Comment faire comprendre à ma mère que j'aimerais déménager

Réalisée par Fira · 23 mars 2023 Aide psychologique

Bonjour, j'ai 22ans et je souhaite quitter le domicile familial afin de commencer à vivre ma vie, j'ai peur que ma mère le prenne très mal car elle fais tout pour me retenir, cela fais 2 ans maintenant que j'essaie de partir vivre avec mon compagnon et elle m'assure que je n'ai pas besoin de cela, qu'il est préférable de rester chez elle pour des raisons économiques, même si je la rejoint un peu sur ce point je désire vraiment mon indépendance et a chaque fois depuis 2 ans que j'en évoque le sujet elle ce met en colère en me disant que je suis déloyale envers elle et pas du tout reconnaissante, elle me demande au moins d'attendre qu'elle ce trouve un autre logement, la même rengaine depuis deux ans.
J'ai trouver un logement, un emplois et une vie a construire avec mon compagnon et je ne sais toujours pas comment aborder le sujet avec elle ...
Que pourrais je lui dire pour qu'elle comprenne que je ne l'abandonne mais que je prend ma vie en mains ?

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 24 MARS 2023

Bonjour,

Cette décision que vous vous apprêtez à prendre, tous les enfants du monde la prennent un jour. Pour vous, ce jour est arrivé depuis deux ans mais vous ne parvenez pas à réaliser votre projet.
Certes, votre mère n'est pas d'accord et tente par tous les moyens de vous retenir. Mais qu'est-ce qui vous retient en fait ? Est-ce vraiment votre mère ?
Peut-être pourriez vous prendre le problème par l'autre côté :
Pourquoi vous-même ne partez pas ?
Si c'est pour ne pas être déloyale, il ne s'agit pas d'abandonner votre mère mais juste de changer de domicile et de vivre votre vie.
Avez-vous peur peut-être de la quitter ?
Ou bien y a-t-il une autre raison qui vous concerne vous, et non pas votre mère ?

Je pense qu'il serait intéressant d'explorer plus avant toutes les raisons qui vous retiennent, en dehors des raisons que vous avance votre mère.

En espérant que ma réponse pourra vous être d'une aide efficace,
je reste à votre écoute.

Michel Raffoul

Michel Raffoul Psy sur Paris

98 réponses

430 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 MARS 2023

Bonjour Fira,

A 22 ans, vous avez droit à votre liberté.
Il ne réside aucune absence de loyauté de quitter la maison familiale, bien au contraire les enfants doivent s'envoler et ne pas vivre sous la houlette parentale. Eduquer et aimer un enfant, ce n'est pas le garder ensuite pour soi.
Elle aussi a dû partir de chez elle à un moment, non?
Susciter la culpabilité chez vous et le remord, ce ne sont pas des éléments à invoquer, tout comme le volet matériel que vous relatez. Simplement des alibis.
Vous attendez consciemment et inconsciemment l'autorisation de votre mère, elle le ressent et elle en joue mais c'est malsain.
Vous avez trouvé un logement, vous avez désormais un emploi, et un ami. Votre vie est bien à construire avec votre compagnon, de manière équilibrée et épanouie, pas avec votre mère.

Je pense que le comportement de votre mère révèle une souffrance psychique et notamment l'angoisse d'abandon, il s'agirait pour elle de consulter un thérapeute pour parler de sa peur, de ses doutes, de sa vie depuis sa petite enfance, pourquoi agit-elle de la sorte. Nous ne sommes pas dans l'amour mais dans l'emprise à ce stade.

Communiquez avec elle, évoquez peut-être le fait que votre vie avec votre ami ne signifie pas du tout que vous l'abandonnez, que vous ne la verrez plus, rassurez-la le plus possible, demandez lui avec habileté ce qui lui fait peur: sa solitude? être seule face à elle-même?
Dites-lui également que vous devez construire votre propre foyer comme elle l'a fait en son temps.
Et invitez-là à en parler en toute neutralité avec une personne neutre et bienveillante, si elle craint les cabinets "Psy", au moins une téléconsultation pour faire le ménage dans ce chaos psychique et dans sa souffrance.

