Dégoût envers la nourriture

Réalisée par Piloop · 12 août 2022 Troubles du comportement alimentaire

Bonjour. Cela doit faire environ 2/3 mois que la nourriture a perdu tout attrait pour moi. Ça ne m'a pas forcément inquiété car j'ai mis ça sur le dos de la chaleur, sur mon emploi du temps surchargé, sur le sport même... mais ça perdur et ça empire. Ce n'est pas la première fois que ça arrive mais jamais aussi longtemps et aussi fort. Si au début de ces 2 mois il y avait quelques aliments qui passaient encore, maintenant plus du tout. Peu importe l'aliment présent devant moi, il me faut beaucoup beaucoup d'effort pour l'avaler. Je ne prend qu'un petit "plat" par jour, mes proches s'inquiétent j'ai maigri... les menaces pour que je mangent commencent à tomber également... On me force à me restaurer ce qui me donne encore moins envie de le faire. C'est une lutte quotidienne, une lutte contre des odeurs, des goûts et mes proches maintenant... Boire devient compliqué également, j'ai l'impression que l'action simple de "me remplir" me remplit de répulsion. Les malaises se multiplit, je sais que je devrais m'alimenter davantage mais je ne peux pas... si ça ne tenait qu'à moi j'aurai abandonné depuis longtemps ce combat... J'aurai aimé savoir si il y avait un remède miracle qui me permettrait de manger ou à défaut des paroles qui rassurerait mes proches pour qu'ils arrêtent de me surveiller partout ? Merci de m'avoir lu...

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 14 AOÛT 2022

Bonjour,

Il ne faut pas prendre cette situation à la légère.
Il faudrait savoir si vous avez seulement ce problème vis à vis de la nourriture ou si vous présentez d'autres symptômes, sommeil, réveils nocturnes, apathie etc ...
Il faudrait aussi savoir ce qu'il s'est passé il y a deux mois, car il y a forcément eu quelque chose.
Il faudrait aussi savoir votre âge, si vous vivez encore chez vos parents, ou seul ...
Dans tous les cas la perte d'appétit n'est qu'un symptôme d'un mal-être.
Je vous conseille vivement de vous faire accompagner, par un psychiatre ou a minima par un psy .

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4280 réponses

22109 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 AOÛT 2022

Bonjour,
A vous lire, je pense que vous devriez consulter. Une approche 'intégrative' comme la mienne vous permettrait d'explorer à un niveau inconscient votre problème. Mes techniques diverses permettent un travail de fond (voir mon profil).
Et non, il n'y a pas de remède miracle, simplement comprendre et traiter ce qui se passe en vous à travers une thérapie appropriée...

Cordialement
Hypnothérapeute clinique - Thérapie intégrative & holistique

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

5394 réponses

31800 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 AOÛT 2022

Bonjour,
Puisque cet inconfort dure depuis plusieurs semaines et que vous maigrissez, je vous invite d’abord à vous rapprocher de votre médecin traitant afin de vérifier s'il n 'y a pas une cause médicale à cela (peut-être un effet du covid si vous l'avez contracté ou du vaccin).
Une fois cela vérifié, si rien n'est signalé, c'est qu'il existe alors une cause somatique à ces symptômes; La perte d’appétit est souvent corrélée à la peur du rejet, contractée pendant l'enfance et qui se réactive au cours de la vie : y a-t-il eu un changement dans votre vie récemment, quelque chose qui vous a perturbée ? ? Pour le savoir et œuvrer, il faut que vous consultiez.
Je consulte en présentiel ou par visioconférence. Merci de me contacter avant de vous inscrire sur l’agenda de la plateforme.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4552 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 AOÛT 2022

Bonjour,

Tout d’abord merci pour votre partage.

J’irai droit au but : il n’y a pas de remède miracle (comme son nom l’indique), ni pour manger à nouveau d’un coup ou vous débarrasser de votre mauvaise conscience et la pression venant de vos proches. Il n’y a de remède miracle pour rien au monde, sinon, vous l’auriez déjà trouvé et vous ne seriez pas là, sur cette plateforme, à lire des réponses qui vont décevoir vos attentes mais seront les plus honnêtes possibles. Cela donne déjà une certaine indication de comment vous semblez fonctionner : tendance au contrôle, au remplissage de votre temps, surinvestissement physique et psychologique, et à ignorer les petits signaux d’alerte, physiques ou émotionnels, voire même ne plus les sentir du tout comme tels….jusqu’au jour où votre système de survie, votre soi profond dit stop et vous envoie un message beaucoup plus fort pour vous faire réagir et changer quelque chose, fondamentalement, dans votre manière de vivre qui est excessive ou bien qui ne vous convient pas… ou plus.

