Dépendante affective : comment moins aimer son partenaire ?

Réalisée par Lolaa · 11 janv. 2022 Aide psychologique

J'ai l'impression d'être dépendante affective d'aimer trop mon copain et cela me fais extrêmement souffrir je suis toujours triste j'ai toujours peur qu'il me quitte et à cause de ça j'ai de mauvaisz pensé. Comment vaincre ça ? Et comment moins l'aimer ? Merci beaucoup

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 31 JANV. 2022

Bonjour,

Décider de moins l’aimer n’est pas vraiment possible et ne serait pas une vraie solution, vous souffriez toujours car vous ne nourririez pas ce dont vous avez fondamentalement besoin : d’amour. Ce que vous aimez chez une personne, c’est aussi (et surtout) l’amour que cette personne vous porte ou peut vous témoigner. On aime aimer et être aimé.

La bonne question est donc pour vous, comment aimer d’une façon plus sereine ? Comment ne pas déléguer toute mon estime de soi à la dose d’amour que je vais pouvoir recevoir de quelqu’un ? Comment m’aimer suffisamment moi-même pour éviter de dépendre affectivement de celui de l’autre ? Comment accéder à un bien-être émotionnel en dehors d’une relation amoureuse ?

Prenez soin de vous, apprenez à vous aimer vous-même davantage, à vous estimer, le reste suivra. Un accompagnement thérapeutique ou en coaching pourrait vous être d’une aide précieuse. Pensez-y :).

En ce qui me concerne, je suis psycho praticien (TCCE : thérapies cognitives, comportementales et émotionnelles), coach (PNL : programmation neuro-linguistique) et maître en philosophie. Je peux vous proposer des séances à distance et/ou dans mon cabinet. N'hésitez pas.

Alexandre Thorlet Psy sur Paris

562 réponses

457 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 OCT. 2022

Bonjour,
En réalité, on n'aime jamais trop. Aimer est un sentiment pur, qui laisse de l'espace à l'autre, qui lui laisse sa liberté.
Si vous avez peur d'être quittée, ce n'est pas à cause d'un amour trop fort, mais à cause d'un attachement, une dépendance. Hors, être attaché, ce n'est pas aimer. Je ne dis pas que vous ne l'aimez pas...mais cet endroit de vous qui a peur, ce n'est pas l'endroit l'amour. Il s'agit plutôt d'insécurité affective.
Cette insécurité date très certainement de votre enfance. Les liens d'attachement avec vos figures maternelle et paternelle n'ont peut-être pas été sécures. Pourtant, l'enfant, pour grandir harmonieusement, a besoin de sécurité affective. S'il ne l'a pas, il cherchera toute sa vie cet amour, et rejouera la problématique d'insécurité avec ses partenaires. Et les sentiments d'angoisses, les peurs d'abandons etc...ressentis par l'enfant (et parfois enfouis, oubliés...) ressortiront à ce moment-là. D'ailleurs parfois, on va même jusqu'à trouver un partenaire qui fait revivre cette insécurité : menaces d'abandon, tromperies, instabilité...Est-ce votre cas? L'inconscient est prêt à tout pour nous permettre de retraverser nos traumatismes et nous en libérer
Il y a aussi parfois des héritages, des loyautés familiales. Si l'abandon, la perte... ont été vécus par des membres de votre famille, de votre lignée, il est possible que vous ayez hérité de ces schémas.
Je vous conseille fortement d'entamer une therapie, pour comprendre d'où vient cette insécurité affective (de votre enfance et/ou de votre lignée).
Cela vous permettra d'être beaucoup plus sereine, et aussi de tisser un vrai lien avec votre conjoint. En effet, l'insécurité, la dépendance affective peut parfois tellement compliquer la relation, que celle-ci est mise à mal. On va alors revivre une énième fois cet abandon.
Mais bonne nouvelle : on peut aussi comprendre ce qui est en jeu, et changer notre façon de fonctionner !
Je vous souhaite d'y arriver très vite!

Céline Barrielle-Piasco Psy sur Dourdan

10 réponses

32 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 JANV. 2022

Bonjour Lolaa,

Le but n'est peut être pas de moins l'aimer mais de l'aimer différemment.