Je reste à votre écoute en téléconsultation avec beaucoup d'empathie.
Bien chaleureusement.

Bénédicte ESCARON
Praticienne en Psychothérapie
Psychanalyste

Benedicte Escaron Psy sur La Haye-d'Ectot

892 réponses

9141 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 MARS 2023

Bonjour Fira,
Ce qui retient mon attention de prime abord c'est qu'à seulement 22 ans, vous avez déjà un logement , un travail, et une vie amoureuse stable. C'est assez rare de nos jours pour le souligner! Cela démontre une certaine maturité, et votre désir d'indépendance et de vivre votre vie comme bon vous semble.
Qu'est -ce qui vous empêche d'aborder avec votre mère, le sujet de votre départ (légitime) du foyer familial ? Est ce de la peur? de la culpabilité ?
Vos mots sonnent très justes, il me semble que c'est exactement comme cela que vous pourriez lui dire votre besoin de voler de vos propres vos ailes : les enfants n'abandonnent pas leurs parents, ils quittent le nid, c'est bien différent non? Vous allez quitter le foyer, ce qui ne signifie pas rompre les liens.
Pourquoi ne pas proposer à votre mère de venir visiter votre futur appartement, et commencer à rendre ce projet concret pour elle?
Enfin, je vous suggère de faire intervenir un tiers en votre faveur, un membre de la famille, un proche, un ami de votre mère en qui vous avez toutes deux confiance et dont la parole soutenante aidera votre mère à prendre un peu de recul et à accepter ce futur proche.
Je vous souhaite de préserver votre belle détermination,
Bien à vous,
Stéphanie Pivet

Stéphanie Pivet Psy sur Paris

6 réponses

9 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 MARS 2023

Bonjour Fira,

On se fait pas des enfants pour les garder contre soi, mais pour qu'ils vivent leur vie. Tout parent sain sait qu'un jour il lui faudra laisser partir sa progéniture...
Votre mère utilise le chantage affectif (dette affective) pour vous garder égoïstement près d'elle, en vous culpabilisant, car elle n'a pas compris qu'un enfant paye sa dette uniquement en réussissant sa vie !
Ainsi, votre dette est avant tout envers la Vie, qui vous invite à vous épanouir et à développer vos talents, et peut-être un jour transmettre la vie à votre tour...
Vous n'êtes pas venue au Monde pour "réparer" votre mère. En volant de vos propres ailes vous irez dans le sens de ce que la Vie vous demande, et vous lui rendrez service en l'invitant à se faire aider (en consultant) pour dépasser ses difficultés.
Si vous renoncez à votre Pulsion de Vie en restant "la petite fille de votre maman", alors le prix à payer pour vous (comme pour votre mère) risque d'être beaucoup plus cher et très salé !

Faites ce que vous avez à faire, sans vous justifier de faire ce que la Vie vous demande, tout en maintenant le lien avec votre mère. Elle finira bien par comprendre que la distance géographique ne casse pas le lien mais vous permet au contraire de construire une nouvelle relation, d'adulte à adulte, de femme à femme.

Bien à vous,

Caroline GORMAND
Psychothérapie intégrative, thérapie systémique du couple et de la famille, coaching parental

Caroline Gormand Psy sur Clermont-l'Hérault

1859 réponses

2651 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 MARS 2023

Bonjour,
Que de bonnes nouvelles pour vous : un travail, une vie amoureuse et vivre avec son amoureux !
Vous avez une belle énergie et il faut savoir en tirer profit.
Vous avez toutes les cartes en main pour réussir socialement et affectivement.
Ce serait dommage de rater une aussi belle aventure.
Quant à votre mère, ne vous inquiétez pas. Certaines mamans ont du mal à voir partir leur enfant de la maison. Vous ne vous abandonnez pas. Et puis, il y a tant de possibilités de maintenir le lien : téléphone, se rendre visite...

Comme vous savez que vous ne faites rien de mal vous trouverez les mots qu'il faut pour lui annoncer la nouvelle avec détermination.
Cela aura pour effet de la faire avancer à son tour.

