Deuil du père et impact sur relation de couple

Réalisée par Azerty · 8 mars 2024 Aide psychologique

Bonjour,

Ça fait bientôt 4mois que mon père est décédé. Il était de type père "présent-absent". Dans mes relations passées je me suis souvent tournée vers des hommes plus vieux, qui ne me respectaient pas toujours. J'ai compris que je cherchais un père. Je pensais en être sortie.

Mais aujourd'hui je doute, car je vois de plus en plus mon père dans mon copain actuel. En fait je remarque surtout chez lui, les comportements qui m'énervaient de mon père. J'ai moins de patience, je donnais beaucoup et maintenant j'ai juste assez pour moi, forcément ça le questionne, est-ce temporaire ou la nouvelle moi ? Ma libido est faible. J'ai de la difficulté à savoir ce que je veux.

Comment ne pas tout mélanger et savoir ce que je veux ?

Merci d'avance

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 18 MARS 2024

Bonjour,

La qualité de votre relation avec votre père peut en fait influencer la façon dont vous établissez des relations amoureuses à l’âge adulte. Vous pouvez vous sentir plus attirée par un homme par des caractéristiques qui vous ont mis à l'aise dans votre enfance et rechercher inconsciemment des signes qui reflètent la confiance et l'admiration.

Cependant, l'inverse peut également se produire, c'est-à-dire le rejet des caractéristiques qui font référence à votre père. Il est compréhensible que la mort de votre père vous ait amené à reconsidérer la nature de votre lien. Ce qui est important, c’est de ne pas étiqueter dogmatiquement les relations en fonction de certains traits communs que vous pouvez observer chez votre partenaire. Il est important que vous trouviez vos propres références et attentes. Les relations sont dynamiques, toujours sujettes au changement et à l'expérimentation. L’aide professionnelle peut s’avérer utile pour vous aider à surmonter les difficultés auxquelles vous faites face.

Bien à vous,

Nilton Mascarenhas,
Praticien en Hypnose Ericksonienne et Thérapies Brèves.

Nilton Mascarenhas Psy sur Paris

541 réponses

5017 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 AVRIL 2024

Bonjour, il est très important de comprendre comment nous fonctionnons en tant qu'être humain. Ici, il est question de votre devoir de loyauté et de fidélité vis-à-vis de votre père. Chaque personne cherche inconsciemment à reproduire le schéma émotionnel vécu avec sa lignée, ses parents ou bien le fantôme émotionnel d'un membre de la famille. C'est pourquoi il est très important pour chacun d'entre nous de transformer ses mémoires émotionnelles afin d'éviter de reproduire des schémas d'auto-sabotage et de punition. A chaque fois que vous prenez une décision et que celle-ci vous fait souffrir, la réponse se trouve dans la manière inconsciente que vous avez votre choix. Vous êtes une mémoire émotionnelle et vous agissait en fonction de celle-ci. Votre monde extérieur est le reflet de votre monde intérieur. Votre image et le rôle que vous jouez aujourd'hui, sont le reflet de l'image et du rôle lorsque vous étiez une enfant. Il vous faut transformer vos mémoires émotionnelles et reprogrammer votre subconscient afin d'être libéré de cette image et de ce rôle. Je suis à votre écoute. Cordialement, Jonathan Desjours - Coach et thérapeute de l'inconscient.

Jonathan Desjours Psy sur Bordeaux

750 réponses

544 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 MARS 2024

Bonjour Azerty,
Vous êtes actuellement dans un processus de deuil et cela peut vous impacter psychiquement et émotionnellement cela fait parti du processus.
Un accompagnement et un espace ou vous pourrez exprimer et déposer ce que vous vivez à travers votre perception et votre ressenti pourra vous aider à y voir plus clair et à savoir vers quoi vous vous allez en s'appuyant sur ce qui vous fait du bien et est bénéfique pour vous.
Je reste à votre écoute pour un premier échange par téléphone si vous le souhaitez.
Bien à vous.
Charlotte Soyez

