Pb de couple à cause de la relation entre mon mari et ses filles

Réalisée par Princesse 54 · 27 sept. 2021 Aide psychologique

Mon mari est divorcé depuis 15 ans . Il a toujours géré seul ses filles . Il a joué le rôle du papa et de la maman. . Ils ont créé une relation à trois très fusionelle .
Je suis avec mon mari depuis 5 ans . Depuis le départ je souffre car ils continuent de fonctionner dans cette relation triangulaire et du coup cela impact notre couple . Min mari faisant toujours passer ses filles en priorité . Elles sont âgées de 25 et 22 ans . Sa fille de 25 ans est pacse et a acheté une maison avec son compagnon . Elle sci de tout comme mon mari . Elle vit sa vie avec son compagnon et ne l’inclût pas dans sa relation avec son père et sa sœur . Tout comme min mari fait avec moi !
Mon mari ne me comprend pas . Il dit que je suis exigeante , exclusive et que je voudrais que tout soit comme moi je le désire . Hors ce n’est pas ce que je veux . Je veux juste que mon mari me donne priorité en tant qu’épouse . Car dès lors qu’il est proche de ses filles je n’existe plus .
Que dois je faire ?

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 28 SEPT. 2021

Bonjour Vanina,

Vous expliquez très bien la situation. Votre mari et ses filles se sont en quelque sorte auto protégés pendant plus d'une décennie et ont créé ainsi un état fusionnel, un cocon dont ils ne s'affranchissent plus maintenant.

C'est tellement ancré en eux qu'ils ne s'en rendent pas compte. Cette dépendance, car il s'agit de cela, est tellement forte qu'ils n'arrivent pas à la briser car cela représenterait pour eux un sacrifice psychique qui leur fait peur, alors qu'ils pourraient "grandir" et faire murir leur relations dans quelque chose de plus adulte et de plus indépendant, sans que cela remette en question leur attachement.

Je pense qu'il faut continuer d'en parler à votre conjoint en essayant de lui montrer que non seulement cela vous pose problème à vous, que cela peut aussi poser problème aux beau-fils, et lui faire percevoir surtout que leur mode de relation (avec ses filles) n'est pas ordinaire et qu'il serait sage, pour le développement personnel de ses filles et de votre propre relation avec lui, qu'il ose mettre en place un autre mode de relation avec ses filles.

Par contre je n'insisterais pas trop sur le fait que vous souhaitiez une relation exclusive avec lui, car cela risque d'être très mal perçu.

Je reste, si vous le voulez, à votre disposition pour en parler

Bien à vous

Michel le BAUT

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4280 réponses

22126 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

30 SEPT. 2021

Bonjour,

Je comprends de cette relation une exclusion que vous subissez. Disons que cela est difficile de faire évoluer un système qui fonctionne d'une certaine manière, depuis sa source. L'idée est de pouvoir respecter ses besoins, et les vôtres en trouvant des compromis satisfaisants et épanouissants pour vous deux. Vous ne vous sentez pas intégrée à ce groupe qui s'est formé, dans lequel vous ne ressentez pas être réellement conviée. Vous pouvez poser les choses clairement avec un thérapeute afin de pouvoir transmettre à votre compagnon ce qui vous semble aujourd'hui essentiel et vital.

Je vous propose que l'on échange par téléphone ou par réponse à ce message si vous le souhaitez.

Julia Bouchinet
Je suis à votre écoute si vous souhaitez approfondir vos questionnements, en toute bienveillance.
Consultations par visio ou téléphone ( Psychologues.net & Doctolib)
-Hypersensibilité, couple, sexualité, violence, agressivité, culpabilité, angoisse, gestion des émotions, communication, deuil....

Julia Bouchinet Psy sur Saint-Jean-de-Luz

1394 réponses

902 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 SEPT. 2021

Bonjour Vanina,

Vous souffrez , il semblerait que vous ayez un problème de place à trouver . Vous êtes l’épouse depuis 5 ans et cette place est claire et unique, les filles de votre mari sont ses enfants et cela depuis plus de 20 ans et leur place n’est pas la même que la votre.
L’amour se partage, le temps ne peut pas se partager si l’on est en pleine présence à l’autre. Le père est présent et protecteur pour ses filles et il est dans son rôle.
Le mari a une relation conjugale avec sa femme qui ne peut pas être comparée avec celle de ses enfants . Ce n’est donc pas sur une relation prioritaire qu’il faut s’interroger mais sur le temps qu’il vous reste ensemble .
Vous existiez avant d’être mariée , pourquoi dès que le père apparait n’existeriez vous plus ? l’homme qui est là reste votre mari . Quel regard portez vous sur lui ? Avez vous épousé le père idéalisé et dans ce cas c’est la fille qui souffre en vous et non la femme. N’hésitez pas à vous faire aider par un psychothérapeute afin de travailler sur votre place , sur vos ressources, sur votre capacité à être sans le regard de l’autre .
Bien à vous
Psy- Véronique Eyraud Gard

