Devrais-je rompre ou m'accrocher à cette relation?

Réalisée par Lucy · 26 févr. 2023 Aide psychologique

Bonjour,
Cela fait 3 ans que je suis avec mon copain. Nous ne vivons pas ensemble, et pourtant il y a déjà eu de nombreuses disputes entre nous. Nous avons tous deux un fort caractère, mais des personnalités très différentes : je suis hypersensible avec des traumas d'enfance. (Peur de l'abandon lié a un père absent notamment) J'ai ete trompée lors de mon ex relation (qui etait aussi ma premiere), j'ai aussi peur que cela se reproduise. Je sais que j'impacte negativement ma relation à cause de ça, car jai besoin d'être rassurée en permanence, j'aime avoir beaucoup d'attention meme si je veille a ce quil n'etouffe pas pour autant.
De son côté, mon compagnon m'a déjà "trompée" en parlant en cachette à une fille qui l'aimait, et a effacé ses messages. Ma confiance en lui est depuis extremement difficile a retrouver comme avant, une fois que je l'ai découvert. J'essaye de retrouver cette confiance à mon rythme...bien que le compteur soit souvent remis a 0 avec divers mensonges variés. J'en ai beaucoup souffert. Cela fait 1 an, mais parfois j'y pense encore... Dès le début nous avons eu des bases fragiles, puisqu'il a fait des choses a mon sens totalement immorales avec une fille en couple peu de temps avant que je le connaisse. Cela reste en dehors de notre relation. Mais cest pareil : jy pense encore 3 ans apres car jai peur que cette immoralité refasse surface un jour dans notre couple !! Ais-je tort de m'inquiéter à ce point ? Comment ne plus y penser ?

De son côté, il ne communique jamais sauf si je le pousse à le faire. Peu bavard et très peu empathique,meme avec moi, mais tres souriant et rigole beaucoup pour nimporte quoi. Jaime sa jovialité. Paradoxalement je me demande s'il a des emotions par moment tellement cest déroutant... Il est tout l'opposé de moi ! Quand il y a des tensions entre nous, il peut continuer sa vie normalement, alors que moi je narrive pas a me focaliser sur mes projets personnels, tellement j'en suis malheureuse. Je suis très improductive dans ces phases...Perte d'appetit etc ... Et pourtant nous avons connu des bons moments de complicité et très fusionnels durant ces 3 années de relation.

À l'heure actuelle, j'hesite à arrêter. C'est un peu les "montagnes russes" des émotions pour moi. Ce sentiment est grandissant depuis début janvier. Mais là, j'explose totalement. Mon conjoint me reproche de "râler pour tout et pour rien" pour reprendre ses mots. Et je lui reproche de me mentir en permanence pour tout, de ne pas faire d'effort pour me parler, de ne pas être attentionné comme je l'aimerai envers moi. (Des mots affectueux que je ne dois pas réclamer? Des petits gestes amoureux quand on sort? Pourquoi pas meme un poeme ou une surprise soyons fous???) Et de ne pas agir en conséquence alors qu'il dit qu'il va le faire !
La goutte de trop, c'était il y a une semaine, quand pour sa pratique sportive, mon copain a choisi parmi plusieurs rôles de jouer le role d'un prétendant avec deux filles.... Des répétitions sont à venir. J'en suis malade... Quand je lui ai expliqué ce que cela me faisait ressentir, que cela re ouvrait des blessures du passé, et que j'aimerai qu'il change de rôle, il m'a dit ce que je voulais entendre, comme souvent : "oui, ok je ne ferais pas ce rôle". Et comme souvent... c'était faux ! Il m'a dit de facon normale que sa première répétition etait dimanche pour ce rôle. Un choc ce nouveau mensonge en sachant qu'il allait me faire beaucoup de mal, je n'ai pas compris pourquoi il n'a pas voulu interpréter un autre rôle.... Vraiment pas.
Ais-je tort de reagir ainsi pour un role? Est ce moi qui ai un probleme...?
Je suis partagee car d'un coté je ne veux plus revivre ces moments douloureux ou sa pratique sportive passait sans cesse avant moi la 1ere annee de notre relation, a tel point que les week end (nos seuls moments ou lont pouvait se voir) on ne se voyaient que peu de fois à cause de ça. Et je n'ai plus envie de ca... ou alors, devoir supporter le fait qu'il joue un role ou il drague deux autres filles... Suis je bizarre d'être mal pour un tel rôle ? Il me dit que tous ses amis ont des copines comprehensives qui trouvent ca normal. Que je suis "la seule à raler"... Jai l'impression d'être une mégère du coup ! Il m'a dit dans un exces de colere qu'il avait du se tromper de copine..