Charlotte Soyez Psy sur Paris

253 réponses

81 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 MARS 2024

Bonjour Azerty,

Vous avez perdu votre père depuis peu, tout un chacun traverse les étapes du deuil à un rythme différent et pas toujours dans l'ordre reconnu en psychologie ( déni, colère, marchandage, dépression puis acceptation).
Vous semblez transposer votre colère envers votre père qui était ( vous le précisez) un père "présent-absent" sur votre compagnon.
Vous avez parfaitement saisi que dans vos relations antérieures, vous avier choisi des hommes plus âgés, comme pour rechercher la figure paternelle absente à certaisn moments de votre vie, pour en recevoir la protection, la confiance en vous-même et l'amour bien entendu. Mais l'amour paternel ne peut jamais se trouver dans l'amour conjugal. C'est bien distinct et nul ne peut faire porter et endosser une mission de lui incombant pas; un conjoint n'est pas celui devant palier à ce gouffre d'amour parental. La construction d'un couple sur ce type d'attente n'est pas solide et elle est très frustrante car vous courez perpétuellement au sein de vos relations amoureuses après ce père absent et désormais décédé.
Pour ne plus vous leurrer, je vous conseille vivement de mettre au clair vos attentes et vos percpetions de l'Autre, dans le couple. Vous devriez également comprendre la cause profonde de votre souffrance se transcrivant pour l'heure en une émotion de colère
La démarche de la thérapie analytique vous montrera la voie et vous vous connaitrez réellement afin de rétablir l'équilibre dans vos relations amoureuses et d'être également accompagnée dans le processus difficile du dueil parental.
La colère prouve toujours la douleur du psychisme. perdre un parent est traumatique quel que soit la relation entretenue avec lui de son vivant, il demeure le parent.

Je reste à votre écoute, en téléconsultation, si vous le souhaitez pour vous alléger de ce poids dans votre psychisme si destructeur pour vous comme pour votre compagnon.

Je vous souhaite beaucoup de courage et de force.

Très chaleureusement.

Bénédicet ESCARON
Psychnalayste
Praticienne en Psychothérapie intégrative.

Benedicte Escaron Psy sur La Haye-d'Ectot

892 réponses

9317 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 MARS 2024

Chère Azerty,

Je tiens tout d'abord à exprimer mes sincères condoléances pour la perte de votre père. Vivre un deuil est une épreuve profondément personnelle et complexe, et il est tout à fait normal de ressentir une multitude d'émotions, parfois contradictoires. Votre réflexion sur la manière dont cette perte impacte vos relations actuelles montre une grande capacité d'introspection.

Il est courant de chercher inconsciemment chez les autres certaines caractéristiques des personnes qui nous ont marquées, pour le meilleur ou pour le moins bon. La prise de conscience de ces schémas est déjà un pas important vers la compréhension de soi. Vos questionnements sur votre relation actuelle et sur les comportements de votre partenaire qui vous rappellent ceux de votre père témoignent d'une quête de compréhension et de bien-être personnel profond.

Il est parfaitement compréhensible de se sentir perdue, de voir sa patience s'amenuiser et de constater un changement dans ses propres besoins et désirs, surtout dans une période de deuil. Ces sentiments peuvent être le reflet d'une introspection nécessaire et d'une évolution personnelle. La question de savoir s'il s'agit d'une phase temporaire ou d'un changement plus profond en vous est une interrogation valide, et il est important de l'explorer avec bienveillance envers soi-même.

Dans ce contexte, la consultation d'un psychanalyste pourrait vous offrir un espace sécurisé et neutre pour explorer ces sentiments et ces questionnements. Un professionnel pourrait vous accompagner dans ce voyage intérieur, vous aidant à démêler vos pensées et émotions, à mieux comprendre vos relations passées et présentes, et à définir ce que vous souhaitez pour votre avenir.

Je vous encourage à prendre soin de vous durant cette période de réflexion et à chercher le soutien dont vous avez besoin. Chaque personne mérite de trouver son chemin vers le bien-être et l'épanouissement, et parfois, le premier pas vers soi-même peut nécessiter l'accompagnement d'un autre.

Je vous souhaite force et sérénité dans votre parcours.

Bien à vous.

Frédérique Korzine Psy sur Versailles

49 réponses

86 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 MARS 2024

Bonjour Azerty
Perdre un de ses parents n'est pas une chose facile à vivre. Une mère comme un père. Si votre père vous a manqué, enfant, vous en avez sûrement souffert. Vous lui en avez peut-être voulu aussi. Toutes les émotions que ce papa a déclenchées en vous, vous ont marquée et ont une incidence sur vos relations avec les hommes. Vous dîtes que vous recherchiez des compagnons plus âgés que vous mais que ce n'était pas satisfaisant à cause d'un manque de respect de leur part. Vous avez peur de retrouver dans votre "copain" actuel les défauts de votre père. Si votre libido diminue, c'est peut-être justement à cause des comparaisons que vous faîtes entre lui et votre père. Je pense qu'un travail thérapeutique vous aiderait à vous détacher de ces idées parasitantes car le seul point commun entre votre père et votre "copain" est le fait qu'il soit des "hommes". Vous ne savez plus ce que vous voulez donc pour y voir plus clair sur votre désir, faîtes-vous aider par un(e) professionnel(le). Vous serez au plus près de votre problématique pour changer et agir autrement.
Dominique Dhaine
Psychothérapeute
Psychogénéalogiste

