Comment gérer une déception, une frustration et ne pas en vouloir à son mari?

Réalisée par Marseille2014 · 3 sept. 2021 Aide psychologique

Bonjour,

En couple depuis 2 ans, nous avons eu un surprise bébé très vite que nous avons décidé de garder et qui nous a dès sa naissance rendu très heureux de plus il est très facile à vivre.
Cet été, nous nous sommes mariés c’était le désir de me conjoint de construire le couple aussi et je trouvais que c’était un excellent début de vie commune.
Nous sommes souvent d’accord dans le quotidien et dans ce petit monde parfait j’ai eu envie d’un autre enfant après le mariage, ayant déjà le désir depuis plusieurs mois j’attendais un peu le voyage de noces pour se laisser aller à toute possibilités.
Seulement voilà mon conjoint ne voit pas les choses de la même façon, il veut se reposer, il veut attendre que notre fils est 3 ans car il a mal vécu d’avoir un frère à l’âge de 2 ans. Il a décidé que nous aurions 3 enfants tous les 3 ans et voila. Du coup il se retire lors de nos rapports, donc je vis cela comme un rejet après notre mariage. J’ai de mon côté eu des frères après mes 4 ans et nous n’avons jamais eu de complicité je me rappelle mon enfance, je me sentais seule.
Du coup je fantasme d’avoir des enfants rapprochés, je fantasme qu’il soit aussi enjoué que moi à l’idée de construire notre famille et d’avoir plein d’enfants ce qui représente l’amour et l’épanouissement de notre couple pour moi.
Je pleure la nuit, j’ai du mal à comprendre qu’il décide pour moi. Je commence à lui en vouloir au fond de moi car j’ai le sentiment qu’il me pose des limites. J’ai du mal à attendre gentiment et accepter la situation sans rien dire. J’aurai été prête à lui dire oui pour beaucoup de projets qu’il m’aurait proposé mais du coup j’ai l’impression que ce n’est pas le cas de son côté. Bref la boule de neige dans ma tête comment en sortir ? Merci

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 4 SEPT. 2021

Bonjour Madame,

Il serait bon pour vous de tenter de faire la différence entre ce que vous avez vécu dans votre famille avec vos frères, en tant qu'enfant, et la situation actuelle : vous êtes épouse et mère..., et vous "devez" décider à deux de l'organisation de votre avenir familial.

Vous avez l'impression que votre mari décide pour vous et vous ressentez de la frustration..., mais au fond vous aimeriez que ça soit vous qui décidez pour lui...

Mon expérience du travail avec les couples et les familles montre que tous les couples vivent très difficilement l'arrivée d'un deuxième bébé très vite après le premier : la fatigue les épuise et les éloigne..., ce qui n'est pas bon ni pour les enfants, ni pour le couple.

De plus, la réalité des famille montre qu'il n'y a aucune règle concernant l'entente dans les fratries..., et celle ci n'est pas liée aux différences d'âge..., mais plus aux personnalités des enfants respectifs et à la relation du couple parental.

Vous avez la chance d'avoir une bonne entente... : continuez à communiquer et faisant l'effort de vous mettre chacun à la place de l'autre. Comprenez la position et les arguments de votre mari aussi.
Profitez ensemble de votre bébé et de votre vie de couple.
D'autres enfants viendront, là dessus vous êtes d'accord.
Si besoin... faites vous conseiller par un-e thérapeute de couple qui vous aidera à prendre la bonne distance par rapport à vos histoires familiales et à construire ensemble la votre.
Je vous souhaite de vous libérer de la frustration et de ne plus en vouloir à votre mari pour son désir différent du votre.
sp


Silvia PODANI Psy sur Issy-les-Moulineaux

2280 réponses

6466 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 SEPT. 2021

Bonjour tout semble avoir été très vite dans votre histoire d'amour et la demande de votre mari d'attendre pour un second enfant parait légitime. Un couple doit apprendre à respecter les besoins de chacun. Une famille ne ressemble pas à une autre. Il y a tellement de choses positives dans votre histoire qu'il est dommage de retenir que le non partage de vos désirs. Je vous recommande d'avoir un échange avec votre mari pour exprimer que 3 ans vous semble long pour éventuellement trouver un compromis sans lui imposer immédiatement un second enfant et profitez de ce que vous avez actuellement un mari qui vous aime et un enfant. Bon courage Sandrine Nede thérapeute familial et conjugal

Nede Sandrine Psy sur Bordeaux

416 réponses

126 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 SEPT. 2021

Bonjour

Merci d'avoir partagé votre message ici.

Vous comme votre mari avez un eu un rapport à vos fratries respectives, différent.

Vous dites que vous lui en voulez de décider pour vous. Cependant, il semblerait que vous soyez dans une dynamique similaire et que tous deux soyez débordés par vos peurs par rapport à votre vécu.

Ne serait-il pas intéressant de faire le point sur votre vision des choses afin de prendre une décision en tant que couple et non en tant qu enfant blessé dans la place qu'il occupait au sein de sa famille ?

De plus, le rythme avec un, deux enfants voir plus peut-être difficile à gérer pour le couple ou par l'un de ses membres. Il va donc être important d'être à l'écoute de ces signaux de fatigue qui pourrait impacter votre relation.

Si vous avez besoin d'être accompagnée en ce sens, je serai ravie de vous aider à faire la lumière sur cette situation, en douceur et toute bienveillance, par le biais d'échanges dynamiques et d'exercices à faire entre chaque séance.