Je sens que je suis à fleur de peau. Je pleure beaucoup. J'essaye de communiquer avec lui, de lui dire que je suis au bout du rouleau depuis 1 mois, qu'il me fait souffrir par son manque d'investissement dans le couple, et encore plus avec ce dernier incident. J'aimerai que les choses s'améliorent et redeviennent comme avant janvier, parce quon a eu 3 bons mois ou je vivais le parfait amour et tout allait pour le mieux. Je n'ai jamais ete aussi bien dans ma relation avec lui. (Mais ce sont des mois ou nous étions festifs, + ensemble, et lui moins a son sport ou avec ses amis, que je n'apprecie pas tellement....)
J'aimerai qu'il soit davantage investi et prenne + en consideration ma facon d'être: il ne sait toujours pas, apres 3 ans de relation comment agir avec mon hypersensibilité. La communication ne mène à rien pour lui expliquer tout ce que jaimerai, que ce soit en face, par appel, par messages.. J'ai l'impression de parler à un mur, ou de parler à une poupée enregistreuse qui, quoi que je dise, me répétera toujours la même chose quelque soit le degré de mes mots "t'inquiète pas, ca va aller" ; "oui je vais faire des efforts" "oui je t'écoute "..... alors que je ne vois rien, pourtant je prête attention au moindre détail...mais rien de rien. Que des paroles, et je n'ai jamais vu de changement. Cest un cercle vicieux qui existait deja auparavant mais la situation netait pas aussi critique qu'aujourd'hui alors je ne disais trop rien.

Nous ne parlons plus d'avenir, nous ne parlons plus amoureusement, plus de libido, plus d'envie de sortie ensemble..rien ! Il a meme parler dannuler nos vacances "tellement ca donne pas envie!" Quand on se voient les week end, cest souvent "bon, on fait quoi du coup?". Ca me fatigue...

D'une part, la moindre bêtise de sa part m'exaspère et m'irrite. Je suis lassée de la situation. Et d'une autre, j'ai peur de prendre la mauvaise décision en étant dans cette mauvaise phase. Je n'ai pas envie d'en arriver à ce stade et de rompre 3 ans de relations durement gagnées. Elles n'ont pas été faciles du tout. Mais nous avons construit un beau bout de chemin ensemble tout de même dont je suis fière, car nous avons tout de meme su concillier jusqua maintenant et avons évolué ensemble, alors je n'ai pas envie de tout gâcher... Mais si la communication depuis 2 mois n'y change rien..... je ne vois plus comment régler le problème. Je suis à court d'idées, et si je n'apporte rien pour que notre couple aille mieux, alors personne ne le fera. Ce n'est pas méchant, mais il ne trouve pas beaucoup d'idee et ne prends pas le temps de réfléchir énormément pour nous... Si je ne fais rien, il n'y aura rien. Il y a beaucoup de paroles sans actes derriere de sa part. Il ne se rendra compte de la situation actuelle que lorsque je l'aurai quitté je crois. Et c'est bien dommage. Meme en lui disant que je réfléchis à le quitter, il n'est pas surpris et ca ne semble rien lui faire non plus. (Nous avons deja evoqué ce sujet par le passé) Si meme lui dire ca ne le fait pas reagir, alors je ne sais pas comment faire pour obtenir quelque chose de sa part. Je n'ai tellement pas envie d'en arriver là malgré tout ! Je ne me comprends pas moi-même après tout ce que j'ai enduré par amour pour lui.
Quant à ce qu'il me reproche, "raler", je trouve ca bien annexe aux problemes de mensonges ou de communication que je lui reproche. Et cest assez lié au fait que je lui explique ce que je lui reproche je crois. (J'explique ce qui ne va pas, donc je rale !)
Je lui ai dis que javais besoin de temps pour réfléchir si je voulais continuer notre relation ou l'arreter. Sa reponse a ete tojt simplement "ok et tu veux qu'on se voient , qu'on se parle pendant ce temps ou pas?" Toujours aussi déconcertant meme apres 3 ans qu'il ne semble pas s'inquiéter à ce point..
De son coté il a réfléchi aussi (apres 1 journee de travail seulement, je me demande a quel point a ete sa reflexion si reflexion il y a eu.....) et il m'a dit "je veux continuer quand meme, ca serait bete de gacher notre complicité et 3 ans de relation parce que ca va pas trop en ce moment"