Véronique Eyraud Psy sur Les Angles

322 réponses

328 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 SEPT. 2021

Bonjour Vanina,

C'est toujours délicat d'être en relation avec quelqu'un qui a déjà des enfants. Dans les systèmes familiaux, l'épouse ou le mari arrive en premier plan, en second plan ce sont les enfants. Lorsqu'il y a divorce, la relation suivante est en troisième plan, c'est ainsi.
Être en relation avec quelqu'un qui a déjà des enfants implique effectivement qu'il va falloir leur laisser une certaine place.

Ses filles sont adultes et visiblement déjà autonomes. Il doit donc y avoir de nombreux moments ou vous êtes seule avec votre mari ?
Que signifie pour vous le fait qu'il vous donne la priorité ? L'important n'est-il pas d'être aimé et de partager des moments précieux avec lui tout en acceptant qu'il puisse être à d'autres moments en relation avec ses filles ?
Quelle est la blessure qui est réactivée chez vous ? Une blessure d'abandon ou de rejet ? Je vous invite à aller voir ce qui s'est passé pour vous dans votre enfance et de voir peut-être le miroir avec ses deux filles qui n'ont visiblement pas eu d'attention ou d'amour maternels suffisants au point que c'est leur papa qui a comblé ce vide.

Ce que vous pouvez faire c'est engager un dialogue avec votre mari. Allez voir tous les deux, quels sont vos ressentis, vos émotions, vos besoins et comment vous pouvez vous organiser pour que chacun trouve sa juste place en douceur en harmonie et sans exigence.

Je reste à votre disposition pour vous accompagner plus profondément dans ce questionnement si vous souhaitez.
Claire Thomas, Psychosomatothérapeute

Claire Thomas Psy sur La Chapelle-Caro

1919 réponses

2169 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 SEPT. 2021

Bonjour Madame,

Très difficile de changer cet état de la relation que votre mari a construit avec ses filles, du fait de la situation complexe vécue en l'absence de la mère.
Vous ne pouvez que... en profitant des bons moments que vous passez à deux, lui faire reconnaître le bien être qu'il peut retirer de la vie de couple et la nécessité de multiplier les occasions de ce type.
Tentez aussi de parler de votre désir d'inclusion et de partage aux filles, lors d'un repas que vous organiser chez vous, en faisant participer à cette discussion le compagnon de l'aînée.
Il est évident qu'une thérapie de couple pourrait vous aider à équilibrer votre relation, mais il faudrait que votre mari accepte d'entendre votre détresse et se remettre en question.
Je vous souhaite de réussir à vous "faire adopter" par les filles de votre mari et à gagner en proximité avec ce dernier.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4435 réponses

12204 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 SEPT. 2021

Bonjour Vanina,
"Je veux juste que mon mari me donne priorité en tant qu'épouse". Ce besoin d'exclusivité en amour traduit votre peur viscérale d'être abandonnée par celui que vous aimez. Cela vient de votre enfance, plus particulièrement en lien avec votre père, même si vous n'en n'avez pas conscience. Peut-être aviez vous un papa peu présent, occupé, qui ne vous manifestait pas beaucoup d'affection et cela a pu suffire à créer cette peur qui se réactive aujourd'hui dans votre histoire sentimentale. Vous avez grandi avec cette conviction qu'il y aurait toujours quelqu'un de "mieux que vous" ou quelque chose de plus important? pour vous ravir le cœur de l'être aimé.
Vous avez besoin de guérir votre "enfant intérieur" et d'apprendre à gagner votre indépendance affective : vous croyez faussement qu'on ne peut exister qu'au travers des autres et vous vous pensez en danger en raison du lien qui unit votre mari et ses filles. Vous lui reprochez de faire de ses filles une priorité alors que vous demandez la même chose pour vous !
Un amour véritable ne fait pas de "priorité". Ce que donne votre mari à ses filles est indépendant de ce qu'il vous donne et ses sentiments pour elles n'enlèvent rien à ceux qu'il vous porte, et vice versa, ce sont deux registres différents. On dit souvent aux enfants que le cœur ne se partage pas, il grandit en fonction du nombre de personnes aimées, un peu comme chacun qui a sa chambre dans une maison. Actuellement, c'est cette rancœur que vous vibrez à l'intérieur de vous qui est ressentie à l'extérieur et vous donne cette sensation d'être exclue : vos belles filles perçoivent votre réticence. N'est-il pas naturel, alors qu'elles vivent maintenant ailleurs, qu'il s'en occupe lorsqu'elles viennent le voir ? Vous pourriez les laisser ensemble de temps en temps et vous occuper à autre chose : c'est ainsi que reconnaissants de votre délicatesse, le trio ne manquerait pas de se rapprocher davantage de vous. Il y a sans doute aussi cette symbolique qui vous gêne : ces jeunes femmes représentent le passé amoureux de votre mari : il vous faut comprendre qu'elles sont indépendantes de leur mère.
Si vous voulez faire cesser cette souffrance, apprendre à voir les choses autrement, trouver votre juste place auprès de votre mari et sa famille, il faut vous faire aider.
Vous passerez ainsi du "besoin" de l'être aimé à "l'envie" de partager, sans jalousie.
Si vous souhaitiez en savoir plus sur mon approche et mes techniques, n’hésitez pas à me demander un premier échange, gratuit et sans engagement.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4567 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 SEPT. 2021

