Dépression post thérapie

Réalisée par doucla · 24 févr. 2020 Dépression

Bonjour,

J'ai été suivie dans un centre étudiant pour une durée d'un 1 an et demi, pour hypersensibilité, anxiété et gestion d'émotions, j'ai pu réalisé un grand progrès, mais malheureusement la fin est arrivée ( décembre dernier ) car je ne suis plus étudiante, et j'ai plus le droit d'y rester.
Pendant ma thérapie j'ai éprouvé un attachement/dépendance épouvantable au psy
je ai très mal vécu la séparation , et ce n'est pas la fin qui m'a démoli, mais plutôt l'abandon, je lui avais demandé de continuer avec lui en Libéral, au début il avait l'air OK, puis en discutant avec le responsable du centre, on a décidé de m'orienter en prétextant que j'ai besoin d'une institution, car à chaque fois que ça n'allait pas avec lui , je vois le responsable c'est lui qui apaisait les choses en me convainquant de revenir ( cas transfert positif et négatif etc ..) donc un suivi en libéral avec lui n'est pas possible.
Je comprend tout ça, mais ce qui m'a travaillé c'était le fait qu'il a coupé les ponts, m'a même pas laissé son contact, j'allais jamais le contacter ou quoi que ce soit, mais ça m'aurait rassuré, mais lui il m'a abandonné, tout en sachant que c'est mon plus gros problème l'abandon, chui personne abandonnique, il a fait comme les autres dehors, en connaissant bien mon passé et mes difficultés , j'ai trouvé ça inhumain et odieux, je suis rentrée en dépression après , même un chat si tu peux plus le garder tu lui trouves déjà un abris, ou quelqu'un pour l'adopter, tu le jettes pas à la rue alors que tu sais à quel point il est attaché à toi.
Je suis partie voir un psy dans l'un des centre vers lequel il m'a orienté, mais je n'ai fait que pleuré avant pendant et après la séance, tout me le rappelait , c'était très nostalgique, je ne parlais que de lui , vu que dans ce centre les rdv sont très espacés je ne l'ai vu qu'une seule fois, ça facilite pas les choses. Je n'ai fait que parler de lui jusqu'à ce que le psy me sort : vous etes dans une autre institution là. ça va faire 3 mois là , j'arrive pas à l'oublier je pense à lui tout le temps, c'est affreux , horrible.
Réellement, je me voyais pas attachée à lui, j'étais obsédée par lui, un amour pas comme les autres, mais pas en tant qu'homme, car je ne réussirais jamais à le voir et à continuer ma thérapie si j'avais des sentiments authentiques pour lui, impossible, je n'ai jamais réussi à savoir quel type de sentiments j'ai pour lui, c'est très bizarre, unique et exceptionnel, en même temps c'est normal, ce mec m'a changé la vie, m'a apporté un bien de fou. je n'ai toujours pas réussi à l'oublier, ni à passer à autre chose, je compare tout le monde à lui, que ce soit le psy que je vois, ou les gens dehors. C'est triste.
En effet moi j'oublie en détestant , j'ai beau le détester mais en vain. tout reviens comme avant.

Pourquoi il a coupé les ponts comme ça ? ça me tue, ça me travaille toujours ? est ce que ça va continuer comme ça ? j'ai besoin de vivre et arrêter de penser à lui.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 26 FÉVR. 2020

Bonjour,
Le transfert du patient vers le psy est une condition essentiel d'un bon travail psychothérapique, mais il arrive que la sortie du transfert soit plus longue et compliqué. Avez-vous pu parlé de votre attachement excessif avec votre premier psy?
Soyez patiente, avec votre nouveau thérapeute vous allez pouvoir sortir de ce transfert et en établir un autre. Ce qu'il faut c'est ne pas hésiter à en parler avec celui-ci pour appréhender les raisons du transfert.
Bien à vous
Fabienne Rius-Vesperini Psychopraticienne à Marseille.

Anonyme-365528 Psy sur Marseille

147 réponses

368 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 MARS 2020

Bonjour,
Effectivement, pour des raisons administratives, n'étant plus étudiante, vous avez arrêté les séances avec votre psy, à un moment où vous n'étiez pas prête à le faire. Car l'attachement au psy est un processus normal qui aide au travail, et qui finit par se résorber quand le travail arrive à sa fin, et que la personne n'a plus besoin du psy.
Continuez avec le nouveau psy, c'est le meilleur conseil que je puisse vous donner.
Bien à vous
Sylvie Protassieff
Psychologue clinicienne - Psychothérapeute – Psychanalyste (Paris)

Sylvie Protassieff Psy sur Paris

809 réponses

620 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 FÉVR. 2020

Bonjour,
Tout d'abord, rassurez-vous, l'attachement au psychologue qui vous a tant aidé est un processus assez normal. Toutefois, le psychologue que vous semblez adorer aurait du y prêter attention et travailler cela avec vous. Il n'est pas rare que des patients développent une dépendance avec nous, mais c'est notre devoir de vous aider à traverser ça et à être autonome dans votre mieux-être.
De plus, effectivement, la façon dont vous avez coupé les ponts semble avoir été très brutale et c'est tout a fait compréhensible que vous le viviez mal, d'autant plus si vous avez un schéma abandonnique.
Je pense qu'une psychothérapie pourrait vous faire le plus grand bien, avec comme objectif cette fois de travailler sur votre rapport à ce psychologue et sur ce qui vous fait souffrir.
Bon courage !

Bérénice Lefebvre, psychologue TCC en ligne

Anonyme-369182 Psy sur Lille

61 réponses

72 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Dépression

Voir plus de psy spécialisés en Dépression

Autres questions sur Dépression

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 12950

questions

réponses 135900

réponses