Dominique Dhaine Psy sur Paris

46 réponses

9 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 MARS 2024

Bonjour,

Le décès de votre père étant plutôt récent, il semblerait que vous soyez actuellement en plein processus de deuil. L'une des phases de ce processus se trouve être la colère. Il est possible que cet énervement que vous ressentiez pour votre père soit présentement déplacé sur votre compagnon.

Dans le cas de la colère, plus on la garde pour soi, plus elle prendra de l'importance dans notre esprit. Cela peut fausser votre vision des choses et également grandement vous fatiguez. Pour faire sortir cette émotion qui vous prend, il pourrait être intéressant de faire une activité physique telle que la boxe ou la course.

Comme cela parait être lié à votre père, il pourrait vous être utile de passer par l'écrit pour exprimer ce que vous ressentez pour le moment. Cela peut être, par exemple, sous la forme d'une lettre adressée à votre père que vous pouvez brûler/jeter/déchirer une fois terminée.

Il est possible que, sans le savoir, il y a des choses que vous pensiez par rapport à votre père et que vous n'avez jamais pu exprimer. La colère, dans le cas d'un deuil, peut aussi faire écran à une tristesse que l'on n'ose pas s'avouer. Pour beaucoup d'entre nous, il est plus facile d'exprimer une émotion comme la colère plutôt que de la tristesse qui peut nous paraître plus destructrice.

Avec l'aide d'un.e professionnel.le, vous serez également en mesure d'avoir un espace pour exprimer vos émotions tout en faisant des connexions entre ce que vous ressentez et votre histoire. Cela pourrait vous permettre de mieux comprendre votre comportement et d'avoir une vision plus claire sur ce qui se passe en vous.

Je reste à votre écoute,

Gwenaël THING-LEOH
Psychologue nomade - Psychothérapeute

Gwenael Thing-Leoh Psy sur Lyon

277 réponses

1039 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 MARS 2024

Bonjour,

Il ne s’est écoulé que 4 mois depuis le décès de votre père… ce qui est très peu pour réaliser un tel deuil (qu’importe la relation que vous ayez eu avec lui). Les phases du deuil (choc, déni, colère, tristesse, résignation, acceptation, reconstruction) sont nombreuses et prennent du temps, soyez donc indulgente avec vous-même. D’autant plus qu’il faut que vous fassiez le deuil de la personne que vous aimiez mais aussi du père qu’il ne pourra jamais être (et que vous espériez qu’il devienne pour compenser son absence passée).

Sachez que les liens d’attachement avec nos parents conditionnent fortement nos relations et particulièrement nos relations amoureuses. Si vous avez souffert dans votre petite enfance d’un lien défaillant avec votre père, il est probable que vous projetiez son comportement sur votre partenaire actuel et que vous rejetiez aussi tout ce qui a pu vous décevoir. C’est votre inconscient qui vous envoie un message !

Pour faire la paix avec ce passé et que cette relation avec votre père décédé ne vienne plus entraver votre couple (et notamment aussi votre libido), vous avez la possibilité de démarrer un travail en psychothérapie. Le but n’est évidemment pas de supprimer vos blessures (elles font partie de vous) mais de les conscientiser, d’y mettre du sens et surtout de faire en sorte qu’elles ne guident plus vos choix d’adultes.

Êtes-vous prête pour ce travail d’introspection ?

Je reste à votre entière disposition si besoin et vous adresse ma sincère compassion pour ces moments de vie difficile.

Anaïs | Psychopraticienne | Consultations en visioconférence et tarif libre (dès 20€/séance, le patient décide)

Anaïs Goguenheim Psy sur Aix-en-Provence

170 réponses

241 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 MARS 2024

Bonjour Azerty,

En effet , nous "réparons" souvent dans la relation de couple nos relations affectives archaïques, surtout si nous nous sommes senti.es rejeté.es ou si nous avons rejeté nos figures d'attachement.
Il se peut que dans la relation avec votre père "présent-absent" vous en ayez fait beaucoup, enfant, pour attirer son attention et son affection, et que vous ayez reproduit cela dans la relation de couple. En même temps, sachez que le rôle Paternant est précisément celui de l'absence, par lequel l'Enfant apprend justement à savoir faire avec l'absence d'une figure affective. Cette absence ne ose donc aucun problème lorsque la personne maternante est très présente et ne reproche pas au père son absence, ce qui le disqualifie aux yeux de l'enfant et crée un manque qui n'a pas lieu d'être !