Bonjour Vanina,

J’aimerais vous poser une question pour commencer. Avez-vous des enfants ? J’ai l’impression que la réponse est négative. En effet, avoir des enfants implique une abnégation envers eux. En tant que parents, on leur doit un amour inconditionnel. Cet amour et l’importance qu’on leur donne sont souvent supérieurs à ce que l’on offre à son ou sa partenaire.
Pourquoi ? C’est tout simplement, parce que ce sont les parents qui ont choisi de faire naitre ses enfants et non l’inverse, alors que ses partenaires de vie, c’est un accord mutuel.
Il semble donc normal qu’il y ait un rapport fort entre ce père et ses 3 filles qui ont certainement vécu des moments difficiles. Cela resserre d’autant plus les liens.

Maintenant, il faut regarder pourquoi cela vous fait souffrir. Avez-vous l’impression d’être laissée pour compte ou bien ressentez-vous de la jalousie pour ces liens très forts qu’ils ont tissés ensemble ? Attention, je ne dis pas que votre comportement est anormal, cependant, il me semblerait plus juste d’essayer de comprendre pourquoi vous vous sentez spoliée et exclue de leurs relations.

Je reste à votre disposition et à votre écoute,

Christophe
Thérapeute de couple - Sexothérapeute
Rendez-vous en ligne uniquement pour plus d’intimité par téléphone, visioconférence ou mail à votre convenance.

Christophe Nieaux Psy sur Melun

3525 réponses

3596 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 SEPT. 2021

Bonjour Vanina,
En quoi vous n'existez plus lorsqu'il est avec ses filles, qu'est-ce que vous ressentez, cela vous rappelle-t-il des situations dans votre histoire que vous avez déjà connues, quelle est votre souffrance par rapport à ça?
La première chose à faire c'est de vous recentrer sur votre propre souffrance, pour reprendre votre pouvoir et moins subir ce qui se passe.
Je vous encourage à venir exprimer ce que vous ressentez, et vous comprendrez le bienfait que cela vous apporte, et comment vous allez trouver des solutions à cette difficulté.
Avec joie je vous y accompagne
Bonne journée
Inès AVOT

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6339 réponses

3470 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 SEPT. 2021

Bonjour Vanina,

Je comprends votre désarroi. Malgré ces cinq ans de relation, vous avez le sentiment que votre mari place toujours sa relation parentale au centre, en laissant votre couple à la marge. Et malgré vos demandes, rien ne semble bouger dans l'équilibre de l'attention et du temps qu'il consacre à sa relation avec vous ou avec ses filles.
Je devine qu'il y a eu de grandes blessures dans son histoire avec la mère de ses enfants : une situation qui l'a amené à tout prendre en charge, et peut-être surprotéger ses filles. Une situation connue de "survie" familiale, qui crée un attachement extrèmement puissant qui va empêcher le lâcher-prise normal des parents vis à vis des enfants devenus adultes (et inversement).

Mon premier réflexe serait de demander à votre compagnon d'aller voir ça avec un.e thérapeute, pour mettre à jour la peur et culpabilité qui entretient cette fusion avec ses enfants... Mais c'est bien sûr une démarche qui lui appartient, et qui peut prendre du temps pour aboutir.
En parallèle, une thérapie de couple me paraît indispensable à ce stade. Elle aura pour objectif de clarifier, dans un cadre sécurisant, les attentes légitimes de chacun, identifier les freins qui empêchent cette relation de s'épanouir, et trouver une manière positive d'intégrer votre couple amoureux et la parentalité.

A votre disposition.
A.C.

Alain Caradot Psy sur Saint-Yrieix-la-Perche

31 réponses

54 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13450 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13450

questions

réponses 137000

réponses