Si je vous fais part de cette histoire ici, meme si je ne sais pas si l'on pourra vraiment m'aiguiller sur mes nombreuses interrogations, j'ose espérer trouver des idées ou un chemin à suivre, car ma santé mentale en a pris un sacré coup. Je suis à nouveau très improductive, je cogite beaucoup à la situation qui me fais souffrir et ne trouve aucune solution. Je me sens prisonniere de mes pensées. Le quitter parce que jai plus de solution? Ou continuer a endurer son manque en un peu tout??? J'ai toujours trouvé des solutions jusqua maintenant, mais la je narrive pas je me sens comme dans une impasse tellement je suis fatiguee de cette prise de tete. C'est un peu un appel SOS... Je sais que personne ne peut prendre de décisions à ma place, mais je me suis vraiment perdue à trop réfléchir dans cette relation en perte, j'ai meme evoqué la therapie de couple avec lui ! Mais il trouve ca inutile. Alors, des avis extérieurs de personnes en dehors de mon entourage me serait d'une grande aide je pense. Je ne sais plus comment gérer notre couple ni s'il vaut la peine d'etre sauvé, avec ces nombreux reproches qui ne semblent pas prets de changer au vu de ses nombreux "non actes" en 3 ans de temps ? Comment faire pour que mes mots l'impactent ? Comment savoir si cela peu encore marcher ou si notre relation se fâne? Que faire ? Que choisir? Comment faire pour quil se remotive dans notre relation si l'on continue? Comment etre moins a fleur de peau? Et surtout quelle reaction adopter face a ce role qui semble lui tenir a coeur puisquil est pret a me faire souffrir pour un role? (Suis je toxique pour mon copain d'après ce que je vous dis?? C'est clairement ma phobie. Je n'ai pas envie de lui nuire meme s'il n'est pas super sympa en ce moment...)
Une dernière chose, je pense que jai effectivement besoin d'une therapie personnelle, mais je n'ai absolument pas les moyens ni le temps cette année qui est decisive pour mes etudes. Ainsi, jaimerai des solutions qui peuvent etre apportées dans limmediat sans laide d'une thérapie... Je prendrai ce temps pour moi une fois que je n'aurai plus la tête dans les études et un emploi me le permettant.

Je vous remercie d'avoir pris le temps de me lire, et par avance, merci a ceux et celles qui voudrons bien répondre à mes diverses interrogations..
Cordialement,
Mlle N.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 27 FÉVR. 2023