Le décès de votre père apporte un nouvel éclairage sur la personnalité de votre père et de votre compagnon, et ce que vous rejetez chez votre compagnon est ce que vous n'avez pas pu rejeter (par loyauté) chez votre père. Le travail du deuil va vous permettre de rendre à César ce qui appartient à César : garder ce qui est bon pour vous dans ce que votre père vous a transmis, et lui rendre ce dont vous ne voulez plus. Cela va forcément réajuster votre positionnement dans votre relation aux homme, et donc à votre compagnon qui, s'il tient à le relation, saura se réajuster à vos nouvelles limites, à condition que vous restiez bienveillante dans la manière de vous y prendre.

Bien à vous,

Caroline GORMAND
Psychothérapie intégrative d'EmètAnalyse, thérapie systémique du couple et de la famille, coaching relationnel.
(Visio consultations et consultations en présentiel, sur rendez-vous)

Caroline Gormand Psy sur Clermont-l'Hérault

1861 réponses

2660 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 MARS 2024

Bonjour Azerty,

Pensez-vous être débarrassé du fantôme émotionnel de votre père en étant séparé de lui ? Eh bien, comme de nombreux individus vous faites l'amère expérience que cela ne se déroule pas de cette manière. En effet, tout se déroule sur le plan émotionnel et plus particulièrement par rapport à vos mémoires émotionnelles. Chaque individu suit ses mémoires émotionnelles depuis sa conception. Qu'elles soient conscientes et inconscientes, vos mémoires émotionnelles agissent et influencent vos choix. Le projet sens, les blessures, le complexe œdipe, le passé familial, le mimétisme, influence énormément le parcours de chaque individu. L'accompagnement de la transformation des mémoires émotionnelles et la reprogrammation du subconscient permet d'éviter de reproduire les schémas d'auto-sabotage et de punition. Je reste à votre disposition pour tout complément d'information. Je vous souhaite le meilleur, Jonathan.

Jonathan Desjours Psy sur Bordeaux

750 réponses

544 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 MARS 2024

Bonjour Azerty,
La mort d'un parent est un moment douloureux de la vie dont il ne faut jamais sous-estimer les impacts. Vous êtes dans une période de deuil, période où les émotions se succèdent, s'entremêlent et où l'on se sent souvent perdu. Par ailleurs, vous semblez avoir pris conscience d'un certaines de vos attentes et des comportements qui en découlent. Vous semblez commencer à percevoir ce qu'il se jouait et continue en partie de se jouer dans votre relation avec les hommes. Votre vie de couple actuelle vous questionne. Vous semblez vous questionner sur ce qui relève de la relation que vous aviez avec votre père et ce qui relève de la relation avec votre copain. Les deux pouvant paraitre intimement liées. Je vous invite à poursuivre ce travail en vous faisant aider par un ou une psychopraticienne. Vous avez déjà fait une partie du chemin. Vous trouverez rapidement un accord avec vous même et un plus grand épanouissement dans votre relation amoureuse.
Je reste à votre écoute,
Bien à vous,
Philippe MATHIAS

Philippe Mathias Psy sur Toulouse

197 réponses

103 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 MARS 2024

Bonjour,
Je tiens tout d'abord à vous adresser mes plus sincères condoléances pour la perte de votre père. La période de deuil peut être particulièrement difficile et bouleversante, surtout lorsque la relation avec le parent décédé était complexe.
Il semble que vous ayez identifié un schéma dans vos relations passées, où vous êtes attirée par des partenaires qui rappellent certains aspects de votre relation avec votre père. Cette prise de conscience est un premier pas important vers une meilleure compréhension de vous-même et de vos besoins affectifs.
Dans ce contexte, je vous encourage à prendre le temps de vous recentrer sur vous-même et sur vos propres besoins émotionnels. Essayez de vous accorder de la patience et de la compassion envers vous-même alors que vous traversez cette période difficile.
Pour vous aider à clarifier vos pensées et à mieux comprendre vos émotions, je vous suggère d'explorer différentes techniques d'auto-réflexion, telles que la tenue d'un journal intime. Prenez le temps d'écrire sur vos sentiments, vos pensées et vos expériences quotidiennes. Cela peut vous aider à repérer des schémas de pensée ou de comportement qui pourraient influencer vos relations actuelles.
De plus, je vous encourage à envisager des activités qui favorisent votre bien-être émotionnel et mental. Cela peut inclure des pratiques telles que la méditation, le yoga ou simplement prendre du temps pour vous-même dans un environnement calme et apaisant.
Si vous ressentez le besoin de parler à quelqu'un pour obtenir un soutien supplémentaire, n'hésitez pas à vous tourner vers un professionnel qualifié. Un thérapeute peut vous aider à explorer vos émotions et à développer des stratégies pour mieux faire face à vos défis personnels.
Je vous envoie tout mon soutien.
Nathalie ARSICAUD Psychologue et psychothérapeute en Thérapies Cognitives et Comportementales

