pour améliorer la situation avec votre fille et c est précieux, vous trouverez de nombreux professionnels qui pourr5ont vous accompagner dans des délais très raisonnables.

CUBIER Aurore Psy sur Issy-les-Moulineaux

5 réponses

2 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 FÉVR. 2021

Bonjour David,
Je vous conseille d'acheter le livre "grosse colère" et le lire avec elle. Ensuite vous pouvez lui proposer une boîte à colère dans laquelle il y aurait quelque chose à tordre, à déchirer, à caresser, un objet pour la couper du bruit ambiant etc.... tout cela situé dans un coin calme de la pièce. Elle pourrait s'y référer dès que le besoin s'en fait sentir.
Excellente continuation
Je reste à votre écoute avec bienveillance

Marjorie LUGARI - Psychanalyste
Retrouvez moi également en visio sur Doctolib

LUGARI Marjorie Psy sur Saint-Maximin-la-Sainte-Baume

1116 réponses

854 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 FÉVR. 2021

Bonjour,

Cette petite fille a des choses à vous dire, elle ne sait pas comment faire autrement que par la colère. Si vous vous mettez en colère aussi, cela renchéri d'une part, et d'autre part lui montre que la colère est une option possible pour se faire entendre.

Je vous invite à apprendre à communiquer, par exemple avec la CNV -Communication Non Violente-.
Que votre fille puisse exprimer ses besoins à partir de cette émotion forte qu'est la colère. Aurait-elle envie d'un câlin, d'un peu plus d'attention, de sortir respirer dehors, de jouer avec un autre enfant, un adulte ?...
Et vous que ressentez vous lorsqu'elle est en colère ? De la frustration ? De l'agacement ? De quoi avez vous besoin ?

L'adulte n'a pas la toute puissance sur l'enfant, l'inverse est vrai également. Trouver l'équilibre dans la relation c'est savoir écouter l'autre, trouver des arrangements pour que chacun se sente accueilli, aimé.

Je suis à votre disposition pour vous accompagner dans cette quête d'harmonie avec votre enfant.

Claire Thomas
Psychosomatotherapeute

Claire THOMAS Psy sur La Chapelle-Caro

109 réponses

87 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 FÉVR. 2021

Bonjour David,
à quels sujets votre fille fait-elle ces colères ?
Vous dites "c'est moi qui décide, il y a des règles" ; est-ce que vous lui expliquez les raisons de ces règles ?

Xavier Martin-Prével Psy sur Retournac

415 réponses

623 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 8900 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 11950

psychologues

questions 8900

questions

réponses 50500

réponses