Bonne continuation !
Cordialement.
Fouzia FOUFA

Fouzia FOUFA Psy sur Marseille

100 réponses

216 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 MARS 2023

Bonjour Fira,
Sans vous en rendre compte, vous donnez à votre mère le pouvoir, parce que vous "vibrez" la culpabilité de "l'abandonner". Et comme votre Maman est dans une posture très égotique, cela ne vous aide pas.
La solution se trouve donc d'abord à l'intérieur de vous : il vous faut travailler cette culpabilité en vous faisant aider et quand vous ressentirez comme "juste et légitime" le fait de prendre votre envol , vous vous affirmerez et elle n'aura plus d'emprise sur vous. Il faut savoir que derrière cela se cache votre peur du rejet : cette peur se crée dans l'enfance et peut amener à se construire avec cette fausse croyance que l'amour est conditionnel (ma mère ne m'aimera plus si je pars) et à se sacrifier.
Je pense que ce n'est pas ce que vous voulez et sachez que si vous restez dans cette énergie, vous risquez de passer à côté de votre vie et votre compagnon pourrait se lasser de vous attendre. La première personne à convaincre, c'est donc vous-même. Essayez de regarder objectivement la situation : est-il normal de vouloir vivre avec votre compagnon ? la réponse est oui . Les oppositions de votre mère sont-elles justifiées ? la réponse est non. Et ce n'est pas pare que vous ne vivrez plus avec elle que vous ne l'aimerez plus, vous pourrez la voir et partager encore beaucoup de belles choses, mais sans sacrifier votre bonheur.
Je consulte en présentiel ou par visioconférence. Merci de me contacter avant de vous inscrire sur l’agenda de la plateforme.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4482 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 MARS 2023

Bonjour Fira
Votre mère a du mal à vous laisser partir, et ne comprend pas votre désir de quitter le nid, et pourtant c'est le signe qu'elle a bien réussi son'travail' de mère
N'attendez pas qu'elle vous comprenne, et passez à l'action.
C'est par votre détermination qu'elle va comprendre que c'est ce qu'il vous faut.
Si vous avez besoin de vous renforcer pour passer à l'action, je vous reçois sur une séance en visio ou présentiel
Bien cordialement Inès Avot

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6331 réponses

3424 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 MARS 2023

Bonsoir,

C'est votre mère qui devrait vous le proposer et se mettre en retrait. Cela ne veut pas dire que cela ne sera pas difficile pour elle mais pour autant il faut lui rappeler comment cela s'est passé pour elle. Les parents doivent accepter que les enfants, devenus adultes, fassent leur vie. Votre mère ne peut pas vous demander de rester éternellement son enfant à domicile et de résoudre ses problèmes de solitude. Elle ne doit pas chercher non plus à vous culpabiliser et vous ne devez pas vous laisser culpabiliser.
Il faut d'abord être ferme en lui disant que vous avez trouvé un appartement et que votre décision est prise. Il faut ensuite lui expliquer qu'elle reste votre mère et que vous ne l'abandonnez pas mais que seul le rythme de vos relations changera. Il serait bon d'ailleurs de définir assez vite le rythme de vos relations ( nombre de téléphone par semaine, nombre de visites par mois, etc ). Il faut des choses précises et fixes. Il faut également lui dire que vous l'aiderez à trouver un nouvel appartement et à déménager en vous méfiant qu'elle ne vienne pas habiter trop près de chez vous.
Surtout ne culpabilisez pas, soyez à la fois ferme et rassurante.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4190 réponses

21544 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 MARS 2023

Bonjour Fira,

Quittez le nid n’est pas toujours chose facile mais c’est une loi naturelle. Laissez partir son ou ses enfants l’est tout autant. Cependant les parents ne font pas d’enfants dans l’objectif de les garder avec eux et pour eux.
Une seul ressenti prévaut sur tout le reste : Que dit votre âme ? Que vibre tout votre être ? Il semble que ce soit de partir pour faire votre vie avec votre compagnon. Alors c’est le choix le plus juste.
Cela ne veut pas dire que vous abandonnez votre mère ou que vous ne l’aimez plus. Votre mère vous exprime ces peurs, ce ne ne sont pas les vôtres, ce sont les siennes. Elle vous manipule de surcroit en vous disant que vous êtes déloyale et pas reconnaissante ce qui n’est bien-sûr pas le cas. C’est à elle de trouver les clés pour traverser cette situation, non à vous de porter cela.
Je vous engage à lui parler en tête à tête pour lui expliquer ce qui fait sens pour vous, que vous avez besoin de vivre cette expérience, tout en la rassurant sur le fait que vous ne l’abandonnez pas, que vous l’aimez et que vous continuerez à la voir mais soyez déterminé dans votre décision, même si elle se met en colère. Ce serait alors son choix de le prendre de cette manière mais ça ne changera rien pour vous.