Nathalie ARSICAUD Psy sur Gond-Pontouvre

4 réponses

8 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 MARS 2024

Bonjour Azerty
Cela est très récent que votre père est décédé, et c'est normal qu'aujourd'hui vous vous sentiez fragilisée, en doute, en questionnement et que cela impacte votre relation avec votre compagnon.
A un deuil ou à une perte qui nous emporte cela questionne la relation avec la personne disparue et l'impact que cette relation a sur nous, mais aussi cela ranime ce que vous souhaitez conserver et intérioriser de ce lien dans la vie d'aujourd'hui.
Pour pouvoir faire face à ce qui vous arrive aujourd'hui, à ce que vous ressentez , pour trouver le sens de vos questions, vous avez besoin de vous sentir soutenue, de pouvoir trouver la sécurité et l'alliance avec un thérapeute qui vous écoute, qui cherche sincèrement à vous comprendre sans jugement, qui ne cherche pas à donner des conseils ou des réponses toutes faites et qui vous laisse le temps de vous écoute vous-même, d'être à l'écoute de vos ressentis, de vos sentiments, de vos émotions et de vous même.
Bonne continuation....

Veronique Arnould Psy sur Gujan-Mestras

3 réponses

1 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 MARS 2024

Bonjour Azerty,

Il est en effet courant que nos relations reflètent des schémas inconscients hérités de nos expériences passées, notamment nos relations avec nos parents.

Votre description de votre père comme "présent-absent" suggère des moments d'attachement alternant avec des périodes de distance émotionnelle. Cette dynamique peut avoir influencé vos choix de partenaires et vos attentes dans les relations. Il est compréhensible que vous ressentiez des similitudes entre votre copain actuel et votre père, surtout si certains comportements vous rappellent ceux qui vous agaçaient chez votre père. Ces parallèles peuvent raviver des émotions et des besoins non résolus liés à votre relation avec votre père.

La baisse de votre libido et votre confusion quant à vos désirs peuvent également être liées à cette dynamique. Le deuil de votre père peut également jouer un rôle dans cette période de questionnement et de réévaluation de vos relations.

De plus, explorer le rôle de votre mère dans vos relations et dans votre vie pourrait également être pertinent. La relation avec les parents, tant le père que la mère, est cruciale en psychanalyse pour comprendre les schémas relationnels. Votre relation avec votre mère, ainsi que son influence sur vos choix de partenaires, peuvent jouer un rôle significatif dans la dynamique que vous observez.

Explorer ces dynamiques familiales plus en profondeur avec l'aide d'un professionnel qualifié pourrait vous aider à mieux comprendre l'impact de votre relation avec vos parents sur vos choix de partenaires et sur votre vie amoureuse en général.

Pour démêler ces fils, une thérapie analytique pourrait être bénéfique. Elle vous permettrait de mieux comprendre les schémas inconscients qui influencent vos choix relationnels et de trouver des moyens de vous affranchir des répétitions de ces schémas.

Je vous souhaite courage et soutien dans cette période difficile, et n'hésitez pas à demander de l'aide si vous en ressentez le besoin.

Sachez que la première séance est gratuite et permet d'en savoir davantage pour orienter la thérapie. Par ailleurs, je propose souvent en parallèle des outils en sophrologie pour gérer l'anxiété, le stress, l'insomnie ou autre.