Vous avez mis en place des comportements et des habitudes qui vous ont permis de survivre à certaines situations, certaines difficultés (familiales, professionnelles, sentimentales ou autres, peu importe pour l’instant), et ce bricolage de survie a « fonctionné », un peu, vous a permis de gérer votre vie d’une certaine manière, de réussir certaines choses, de vous valoriser en quelques sens, mais aussi de mettre de côté le problème de fond, l’oublier en tant que tel et vous en détourner, en le reportant sur d’autres terrains, en le transférant dans d’autres domaines où vous avez mis toute votre énergie comme si ça allait suffire à tout régler. C’est classique, et malheureusement, ça ne marche jamais. Notre corps, notre esprit profond (c’est-à-dire le socle de nos besoins fondamentaux, nos désirs, nos valeurs, notre identité) nous rappelle toujours à soi. C’est pénible à vivre, mais c’est on ne peut plus sain. C’est une médecine intérieure, un processus de rééquilibrage qu’on s’impose à soi-même de l’intérieur, de façon inconsciente mais bel et bien voulue.

Il est intéressant de remarquer que vous avez développé comme un besoin d’arrêter de vous remplir (de nourriture) parallèlement à un mode de vie trop rempli… (donc surcharge nerveuse, émotionnelle, de stress, de contrôle…). C’est comme si le message codé de votre corps était : » stop, lâche prise, c’est trop à digérer, tu vas continuer comme ça jusqu’à quand?à la chute? Au dégoût? » Votre corps vous donne un avant goût (un avant dégoût) de ce qui se passera pour vous si vous continuez de faire ce que vous faites comme vous le faites. Et il vous l’a dit bien avant, plus gentiment, moins péniblement mais ce n’était pas assez clair pour vous. Comment sortir de cela? Pas de miracle. En clarifiant justement. En comprenant que vous êtes votre propre cause, et que vous avez les ressources pour changer de cap. Votre rapport à la nourriture est un détour, l’expression de quelque chose d’autre, en tout cas qui ne se limite pas du tout au domaine alimentaire. Le problème de fond est ailleurs. Vous remangerez quand vous arrêterez de vous surdépenser. Votre corps vous enlève votre apport énergétique pour que vous acceptiez de vous arrêter, de ralentir, de changer de mode opératoire. Mais pour ça, il faut faire une travail sur vous, sur votre estime de soi, vos croyances mobilisantes et limitantes, vos blessures. C’est la meilleure chose que vous puissiez vous offrir, même si votre ego va en prendre un coup au début, mais cela va vous libérer. De toute façon, votre être tout entier le demande.

Je vous conseille fortement de commencer une TCC (thérapie cognitive et comportementale) ainsi que de faire des séances de PNL (programmation neurolinguistique). N’hésitez pas à vous renseigner sur ces approches, qui sont idéales pour traiter vos difficultés, en un temps réduit (15 à 20 séances en moyenne). Si vous souhaitez que je vous accompagne dans ce sens , je suis disponible. Dans tous les cas, prenez soin de vous, autrement, le reste suivra.

Alexandre Thorlet Psy sur Paris

562 réponses

461 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 AOÛT 2022

Bonjour,

L'alimentation et l'affection sont toujours corrélés. Que s'est-il passé pour vous sur le plan affectif il y'a 2/3 mois ? Cela est compliqué pour vous, il me semble, car c'est un signal de détresse que vous envoyez inconsciemment à vos proches qui, en réponse, vous forcent plutôt que d'essayer de vous comprendre. Est-ce que cela vous parle ?
Je vous invite vraiment à vous faire accompagner à libérer votre parole, car un manque de communication ou une communication coupée peut entraîner le fait de ne plus pouvoir rien "avaler". Symboliquement, il y'a des émotions, des douleurs stockée qui vous empêchent d'ingérer quoi que ce soit.
Il n'y a pas de remède miracle. Selon moi, il va vous êtes nécessaire de conscientiser ce qui est bloqué en vous et d'expliquer à vos proches ce qui se passe quand vous l'aurez compris. Afin que leurs remarques ne soient plus vécues comme 'intrusives' mais libératrices.

Julia Bouchinet

Julia Bouchinet Psy sur Saint-Jean-de-Luz

1394 réponses

900 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 AOÛT 2022

Bonjour Piloop,

Malheureusement, il n' y a pas de remède miracle, mais une thérapie brève saura venir à bout de ce trouble, vous aurez aussi les armes pour affronter ce type d'épisodes à l' avenir.

Bon appétit, bien cordialement.