Ecoutez toujours l’appel de votre âme. C’est aussi faire un pas de plus dans l’âge adulte que d’oser prendre son envol pour mettre tout son être au service de la vie.
N’hésitez pas à me contacter pour en parler si vous le souhaitez.
Prenez soin de vous

Didier Simonot
Thérapeute – Psychopraticien
En ligne ou en présentiel

Didier Simonot Psy sur Ernemont-Boutavent

71 réponses

58 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 MARS 2023

Bonjour Fira,

Votre volonté de vivre votre vie est naturelle et on ne peut plus normale et légitime. Mon conseil est de recentrer votre priorité sur vous, vous écrivez que vous n'abandonnez pas votre mère mais ce ne sont pas les enfants qui abandonnent leurs parents mais bien l'inverse. Un parent qui voit son enfant épanoui et heureux est un parent heureux, c'est notre seul but quand on devient père ou mère. Pour le moment votre mère confond sa peur avec de la colère, mais rassurez-la et vous verrez qu'avec le temps elle finira par voir que la vie est bien plus belle avec une fille épanouie qu'enfermée.

Je vous souhaites tout le courage du monde pour rassurer votre mère, je voudrais également vous féliciter de vous lancer dans la vie, ce voyage vaut le détour et vous allez découvrir à quel point il est palpitant de quitter le foyer familial.

Quentin Gardrat, Psychothérapie en ligne à tarif adapté (montant au bon vouloir du patient), Philothérapeute.

Quentin Gardrat Psy sur Le Havre

390 réponses

223 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 MARS 2023

Bonjour Fira,

Si vous avez organisé votre vie, que vous vous sentez prête et bien passez le pas. Partez. Sans vous retourner, sans vous poser de questions.
Vous savez que votre vie à venir ne se construit pas chez vos parents, mais chez vous, avec votre compagnon.
Et vous savez que cela n'entame en rien votre amour pour votre mère. Votre relation va continuer, mais sous une autre forme.
Vous n'êtes en rien déloyale. Vous savez ce qui est bon pour vous. C'est le plus important.

Votre maman doit gérer elle-même sa propre vie, sa propre problématique psychique.

Bon courage à vous dans cette mise en acte de liberté.

Bruno Bonnand
Psychologue

Bruno Bonnand Psy sur Tassin-la-Demi-Lune

26 réponses

23 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 MARS 2023

Bonjour FIRA

Votre mère vous culpabilise de la laisser en allant faire votre propre vie. Elle a ses propres raisons inconscientes qui la poussent à agir ainsi.

Dans la mesure où cela dure depuis 2 ans, j'imagine que vous avez tenté de connaître ses raisons. Vous ne parlez pas d'un compagnon, a t-elle peur de rester seule ou ses raisons sont-elles purement liées à son attachement à vous?
Avez vous tenté de lui trouver un logement pour paré à ce prétexte.

Quoiqu'il en soit, vous ne pouvez pas laisser la culpabilité vous emprisonner avec votre mère. Cela dure depuis 2 ans et il est temps de passer à l'acte. Il est très probable que vous ayez aussi a travailler sur vous pour vous défaire de ses injonctions de fidélité sûrement présentes depuis très longtemps.