Bien à vous,

Aurore GAUTIER
Psychopraticienne analyste & Sexologue clinicienne
Sophrologue & Musicothérapeute clinicienne
(Séance en cabinet et visio)

Aurore GAUTIER Psy sur Contes

16 réponses

3 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 MARS 2024

Bonjour AZERTY,
Votre père est décédé il y a bientôt 4 mois, vous devez faire votre deuil, ce qui est la première étape. La perte d'un parent est bouleversante et peut changer beaucoup de choses dans notre comportement ou choix de vie. Vos émotions actuelles sont fortes et peuvent jouer dans votre couple et rendent votre libido plus fragile. Tout se bouscule dans votre tête et c'est normal, je vous rassure vous y verrez plus clair lorsque le processus de deuil sera fait.
Ma première consultation ou téléconsultation est gratuite, vous pouvez m'envoyer un mail pour convenir ensemble d'un rendez vous.
Prenez bien soin de vous, Nathalie Dodret, Psychopraticienne, analyse et TCC, stress post traumatique et aide à la parentalité.

Nathalie Dodret Psy sur Carentan

61 réponses

17 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 MARS 2024

Bonjour Madame,

Vous traversez certainement une période difficile : la perte d'un père est toujours remuante, quelle qu'elle ait été la relation que l'on a pu avoir avec lui.

Le fait que vous voyez aujourd'hui les défauts de comportement de votre père chez votre compagnon actuel est probablement dû à un sentiment de colère que vous n'avez pas pu adresser à votre père.
De plus... comme tout le monde vous vous êtes construite avec vos deux parents, qui vous ont transmis des croyances et une vision de monde qui est comme "un filtre" d'interprétation de tout ce que vous vivez, "filtre" à remettre en question pour vivre votre vie à vous.
Quand à la baisse de libido, elle peut être liée à une forme de déprime qui caractérise la traversée d'un seuil et aussi à votre façon actuelle de regarder négativement votre partenaire.

Pour comprendre ce que vous vivez en ce moment il vous faut un regard extérieur : n'hésitez pas à faire appel à un-e thérapeute qui pourra vous aider à comprendre ce qui se passe en vous actuellement et à clarifier vos besoins.

Je vous souhaite d'arriver à savoir ce qui est bon pour vous et comment faire pour aller vers ce bien être.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4383 réponses

12024 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 MARS 2024

Je suis sincèrement désolée pour la perte de votre père ; la gestion du deuil, en particulier dans le contexte d'une relation parentale complexe, a un impact profond sur toutes les facettes de votre vie, y compris votre relation actuelle. Il est compréhensible que vous voyiez des reflets de votre père chez votre partenaire, en particulier des traits qui vous interpellent. Ce reflet peut réveiller des sentiments non résolus, rendant plus difficile la différenciation entre les influences du passé et les besoins actuels.

Votre deuil est récent, quatre mois seulement, et un tel délai signifie souvent que les émotions sont encore très vives et en évolution. C'est une période où vos ressources émotionnelles sont mises à rude épreuve, ce qui affecte naturellement votre patience, votre libido et la clarté de vos désirs. Il est essentiel de reconnaître que ces changements font partie de votre processus de deuil et qu'il ne s'agit pas de changements permanents dans votre personnalité ou vos désirs.

Je vous encourage à vous donner l'espace et le temps de faire votre deuil, en comprenant que le deuil peut remodeler nos relations et notre perception de nous-mêmes. En thérapie, nous pouvons explorer ces sentiments, en vous aidant à séparer votre deuil de votre identité et de la dynamique de vos relations. Si vous êtes ouvert à cette idée, une première séance gratuite pourrait être un pas vers le démêlage de ces émotions complexes, dans le but de vous apporter clarté et paix pendant cette période difficile.

Lorena Salthu
Conseils téléphoniques personnalisés. Urgences pendant le weekend
Psychopraticien -Coach de vie-Psyconeuroimmunologist -Psychanalyste
Séances en ligne ou en présentiel.
Français, English et Español

Lorena Salthu Psy sur Paris

819 réponses

2815 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 MARS 2024

Bonjour Madame,

Le deuil d'un proche impacte toujours la dynamique de couple; cela n'a rien d'étonnant.
Dans votre situation, ce deuil est d'autant plus impactant qu'il s'agit de votre père, figure d'attachement.
Cela ne fait que quatre mois qu'il est décédé. Dans quelles circonstances ? Aviez-vous pu vous y "préparer" ou cela fut-il brutal ?

Le processus relationnel du deuil prend du temps, de l'énergie psychique et de la disponibilité.
Ce temps vous est probablement nécessaire pour prendre soin de vous, vous centrer sur vos besoins émotionnels, et ce qu'il y a de vivant en vous-même. La libido n'est pas une énergie continue, elle est traversée par nos humeurs et nos émotions. Une baisse de libido consécutive à un deuil n'est pas inhabituelle.

