Comment guérir d'une addiction à la masturbation ?

Réalisée par Bouton · 10 janv. 2018 Troubles sexuels

Bonjour

Je consulte une psychologue depuis plus de 3 ans.

Je commence à lever le voile sur les conséquences de cette masturbation mais cela ne s'arrête pas.

Mais mère a apris lorsque j'avais 4 ou 5 an que mon père était homosexuel , il n ont pas voulu divorcé par amour pour moi.

Cela a engendré un grand secret de famille ou je me suis retrouvé au milieu.


A l'adolescence c'est développé une protection pour garder ma virilité étant entouré que d homo danse les frequn tâtions de mon pere: la masturbation.

J'ai toujours été attiré par les filles sauf je me rappel d une expérience d atouchement sexuel en cour de récréation.


Mon père ne m'a pas fait évoluer et trouver ma virilité. Il ne m'a rien fait partager entre un père et un fils.

Mon pere voulant paraitre jeune faisait une comparaisons de moi comme sont frère.

Comme m'a dit ma psy. Mon père était épanoui sexuellement voir trop .

Une hexibition abusive , des mots crus entre ces amis


Mon père ne m'a pas appris à avoir confiance en moi.


Mon père est décédé en 2000.

J'ai aujourd'hui 43 ans et je ne suis toujours pas sorti de ce fenomene masturbatoir.


Comment se sortir de cette situation?


Cela a perturbé ma vie . Créé d'énormes blocages (vie de couple, sexualité, paroles)


Je suis marié pas d'enfant


Merci pour vos réponses

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse

Bonjour

Vous me semblez en perte de "re-pères" ... Et cela se comprend tout à fait avec votre histoire singulière et complexe.

Le travail avec un thérapeute devrait vous permettre de reprendre les choses et vous permettre de mieux vous approprier cette histoire personnelle pour construire votre vie et assumer les désirs qui sont les VOTRES.

Un travail d'inspiration analytique vous permettrait de comprendre et mettre en perspective ce qui relève de la vie de votre père et ce qui vous appartient. C'est un travail de longue haleine car il est profond et demande un grand investissement personnel.

Que recherchez vous sur ce site ?
S'il s'agit de réponses toutes faites je crains que vous ne soyez déçu...
En revanche vous y trouverez des thérapeutes ou psychanalystes comme moi, prêts à entendre votre histoire et vous accompagner dans ce cheminement et dans la voie de l'épanouissement.

Bon courage à vous,

Je reste à votre écoute,

Séverine Assouline

Séverine Assouline Psy sur Paris

7 réponses

12 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour, Vous avez fait un parcours très intéressants dans l'exploration des causes par analyse... Ce qui reste, ce sont les émotions... cela est normal, l'analyse concerne le cortex... les émotions : le limbique : pas la même partie du cerveau. Et notre cerveau une mémoire y comprit pour les émotions... nous savons aujourd'hui que cette mémoire des expériences est déprogramable ... ainsi, l'impact émotionnel douloureux, vos expériences, modèles, croyances bloquantes, limitantes, sera atténué et effacé progressivement et en parallèle, vous découvriez quel homme vous êtes vraiment... ce qui va construire ou réparer votre estime de vous en passant par votre confiance en vous, votre image de vous et l'amour de vous... Je vous invite à découvrir cela sur mon site. Je vous remercie pour votre attention. Je pratique en cabinet et par Skype -

Thérèse Badonnel Ferry Psy sur Verneuil-sur-Seine

76 réponses

51 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,
Loin de mettre en cause le professionnalisme de votre thérapeute, je reste étonné que vous soyez en souffrance après 3 ans de travail.
Peut-être que l'approche choisie ne correspond pas à votre demande, je pense - à la lecture des éléments mentionnés - qu'une approche analytique serait plus appropriée car - même si vous soulevez ici des éléments intéressants - il conviendrait probablement d'aller plus loin.
Effectivement, je vous recommande d'en parler avec votre psy pour lui indiquer qu'au bilan vous n'êtes pas totalement satisfait du résultat (comme vous l'exprimer ici) afin de voir ce qu'il (elle) vous propose, sinon tentez d'avoir un 2e avis ...
A votre écoute.

Luc BURGENSIS Psy sur Vienne

439 réponses

615 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,
Vous établissez un lien entre la masturbation et des pans de votre vie, l′attitude de votre père, un attouchement.... pourquoi pas.
Mais est ce l′unique voie de compréhension ?
Et s′il y avait quelque chose à chercher du côté de votre vie actuelle, de votre vie de couple.
Vos fantasmes masturbatoires viendraient ils compenser ou compléter une vie intime qui ne serait pas satisfaisante ?
Je pense (et pour avoir abordé ce sujet ici sur ce même forum), que la masturbation a souvent aussi à voir avec l′anxiété, voire même la dépression, sorte de dérivatif psychologiquement simple et rapide pour évacuer des tensions.
(sur un mode provocateur Woody Allen disait que la masturbation permettait de faire l′amour avec la personne qu′on aime le plus. Façon de rappeler que c′est une sorte de reprise en main (sans mauvais jeu de mots) de son corps et de son psychisme.) pour retrouver le calme avec soi-même.
Je ne nie pas que le travail que vous effectuez actuellement en thérapie soit nécessaire et puisse porter ses fruits, compte tenu des éléments du passé, mais la focalisation sur le passé est elle la seule voie de compréhension ?
Voilà quelques pistes de réflexion.
Cordialement à vous

Maurice Gaillard Psy sur Vincennes

1996 réponses

5821 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour Monsieur,

Vous avez fait déjà une bonne partie du chemin de compréhension de votre symptôme en relation avec votre père et le couple de vos parents.

Continuez votre thérapie si vous en ressentez les effets. Vous pouvez éventuellement discuter avec votre psy de la fréquence de vos séances et passer à un autre rythme? Sachez, mais vous le savez peut-être que le travail est long, qu'il comporte des temps d'arrêt où l'on a parfois l'impression de ne pus avancer, de faire du surplace et puis tout à coup, le voile se lève sur d'autres aspects...

Bonne chance à vous,
Bien cordialement,
Fabienne Verstraeten
Psychanalyste

Fabienne Verstraeten Psy sur Marseille

967 réponses

3700 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psychologues spécialisés en Troubles sexuels

Voir plus de psychologues spécialisés en Troubles sexuels

Autres questions sur Troubles sexuels

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 6350 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 10850

psychologues

questions 6350

questions

réponses 33150

réponses