Il tient à vous maintenant de ne plus vous laisser faire.
Inscrivez la à des activités, des associations où elle se fera de nouvelles rencontres, occupera son esprit et ouvrira ses relations sociales. Partagez quelques unes de ces activités...au début !
Puis commencez par allonger les périodes où vous vivez avec votre compagnon . Ne pas lui donner d'habitudes ni de jour où vous promettez de revenir. Cependant vous la rassurerez en l'appelant régulièrement, en lui rendant visite, en l'invitant de temps en temps, en sortant avec elle. Petit à petit vous veillerez à ce que ces rencontres s'espacent pour qu'elle n'en fasse pas une nouvelle obligation pour vous.


Ne vous laissez pas faire, et si vraiment vous n'y arrivez pas pensez à vous faire aider pour que vous vous défassiez de ce lien qui vous retient. De son coté il semble qu'il lui soit aussi nécessaire d'être aidée pour qu'elle cesse cette dépendance, ou cette peur.

Bon courage durant cette période . Ne perdez pas de vue votre propre bonheur !
----Olga Sero-Guillaume----
Neuracosme
Psychopraticien – Hypnothérapeute
Psychothérapie - Accompagnement au changement
Développement personnel
--- Visio et Présentiel ---

Olga Sero-Guillaume Psy sur Laval

344 réponses

358 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 MARS 2023

Bonjour Fira,

C’est toujours difficile de quitter ses parents pour faire sa vie d’adulte, et ça l’est encore plus quand on vit avec un seul parent.
Dans votre situation à cela se rajoute l’attitude et les paroles de votre mère qui vous rend « coupable » de partir.

Quelle est son histoire de vie ?
Quand a-t-elle quitté ses parents à elle ?
Il serait peut être utile de le lui rappeler…

Il faut la rassurer sur le fait que vous ne l’abandonnez pas, mais que vous avez besoin de construire votre propre vie.
Faites vous aider par votre compagnon pour être rassurée vous même sur votre décision de vivre avec lui.

Si besoin, allez parler de tout ça avec un-e thérapeute qui peut vous accompagner sur ce chemin de la séparation nécessaire avec votre mère.

Je vous souhaite une bonne vie de couple.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4347 réponses

11919 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 MARS 2023

Bonjour Fira,

Votre témoignage est très touchant. Vous êtes majeure et vous avez complètement le droit de vous envoler pour vivre votre vie. C’est même un devoir pour l’être que vous êtes.
Votre projet n’est pas de la déloyauté envers votre mère, mais au contraire de la loyauté à votre élan de vie.
Votre mère tente de vous culpabiliser. Ne donnez pas de crédit à ce genre de reproches. Elle ne semble pas prêtre à vous laisser partir. Du coup, elle ne se responsabilise pas.
Je vous invite à lui exprimer vos besoins très clairement et à vous mettre en action pour cela. Sa réaction lui appartient. Cela ne doit pas pour autant vous couper les ailes.
Votre mère se comporte de manière très égocentrique et elle appelle cela de l’amour inconditionnel. Je vous dis clairement que ce n’est pas le cas. A ce niveau là, son comportement est toxique.
Un enfant ne doit rien à son parent. Il donnera à son tour au moment où il mettra au monde sa propre descendance.

Je vous souhaite beaucoup de courage pour oser franchir ce pas.

Je suis à votre écoute,

Chaleureusement,

Chantal Michel, Thérapeute

Chantal Michel Psy sur Chatou

396 réponses

1067 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 MARS 2023

Bonjour Fira,

Vous souhaitez voler de vos propres ailes et c'est tout à votre honneur.

D'après vos dires, votre mère joue sur le côté financier pour vous dissuader, mais c'est sous couvert de chantage affectif.
Ne vous laisser pas prendre au piège, tenez lui un discours bienveillant (la remercier de tout ce qu'elle a fait pour vous), mais soyez ferme dans votre discours si vous êtes vous-même sûre de vos décisions.
Si cela fait 2 ans que ça dure, c'est quelle a dû trouver un terrain de faiblesse chez vous.

Par ailleurs, sa colère lui appartient. Elle a peut-être peur aussi de se retrouver seule, mais elle ne doit pas pour autant vous priver de votre liberté.

Ayez confiance en vous, cordialement,

Bérengère Gelot, psycho-praticienne en thérapies brèves

Gelot Berengere Psy sur Louhans

123 réponses

92 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 12950

questions

réponses 135900

réponses