Concernant la relation avec votre compagnon, là aussi il faudrait en savoir davantage. Cette relation s'inscrit-elle dans le temps ? Repose-t-elle sur des bases de confiance et de dialogue ? Qu'avez-vous envie de partager avec lui aujourd'hui ?

Ainsi que vous le mentionnez, ce deuil de votre père, vient réactiver la question de vos choix amoureux.
Nous pourrions en discuter en consultation ensemble.

Courage.
Bien à vous,
Muriel Derouet, conseillère conjugale et familiale, thérapeute relationnelle, sexothérapeute

Muriel Derouet Psy sur Paris

9 réponses

8 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 MARS 2024

Bonjour Azerty,
Vous avez déjà fait un bout de chemin non négligeable : vous faites des liens entre vos relations amoureuses et comment votre père était en lien avec vous dans votre enfance. Comment ne pas tout mélanger et savoir ce dont vous avez vraiment besoin? En allant en thérapie pour explorer votre histoire, la comprendre, l'accepter et aussi prendre de nouvelles décisions pour l'avenir.
Bon courage à vous!
Frédéric Duquerois
Psychopraticien en Analyse Transactionnelle
Adultes et Couples, en Individuel et en Groupe
Nantes

Frédéric Duquerois Psy sur Nantes

358 réponses

92 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 MARS 2024

Bonjour,

Vous n'avez pas effectivement complètement réglé votre problème avec votre père. Tout ce que nous n'arrivons pas à régler nous le projetons sur notre entourage, ici en l'occurrence votre partenaire. Pour régler définitivement le problème il faut éliminer la projection. Chez vous la projection est double. Vous projetez d'un côté le père que vous n'avez pas eu et d'un autre côté (ce sont les deux faces de la même pièce) vous rejetez le père qui vous a fait souffrir. Sachez qu'il est tout à fait possible de guérir de cette attitude, d'autant que votre copain n'y est absolument pour rien et qu'il ne peut pas vraiment comprendre.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4229 réponses

21788 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 MARS 2024

Bonjour,

Vous êtes en pleine période de deuil, votre père est décédé il y a 4 mois et quelles que soit les relations que vous ayez eu avec lui, vous êtes dans une période de transition.
Il y a plusieurs phases à traverser, le déni, la tristesse, la colère, la culpabilité. Ces phases peuvent se présenter à plusieurs moments et dans un ordre indifférent, et c'est seulement lorsque vous vous sentirez en paix que vous arriverez à l'acceptation.

Vous êtes en train de faire une sorte de transfert de votre père sur votre partenaire de vie. Vous trouvez des ressemblances dans les comportements dans les agissements peut-être, c'est tout à fait logique, nous allons souvent rechercher ce que nous connaissons. Pour autant votre partenaire n'est pas votre père. Et peut-être toutes ces facettes qui vous dérangent chez lui sont une occasion de revisiter ce qui a été difficile, douloureux ou insupportable dans la relation avec votre père.

Je vous invite à vous faire accompagner par un-e thérapeute afin de soigner les blessures du passé. Apprendre bien distinguer ce que vous vivez actuellement avec votre partenaire et choisir en connaissance de cause si vous poursuivez cette relation ou pas.

Je reste à votre disposition si vous souhaitez approfondir ces questions.
Claire Thomas,
Psychosomatothérapeute

Claire Thomas Psy sur La Chapelle-Caro

1911 réponses

2137 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 MARS 2024

Bonsoir, votre tristesse est bien légitime après le décès de votre père. Si je comprends bien, vous ne l’avez pas toujours trouvé suffisamment présent auprès de vous. Effectivement, une comparaison entre votre père et votre compagnon n’est certainement pas une bonne idée mais le deuil en passe par plusieurs étapes avec des émotions très variées. Aujourd’hui, le rapprochement entre votre ami et votre père est un moyen fantasmatique de continuer à le faire vivre, un peu comme un mécanisme de défense contre la mort. Tout cela emmène à penser que vos relations Oedipennes nécessitent d’être éclaircies. La psychanalyse permet de remonter à la construction de nos affects et d’en comprendre le sens. Je vous invite à aller visiter mon site internet «  un psychanalyste en ligne » et n’hésitez pas à m appeler si cela vous intéresse. Catherine Cadou-Psychanalyste.

Catherine Cadou Psy sur Les Angles

248 réponses

1005 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 MARS 2024

Bonjour.

