Difficultés avec mon ado

Réalisée par Celine · 23 févr. 2023 Psychologue ado

J'ai un fils de 17 ans et nous sommes régulièrement en conflit. Il repousse en permanence les limites, me manque de respect, ne respecte aucune règle de vie de la maison. Il est en apprentissage donc pense qu'étant donné qu'il a un salaire il peut faire ce qu'il veut. Résultat : il dilapide tout son argent en cigarettes,boissons énergisante... quand il sort il fume des joints et boit beaucoup. En semaine il rentre quand il en a envie et lorsque je lui demande de rentrer il me dit qu'il fait ce qu'il veut et que je lui pourri la vie. Il va dans une salle de sport, ce qui est bien, mais y passe plus de 2h30 par jour et ne rentre que pour se laver et dormir. Il regarde des vidéos jusqu'à 1h du matin et s'en fou quand je lui demande d'arrêter.
Je suis séparée du papa et n'ai aucun soutien de ce dernier, au contraire. Je suis fatiguée de passer pour la maman méchante.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 24 FÉVR. 2023

Bonjour,
Votre fils est arrivé à l'âge où il commence à créer son identité d'adulte tout en étant encore un adolescent. En tant qu'adolescent, la communication peut parfois être difficile avec ses parents. On va penser qu'ils ne peuvent pas nous comprendre et que l'on est seul au monde. Le moyen de communication type pour un.e adolescent.e est l'action. Les comportements à risque peuvent être fréquents et démontre un certain mal-être de la part de l'adolescent.e. Depuis quand est-ce qu'il est conflit de cette manière avec vous ? Comment a-t-il vécu la séparation entre ses parents ?

Il est possible que votre fils se referme sur lui-même, car quelque chose le dérange au niveau familial, mais il n'a pas l'impression qu'il puisse l'exprimer. Donner lui l'espace de pouvoir prendre la parole. Plutôt que d'être dans le reproche, expliquez-lui que vous êtes inquiète pour lui en ce moment et que s'il veut en parler, vous serez toujours là. L'important est de ne pas le brusquer, sinon il va se refermer tout de suite et être dans le conflit.

Je reste à votre écoute,

Gwenaël THING-LEOH
Psychologue clinicienne interculturelle - Psychothérapeute

Gwenael Thing-Leoh Psy sur Lyon

256 réponses

984 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 FÉVR. 2023

Bonjour Madame,

je vous ai répondu par retour mais comme assez souvent, le site ne publie pas toutes les réponses.
Mon message était précis sachant que je suis entre autre Thérapeute d'aide à la parentalité.
Pour être beaucoup plus synthétique, je vous précisais que endosser le rôle des deux images parentales, notamment à un âge de sortie d'adolescence, est extrêmement énergivore et votre fils entré dans le monde du travail par l'apprentissage et la rémunération affiche sa posture d'"adulte" même si sur le fond, il est encore loin de s'assumer complètement et d'avoir la maturité de cette nouvelle tranche d'âge; pour preuve, ses comportements que vous citez très clairement et révélant qu'il est comme disait Françoise DOLTO, dans le "complexe du homard", en pleine mue entre la sphère de l'enfance et de la protection de votre part et la sphère où il va réellement prendre conscience du principe de réalité, avec les responsabilités à porter seul, sans assistanat en tous points, à commencer par le volet matériel et financier en habitant seul.
Un conseil, vu son comportement, relancez le dialogue faute de quoi sans communication, il va se refermer complètement et vous allez perdre le contact qui lui est encore très nécessaire pour lui rappeler les "cadres", ceux qu'il repousse comme pour vous provoquer et s'imposer dans son nouveau rôle.
Vous restez le phare et le centre de son équilibre face à ses écarts de conduite.
La provocation est très fréquente chez les ados notamment quand ils sont en famille monoparentale où le père ne joue pas le rôle fondamental maintenant l'équilibre. Dans votre cas, vous êtes seule et c'est encore plus délicat. Vous pouvez êtres fatiguée.
Vous ne dites pas quand cette séparation s'est produite, quel âge avait votre fils, comment il l'a vécue, comment elle lui a été intrronisée? C'est important pour savoir comme agir dans votre posture. Chaque cas est distinct, tout comme entre en considération le tempérament de l'adolescent.
Tous les ados n'ont pas la même attitude, inutile de metter tout le monde dans le même groupe, il existe bien des différences liées à des facteurs éxogènes et endogènes.
Je vous invite à me contacter en téléconsultation si vous souhaitez étayer votre fonctionnement envers votre fils et être soutenue également dans ce processus de parentalité complexe. Surmonter l'épreuve en sera plus allégée pour maintenir des liens de parentalité sains.