Bonjour Lucy,
En parcourant vos lignes, plus qu'un questionnement relevant d'un choix concernant votre relation, je perçois davantage un constat, plutôt amer, de ne pas recevoir en retour ce que vous avez investi dans votre couple. Vous y avez consacré une énergie remarquable, mais vos attentes sont de plus en plus déçues. Je vous propose d’étudier plusieurs points :
- la quête affective : vous semblez être dotée d'une capacité de don affectif très importante, à l'image de celle que vous attendez de l'autre. Or, tout le monde n'est pas égal sur ce point. Vos démonstrations et vos demandes ne reçoivent donc pas les réponses à la hauteur de ce que vous attendez. Il serait intéressant de replonger dans votre vie passée pour en comprendre l'émergence, vous suggérez l'absence de votre père comme marqueur originel. Manifestement, votre partenaire n'a qu'une implication très modérée.
- l'exigence : si je ne me trompe, il vous apparait particulièrement frustrant que vos efforts ne "payent" pas. En effet, malgré tous vos investissements, vous ne pouvez obtenir de votre partenaire qu'il vous adresse spontanément ce que vous recherchez. Votre exigence à son encontre "tombe à l'eau" dans ses réponses rassurantes stériles. Il semble ne pouvoir faire mieux.
- l'agressivité : loin de moi l'intention de vous qualifier d'agressive dans vos modalités relationnelles, par contre, vous semblez entretenir une situation pourvoyeuse de souffrances que vous êtes la seule à endurer, dans une dimension quasi-sacrificielle. ne méritez-vous pas mieux ? Pourrai t’on y voir quelque chose de l'ordre d'une répétition d'échec, de souffrance ?
- la pensée magique : bien sûr, vous êtes parfaitement rationnelle, cependant, interrogeons nous sur votre certitude de pouvoir toi arranger par votre seule volonté, que vous seriez la seule à pouvoir/devoir trouver des solutions.
- l'angoisse : il s'agira ici de cerner votre angoisse de perte de l'autre, d'autant plus que votre investissement affectif est important. Mais il est possible que cette angoisse ait des racines bien plus anciennes, en résonance avec des évènements passés. Cette angoisse de perte, cette difficulté au renoncement vous constitue en partie. Toutes les stratégies de contention de votre angoisse vous épuise, vous ne vous sentez plus disponible pour le reste.
Une dernière réflexion vient interroger votre capacité à la solitude, si elle a été réellement expérimentée, si elle vous angoisse, si vous cherchez à l'éviter.
Ces éléments extraits de vos lignes sont significatifs d'un syndrome d'abandon, mais non-exclusifs. Vous êtes bien autrement plus complexe, sensible et intéressante, bien sur.
Je ne puis vous donner de conseils si ce n'est de vous concentrer sur vous, vos études et votre parcours propre, et par la suite vous donner les moyens d'accéder à une thérapie.
Vous souhaitant le meilleur,
Chantal Beicinho
Psychanalyste

Chantal Beicinho Psy sur Montpellier

17 réponses

261 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 FÉVR. 2023

Bonjour Mademoiselle,

La longueur de votre message est à la hauteur de votre tourment et je vous remercie pour votre message et votre démarche.
Il est clair qu'aujourd'hui, la relation que vous vivait avec votre compagnon ne répond plus à vos attentes, attentes de réassurance et de démonstration affective, du fait de votre attachement premier, que vous évoquez très bien. Vous n'êtes pas dans les mêmes registres et vos attentes restent inassouvies, ce qui vous met en souffrance et vous fait attendre encore davantage.
Vous avez vécu 3 années ensemble, plus ou moins satisfaisantes pour vous deux. Cela ne doit pas être la raison pour laquelle vous ne pouvez pas prendre la décision de vous séparer. Ne restez pas ensemble pour de mauvaises raisons. La seule vrai raison est de savoir si cette relation vous épanouie, vous enrichit, vous renforce (entre autre).
Vous ne pourrez pas changer le caractère ni les façons de faire de votre compagnon, mais vous pouvez trouver une personne, une fois que vous serez prête, qui répondra à vos besoins émotionnels.

En revanche, je pense que pour votre équilibre, il est indispensable que vous entamiez un travail avec un professionnel.
Vous pouvez vous renseigner sur monparcourspsy.sante.gouv.fr. Les événements récemment vécus vous fragilisent et il me paraît important que vous soyez accompagnée.
Vous pouvez me contacter si vous avez besoin d'autres renseignements, des structures peuvent vous aider.