Je suis sincèrement désolé pour vous.
Il est est toujours difficile de surmonter la perte d’un parent et cela ne fait que quatre mois ce qui est relativement peu. Vous traversez une ^période de confusion des sentiments bien compréhensible.

C’est vrai qu’à travers nos compagnes et compagnons une part infantile en nous cherche un père ou une mère comme vous l’avez constaté avec la rencontre d’homme plus âgés.
Sachant avoir été dans ce schéma relationnel, il est normal que vous vous demandiez si ce schéma persiste encore mais qu’en est-il vraiment ?

Ne seriez- vous pas dans une forme d’ambivalence entre un désir inconscient de continuer à faire exister votre père - à travers votre compagnon – tout en lui faisant des reproches. Il est ainsi encore « présent-absent » pour vous.

Ce n’est bien entendu qu’une hypothèse de ma part. Vous mentionnez également une libido devenue faible, ce qui dans cette hypothèse serait normal et compréhensible puisqu’on ne fait pas l ’amour avec son père.

Je pense qu’il faut que vous puissiez donner du temps au temps car notre inconscient a besoin de temps pour intégrer les choses et sans doute consulter un professionnel pour y voir plus clair et savoir ce que vous voulez car je ressens chez vous beaucoup de confusion.

Je reste à votre écoute.
N’hésitez pas à me contacter si vous en ressentez le besoin

Psychanalyste et psychosomaticien, je consulte à Lyon mais aussi à distance.

Jean-Frédéric Blanchard Psy sur Vénissieux

70 réponses

46 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 MARS 2024

Je tiens tout d'abord à exprimer mes condoléances pour la perte récente de votre père. La disparition d'un parent peut avoir un impact profond et complexe sur notre vie et nos relations, et il est normal de ressentir une multitude d'émotions dans une telle période de deuil.

Il est tout à fait compréhensible que vous ressentiez une connexion entre la relation avec votre père et vos expériences relationnelles passées, ainsi qu'avec votre relation actuelle. Les schémas relationnels que nous développons dans notre enfance peuvent influencer nos choix de partenaires et nos interactions dans nos relations de couple.

Le fait de voir des similitudes entre les comportements de votre copain actuel et ceux de votre père peut être troublant et susciter des questionnements sur vos désirs et vos attentes dans une relation. Il est important de reconnaître que ces réactions sont tout à fait normales et qu'elles peuvent refléter le processus naturel de deuil et d'adaptation à la perte.

Dans une période de deuil, il est fréquent de ressentir un mélange d'émotions et d'avoir du mal à savoir ce que l'on veut réellement. La perte d'un parent peut raviver des sentiments et des souvenirs enfouis, et il est possible que vous ressentiez le besoin de réévaluer vos besoins et vos priorités dans votre vie et dans vos relations.

Dans ce contexte, entamer un travail thérapeutique peut être bénéfique. En explorant vos émotions, vos pensées et vos expériences dans un espace sécurisé et confidentiel, vous pourriez mieux comprendre les dynamiques relationnelles qui vous influencent et développer des stratégies pour naviguer à travers cette période de transition.

En tant que thérapeute analytique et psychanalyste, je peux vous offrir un soutien dans ce processus d'exploration et d'introspection. Ensemble, nous pourrions examiner les schémas relationnels inconscients qui pourraient jouer un rôle dans vos difficultés actuelles, et travailler à identifier vos besoins et vos désirs authentiques dans vos relations.

N'hésitez pas à prendre rendez-vous si vous souhaitez discuter de ces questions plus en profondeur.

Prenez soin de vous,

Kévin Monteiro
Psychothérapie analytique / présentiel - visio

Kévin Monteiro Psy sur Pérols

36 réponses

61 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 MARS 2024

Bonjour,
A vous lire, je pense effectivement que vous focalisez beaucoup sur le rapprochement que vous faites entre votre père et votre copain actuel et vous ne savez plus où vous en êtes.
Par contre, vous précisez que votre libido est faible, vous en connaissez les raisons ? est ce nouveau ?
Tout cela peut se travailler en thérapie, si vous vous sentez motivée pour cette exploration afin d'être plus en paix avec vous même et travailler sur le lien conditionné dans vos relations avec votre père et le présent.
Plusieurs approches s'offrent à vous. A vous de trouver le ou la thérapeute qui vous conviendra...

Cordialement
Hypnothérapeute clinique - Thérapie intégrative & holistique

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

5366 réponses

31418 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13100 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16250

psychologues

questions 13100

questions

réponses 136300

réponses