Je suis à votre écoute en toute bienveillance et avec beaucoup d'empathie.

Tenez bon et prenez soin de vous.

Bénédicte ESCARON
Thérapeute d'aide à la parentalité
Psychanalyste
Praticienne en Psychothérapie.

Benedicte Escaron Psy sur La Haye-d'Ectot

821 réponses

4881 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 FÉVR. 2023

Bonjour Céline,

Vous éduquez votre fils de 17 ans aujourd'hui, vous êtes seule et la place du père ou d'un substitut est importante notamment avec un garçon. Il est entré par l'apprentissage dans le miliieu professionnel et en dépassant son salaire, même si il vit avec vous, il se pense adulte, il prend donc des libertés et il montre qu'il sort du "cadre" posé par son éducation, qu'il a désormais une nouvelle place même si il ne montre pas la maturité que vous attendez pour son âge.
Vous ne dites pas comment s'est passée la séparation avec son père et si il le voit? Quel âge avait-il à ce moment là?
Vous précisez en revanche l'absence de soutien du papa.
Vous endossez l'image de la mère et du père, le mur porteur de son édifice en construction et c'est très épuisant en présence d'un adolescent débordant les limites, vous êtes seule face à cette situation. Votre inquiétude de maman est perceptible dans chacun de vos mots, vous vous demandez visiblement même si vous avez "râté" quelque chose dans son éducation.
votre fils est dans la provocation, ne vous prenez pas à son jeu car il bloquera tout moyen de communication, il s'opposera encore plus, ne lui faites pas de remarques, il se referme comme un Bernard l'hermite, tentez le dialogue calmement même si au début il a des paroles difficiles, maintenir la communication est le seul moyen pour lui montrer que vous êtes là, que malgré ses comportements, il est votre fils et vous l'aimez. Ne le prenez pas à contre-courant, ce seraur fermer le contact. Demandez -lui juste ce qu'il a à dire, en positif comme en négatif, ce sera aussi le signe que vous gardez de l'intérêt pour ce q'il fait bien qu'il entre progressivement dans l'âge "adulte" et que vous serez toujours présente pour lui.
Comme disait Françoise Dolto, il est dans le complexe du homard.... Il perd sa carapace initiale pour se créer une nouvelle identité, celle d'un homme en devenir, et c'est une véritable révolution émotionnelle, hormonale en lui qui s'opère et dont vous prenez tous les echos en maman solo.

Je reste à votre écoute Céline, en téléconsultation, sachant que je suis entre autre thérapeute d'aide à la parentalité, ce lien liant si fondamental à galvaniser malgré les caps de la vie à franchir.

Courage et tenez bon. Ne vous usez pas quand même. Prenez des moments juste pour vous, sans culpabilité, pour vous remplir d'énergie car vous en avez bien besoin.

Bien chaleureusement.

Bénédicte ESCARON
Thérapeute d'aide à la parentalité
Praticienne en Psychothérapie

Benedicte Escaron Psy sur La Haye-d'Ectot

821 réponses

4881 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 FÉVR. 2023

Bonjour,
Vous vous rendez compte que vous ne pouvez plus poser le cadre et mettre des limites à votre ado de la même manière que lorsqu'il était enfant. Et en même temps, j'entends que vous voulez prendre soin de lui et le protéger de comportements inadaptés, voire dangereux.
En tant que parent de grand ado, vous pouvez apprendre à le protéger et à entretenir des relations harmonieuses d'une autre manière. Je vous invite à lire l'excellent ouvrage d'Isabelle Filliozat : "on ne se comprend plus".
Je peux également vous donner d'inombrables conseils et vous aider à cheminer dans votre positionnement de maman lors de consultations en visio. vous pouvez aller voir mon site internet laccolade.org pour vous faire une idée de la manière dont je travaille et de la grande expérience que j'ai dans le domaine.
Je reste à votre entière disposition.
bien cordialement,
Ségolène Hartz