Je vous souhaite de trouver l'apaisement.

Bien à vous,

Laetitia Poulain-Canteli
Psychologue Clinicienne
Thérapie en ligne uniquement.

Laetitia Poulain-Canteli Psy sur Floirac

19 réponses

23 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 FÉVR. 2023

Bonjour Lucy

Le début de votre récit parle de traumas d'enfance et d'anciennes relations douloureuses. Tout est dit ici. Voyez vous, notre passé nous poursuit malgré nous et ce que vous vivez aujourd'hui réveille sans cesse d'anciennes blessures non cicatrisées.
Dans la communication, nous voyons le dessus de l'iceberg, mais il existe également toute la partie immergée. Le fait que votre copain ne semble pas sensible à ce que vous lui dites ne signifie en rien qu'il ne l'ai pas.
Aujourd'hui il y a de fortes chances pour que votre compagnon se dise que quoiqu'il fasse, il n'arrive pas à vous satisfaire. Cela est très dur pour lui également et vous êtes tous deux frustrés.
Ce que vous pouvez commencer à instaurer dans votre communication avec lui, c'est tout d'abord de cesser de vouloir le changer.
Il n'y a qu'une chose sur laquelle vous avez du pouvoir : c'est votre état intérieur.
Ensuite, vous pouvez lui exprimer comment vous vous sentez, vos peurs, vos doutes, juste en lui demandant de vous écouter. Restez centrée sur vos émotions et vos besoins sans attendre autre chose que de vous exprimer et d'être entendue dans ce que vous ressentez.
Enfin, il est indispensable de revenir sur vos anciennes blessures du passé et de travailler votre confiance en vous afin de ne plus douter de lui. Plus vous aurez confiance en vous, en ce que vous cherchez et en la vie, plus vous avancerez sereine et confiante et il sera ravi d'avancer à vos côtés tout en se développant également. Vous serez alors dans un soutien mutuel, un accompagnement complémentaire et enrichissant pour les deux. C'est tout ce que je vous souhaite de trouver.

Prenez soin de vous
Hélène CHAMBRIS
Gestalt Thérapie Humaniste Intégrative
Rdv en ligne ou en présentiel à Marseille 8ème

Hélène Chambris Psy sur Marseille

1200 réponses

2322 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 FÉVR. 2023

Bonjour,
Je suis désolé que vous traversiez une période difficile dans votre relation. Il est normal de ressentir des doutes et des incertitudes lorsqu'une relation présente des défis et des désaccords importants.
Il est important de souligner que les sentiments que vous éprouvez sont valables et que vous avez le droit de vous exprimer sur ce qui vous affecte. Il n'y a pas de bonne ou de mauvaise façon de se sentir dans une relation, mais il est important de prendre le temps de comprendre pourquoi vous ressentez ce que vous ressentez et ce que vous pouvez faire pour améliorer la situation.
Il est compréhensible que vous soyez préoccupé par le rôle que votre partenaire a choisi de jouer dans sa pratique sportive. Vous avez mentionné que vous avez des traumas d'enfance qui vous rendent sensible à la trahison et que vous avez déjà été trompée dans une relation précédente. C'est donc tout à fait compréhensible que vous soyez sensible à la perspective que votre partenaire joue le rôle d'un prétendant auprès de deux autres femmes.
Cependant, il est également important de comprendre les motivations de votre partenaire pour jouer ce rôle. Si cela fait partie de sa pratique sportive régulière et que les autres membres de son groupe font la même chose, alors il peut être difficile pour lui de changer son rôle. Cependant, s'il sait que cela vous affecte émotionnellement et qu'il n'est pas prêt à essayer de trouver une solution, cela pourrait être un signe que votre relation est déséquilibrée.
En fin de compte, il est important que vous et votre partenaire communiquiez honnêtement vos besoins, vos préoccupations et vos limites. Si vous ne pouvez pas trouver un terrain d'entente ou une solution qui fonctionne pour les deux parties, il pourrait être temps de réévaluer si cette relation est saine et positive pour vous.
N'hésitez pas à me contacter,
Mélanie Maillot
Psychologue clinicienne et psychothérapeute

Mélanie Maillot Psy sur Saint-Paul (La Réunion)

126 réponses

52 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 FÉVR. 2023

Bonjour Lucy...