Il n'y a pas de recette miracle, juste prendre le temps de vous intéresser à vous même en rencontrant un thérapeute qui va vous aider à comprendre d'ou vient ce manque de confiance qui vous empêche de vivre pleinement votre histoire d'amour.

N'hésitez pas à prendre rendez-vous , quelques séances peuvent vous aider à vous libérer de cet excès.

Sandrine Filleul ,thérapeute, psychanalyste à l maison médicale d'Evry Courcouronnes
RDV sur doctolib

Sandrine Filleul Psy sur Evry

653 réponses

317 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 JANV. 2022

bonjour Lolaa
En vous faisant confiance et en vous aimant plus! plus vous aurez peur que votre ami vous quitte plus vous allez provoquer ce que vous craignez!
Quand une personne manque d'oxygène, elle va aller le chercher ailleurs car il se sentira étouffé. comme vous l'avez probablement fait avec vos parents qui vous ont peut être trop aimé et étouffé ! cette situation n'est confortable pour personne, mais ça peut changer !
Ne vous isolez pas, je vous invite vraiment à aller consulter un professionnel qui pourrait vous aider à comprendre les enjeux de la dépendance affective et vous permettre d'avancer dans votre vie. je reste à votre écoute si vous souhaitez en parler . Bahia Benghazi Stanley

Bahia Benghazi Stanley Psy sur Evry

262 réponses

146 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 JANV. 2022

Bonjour Lolaa
En vous aimant plus, en vous faisant plus confiance car plus vous aurez peur, plus vous allez provoquer ce dont vous avez peur ! D'autant plus que ce n'est confortable pour personne!
Si vous étouffez quelqu'un , il finira par aller chercher de l'oxygène ailleurs, comme vous l'avez probablement fait avec vos parents qui vous ont peut être trop aimé et donc peut être étouffé!
Ne vous isolez pas Lolaa, je vous invite vraiment à vous faire aider par un professionnel pour comprendre les raisons de cette dépendance et vous en sortir! je reste à votre écoute si vous le souhaitez . Bahia Benghazi Stanley thérapeute de couple et sexotherapeute

Bahia Benghazi Stanley Psy sur Evry

262 réponses

146 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 JANV. 2022

Bonjour Lolaa,

Vous donnez à votre partenaire, ce que vous ne vous donnez pas à vous: de l'amour.
Pour vivre une relation saine et sereine avec qui que ce soit, il faut commencer par s'aimer soi-même.
Ça n'a rien d'égoïste, ni de narcissique comme l'éducation veut bien nous l'inculquer, cependant pour donner quelque chose, il faut déjà l'avoir...
Apprenez à apprécier votre propre compagnie, voyez la personne merveilleuse que vous êtes, faites ressortir toutes vos qualités, allez chercher au fond de vous tous vos trésors cachés. Juste pour vous, pour vous aimer et cet amour que vous allez vous donner en faisant ressortir toute votre lumière intérieure, sera visible de l'extérieur. Vous n'aurez nul besoin, de le montrer, de l'étaler ou de le justifier, il se verra.
Votre peur de l'abandon ou d'être rejeté s'estompera. Votre probable comportement jaloux disparaîtra, parce que vous aurez gagné en estime de vous et n'aurez plus peur que votre copain, trouve mieux ailleurs.
Vous me direz mais comment faire pour m'aimer ? par où commencer ? Le chemin le plus court serait de consulter un professionnel, cependant vous pouvez commencer par des lectures, des posts, de petits cours sur l'estime ou la confiance en soi.
Vous trouverez souvent des trésors, ici même sur psychologue.net dans la rubrique "cours et atelier" ou sur leur site avec des articles écrits par des thérapeutes.
Seulement, il faudra lire avec toute votre attention, au calme, en cherchant vraiment à vous imprégner de chaque parole, vous en imprégner vraiment et ensuite commencer à pratiquer dans votre vie quotidienne.
La transformation se fera un peu tous les jours, vous commencerez à vous sentir mieux dans votre peau.

Bien à vous

Sylvia Legrillon
Hypnothérapeute/Praticienne PNL
Énergéticienne/Coach en transformation positive
Sur rendez-vous. En présentiel ou en télé-consultation.