Ségolène Hartz Psy sur Sarrazac

106 réponses

234 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 FÉVR. 2023

Bonjour Céline,

C'est tout le problème de l'adolescence. Et en tant que parents on a toujours la crainte que notre ado se détruise. Il faut bien comprendre qu'un ado n'est pas "fini", c'est à dire n'a pas encore atteint l'âge adulte et qu'il est partagé entre la sécurité que lui apporte la maison et son besoin d'indépendance.
Votre ado est bientôt majeur et le fait, pour lui, d'avoir une certaine autonomie financière, lui permet de vous échapper davantage. Par rapport à ce point là je vous conseille de lui demander une participation aux frais de nourriture et d'hébergement, pour le responsabiliser. Il faut tenir bon sur ce point là quitte à ne plus lui faire à manger s'il ne vous paie pas. Il faut le mettre devant ses responsabilités et faire en sorte qu'il s'assume. Montrez lui que vous aussi vous pouvez vivre votre vie "sans lui".
Par contre et vu qu'il est bientôt majeur il ne sert à rien de vous opposer à lui. Vous pouvez lui parler, le conseiller sous forme d'interrogations mais surtout ne rien lui imposer. Soyez dans la suggestion. La limite est de ne pas "l'exaspérer", car cela ne sert à rien.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

3833 réponses

19142 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 FÉVR. 2023

Bonjour Céline

Je suis désolée d'entendre que vous vivez des conflits fréquents avec votre fils de 17 ans. Il est courant pour les adolescents de repousser les limites et de remettre en question l'autorité de leurs parents. Cependant, il est important de maintenir des règles et des limites claires pour leur bien-être et leur sécurité. Voici quelques suggestions pour aider à gérer la situation :

Communication : Essayez d'avoir une conversation honnête avec votre fils. Écoutez ses préoccupations et ses points de vue, tout en exprimant les vôtres. Il est important que vous établissiez des règles claires, mais vous pouvez également lui demander son avis sur la façon dont vous pourriez améliorer la relation entre vous.

Conséquences : Fixez des conséquences claires si votre fils enfreint les règles de la maison ou s'il ne respecte pas votre autorité. Les conséquences peuvent être différentes selon les circonstances, mais doivent être énoncées avec fermeté et appliquées de manière cohérente.

Encouragement : Trouvez des moyens d'encourager les comportements positifs de votre fils. Vous pouvez le féliciter pour ses réalisations et l'encourager à poursuivre ses activités saines comme la salle de sport.

Soutien : Si possible, cherchez le soutien d'autres personnes de confiance dans votre vie, comme un ami ou un membre de la famille. Vous pouvez également envisager de consulter un thérapeute pour obtenir des conseils professionnels sur la façon de gérer la situation.

Patience : Les relations familiales peuvent être difficiles, mais il est important de se rappeler que les adolescents traversent une période de transition complexe dans leur vie. Soyez patient et continuez à maintenir des limites claires, tout en soutenant votre fils du mieux que vous pouvez.

Enfin, il est important que vous preniez soin de vous également. Prenez le temps de faire des choses que vous aimez et cherchez le soutien dont vous avez besoin pour gérer cette situation difficile.

Je suis à votre disposition si vous souhaitez échanger à ce sujet

Adélaïde Franc
Psychopraticienne - Psychothérapie Gestalt - Psychocorporel
Visio/Téléphone

Adélaïde Franc Psy sur Bordeaux

13 réponses

10 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 FÉVR. 2023

Bonjour Céline
L'adolescence est une période compliquée pour les adolescents mais aussi pour les parents.
Entre la construction de l'adolescence, la recherche des limites l'identité et les obligations c'est difficile pour les ados.
De ce que je lis cela semble dure pour vous mais je ne comprends pas votre demande.
Bien à vous,
Prenez soin de vous.
Je reste à votre écoute si Besoin
---------------------------------------------------------------
***Estelle CAMUGLI - Thérapeute Holistique***
Psychopraticienne en relation d'aide
Accompagnement Post Trauma- / Consultante réflexes
Thérapie individuelle et en COUPLE
*** Possibilité de visio***Que souhaitez vous savoir?

Estelle Camugli Psy sur Dinan

394 réponses

3274 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 FÉVR. 2023

Bonjour,
V

Véronique Blanche Psy sur Saint-Brieuc

6558 réponses

4267 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 FÉVR. 2023

Bonjour Céline.