Au final tout est dans vos premières lignes...un syndrome de type abandonnique. Un des maux les plus difficiles de notre époque.
Parfois, il n'y a que certains traits qui se révèlent...parfois c'est plus profond et c'est pleinement inscrit dans votre psychisme....
Ce syndrome n'est pas une phobie et vous pouvez pleinement le travailler en thérapie pour le connaître et apprendre à vous adapter aux contraintes émotionnelles qu'il vous impose. Ce qui domine c'est la peur de perdre l'"objet" d'amour...elle guide et conditionne trop vos ressentis. Parfois cela va jusqu'à la peur d'aimer...parfois on préfère ne pas aimer pour éviter de souffrir...l'angoisse est souvent plus forte que l'émotion elle même. Cela explique vos montagnes russes car rien n'est figé et tout est mobile. Le surinvestissement affectif est constant et il tente de compenser en permanence l'angoisse de perte cela est épuisant...mais la marge d'erreur face à la trahison et le mensonge est de zéro pour le sujet "abandonnique"...très faible capacité de pardon car il souffre plus que les autres de l'absence.

Vous avez raison d'attendre de finir vos études. Une thérapie demande beaucoup d'énergie...une marche à la fois. Respectez avant tout votre rythme c'est une excellente chose.
Séparez vos ressentis de ceux de votre conjoint. Vous êtes ce que vous êtes. Il est ce qu'il est. Chacun ses responsabilités et ses problèmes. Je note cependant que son infidélité chronique vous impose un climat d'insécurité affective qui est incompatible avec vos ressentis...vous le dites vous même vous devez vivre dans un climat rassurant et sécurisant. Ce sur ce point vous avez bien raison.

Au final, vous restez souveraine sur la conduite de votre vie et donc de votre volonté de séparation. Je vous conseille cependant de ne pas abandonner votre projet de thérapie...vous ne supprimerez peut être pas le syndrome mais vous limiterez grandement ses effets en trouvant des solutions plus salutaires.
J'espère que vous trouverez un lien thérapeutique de valeur pour vous accompagner lorsque le bon moment pour vous sera venu pour vous.
Je vous souhaite le meilleur et espère vous avoir été utile.
Bien à vous

Stéphane Baes Psy sur Montpellier

198 réponses

3709 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 FÉVR. 2023

Bonjour,
Vos blessures d'enfance vous ont rendue dépendante affective et les comportements associés à ce système de défense compliquent les relations sentimentales : vous placez l'être aimé au sommet de la pyramide, vous mettez entre ses seules mains le pouvoir et la responsabilité de vous rendre heureuse, vous êtes jalouse, vous avez de fausses croyances etc...cela est très lourd pour le partenaire et totalement contre productif.
Ce sera très difficile de sortir de vos schémas sans thérapie : savez vous que des séances peuvent maintenant être remboursées (vérifiez les conditions auprès de votre assurance maladie ou sur internet).
En attendant, je peux vous conseiller de vous procurer cet ouvrage de Lise Bourbeau "les 5 blessures qui empêchent d'être soi-même". Vous vous reconnaîtrez dans la blessure d'abandon.
Bien à vous
Véronique Blanche, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Saint-Brieuc

6558 réponses

4267 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 FÉVR. 2023

Bonjour Lucy,

Je voudrais revenir sur deux points qui me paraissent importants dans votre situation.
Le principal est le mensonge. Pensez-vous réellement qu’un couple puisse perdurer si le mensonge s’invite régulièrement au sein de celui-ci ? En effet, il vous sera très difficile de pouvoir donner votre confiance dans ces conditions. Or c’est un prérequis indispensable pour un couple durable et heureux.
Cela rejoint d’ailleurs le second point. Depuis le début de cette relation que vous semblez porter à bout de bras, j’ai l’impression que la souffrance a toujours fait partie de votre quotidien. À part quelques moments heureux, mais rares, vous semblez toujours être dans la souffrance dans ce couple. Pensez-vous donc que cette souffrance puisse être ainsi minimisée uniquement pour faire durer un couple pas vraiment stable ?
N’hésitez pas à me consulter pour vous aider à faire le point sur votre situation.