Sylvia Legrillon Psy sur Rumilly

70 réponses

49 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 JANV. 2022

Bonjour,

La peur d'être abandonnée relève ici d'une blessure du passé, dans votre enfance, cette époque difficile à gérer en raison de notre immaturité. Je vous invite à le travailler afin de pouvoir avancer plus sereinement dans votre relation.

A mon sens, un travail d'estime de soi doit être également fait pour ne plus avoir besoin de l'amour et de l'estime de l'autre pour se sentir bien. L'amour de soi, la confiance en soi et en ses capacités, ses compétences est nécessaire pour soi même déjà mais aussi pour un couple qui dure. L'autre ne doit être considéré que comme un bonus dans sa vie, en quelque sorte une personne venant sublimer e que nous sommes, notre être . Certes la personne vous apporte plus, et vous apporte surtout de l'amour, elle vous permet de vous élever et d'impulser de jolies dynamiques, mais elle ne doit pas combler un vide, un manque.

Vous avez ce qu'il faut en vous pour vous aimer à votre juste mesure, et pour avancer plus sereinement. Il s'agit juste de trouver ces ressources en vous, et prendre conscience de tout ce dont vous êtes capable. Pour se faire, je peux vous accompagner dans cette autonomie psychologique.

Restant à votre écoute.
Bien à vous.
Emilie Troude
Art thérapeute

Émilie Troude Psy sur Marguerittes

10 réponses

12 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 JANV. 2022

Bonjour Lolaa,
Merci pour confiance.
Il est important de prendre soin de vous en cherchant pourquoi vous réagissez comme cela avec un professionnel.
Avez-vous des activités (théâtre, danse, ...) pour vous en dehors de votre foyer ?
Ceci pourrait vous aider.
Je consulte en présentiel sur Lyon ou à distance via zoom.
Bien à vous

Jean-Marc Alloua Psy sur Lyon

201 réponses

88 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 JANV. 2022

Bonjour Lola,

Est ce que plutôt que de vouloir ¨moins l'aimer¨ vous pourriez vous dire ¨moins avoir peur de l'abandon et davantage avoir confiance en moi¨ ?
En vous lisant je pense que le problème vient plus d'une peur d'être abandonné qui crée cette dépendance et d'une manque d'estime et de confiance en vous même qui vous rend dépendante et non autonome et libre.

Un travail d'accompagnement vous aiderai a dépasser ces difficultés afin de pouvoir vivre une relation d'amour épanouissante et apaisée avec votre copain.

je reste à votre écoute si vous le souhaitez.

Bien à vous

Charlotte Soyez

Coach et Therapeute Narrative

Charlotte Soyez Psy sur Paris

250 réponses

81 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 JANV. 2022

Bonjour Lolaa,

Vous évoquez là une souffrance qui relève de la dépendance affective. Elle se manifeste souvent lorsque nous manquons de confiance en nous, ou que nous avons une mauvaise estime de nous. cette question de l'image de soi remonte souvent à l'enfance, et parle de la peur de ne pas être aimé, de la peur d'être abandonnée. On "projette" sur l'autre ses propres manques, ses propres peurs. Il ne s'agit pas de l'aimer moins, mais de vous aimer plus pour l'aimer mieux, pour l'aimer sans souffrir.
Avoir recours à la psychothérapie peut vous aider à y voir plus clair, à comprendre les mécanisme qui vous amènent à cette dépendance, mais aussi à apprendre à vous rassurer, à vous aimer, pour pouvoir vivre sereinement votre relation et ne plus ressentir cette souffrance.
N'hésitez pas à me contacter si vous désirez avoir plus d'éclaircissements et si vous souhaitez avancer sur ce chemin vers votre sérénité.
Belle journée





Agnes Favard Psy sur Gardanne

179 réponses

474 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 JANV. 2022

Bonjour Lolaa,
Vous pouvez vous procurer un petit livre rose qui s'appelle 50 exercices pour sortir de la dépendance affective. Vous pouvez aussi consulter un psychothérapeute pour identifier vos schémas dysfonctionnels et travailler sur la confiance en soi.
Bien à vous,
Aude Sophie CAGNET