Votre situation est en effet difficile. Vous élevez seule un enfant qui est en âge aujourd'hui de faire ses propres choix.
Vous avez à coeur qu'il vous respecte et respecte les règles de la maison et c'est bien normal.
Quand vous dites que vous n'avez pas de soutien du papa, votre fils passe t'il du temps malgré tout avec son père ? comment est la relation entre eux deux ?
Vous même avez vous du soutien de votre famille ou d'amis dans votre entourage ?
Je vous invite à entamer un accompagnement thérapeutique avec un professionnel, pour vous permettre d'exprimer davantage votre ressenti, d'avoir un espace de paroles sécurisé et de confiance et de pouvoir mettre de la clarté dans tout ce que vous vivez. Ensemble nous pouvons redonner un nouveau sens à votre vie et vous permettre de vivre pleinement votre relation avec votre fils.
Je me tiens à votre disposition pour vous accompagner.

Prenez soin de vous
Hélène CHAMBRIS
Gestalt Thérapie Humaniste Intégrative
Rdv en ligne ou en présentiel à Marseille 8ème

Hélène Chambris Psy sur Marseille

1200 réponses

2322 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 FÉVR. 2023

Bonjour Madame,

L’adolescence sans le soutien du père… signifie que vous devez endosser ce double rôle de mère et de père qui impose le respect des lois de la vie commune et en société.

Il me semble important de lui parler et lui dire vos difficultés et le fait que vous êtes encore responsable de lui, des conséquences de son comportement et de sa santé.
Dites lui que tant qu’il vit avec vous il faut qu’il vous respecte, vous, votre sommeil (il ne peut pas rentrer tard sauf exceptions dont il doit vous en parler) et votre travail.
Dans ce sens, demandez lui au moins de faire le ménage dans sa chambre et la salle de bains, faire sa lessive, vous aider pour les courses, et même y participer financièrement un peu.

Pour ce qui est de l’heure du coucher…, vous pouvez lâcher…: pensez à faire vos heures de sommeil et laissez le vivre, il en « payera » avec de la fatigue.

Parlez lui des conséquences néfastes de la consommation de cigarettes, d’alcool et de drogues : l’actualité vous offre un exemple dramatique de taille…, à ne surtout pas suivre.

Entourez vous des personnes sensées qui pourront lui tenir le même discours de bon sens, et encore plus, lui servir d’exemple.

Aussi, trouvez des activités agréables à faire avec lui, intéressez vous à ses jeux, loisirs, amis, sans être toujours dans les discours moralisateurs.

Tentez donc de le responsabiliser tout en gardant la communication et l’échange avec lui.
Parlez avec lui de son avenir : comment se voit il dans 1, 2, 5 ans…?

Si vous n’arrivez pas à améliorer la relation avec votre fils, allez en parler à un-e thérapeute (de préférence thérapeute familial-e) qui vous aidera à savoir comment tenir bon pour faire respecter les limites saines.

Je vous souhaite d’arriver à bien gérer les difficultés de l’éducation et de la vie avec votre fils adolescent.
sp



Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4099 réponses

11199 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 FÉVR. 2023

Bonjour Céline,

Vous avez un fils de 17 ans qui fait n'importe quoi et qui refuse de vous écouter, oui, l'âge bête est bien là. Je n'ai qu'un conseil à vous donner, prenez du temps pour vous.

Allez au cinéma, prenez un café, sortez au restaurant avec des amis, bref, vivez votre vie. Il n'y a pas à passer pour la bonne ou la méchante maman, vivez pour vous.

Vous pouvez voir un thérapeute pour vider un peu votre sac, cela vous fera du bien, mais c'est tout à fait normal d'avoir besoin de se vider la tête de temps en temps.

Votre fils pense que vous êtes un obstacle à son bonheur? Fort bien, levez cet obstacle et laissez-le, vous verrez qu'il va vite comprendre que môman est une femme et qu'il est temps que lui, soit un homme adulte.

Quentin GARDRAT, Psychothérapie en ligne, Philothérapie.

Quentin Gardrat Psy sur Le Havre

390 réponses

207 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 FÉVR. 2023

Bonjour Céline, effectivement l'ambiance et la relation avec votre fils est quelque peu compliquée.
Lors des séparations, je ne sais pas comment dans le détail vous vous êtes organisés, si votre fils voit son père ou non ; mais il arrive que le garçon prenne le rôle de l'homme de la maison, le jeune âge aidant, l'inestissement peut prendre des proportions totalement déséquilibrées.
D'autres part il peut arriver aussi qu'un des parents influence le ou les enfants au détriment de l'autre parent, ce qui conduit à des attitudes de rébellion ou d'affrontement avec un des parents.
Quoi qu'il en soit votre fils semble avoir le désir de s'affranchir de règles de vie saines et explorer un côté plus sauvage de l'existence, reste à savoir ce qu'il recherche réellement à travers tout ceci, si c'est juste une volonté de s'affirmer en tant qu'homme et individu ou s'il y a quelque chose de plus mortifère derrière cette conduite.