Martin Jean-Michel Psy sur Santa-Lucia-di-Moriani

162 réponses

1160 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 AOÛT 2022

Bonjour à vous,
Le miracle c'est vous ! Pour vivre sur cette terre en tant qu être humain il est nécessaire de boire nous sommes composé de 80% d’eau et de manger. Dans le cas contraire c’est la vie "le miracle " qui disparaît. ( Douceur et bienveillance).
Vous comprenez que pour vivre nous devons boire, manger,et repirer. Vous désirez être autonome, ne plus être une enfant, c'est possible aujourd'hui et maintenant. Comment ? En étant responsable de vous même ! En apprenant à gérer votre corps, votre esprit et votre âme. Vous avez une souffrance à legitimer , c est très difficile car elle passe par le ’dégoût " votre mental vous met dans l’illusion de croire que c est la nourriture, l’eau, ce qui va vous enmener au " dégoût de vous-même ! ( douceur,douceur et bienveillance)... je vous envoie de la force afin de vous relier à votre cœur ❤ qui vous donnera le courage nécessaire pour vous aimer et prendre soin de vous. Car vous êtes le miracle de la vie !
" La connaissance de soi "" L’expansion de conscience " sont des outils formidables et efficaces qui répondent à votre demande. Je vous invite à vous renseigner. A participer à un stage qui changera votre vie. Je suis à vos côtés pour tout renseignement complémentaire. Cordialement. Christine Lorijon.

Christine Lorijon Psy sur Haute-Goulaine

1997 réponses

1036 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 AOÛT 2022

Bonjour Piloop,

Désolée mais pas de remède miracle ni pour manger, ni pour rassurer vos proches, hélas...

Les 2 sont à distinguer, mais vous comprendrez bien que la résolution de l'un (re-manger) serait la seule façon de résoudre l'autre (rassurer vos proches).
Ils doivent être très inquiets pour vous. Alors c'est sûr, ils ne peuvent pas se mettre à votre place et comprendre ce qui se passe en vous.
Et vous, qu'éprouvez-vous vis-à-vis de la nourriture ? De la peur ? du dégoût ? de l'indifférence ?
Vous dites que ce n'est pas la première fois, il faudrait donc remonter dans le temps et revoir dans quel contexte cela s'est déjà produit.
Vous devez souffrir d'un traumatisme du passé.

Je suis à votre écoute si besoin.

Prenez soin de vous,

Bérengère GELOT, psycho-praticienne en développement personnel

Gelot Berengere Psy sur Louhans

123 réponses

92 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 AOÛT 2022

Bonjour,

Avez vous pensé à un trouble de la déglutition? Je pense qu’en priorité, il serait nécessaire de consulter votre médecin traitant. Il y a quelques mois, avez vous eu une pharyngite ou un souci inflammatoire au niveau de la gorge?

Une fois que vous aurez consulté et selon l’avis médical donné, vous pourrez alors envisager un suivi thérapeutique.

Restant à votre écoute
Bien à vous
Marjorie Lugari Psychanalyste

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10888 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 AOÛT 2022

Bonjour
C'est comme si la nourriture et le liquide étaient 'intrusifs' et que vous deviez vous en protéger.
Voulez vous mon aide ?
Avec plaisir
Inès Avot

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6339 réponses

3466 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 AOÛT 2022

Bonjour Piloop,

Vos proches vous aiment et c'est pour cela qu'ils s'inquiètent.
Quelle est votre taille et quel est votre poids aujourd'hui ? Je vous invite à calculer votre IMC et à vous rapprocher rapidement de votre médecin. À défaut vos poches prendront peut-être là décision de vous faire hospitaliser.
Ne pas manger est une chose, ne pas boire en est une autre...
Un remède miracle pour re-manger : c'est comme après un jeûne, je vous invite à boire  des boissons sucrées et/ou jus de légumes par petites quantités tout au long de la journée. Ajoutez des aliments quasi liquide, smooties de fruits et de bananes. Yaourts, crèmes desserts.

Quel âge avez-vous ?
Vous dites aussi que ce n'est pas la première fois que cela vous arrive.
Que s'est-il passé pour vous dans votre enfance, votre adolescence ? Si l'action simple de vous "remplir" vous remplis de répulsion, est-ce parce que cela vous renvoie à d'autre type de "remplissage" traumatisant ?

Je reste à votre écoute.
Claire Thomas,
Psychosomatothérapeute

Claire Thomas Psy sur La Chapelle-Caro

1919 réponses

2162 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Troubles du comportement alimentaire

Voir plus de psy spécialisés en Troubles du comportement alimentaire

Autres questions sur Troubles du comportement alimentaire

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13350 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13350

questions

réponses 137000

réponses