Anonyme-395490 Psy sur Annecy

62 réponses

26 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 JANV. 2022

Bonjour Lola,

Merci pour votre message.
De mon point de vue, il ne s'agit pas d'aimer moins, mais d'aimer mieux !
Aimer vraiment quelqu'un passe en premier lieu par s'aimer soi même. Mais l'amour de soi ne se décrète pas, c'est un cheminement dans lequel il vous faut améliorer la confiance et l'estime de vous. Peut être guérir des blessures qui vous font souffrir dans la relation amoureuse. Il existe des outils spécifiques efficaces pour y arriver. A vous de choisir ceux qui vous conviennent.
Je vous invite à vous faire accompagner sur ce chemin, par une personne avec qui vous vous sentez en confiance pour traverser ces zones d'ombre et accéder à un amour plus lumineux.

Prêle Loiseau
Florithérapeute agréée par le Centre Bach
Régulation émotionnelle Tipi

Prêle Loiseau Psy sur Pau

174 réponses

86 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 JANV. 2022

Bonjour,
Vous aimez vous-même ?
Souvent la dépendance affective vient d'un manque affectif que vous avez connu auparavant dans le cadre familial le plus souvent.
Pour sortir de cette dépendance il faudrait commencer par faire les choses pour vous-même et comprendre, en dehors du couple, ce qui vous fait envie, ce que vous avez envie d'explorer pour vous (sorties, activités, temps seule).
Vous commencerez alors à ne plus dépendre de lui affectivement et à doser vos besoins et vos demandes.

Mélissa - Shiva Coaching
Coach développement personnel / mieux-être
Thérapie en ligne

Mélissa Shiva Psy sur La Courneuve

585 réponses

254 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 JANV. 2022

Bonjour Lolaa.

Je vous invite, dans un premier temps, à éviter de vous poser une étiquette de dépendante affective.

Echanger avec un ou une professionnel.le pourrait vous permettre d'identifier la ou les peurs qui se cachent derrière celle que vous mentionnez.
Les mauvaises pensées ne vous aideront pas à modifier vos ressentis et la réalité ; et c'est un travail quotidien pour amener nos pensées à se modifier afin d'acquérir de nouvelles perceptions de notre environnement et des situations que nous vivons.

Je pense que nous ne pouvons pas décider de positionner le curseur de l'amour que nous donnons à l'Autre ; pour autant, je pense parfaitement possible d'ajuster et d'équilibrer l'Amour que nous avons en nous.

Ce message est un premier petit pas vers votre mieux-être, je vous invite à en faire un deuxième et à contacter un ou une thérapeute pour faire un petit chemin ensemble.

Ingrid Ballone Psy sur Salon-de-Provence

538 réponses

241 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 JANV. 2022

Bonjour,
Vous souffrez de la peur de l"abandon et cela vous a rendue dépendante affective. Cela vient de votre enfance, un travail sur votre "enfant intérieur" et l'apprentissage de l'amour de vous-même pour gagner la confiance (en vous et en l'être aimé) vous permettrait de sortir de ce schéma.
Si vous souhaitiez en savoir plus sur mon approche et mes techniques, n’hésitez pas à me demander un premier échange, gratuit et sans engagement.
Je consulte en présentiel ou par visioconférence.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4493 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 JANV. 2022

Bonjour Lolaa,

Je crois que l'on aime jamais trop car par définition, l'amour est expansible. Ce que vous décrivez ici et qui vous fait souffrir n'est pas l'amour mais l'angoisse de perte de cet amour en particulier. Je ne saurais pas répondre à votre question 'comment moins l'aimer' car c'est le coeur qui décide d'aimer ou non, et il n'y a aucun contrôle possible sur lui. Néanmoins, vous pouvez apprendre à maîtriser vos pensées et alors votre vie, en décidant de comprendre ce pourquoi vous avez peur de perdre l'amour. Et alors, décrypter ces scénarios que vous créez dans votre imaginaire et qui font office de fantasmes.