Je reste à votre écoute en cabinet à Nice ou en visio,
cordialement,
Laurent Stevenoot
Psycho analyste clinicien.

Laurent Stevenoot Psy sur Nice

161 réponses

84 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 FÉVR. 2023

Bonjour,
Vous n’êtes ni méchante ni responsable de son comportement déculpabiliser de tous cela .

Il est temps de montrer un nouveau talent la patience, laisser le vivre et faire ces expériences. Qui le mèneront vers des leçons, même si il boit et se drogue derrière se comportement il y a des besoins et des peurs qu’il faut comprendre pour savoir comment lui parler et l’accompagner vers un changement petit à petit lui faire prendre conscience des règles , que vous êtes sa mère et qu’il y a des règles chez vous .

Maintenant pour votre bien être lâchez prise sur ce que vous ne contrôler pas et recentrer vous sur vous et vos besoins et votre vie à vous.


Pour aller plus loin je me tiens à votre disposition pour clarifier et vous aider à vivre et passer cette situation compliqué pour vous .

Cordialement David Sellier

David Sellier Psy sur Yutz

189 réponses

112 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 FÉVR. 2023

Bonjour Céline,

Pour commencer légalement, tant qu’il n’a pas la majorité, il est encore sous votre entière responsabilité qu’il le veuille ou non. De plus, vivant sous votre toit, il devrait donc se plier aux règles minimums que vous instaurez.
Peut-être devriez-vous aujourd’hui, lui demander de participer aux frais de la maison pour qu’il se rende compte que la vie n’est pas simple et que l’argent est si difficile à gagner qu’il est vraiment dommage de le gaspiller dans des futilités qui n’apportent pas grand-chose.
En réalité, votre fils se pense adulte, mais c’est plutôt un esprit de jeune ado que vous avez en face de vous. Je pense donc qu’il faut lui parler comme si vous parliez à un enfant de 13 ans.
Il y a de multiples solutions pour le faire changer de comportement. À vous d’essayer de trouver le levier qui pourra le faire changer.

Je reste à votre disposition et à votre écoute.

Pour plus de détails, contactez-moi.
N'hésitez pas à vous faire une idée du sérieux de ma pratique en consultant les avis sur ma fiche.

Christophe
_______________________________
Thérapeute de couple - Sexothérapeute
* Rendez-vous en ligne uniquement
--------------------------------------------------

Christophe Nieaux Psy sur Melun

3223 réponses

2865 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 FÉVR. 2023

Bonjour Céline
L’adolescence est une phase particulière et unique du développement psycho-affectif de l’être humain.
Cette phase nécessite la présence des deux parents pour contenir le bouillonnement des pulsions et des mouvements psychiques qui secouent les ados.
Difficile de vous aider sans plus de précisions sur le contexte familial qui a entraîné votre séparation et le contexte actuel.
Vous faites bien de demander de l’aide car vous représentez peut-être pour lui un pilier sur lequel il peut venir se cogner sans l’ébranler, solide et stable.
D’où l’opposition permanente, la provocation, le rejet pour qu’il puisse se construire en sentant que derrière lui quelqu’un est présent pour encaisser s’il se sent fragile.
Je ne connais pas votre fils, mais je connais bien les adolescents.
Je sais combien vous devez vous sentir épuisée et injustement malmenée. Mais c’est la dernière ligne droite avant qu’il devienne adulte. Il a besoin de vous « éprouver » psychologiquement et physiquement pour se détacher de vous. .
Il faut tenir bon. Tenir et se tenir.
N’hésitez pas à consulter même temporairement pour décharger toutes vos émotions négatives et vos frustrations, et venir chercher des réponses à vos questionnements.
Je reste pour cela à votre écoute,
Bien à vous
Frédérique Pouzol
Psychopraticienne
Psychothérapie -Psychogénéalogie

Frédérique Pouzol Psy sur Le Bar-sur-Loup

521 réponses

2338 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Psychologue ado

Voir plus de psy spécialisés en Psychologue ado

Autres questions sur Psychologue ado

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 11700 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 15600

psychologues

questions 11700

questions

réponses 131550

réponses