Myriam - Des mots sur l'Emo
Conseillère conjugale et familiale
Coach en développement personnel

Myriam - Des mots sur l' Emo Psy sur Paris

342 réponses

242 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 SEPT. 2021

Bonjour,

Tout couple est une succession de compromis. Ici, vous reprochez à votre conjoint de vous imposer son choix, mais quelque part vous souhaitez faire de même au point que cela vous ronge.
Il faut cependant garder en tête que les familles ne sont jamais les mêmes et que l’ambiance dépend très fortement de celle de chaque foyer. Ainsi, si dans le foyer, tout le monde est dans son coin à faire ses activités, alors en effet, comme vous le décrivez vous aurez une famille, quel que soit l’écart d’âge de vos enfants sans réelle fraternité. Par contre si dès le plus bas âge, tout le monde est sollicité pour des activités en commun, là vous éduquerez votre petite famille à avoir des liens plus resserrés.
Donc, cela ne doit surtout pas être le prétexte de votre mal être.
Il faut également prendre en compte la fatigue que génère un enfant en bas âge. C’est une charge importante et peut être que votre mari a aussi besoin de souffler de ce côté.
Il me semble crucial que vous échangiez avec votre époux, pour établir les aspects positifs et négatifs à avoir des enfants à intervalle rapproché, ou au contraire à intervalle plus long. Ainsi ensemble vous pourrez plus sereinement prendre la décision qui convient.

Je reste à votre disposition et à votre écoute,

Christophe
Thérapeute de couple - Sexothérapeute
Rendez-vous en ligne uniquement pour plus d’intimité par téléphone, visioconférence (skype, google, etc.) ou mail à votre convenance.

Christophe Nieaux Psy sur Paris

599 réponses

507 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 SEPT. 2021

Bonjour,

Il est très clair, dans ce que vous décrivez ici, que chacun a besoin de réparer son histoire au travers de cette famille que vous êtes en train de construire. Disons que le désir d'un enfant répond plutôt à un amour inconditionnel que des stratégies et perspectives bien rodées. C'est ce qui amène aujourd'hui des difficultés dans votre couple car chacun se sent incompris et souhaite répondre à des motivations plus ou moins conscientes. Car derrière chaque comportement, se cache bien des informations.

Vous souffrez ici d'un manque d'écoute et de considération de vos besoins et de vos émotions. Car inconsciemment, c'est un rapport de force qu'il y'a entre vous. Et les décisions de votre compagnon dominent.

Je vous invite à consulter un thérapeute de votre choix afin de pouvoir renouer un dialogue équilibré et ouvert vous permettant de clarifier vos motivations, définir votre discours interne et communiquer cette frustration à votre compagnon de manière apaisée.

Je serais ravie de pouvoir vous accompagner sur cette thématique.
Je suis à votre écoute si vous souhaitez approfondir vos questionnements, en toute bienveillance.
Julia, (hypersensibilité, couple, sexualité, agressivité, culpabilité, angoisse, gestion des émotions, communication, deuil....)

Julia Bouchinet Psy sur Bidart

926 réponses

458 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 SEPT. 2021

Bonjour,
il y a en effet un différent, sur l'approche des évenement, la volonté et la réalité de ce que chacun ressent.
Il serait bon d'en parler, de mieux vous comprendre, de mieux le comprendre, avec ses propres envies.
De plus, il y a un petit transfert entre votre role de mere et de femme. Il y a donc en voir quelques détails, afin de bien séparer ces deux espaces, qui chacun ont leur propre souhaits et mettre votre libido en accord avec votre personnalité.

Avec bienveillance, empathie et sans jugement, je consulte en cabinet ou mais aussi en visio (Doctolib) : cela permet une grande discrétion et confidentialité, sans vous déplacer et aux moments ou vous êtes disponibles.

Spécialiste en sexualité, relation de couple et sociale, amoureuse ou toxique, écrivez moi ou appelez moi et nous en discuterons.
Bien cordialement,
Christian RICHOMME
Psychothérapeute -Psychanalyse- Sexologue

RICHOMME Christian Psy sur Paris

1354 réponses

495 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 SEPT. 2021

Bonjour Marseille,

J'entends que votre mari et vous êtes d'accord sur le fait d'avoir d'autres enfants. A vous lire, je pourrais penser que vous voulez être là seule à décider du moment de la seconde grossesse. Certes, s'il s'agit de votre corps, la responsabilité d'être parents vous incombe à tous les deux.

Je peux vous garantir que des enfants ayant trois ans d'écart peuvent vivre une grande complicité. Mais vous semblez, l'un et l'autre, crispés sur vos propres souvenirs d'enfance.
Il est généralement admis qu'un enfant a besoin d'une grande disponibilité de la part de sa mère jusqu'à l'âge de trois ans, ce qui correspond aussi à la rentrée en maternelle et la maturité du sphincter pour ne plus porter de couches au moins en journée. Il est même bénéfique qu'il puisse rencontrer régulièrement d'autres enfants de son âge, à partir de deux ans, à la crèche par exemple, ce qui stimule son développement psychomoteur.

L'épanouissement de votre couple ne tient pas à la date de votre seconde grossesse, mais à la qualité du dialogue que vous instaurez entre vous, dans le respect des ressentis de chacun. Il y aurait un réel problème si votre mari refusait d'avoir d'autres enfants, mais cela ne semble pas être le cas.

Ce qui me questionne, c'est votre urgence à retomber enceinte, le sentiment de solitude que vous avez pu connaître dans votre enfance, et que vous essayez peut être encore de combler par tous les moyens. Vous gagneriez sans doute à consulter l'un d'entre nous pour éclairer ce qui se joue en vous à ce sujet.

Chaleureusement
Catherine Couvert

Catherine COUVERT Pour naître à soi Psy sur Lyon

415 réponses

240 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 11900 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 12800

psychologues

questions 11900

questions

réponses 70350

réponses