Je vous propose que l’on échange par téléphone ou par réponse à ce message si vous le souhaitez
Julia Bouchinet
Je suis à votre écoute si vous souhaitez approfondir vos questionnements, en toute bienveillance
Consultations par Visio ou téléphone
-Hypersensibilité, couple, sexualité, violence, agressivité, culpabilité, angoisse, gestion des émotions, communication, deuil…

Julia Bouchinet Psy sur Saint-Jean-de-Luz

1394 réponses

888 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 JANV. 2022

Merci de nous adresser votre témoignage.

Il est moins question de "comment moins l'aimer" et plus de "comment être moins dépendante".

Si toute votre vie ne tourne qu'autours de votre copain, je vous conseille de faire des choses à coté, sans lui, voire même toute seule.

Vous ferez alors l'expérience que vous êtes capable de vivre pour vous, et non pour ou par quelqu'un d'autre.

Vous l'aimerez alors plus pour ce qu'il est et moins pour ce qu'il vous procure.

Votre état émotionnel n'en sera que plus stable.

prenez soin de vous

Arnaud Soto Psy sur Juillan

569 réponses

392 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 JANV. 2022

Bonjour,
Peut-être que la question n'est pas d'aimer trop votre copain mais de vous aimer et vous comprendre un peu plus vous même...
Votre manque de confiance ne vous permet pas d'avoir une relation sereine. L'attachement que vous éprouvez vous insécurise et vous fait vivre l'épreuve de la peur de l'abandon.
Quels sont vos besoins, vos ressentis, qu'est ce qui est important pour vous?

Vous pouvez être accompagnée pour travailler sur vos émotions.
Je reste à votre écoute.

Marie Cerulli
Thérapeute systémique couple famille

Cerulli Marie Psy sur Grenoble

292 réponses

119 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 JANV. 2022

Bonjour Lolaa,
Merci pour votre partage.
Vous ressentez de l'attachement à votre partenaire. Quelquechose bouillonne dans votre corps. L'amour et la souffrance en même temps vous créent un conflit à l'intérieur de vous. La confiance est le remède à ce conflit. La peur de perdre met le mental en position de contrôle et empêche de respirer, car il faut être en garde constamment. Confiance en soi permet de savoir que quoi qu'il arrive je m'en sortirai.
Votre peur peur venir d'une expérience du passé et se règle facilement avec un psychothérapeute pratiquant l'hypnose et les mouvements oculaires.
Je consulte en visio si besoin
Avec toute ma gratitude
Tonia

Tonia Chaligne Psy sur Annecy

65 réponses

75 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 JANV. 2022

Bonjour,
Merci de votre confiance. Il vous est nécessaire de prendre quelques séances pour guérir des blessures qui datent de votre enfance, où vous avez manqué d'attention, ou d'affection, de tendresse, de reconnaissance, ou avez souffert d'abandon ou de rejet, et ces blessures vous empêchent de vivre sereinement la relation avec votre copain, car la peur qu'il vous quitte prend le dessus.
Ce garçon ne vous apportera pas de façon durable cette sécurité dont vous avez besoin, c'est par un travail sur vous que vous arriverez à guérir cette blessure d'abandon
Avec plaisir je vous accompagne dans cette démarche d'autonomie psychologique
Bien à vous

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6332 réponses

3429 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 JANV. 2022

Bonjour Lolaa,

Il ne s'agit pas de moins aimer l'autre mais de vous aimer vous davantage, justement pour mieux l'aimer ensuite, ne pas l'envahir avec le risque d'être etouffante.
Vous créez inconsciemment, par vos pensées, vos peurs) ce que vous redoutez qu'il vous quitte.

Pourquoi l'autre est plus important que vous ? je vous invite à vous poser la question. Je vous invite à faire une thérapie brève pour stopper ce fonctionnement de dévalorisation sur vous-même.