Je reste à votre disposition et à votre écoute.

Pour plus de détails, contactez-moi.
N'hésitez pas à vous faire une idée du sérieux de ma pratique en consultant les avis sur ma fiche.

Christophe
_______________________________
Thérapeute de couple - Sexothérapeute
* Rendez-vous en ligne uniquement

Christophe Nieaux Psy sur Melun

3223 réponses

2865 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 FÉVR. 2023

Bonjour Lucie,
À la longueur de ton texte, on comprend que tu en as gros sur le cœur. Au fil des lignes, plusieurs choses me sont venues en tête. Tout d'abord, on ne peut pas changer l'autre et tu ne peux lui demander de se conformer à ce que tu attends. Un changement dans l'absolue est possible, mais il faut que cette volonté émane de ton compagnon. Au vu de ce que tu expliques, je n'ai pas l'impression que ce soit le cas. La seule chose sur laquelle tu peux agir, c'est toi.
La manière dont tu prends les choses, tes insécurités, ton estime de toi ...
Que tu ne veuilles pas gâcher 3 ans de relations, cela peut s'entendre, mais pour quelles raisons restes-tu au final ?
Parce que tu l'aimes ou parce que tu as peur d'être seule ? parce que tu as créé une sorte de dépendance ?
Tu te poses de nombreuses questions et c'est normal, d'autant plus que tu es hypersensible, alors je peux imaginer dans les grosses lignes ce que tu peux ressentir ; et je voudrais te dire une chose. La réponse que tu viens chercher ici, tu l'as déjà au fond de toi.
En effet, un suivi pour t'aider à vivre une vie plus épanouie et plus sereine, notamment sur le plan amoureux, serait une bonne idée. Il est clair que cela représente un investissement, mais c'est un investissement sur toi, sur le long terme.
Quoi qu'il en soit, j'espère avoir pu t'éclairer un peu.

Bonne journée
Elsa, coach pour femmes hypersensibles

Elsa Kingue Johnson Psy sur Châtenay-Malabry

18 réponses

11 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

27 FÉVR. 2023

Bonjour Mlle N,
Votre question est : Devrais-je rompre ou m'accrocher à cette relation?
Il me semble pour ma part que vous vous accrochez déjà à cette relation… non ?
La question reste donc devriez-vous rompre ?
Seule vous détenez la réponse à cette question qui ne concerne que vous.
A bien avoir lu votre long message je me demande ce qui vous pousse à faire l’impossible dans une relation ou même ce qui est possible n’est pas fait?
D’où vous vient la croyance que c’est en insistant voire en s’acharnant qu’une relation fonctionne de mieux en mieux ?
Lorsque vous écrivez « continuer à endurer » ; « 3 ans de relations durement gagnées » je vous demande de réfléchir aux bénéfices secondaires que vous tirez d’une relation « dure « . Peut-être trouverez vous un embryon de réponse que vous pourrez aller creuser en thérapie quand vous aurez décidé de ne plus « endurer » des schémas relationnels qui vous mécontentent en tout points (consciemment bien sûr) car il y a fort à parier qu’inconsciemment ces proposions relationnelles vous attirent .
J’espère que vous trouverez en vous les ressources de commencer un travail sur vous pour pouvoir reprendre le chemin de votre jeunesse en pleine construction, vos études notamment et un beau projet de vie à la clef.
Bien à vous
Frédérique Pouzol
Psychopraticienne
Psychothérapie -Psychogénéalogie

Frédérique Pouzol Psy sur Le Bar-sur-Loup

521 réponses

2337 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 11700 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 15600

psychologues

questions 11700

questions

réponses 131550

réponses