Je suis à votre écoute

Anne LAMICHE
Thérapeute en Détachement Emotionnel Express - Sexothérapeute - Thérapie brève

Anne Lamiche Psy sur Nice

232 réponses

104 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 JANV. 2022

Bonjour Lolaa,

L’amour est là, c’est un état de fait, une observation, un constat.
Lorsque vous demandez comment aimer « moins », c’est comme si vous demandiez de moins ouvrir les yeux ou de n’entendre qu’à moitié. A moins de porter des lunettes sombre toute la journée qu’il y ait du soleil ou non, à moins de porter un casque anti-bruit pour vous couper de l’espace sonore ambiant, votre vision est ce qu’elle est, et votre audition églement.
Il en est de même pour votre coeur, comment ralentir un coeur qui bat, comment respirer moins ? Etre en apnée peut-être ? Vous ne tiendrez pas longtemps !
Je vous invite au contraire à acccueillir tout cet amour qui vous porte et vous donne des ailes. Aimer c’est joyeux, c’est partager, rencontrer, c’est contacter à la fois la légèreté et la profondeur. Pourquoi vous en priver ?

La dépendance affective c’est autre chose. C’est tout attendre de l’autre, c’est avoir de la difficulté à se retrouver seul-e. C’est laisser la place à la peur. Si c’est la peur qui vous gouverne alors vous en souffrez. C’est plutôt la liberté que je vous invite à trouver. La liberté d’être vous-même, la liberté d’aimer en confiance.

Vous êtes probablement rattrappée par des blessures anciennes, contactées dans votre enfance ou petite enfance. Vous avez peut-être manqué d’amour, d’attention. Peut-être l’un de vos parents était-il insufisamment présent pour vous. Blessure de rejet ou d’abandon ?

Je vous invite à vous faire accompagner par un-e thérapeute afin d'aller voir plus loin ce qui s'est passé dans votre histoire, trouver la source du manque et soigner les blessures et/ou traumatismes. Ensuite vous serez libre d’aimer pleinement avec autant d’intensité qu’il vous plaira !

Je reste à votre écoute.
Claire Thomas,
Psychosomatothérapeute

Claire Thomas Psy sur La Chapelle-Caro

1907 réponses

2130 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 JANV. 2022

Bonjour,

Je comprends que cela devienne une souffrance qui vous projette continuellement dans un futur angoissant au lieu de profiter pleinement de votre amour à l'instant présent.
Les conséquences d'une problématique viennent bien souvent d'une cause plus ancienne.
C'est pourquoi je vous propose de vous faire accompagner d'un thérapeute de votre choix afin que vous puissiez mieux comprendre d'où s'origine votre fonctionnement, comment vous souhaitez le réadapter par rapport à votre vécu et découvrir toutes les merveilleuses possibilités qui sont en vous.
Je reste à votre écoute,
Bonne journée.

Laurie Sanchez
Psychopraticienne certifiée
Hypnose et méthode EFT

Laurie Sanchez Psy sur Guégon

139 réponses

75 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 JANV. 2022

Bonjour Lolaa,

Ce que vous décrivez c’est tout simplement l’amour. Cela n’a rien à voir avec de la dépendance affective qui est utilisée aujourd’hui à tort et à travers.
L’amour peut faire mal, l’amour peut faire peur, l’amour prend aux tripes.
Chez vous, c’est la peur de perdre l’être aimé qui domine. Cependant, bien souvent c’est cette même peur qui peut vous conduire à être trop étouffante en souhaitant être toujours auprès de votre partenaire, mais qui peut aussi faire fuir.
Cette peur est nourrie par un manque de confiance que vous n’arrivez pas entièrement à accorder. C’est pourtant le fondement d’une relation saine.

Je reste à votre disposition et à votre écoute,

Christophe
Thérapeute de couple - Sexothérapeute
Rendez-vous en ligne uniquement pour plus d’intimité par téléphone, visioconférence ou mail à votre convenance.

Christophe Nieaux Psy sur Melun

3459 réponses

3470 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 JANV. 2022

Bonjour,

Je pense qu’il serait intéressant d’apprendre à vous aimer vous même autant voire plus, cela vous permettra d’accepter des moments de solitude et de ne plus dépendre de quelqu’un d’autre. Nous pouvons également travailler sur la gestion émotionnelle ainsi que votre confiance personnelle, en réalisant des exercices thérapeutiques pour la booster.

Votre témoignage est touchant, merci pour la confiance que vous nous accordez.
Je reste disponible pour plus d’informations,
Krystel Berlan,
Psychologue Positive.

Krystel Berlan Psy sur Béziers

297 réponses

286 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13000 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 13000

questions

réponses 136100

réponses